Tomber sur un os

Tomber sur un os

Dans cet épisode je vous explique le sens de l’expression « Tomber sur un os ».

J’ai enregistré ce podcast avant mes vacances à Hourtin. Si vous voulez voir quelques photos de mes vacances (Dune du Pyla…) et d’autres photos que je posterai sur différents sujets, suivez-moi sur Instagram (cliquez sur ce lien). J’aime cet outil et je vais l’utiliser de plus en plus. Je me réjouis d’y interagir avec vous 😉

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Venez discuter de cet article sur Facebook avec nous : Cliquez ici.

Voici l’épisode :

Salut à tous, je vous souhaite la bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. J’espère que vous vous portez bien. De mon côté, ça va pas mal puisque c’est bientôt les vacances – quand j’enregistre cet épisode, on est fin juin (le mardi 30 juin) et au moment où ce podcast sera mis en ligne, je serais peut-être en vacances. Et cette année, je vais partir dans la région du Bordelais – bien sûr pas très loin de Bordeaux, c’est à l’Ouest de la France dans le département de la Gironde : la région, c’est Aquitaine. La ville, c’est le lac d’Hourtin – vous pouvez regarder sur Google Maps. La région bordelaise, c’est une très belle région ; c’est, bien sûr, connu pour son vin et là où je vais, c’est près de la région du Médoc et le Médoc est une région qui est très connue : il y a la route des vins ou la route des Grands Crus de Bordeaux ; il y a énormément de très bons vins à Bordeaux et ça a fait la renommée de la France pour tout ce qui est vin. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle je vais passer mes vacances là-bas. Comme vous le savez, je suis amateur de vin – ça, c’est clair – donc, j’en profiterai pour aller déguster, mais la sœur de ma femme – donc, ma belle-sœur – habite dans ce coin-là et on a décidé, pour les vacances, d’aller lui rendre visite et c’est pour nous l’occasion de visiter cette très jolie région.

Dans le pack 3 de Français Authentique, Jimmy et moi, il y a un groupe vidéo dans lequel on vous parle des régions de France avec les curiosités touristiques. Et là-bas, je vais avoir l’occasion de voir la Dune du Pilat – c’est une grande dune, c’est un amas de sable au bord de la mer et il paraît que c’est génial, ça fait plus de 100 mètres de haut ; c’est très connu, c’est très populaire et donc, je vais aller là-bas et j’aurais l’occasion de déguster également du vin, mais de goûter aux spécialités culinaires du Bordelais. Jimmy et moi vous en parlons également dans le pack 3 – il y a un groupe de leçons dans lequel on vous parle des spécialités culinaires, de toutes les choses qu’on peut manger dans la région de Bordeaux. Donc, si vous ne vous êtes pas encore procurés le pack 3 – vidéo authentique, je vous recommande de le faire puisque vous apprendrez sur la géographie – vous verrez où est la Gironde, où est le Bordelais ; vous apprendrez quelles sont les différentes spécialités culinaires, que ce soit dans ce coin de France, mais dans toute la France ; on vous parle de toutes les spécialités culinaires (les principales en tout cas) pendant trente minutes. Et vous aurez tout un tas d’informations sur les curiosités touristiques : quels bâtiments, qu’est-ce qu’il y a à visiter en France ? Et on essaye de parler de toute la France. Donc, si vous voulez vraiment en apprendre plus sur la France, procurez-vous le pack 3 ; Jimmy et moi  avons mis beaucoup de cœur à le créer et à le mettre en place et on est assez fier du résultat.

Je vous ferai un épisode du podcast après mes vacances à Hourtin pour vous donner mes impressions, vous dire ce que j’ai fait puisque vous avez été assez nombreux – après le podcast que j’ai fait sur un mariage en Autriche – à me dire : « Johan, on aime les podcasts dans lesquels tu nous expliques le sens d’une expression mais on aime aussi les épisodes dans lesquels tu nous parles un petit peu de ce que tu as fait de tes week-ends parce que ça nous permet d’apprendre du Français et ça nous permet d’apprendre sur différents autres sujets. » Donc, le  podcast « Un mariage en Autriche » a été très populaire et donc, ça m’encourage à faire d’autres podcasts de ce type, puisque pour vous, c’est assez simple : vous mettez votre baladeur, vous m’écoutez parler, vous essayez d’écouter l’épisode plusieurs fois pour que ce soit efficace, mais vous n’avez rien d’autre à faire, vous devez juste m’écouter. Et donc, ce n’est pas  un travail trop compliqué ; ça vous permet de m’entendre parler Français, d’entendre un francophone vous parler comme s’il parlait à des amis. Donc, là, je suis assis dans ma cuisine avec mon micro mais je parlerai exactement à la même vitesse que si je parlais avec ma femme ou avec mon beau-père. Donc, c’est pour vous, à mon avis, l’occasion de discuter avec un francophone. Ça, ce sera pour un prochain épisode.

