Les meilleurs conseils d’un formateur de langues pour apprendre le français rapidement

Les meilleurs conseils d’un formateur de langues pour apprendre le français rapidement

Il s’agit d’un article invité rédigé par Adrien du site “I speak spoke spoken“. Il y enseigne l’anglais en utilisant une méthode d’apprentissage naturelle.

J’ai rencontré Adrien en 2016 à Berlin à une conférence “Polyglot gathering”. Nous avons vite sympathisé, car nous partageons une même vision de l’apprentissage et de l’enseignement des langues.

Adrien a une riche expérience sur ces sujets. Dans l’article d’aujourd’hui, il partage ses meilleurs conseils pour apprendre le français rapidement.

Retrouve également l’interview d’Adrien sur la chaîne YouTube de Français Authentique.


Le français … quelle belle langue, n’est-ce pas ?

La langue de l’amour dit-on.

Une langue magnifique, mais aussi une langue complexe et pleine de pièges. Et si vous êtes ici, votre apprentissage ne se déroule peut-être pas comme prévu.

Sans les bonnes méthodes d’apprentissage, vous pouvez rapidement vous retrouver bloqués. Vous stagnez. Vous n’évoluez plus.

Mais pas de panique ! Pour vous aider, je vais partager avec vous 5 techniques qui fonctionnent à tous les coups pour apprendre une nouvelle langue et faire grimper votre niveau de français en flèche.

Let’s go!

1. La régularité : le secret pour maîtriser le français et n’importe quelle langue.

Je vais être direct avec vous :

Si vous souhaitez réellement progresser en langues, vous devez pratiquer TOUS les jours.

C’est le meilleur raccourci.

Si vous voulez devenir musclé, il faut faire du sport 5 fois par semaine. Si vous voulez mieux chanter, il faut entraîner votre voix tous les jours. Pour le français, c’est la même chose.

C’est comme ça que votre cerveau et mémoire fonctionnent : à l’aide de la répétition.

En variant les activités (mais pas trop)

Pour beaucoup d’étudiants, régularité rime avec ennui. Mais cela ne doit pas être forcément ainsi.

En effet, je vous conseille de sélectionner 2 ou 3 activités différentes à faire quotidiennement.

Lorsque j’apprenais l’anglais, ma routine était la suivante :

  • 30 minutes de CNN le matin dans le train pour apprendre du vocabulaire et entraîner ma compréhension.
  • 1 cours de grammaire et de prononciation vers 18 h.
  • Un épisode de Lost le soir avant de dormir.

De cette manière, votre apprentissage s’insère dans une structure solide et efficace sans lassitude !

Voici quelques exemples d’activités à faire chaque jour :

  • Suivre un cours quelconque avec votre professeur préféré sur YouTube
  • Lire un certain nombre de pages d’un livre / un magazine / un journal / …
  • Écouter une émission de radio / un podcast
  • Apprendre et comprendre vos musiques préférées
  • Regarder un épisode d’une série / une émission TV / votre show préféré / un film
  • Utiliser une application telle que Mosalingua / Babbel / Duolingo / …
  • Parler avec un partenaire par message ou par vidéo
  • Faire des exercices de grammaire / vocabulaire / … dans un livre ou sur internet

Si vous regardez la routine que j’avais pour l’anglais, vous remarquerez que chaque activité me prenait environ 20 minutes. C’est aussi très important, je vous l’explique tout de suite.

En travaillant sur des courtes périodes de temps

Plongez-vous dans vos souvenirs et essayez de vous rappeler un cours que vous avez suivi en entier …

Vous avez trouvé ?

Votre professeur devait être sacrément bon alors !

Notre cerveau n’est pas fait pour se concentrer trop longtemps sur des tâches. Bien sûr, c’est une faculté qui s’entraîne, mais de manière générale, vous ne devriez pas dépasser les 45 minutes successives lorsque vous étudiez le français.

Donc, au lieu de faire une heure par jour d’une traite. Je vous recommande de diviser vos activités en 2 x 30 minutes ou 3 x 20 minutes.

Cela favorisera votre concentration et vous apprendrez plus efficacement.

S’il vous plaît n’oubliez pas : pour apprendre une langue, la régularité est LA clé du succès.

