La goutte d’eau qui fait déborder le vase

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Dans cet épisode je vous explique le sens de l’expression « La goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Merci à Areinz  d’avoir suggéré cette expression sur la page Facebook de Français Authentique.

Vous pouvez également retrouver le podcast auquel je fais référence dans l’épisode « se ressembler comme deux gouttes d’eau« .

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bonjour les amis, merci de me rejoindre dans cet épisode du podcast de Français Authentique et aujourd’hui, on va apprendre une expression ensemble. Aujourd’hui, je vais vous expliquer le sens d’une expression qui m’a été suggérée par notre ami Areinz – j’espère que je prononce correctement ton prénom – sur la page Facebook de Français Authentique.

Vous pouvez aussi me suggérer des expressions sur la page Facebook de Français Authentique. L’expression d’aujourd’hui, c’est « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Avant de passer à cette expression, je vous rappelle que vous pouvez toujours vous inscrire à l’académie Français Authentique en vous rendant sur le site www.francaisauthentique.com/academie.

Vous pourrez recevoir – c’est un abonnement mensuel – une fois par mois un groupe de leçons différentes. On y a parlé de plein de choses, de l’entretien d’embauche, du CV, de la révolution française, d’Albert Camus, là, je travaille sur Jacques Chirac, le Petit Prince. Il y a  plein de modules différents et surtout, le cœur de tout ça et l’intérêt de l’académie, c’est le groupe privé Facebook de l’académie Français Authentique. Actuellement, il y a seulement 160 personnes, donc, le groupe est restreint ; il y a plein de membres de l’académie qui ne l’utilisent pas malheureusement, mais il y a des discussions quotidiennes, on a un groupe très motivé et j’essaye de publier des surprises régulièrement. En ce moment, j’enregistre une vidéo privée pour les membres de l’académie chaque semaine, etc. Je prends beaucoup de plaisir à discuter avec les membres sur cette plateforme et vous pouvez en savoir plus si vous allez sur francaisauthentique.com/academie. Je suis désolé pour les membres qui demandent à accéder au groupe privé de l’académie sans avoir prise d’abonnement. Je m’oblige à le faire parce que j’ai envie de maintenir ce groupe restreint parce que c’est un groupe spécial privé pour les membres de l’académie.

Revenons-en à notre expression « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Je pense que vous savez ce qu’est une goutte d’eau. Une goutte d’eau, c’est un tout petit morceau d’eau qui a une forme un petit peu comme une sphère qui est tendue. C’est par exemple quand vous ouvrez un petit peu votre robinet et que le robinet fuit ; vous avez des gouttes qui tombent ploc, ploc ; c’est des tout petits morceaux d’eau. Ce qui tombe du ciel quand il pleut, ce sont des gouttes de pluie. Donc, une goutte d’eau, c’est une toute petite partie d’eau qui tombe du ciel ou qui sort d’un robinet.

J’ai expliqué en octobre 2015 le sens d’une goutte d’eau lorsque je vous ai expliqué le sens de l’expression « se ressembler comme deux gouttes d’eau ». Si vous voulez le trouvez – et c’est vrai pour tous les podcasts parce qu’on me demande souvent : « Johan, tu peux nous expliquer le sens d’une expression que j’ai déjà expliquée ? » – vous allez sur le site francaisauthentique.com et tout en haut à droite, il y a une petite loupe. Vous cliquez sur cette loupe et vous tapez des mots. Si vous cherchez « se ressembler comme deux gouttes d’eau », vous tapez par exemple « gouttes d’eau » ou alors « se ressembler » et là, vous allez avoir toutes les pages qui présentent ce mot et vous trouverez l’épisode qui explique « se ressembler comme deux gouttes d’eau ». Donc, une goutte d’eau, c’est clair puisque là, on parle de la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Le mot « déborder » : on parle souvent de quelque chose qui contient un liquide et si cette chose qui contient un liquide déborde, ça veut dire qu’il y a trop de liquide, il y a plus de liquide que cette chose ne peut contenir. On va prendre le cas ici du vase. Le vase, c’est un objet dans lequel on met des fleurs. Si quelqu’un vous offre des fleurs – mesdames, si vous avez cette chance – vous allez les mettre dans un vase. C’est un pot, c’est un objet dans lequel on met les fleurs. Imaginons que dans ce vase vous mettiez de l’eau jusque tout en haut, donc, le vase est complètement rempli, on ne peut plus mettre d’eau et que quelqu’un arrive et remette encore de l’eau dans le vase. Eh bien, le vase va déborder, il y aura trop d’eau pour être contenu dans le vase. Et le moment où on va remettre une goutte et que ce sera cette goutte qui va faire déborder le vase, on dira : « c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. » Là, on est au sens propre, on n’utilise jamais cette expression au sens propre parce que les gens ne mettent pas d’eau pour faire déborder un vase mais vous voyez le sens de tous ces mots et de ce que voudrait dire cette expression au sens propre. Ce qu’on veut dire quand on dit « la goutte d’eau qui fait déborder le vase », ça veut dire que c’est l’événement qui fait que quelque chose devient très gênant ou devient grave.

