Des mots très utiles : Mais, ou, et, donc, or, ni, car (conjonctions de coordination)

Des mots très utiles : Mais, ou, et, donc, or, ni, car (conjonctions de coordination)

Abonnez-vous à la chaine YouTube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Bonjour et merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo. J’ai déjà parlé du fait que les petits mots étaient souvent ceux qui nous causaient le plus de problèmes quand on apprenait une langue étrangère, les petits mots qui ont différents sens et qu’on retrouve dans différentes positions des phrases. C’est vrai dans toutes les langues étrangères – en tout cas les trois langues étrangères que j’ai apprises ou que j’apprends – et je sais que c’est vrai en français aussi. Et pourtant, ces petits mots sont très importants pour construire des phrases. J’ai déjà par le passé parlé de l’importance des mots de liaison, ces petits mots qu’on utilise pour lier deux idées, deux phrases ou deux morceaux de phrase. C’est très important à maîtriser en français.

Aujourd’hui, je voulais vous parler des conjonctions de coordination. Derrière ce mot barbare, bizarre se cache quelque chose de très simple et il s’agit d’un ensemble de mots, petits mots, courts, simples que vous connaissez pour la plupart et qu’on utilise pour relier deux propositions, deux phrases ou deux morceaux de phrases. Ce seront des mots « outils » en quelque sorte. On va en voir sept et déjà, je vais vous donner un premier moyen mnémotechnique, une petite phrase à apprendre pour les connaître et cette phrase – vous l’avez eue en introduction – c’est : mais où est donc Ornicar ?

Ornicar, on imagine que c’est un prénom – je n’en connais pas, des Ornicar, mais, en tout cas, Ornicar, ça sonne comme un prénom – et quand vous dites « mais où est donc », ça veut dire que vous vous posez la question « mais où se trouve Ornicar ? » Vous retenez cette phrase « mais où est donc Ornicar ». Mais, ou, et, donc, or, ni car : vous avez les sept conjonctions de coordination, ces sept mots-clés, mots-outils très importants.

Le premier mot « mais », vous le connaissez très certainement ; il est utilisé pour une opposition ; il a différents sens, mais on l’utilise surtout pour l’opposition. Par exemple, vous pouvez dire : « Je comprends le français, mais je n’arrive pas à le parler. » La deuxième phrase vient en fait un petit peu contredire ou elle est opposée à la première partie de la phrase ; la deuxième proposition, la deuxième partie, ce qu’il y a après le « mais » vient en opposition, vient contredire un peu ce qui se passe dans la première partie de la phrase, ce qu’il y a avant lui.

Le mot « ou ». Attention : dans la phrase « mais où est donc Ornicar ? », on a mis un accent au-dessus du « u » pour dire où l’endroit. C’est dans la phrase moyen mnémotechnique. La conjonction de coordination « ou », ce n’est pas celle avec un accent pour parler de l’endroit, c’est celle qui nous permet de choisir entre deux choses. Elle est utilisée pour choisir ou pour différencier deux propositions. Par exemple : « Est-ce que tu préfères apprendre le français ou l’espagnol ? » Donc, c’est l’un ou l’autre, ce n’est pas les deux ensemble. C’est à ça que sert le petit mot « ou ».

Le mot « et » – encore une fois, attention : dans le « mais ou est donc Ornicar ? », « est » ici, c’est le verbe être. La conjonction de coordination qu’on étudie, c’est le ET, ce n’est pas le verbe « être » et c’est utilisé pour relier deux mots. Ça, vous connaissez très bien. Par exemple : « J’aime apprendre le français et l’espagnol. » Avec le « ou » c’était l’un ou l’autre, il y en avait un des deux ; avec le « et », c’est les deux. J’aime le français et l’espagnol, j’aime les deux ensemble.

« Donc » est utilisé pour exprimer une conséquence. Ça veut dire qu’un morceau de la phrase va conduire à un résultat. Par exemple : « Tu travailles chaque jour en français, donc, tu vas réussir à le parler. » Vous voyez ce qu’il y a au début avant le « donc » – le fait que tu travailles en français, ça va te permettre de le parler. Donc, le fait de réussir à le parler, ce qu’il y a après le « donc », c’est la conséquence. On a un morceau de phrase, ce morceau de phrase a un conséquence, un résultat qui est ici l’apprentissage du français. Donc, « donc » est utilisé pour présenter une conséquence.

On a aussi le mot « or ». Zakaria m’a interrogé sur le sens de « or » – je crois que c’était sur Instagram et « or », ça a aussi l’idée d’opposition. En fait, c’est presqu’un synonyme de « mais », ça ressemble fortement à « mais » pour avoir une idée d’opposition. Par exemple : « Je comprends le français, or je n’arrive pas à le parler. » C’est comme « mais » ; ça a l’idée d’opposition.

Le mot « ni », c’est pour exclure. Si vous dites, par exemple : « Je n’apprends ni le français ni l’espagnol. », eh bien, c’est aucun des deux. Quand on avait « et », c’était les deux ; quand on avait « ou », c’était un des deux ; et quand on a  « ni » – le français ni l’espagnol – c’est aucun des deux. Donc, on utilise « ni » pour exclure des choses.

Et le mot « car » – je ne vais pas l’expliquer en détail parce que j’ai fait une vidéo là-dessus, il y a le lien en-dessous dans le « i » comme info – il est là pour exprimer la cause.

Voilà chers amis. Je sais que pour la plupart d’entre vous, c’est un rappel, c’est facile, ce sont des choses que vous connaissez pour la plupart, mais vous connaissez ma philosophie : il faut répéter, écouter plusieurs fois. Ce que je vous conseille vraiment de faire, c’est d’apprendre cette phrase si vous ne la connaissez pas encore : mais où est donc Ornicar. Comme ça, vous connaissez déjà les 7 conjonctions de coordination. Ensuite, regardez celles qui vous posent encore souci – je pense au « or » peut-être, celle qui est la moins utilisée, la moins répandue – et ensuite, amusez-vous quand vous écoutez du français authentique ou quand vous lisez du français. Entraînez-vous à retrouver ces différents mots de liaisons, ces différentes conjonctions pour pratiquer et obtenir un petit peu un sens de feeling, d’habitude de rencontrer ces mots.

Bon courage avec ça et à bientôt pour une nouvelle vidéo.