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vais vous expliquer le sens de l’expression « tomber sur un os ». C’est notre ami Lee Ti qui, sur Facebook, m’a demandé de vous expliquer le sens de cette expression. Comme d’habitude – je vous le dis à chaque fois, mais c’est important pour moi – allez sur la page Facebook de Français Authentique, posez votre question et moi, je note et je vous réponds – peut-être pas tout de suite parce que j’ai un fichier énorme avec plein d’idées mais je répondrai à toutes les questions, je répondrai à toutes les suggestions et j’enregistrerai un podcast pour chaque expression. Merci Lee Ti pour ta proposition, pour ta requête « tomber sur un os ».

Le mot « tomber » a plusieurs sens ; un des sens, c’est celui que je vous ai expliqué dans ma dernière vidéo « tomber dans les pommes ». Je vous ai montré ce que ça voulait dire que de tomber : c’est perdre l’équilibre. Vous pouvez aller jeter un coup d’œil à cette vidéo pour vraiment bien comprendre ce que veut dire « tomber » et ce que veut dire « tomber dans les pommes ». C’était d’ailleurs assez marrant pour moi parce que cette vidéo a eu un succès énorme ; c’est, je crois, une des vidéos qui a le plus de succès en si peu de temps – puisqu’en même pas cinq jours, elle a été vue 5500 fois, ce n’est pas énorme – j’ai une vidéo qui va être vue un million de fois – mais je trouve qu’elle a beaucoup de vues tout de suite et j’ai eu beaucoup de retours sur Facebook. Je ne sais pas pourquoi mais il semble que cette vidéo vous ait particulièrement touché ou vous l’avez particulièrement aimée – j’aimerais bien d’ailleurs que vous m’expliquiez pourquoi sur la page Facebook parce que je suis assez fier de cette vidéo mais pas plus que les précédentes et il me semble que celle-là a eu plus de succès ou vous a plus plu que les autres. Donc, ça m’intéresserait si quelques-uns d’entre vous pouvaient me dire sur Facebook ce que vous avez aimé sur cette vidéo « tomber dans les  pommes ». Ca m’intéresserait.

« Tomber », ça veut dire, comme je vous ai expliqué dans « tomber dans les pommes » perdre l’équilibre et tomber au sol – ça, c’est le sens propre. Mais au sens figuré quand on dit « tomber sur quelque chose ou sur quelqu’un», ça veut dire « vous le rencontrez par hasard ». Imaginez que vous vous promenez dans la rue et vous croisez un collègue de travail par hasard : vous ne vous étiez pas donnés rendez-vous, vous ne saviez pas que vous alliez le voir. Vous dites : « Ah, je suis tombé sur mon collègue de travail, je ne le cherchais pas, je n’avais pas rendez-vous avec lui mais je l’ai rencontré, je l’ai vu, je suis tombé sur lui. » Donc, vous voyez, aucun rapport avec le sens du mot « tomber » qui veut dire perdre l’équilibre et tomber au sol. Vous pouvez tomber sur une information : vous lisez le journal par exemple et tout d’un coup, vous voyez sur une page qui ne vous intéressait pas forcément un article et là, quand vous discutez avec votre femme de cet article, vous dites : « Je suis tombé sur un article de journal intéressant. » Donc, tomber sur quelque chose ou tomber sur quelqu’un, ça veut dire le voir ou le rencontrer par hasard : tomber sur quelqu’un, tomber sur quelque chose.

Et c’est ce sens de « tomber » que l’on va retrouver sur « tomber sur un os ».
Un os, c’est la structure du corps humain ; par exemple, vous avez des os et les os, ce sont les parties blanches qui font la structure de base de votre corps, c’est vraiment « le cœur de votre corps » et il y a plein d’animaux qui ont des os – on dit : « un os », « des os ». Ce sont ces parties blanches que vous pouvez parfois malheureusement vous casser et c’est très douloureux. Mais un os, c’est ça : c’est la structure du corps humain – par exemple, on dit que c’est le squelette et il y a plein d’autres espèces qui ont des os.