Vous pouvez, par exemple, dire – je prends quelques contextes pour que vous compreniez : « Ça fait des semaines et des semaines que tu m’énerves, mais là, tu viens tout de suite de m’insulter. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, je ne te parlerai plus jamais. » Vous voyez bien dans ce sens-là. Il y a une personne qui vous énerve et vous êtes énervé après cette personne qui vous agace, mais vous ne dites rien, vous acceptez. Et à un moment, vous n’acceptez plus – dans cet exemple, elle vous a insulté – [parce qu’il] une chose qui fait que vous passez de l’état « tu m’énerves mais je te parle » à « tu m’énerves et je ne te parle plus ». Et cet événement (en l’occurrence l’insulte ici), on dit que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase parce qu’au fur et à mesure que la personne vous énervait, si on prend l’image, ça veut dire que vous êtes un vase et chaque fois que la personne vous énerve, il y a de l’eau qui entre, le niveau monte, monte, monte, monte et tant que le niveau de l’eau est encore contenu dans le vase, tout va bien. Par contre, à un moment, il y a une goutte d’eau – qui est en l’occurrence une insulte – qui fait déborder le vase ; le vase ne peut plus rien accepter, vous ne pouvez plus rien accepter, vous ne pouvez plus accepter de choses négatives de cette personne et vous ne lui parlez plus.

Imaginons encore un autre exemple. Là, c’est une maman qui parle à un de ses enfants. L’enfant, la semaine, a fait beaucoup de bêtises : le lundi, il a ennuyé sa sœur ; le mardi, il a cassé un objet. Et il rentre de l’école le mercredi et il dit à sa maman : « Maman, j’ai une très mauvaise note à l’école. » Et là, sa mère lui dit : « C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, je te punie. » Quand la maman dit ça (sa patience représente un vase), elle était capable d’accepter plein de choses ; elle a accepté sans le punir qu’il ennuie sa sœur ; elle a accepté sans le punir qu’il casse un objet, mais là, il revient avec une très mauvaise note de l’école, et ça, ça représente la goutte d’eau qui fait déborder le vase, qui fait qu’elle n’a plus patience et qu’elle le punit.

Je pense que le sens de cette expression est clair pour vous maintenant. Quand on dit : « C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase », ça veut dire que c’est l’événement qui rend une situation critique, c’est l’événement qui me fait prendre une décision que je ne voulais pas prendre avant. Avant cet événement, j’étais capable d’accepter ; depuis cet événement, je n’accepte plus. Avant cet événement, mon vase se remplissait mais n’avait pas encore débordé ; cet événement représente la goutte qui fait que le vase déborde, que je n’accepte plus la situation.

Vous retrouverez certainement cette expression dans des films, dans des livres. C’est une expression française relativement répandue et j’espère que vous penserez à moi le jour où vous l’entendrez ou la lirez. Avant de nous quitter, je propose qu’on pratique un peu votre prononciation et qu’on répète ensemble cette expression.

La goutte

La goutte

Si vous êtes nouveau, il faut maintenant répéter exactement comme moi, en copiant exactement ma prononciation ; les membres fidèles de Français Authentique le savent puisqu’on le fait à chaque fois.

La goutte d’eau

La goutte d’eau

Déborder

Déborder

Le vase

Le vase

La goutte d’eau qui fait

La goutte d’eau qui fait

Déborder le vase

Déborder le vase

Maintenant, on va faire la phrase complète.

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Une dernière fois.

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Très bien ! Pratiquez cet exercice plusieurs fois ; écoutez cet épisode de nombreuses fois comme d’habitude. Si vous êtes nouveaux, vous pouvez vous abonner à mon cours gratuit « Les sept règles de Français Authentique » en vous rendant sur le site Internet de Français Authentique et on peut discuter du contenu de cet épisode du podcast ensemble sur la page Facebook de Français Authentique. Merci d’être si nombreux à me suivre et d’être si fidèles et de m’apporter tout votre amour sur Facebook et par mail ; je suis très heureux du succès de Français Authentique et quand je reçois des messages qui me disent : « Johan, Français Authentique m’a aidé à parler le Français », je suis très touché et très heureux.

Merci de votre confiance les amis et à très bientôt !