2. Suivre une formation avec un prof que vous appréciez pour avoir un fil conducteur.

Beaucoup d’élèves que je rencontre font face au même problème : ils ne savent pas par où commencer ni dans quel ordre apprendre.

C’est normal. Parler une langue requiert beaucoup de compétences différentes… à utiliser en même temps :

  • Connaissance du vocabulaire,
  • Maîtrise de la grammaire,
  • Maîtrise de l’alphabet et de l’orthographe,
  • Aisance à l’oral tant en expression qu’en compréhension.

Difficile de savoir par où commencer, je suis d’accord avec vous.

Pour vous lancer et progresser rapidement dans l’apprentissage du français, je vous recommande de trouver un professeur qui saura vous guider.

Ça peut être un professeur physique, dans une école proche de chez vous. Ou un professeur virtuel comme français Authentique.

L’élément le plus important pour choisir un professeur qui vous convient est de savoir quel type de pédagogie vous correspond le mieux.

  • Êtes-vous plutôt débrouillard ?
  • Aimez-vous avoir des cours très structurés ?
  • Avez-vous besoin d’explications très précises et détaillées ?

Ce type de questions vous permet de savoir quel type de pédagogie (donc de formateur) vous aidera à progresser le plus rapidement.

Si vous choisissez d’apprendre le français uniquement à l’aide d’un professeur virtuel, je vous conseille fortement de trouver quelqu’un qui publie du contenu audio ou vidéo. Comme Johan avec son podcast et sa chaîne YouTube.

En plus de vous donner un fil conducteur pour votre apprentissage, avoir un professeur est gage d’organisation et de motivation. De très bons avantages pour s’améliorer rapidement en français.

Un bon professeur vous donnera aussi beaucoup d’astuces et de conseils que seul lui peut connaître grâce à l’expérience.

3. Savoir écouter les conseils et les appliquer sans trop vous poser de questions.

On a tous ce penchant pour la procrastination (= remettre les choses au lendemain).

On cherche plein de conseils, astuces et on repousse toujours le moment de passer à l’action…. de s’y mettre !!

Ça m’arrive souvent aussi. On est tous pareils !

La procrastination vient de la peur d’échouer : on cherche tous les moyens pour réussir, mais au final on ne fait rien, car on a toujours cette peur profonde.

Faire le tri parmi tous les conseils et choisir ce qui vous correspond

Pour réussir en langues et en français, il n’y a que la pratique qui fonctionne.

Si votre prof vous donne des conseils ou si vous en avez trouvé sur internet, choisissez ceux qui vous semblent les plus pertinents et appliquez-les au quotidien.

Ne vous posez pas trop de questions, souvent c’est le pire ennemi pour progresser.

Je me rappelle mon prof d’allemand qui m’avait donné un super conseil : chaque fois que j’avais l’esprit libre, je devais essayer de décrire ce qui était autour de moi en allemand. Il y avait une règle supplémentaire : utiliser 5 nouveaux mots que je ne connaissais pas la semaine précédente.

Et je l’ai fait sans me poser de question ! C’était un exercice simple et ça me permettait de faire travailler ma mémoire.

C’est exactement ce que je vous recommande.

Choisissez 2-3 conseils (PAS plus), astuces ou “techniques” et faites l’effort de les appliquer au quotidien pendant au moins 1 mois. Après cette période, si vous sentez que vous progressez, vous pouvez les garder dans votre routine d’apprentissage. Si vous vous en lassez ou si ça ne fonctionne pas, vous pouvez essayer d’autres conseils le mois d’après.

4. Ne surestimez pas vos progrès à court terme et ne les sous-estimez pas à long terme.

Apprendre une langue comme le français demande un gros investissement en temps de votre part. C’est indéniable. Et il est normal que vous vouliez progresser le plus rapidement possible.

Le processus d’apprentissage est plus complexe qu’il ne paraît. Il est difficile de s’améliorer rapidement au début, car beaucoup de notions différentes doivent être maîtrisées pour communiquer dans une langue. Par exemple, pour vous exprimer à l’oral en français, vous devez maîtriser la grammaire, le vocabulaire thématique et la prononciation.

Cependant, dès que vous atteindrez un niveau intermédiaire pour chacune de ces notions, il sera beaucoup plus facile pour vous de faire de gros progrès en moins de temps.