« Tomber sur un os » : en gros, si vous prenez le sens littéral de cette expression, ça veut dire que par hasard, sans chercher, vous tombez sur un os, vous voyez un os, vous rencontrez un os. Et en fait – vous allez comprendre quand je vais vous expliquer d’où vient cette expression – tomber sur un os, ça veut dire « rencontrer une difficulté, être victime d’un imprévu, vous tombez sur quelque chose qui vous pose un problème. » Cette expression « tomber sur un os » vient du fait que les hommes mangent souvent du poulet. Donc, vous imaginez que vous êtes en train du manger du poulet, vous mangez de la bonne viande et tout d’un coup, vous croquez et vous tombez sur un os du poulet ; là, vous dites : « Hum, je suis tombé sur un os » – là, ce sera au sens propre – et donc, vous voyez bien que le fait de tomber sur un os, c’est : vous faites une activité, vous faites quelque chose et tout d’un coup, vous rencontrez une difficulté, vous rencontrez quelque chose qui n’était pas prévu et qui n’est pas agréable. Au lieu d’avoir de la bonne viande, vous tombez sur un os dur qui n’est pas bon. Donc, ça a donné naissance à l’expression « tomber sur un os » qu’on utilise maintenant dans pleins de situations différentes.

Par exemple, imaginez qu’il y a des travaux dans votre entreprise – vous travaillez quelque part et il y a des travaux; on est en train de construire une nouvelle ligne de production et lorsque les travailleurs mettent en place ces travaux, ils rencontrent une difficulté : par exemple, ils s’aperçoivent que le sol n’est pas droit, que le sol est un peu penché, un peu de travers et donc, c’est une difficulté qui va leur faire perdre beaucoup de temps. Là, on dit clairement qu’ils sont tombés sur un os, ils ont été victime d’un imprévu, ils ont eu un problème. Ils pensaient qu’ils pourraient construire la ligne de production sur un sol plat, mais malheureusement, le sol est penché : ils sont tombés sur un os.

J’ai vécu quelque chose comme ça quand j’ai changé le site de Français Authentique. J’en ai déjà parlé, que ce soit dans un article de blog, je vous en ai parlé dans ma première vidéo de mon site de développement personnel Pas-de-stress. Au moment où je suis passé de mon ancien au nouveau site de Français Authentique, eh bien, j’ai eu un problème : mon site a été, pendant quelques jours, arrêté et n’était plus disponible parce qu’il y a eu un problème technique. Donc, là, on peut dire : « Je suis tombé sur un os. » ; on peut dire : « Johan est tombé sur un os lorsqu’il a créé le nouveau site de Français Authentique. Il avait prévu que tout marche bien, il pensait que le site serait mis en ligne facilement et rapidement mais malheureusement, il a rencontré un problème qui était imprévu, il est tombé sur un os. » Quand on dit « tomber sur un os », on peut parler de personne quand c’est comme ça. On peut dire : « mon cousin a une nouvelle petite amie, il est avec une fille, ils ont emménagé ensemble mais il est vraiment tombé sur un os : c’est une personne qui est difficile à vivre. » Donc, vous voyez : quand on dit « tomber sur un os », on ne parle pas seulement de situations ou de choses, on peut parler de personnes. « Tomber sur un os », ça veut vraiment dire : « On a un problème, on rencontre des difficultés, on rencontre quelque chose qui est difficile et souvent, il y a cette idée d’imprévu – comme les gens qui font les travaux dans votre entreprise qui tombent sur un os parce que le sol n’est pas droit ; comme moi, je suis tombé sur un os quand j’ai mis mon site en ligne et qu’il n’était pas accessible ; ou votre cousin est tombé sur un os puisqu’il a emménagé avec une personne qui est difficile à vivre. » Donc, « tomber sur un os », ça veut vraiment dire : « avoir un problème, vivre une situation qui est compliquée, qui est difficile. »

Voilà j’espère que cette expression est claire pour vous, n’a plus aucun secret pour vous. Je vous propose de pratiquer un petit peu votre prononciation avant de nous quitter. Comme d’habitude, vous vous concentrez uniquement sur votre prononciation, vous essayez de me copier à 100% et vous répétez cet exercice de nombreuses fois pour essayer de faire en sorte qu’elle soit automatique et pour essayer de pratiquer un petit peu et devenir actif. Pas seulement écouter le podcast – ce qui est très bien – mais si, non seulement, vous l’écoutez de nombreuses fois et en plus vous pratiquez la répétition, eh bien, c’est là où vous aurez les meilleurs résultats dans votre Français parlé.

Donc, c’est parti !

Je suis tombé sur un os
Tu es tombé sur un os
Il est tombé sur un os
Elle est tombée sur un os
Nous sommes tombés sur un os
Vous êtes tombés sur un os
Ils sont tombés sur un os
Elles sont tombées sur un os

Je pense que le mot « os » n’est pas forcément intuitif pour des gens dont le Français n’est pas la langue maternelle. Le verbe « tomber », c’est assez simple : je suis tombé, tu es tombé, il est tombé, etc., c’est relativement simple. Par contre, le mot « os », c’est peut-être un peu plus compliqué et ça demande peut-être pour vous un peu plus de pratique. Donc, quand on pratique souvent et quand on pratique sans stress – c’est l’esprit kaizen – il n’y a rien de difficile ni rien d’impossible. Vous savez donc ce qui vous reste à faire : il vous suffit de pratiquer souvent, d’écouter souvent et de persévérer : quand on veut, on peut – c’est l’une de mes devises. Avec l’esprit kaizen, vous ne pouvez pas échouer, donc, ce n’est pas le mot « os » qui vous posera un problème – bientôt, dans un certain temps, vous arriverez à le prononcer facilement et sans réfléchir.

Donc, je vous dis à très bientôt, on se voit après les vacances. Je vous parlerai un petit peu de mon séjour à Hourtin et de ce que j’ai fait pendant mes vacances. Je me réjouirai de lire ce que vous, vous avez prévu ; donc, vous pouvez aller sur la page Facebook de Français Authentique : ça me ferait vraiment plaisir de lire ce que vous, vous avez prévu, qu’allez-vous faire pendant les vacances ? Est-ce que vous avez la chance de partir ? Est-ce que vous restez chez vous ? Si vous restez chez vous, qu’est-ce que vous allez faire ? Donc, il y a plein de belles choses à partager et pour ça, la page Facebook de Français Authentique, c’est le meilleur endroit. Donc, allez-y, démarrez une publication, dites : « Salut à tous, moi, je vais rester chez moi et je vais faire ceci, cela » ou « Moi, je vais partir en vacances ; moi, je vais visiter la France ». Il y a plein de choses à partager avec nous et si vous faites ça, vous faites plusieurs choses : premièrement, vous aidez Français Authentique parce que j’aime avoir une communauté vivante – c’est mon objectif depuis le début ; vous vous aidez vous-même parce que vous pratiquez, vous écrivez et le fait d’écrire, ça fait que vous êtes actif et donc que vous pratiquez votre Français – même si c’est  à l’écrit et pas à l’oral –  et vous aidez les autres – puisque les autres lisent cela et ça les intéresse, ça les motive, ils voient que vous avez atteint un bon résultat en Français, ça les motive, ça leur donne envie de faire comme vous et vous pouvez aussi  peut-être vous faire des amis sur la page Facebook de Français Authentique. Donc, partagez avec nous, continuez d’être si actifs – moi, je la consulte deux à trois fois par jour, cette page (le matin, le soir toujours et parfois le midi ou dans la journée) donc, vous pouvez être sûr que si vous écrivez une publication sur la page Facebook de Français Authentique, je la lirai. C’est le meilleur moyen de me faire passer  un message, c’est sur la page Facebook de Français Authentique puisque je reçois tellement d’emails que j’ai du mal à tous les lire – pour être honnête avec vous – et je ne peux absolument pas répondre à tout le monde malheureusement parce que sinon, je n’enregistrerai plus de podcast, je ne ferai que répondre aux mails et je ne pense pas que c’est ce que vous souhaitez. Donc, c’est pour ça que je suis obligé de traiter les emails avec prudence.

Ce que j’essaye également de faire régulièrement, c’est de vous parler un petit peu de moi sur Twitter. On n’est pas nombreux – vous êtes 3.000 maintenant à me suivre sur Twitter, donc, c’est bien mais évidemment ce n’est pas encore le même résultat que la page Facebook où là, il y a plus de 200.000 personnes. Sur Twitter, j’essaye de poster plus régulièrement : c’est des petits messages qu’on appelle des tweets et je les poste un peu plus souvent, un peu plus régulièrement. Donc, si vous voulez avoir plus d’informations, plus de contenu, suivez-moi sur Twitter – créer un compte si vous n’en avez pas ; Twitter, c’est un bel outil que j’aime bien. Vous recherchez Français Authentique ou alors Johan Tekfak et vous trouverez mon compte Twitter et vous aurez l’occasion d’échanger avec moi puisque là, en l’occurrence, je réponds presqu’à chaque fois parce que je suis moins sollicité. Donc, si vous voulez vraiment à tout prix me faire passer un message et que vous voulez à tout prix avoir une réponse, écrivez-moi sur Twitter, c’est le plus simple pour l’instant – parce que bien sûr, quand l’audience aura grandi, ce sera plus difficile ; mais pour l’instant, vous avez une grande chance de me joindre et d’avoir une réponse si vous m’écrivez sur Twitter ou sur la page Facebook de Français Authentique.

Bonnes vacances à tous, amusez-vous, reposez-vous bien, pratiquez le Français et j’espère qu’aucun d’entre nous ne tombera sur un os au cours de ses vacances. A très bientôt !