Ainsi, vous devez comprendre qu’il est tout à fait normal d’évoluer lentement au début et que vous avancerez beaucoup plus vite après avoir atteint certains paliers.

Ces informations sont utiles, car elles vous permettent de vous fixer des objectifs précis et intelligents. Des objectifs SMART :

  • S = spécifique,
  • M = mesurable,
  • A = atteignable,
  • R = réaliste,
  • T = défini dans le temps.

Maintenant, je veux que vous preniez un crayon et que vous notiez un objectif SMART long-terme et un objectif SMART court-terme. Pour vous aider, je vous donne quelques exemples ci-dessous.

Un exemple d’objectif SMART à long terme :

3 exemples d’objectifs SMART à court terme :

  • Je veux mieux comprendre le français à l’oral. Pour y arriver, je vais regarder deux épisodes de dessins animés en français chaque jour, pendant un mois. À la fin du mois, je regarderai un épisode d’une série pour voir si ma compréhension s’est améliorée ou non.
  • Je veux apprendre 300 nouveaux mots en français en 1 mois. Pour y arriver, je vais utiliser le logiciel Anki. J’y ajouterai 10 nouveaux mots par jour et je les réviserai quotidiennement.
  • Je veux avoir plus de facilité pour m’exprimer à l’oral. Je dois améliorer ma prononciation et mon articulation. Pour y arriver, je vais faire un exercice de prononciation chaque jour pendant 2 mois.

À l’aide des objectifs à court terme, vous allez cumuler des connaissances et des aptitudes qui vous permettront d’atteindre votre objectif à long terme. Comme vous pouvez le voir, chacun de ces objectifs est très clair et précis. Ils ne sont pas exagérés, mais ils demandent quand même un certain effort.

Se fixer des objectifs clairs, précis, avec un peu de challenge et réalistes est une des clés du succès pour progresser rapidement.

Soyez durs, mais raisonnables avec vous-mêmes !

5. Pratiquer – pratiquer et encore pratiquer !

On arrive bientôt à la fin de l’article et je pense que vous l’avez compris, je suis un adepte de la pratique avant tout.

Je le dis tout le temps à mes élèves : étudier c’est bien, pratiquer c’est mieux. Si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil de cet article, ça serait bien celui-là.

Lorsque vous étudiez, lorsque vous apprenez une nouvelle règle, un nouveau mot, faites tout votre possible pour l’utiliser au quotidien.

C’est comme ça que votre cerveau fonctionne : à l’aide de la répétition active.

Vous pouvez relire vos cours autant longtemps que vous le souhaitez, mais si vous ne faites jamais l’effort d’utiliser ce que vous apprenez par vous-même, vous n’arriverez jamais à mémoriser les notions utiles pour parler français.

Pratiquer de manière passive

Pratiquer de manière passive ? C’est un peu paradoxal, je vous l’accorde.

Par pratique passive, je sous-entends toutes les activités qui ne vous demandent pas de parler ou d’écrire, mais qui vous demandent quand même de réfléchir et un effort de compréhension. Ces activités vous aideront à mieux retenir le vocabulaire, à mieux comprendre la grammaire et mieux comprendre le français parlé.

Les meilleurs moyens de pratiquer de manière passive :

  • Regarder des dessins animés, des séries, des films, des shows, des vidéos sur YouTube, etc.
  • Lire des journaux, des livres, des nouvelles, des BDs, des articles.
  • Écouter la radio ou des podcasts.

Pratiquer de manière active

C’est à ce moment que votre capacité à vous exprimer en français sera mise à l’épreuve ! C’est aussi de cette manière que vous ferez le plus de progrès tant à l’oral qu’à l’écrit.

Les meilleurs moyens de pratiquer de manière active :

  • Voyager dans un pays francophone.
  • Parler avec un correspondant.
  • Écrire un journal intime.
  • Faire des exercices dans des livres ou sur internet (c’est peut-être moins amusant, mais ça fonctionne).

Conclusion

Vous voilà maintenant avec 5 conseils en béton pour apprendre et vous améliorer en français plus rapidement.

Pour résumer : pratiquez le français tous les jours avec l’aide d’un professeur physique ou virtuel. Fixez-vous des objectifs qui vous permettront de progresser à court terme et à long terme.

Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour progresser. C’est à votre tour de jouer.

Tags: