Se ressembler comme deux gouttes d’eau

Se ressembler comme deux gouttes d’eau

Aujourd’hui je réponds à Sergio qui m’a demandé sur la page Facebook de lui expliquer le sens de l’expression « Se ressembler comme deux gouttes d’eau ».

J’en profite pour vous parler de l’Académie Français Authentique à laquelle je travaille beaucoup actuellement.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Venez discuter de cet article sur Facebook avec nous : Cliquez ici.

Voici la transcription de l’épisode :

Salut, salut, j’espère que vous passez une excellente journée. De mon côté, ça va pas trop trop mal ; il n’y a pas à se plaindre. J’ai passé toute la journée à enregistrer des podcasts. Comme tous les jeudis, j’ai ce qu’on appelle un Mastermind avec mon ami Alberto. Donc, on prend une heure chaque semaine pour discuter, échanger sur nos projets, sur nos objectifs, se donner des trucs et astuces ; se donner des conseils pour améliorer notre productivité ; et puis, on regarde ensemble une formation pour améliorer, encore une fois, sa productivité. En bref, beaucoup de choses productives. Qu’est-ce que j’ai fait d’autre ? Ce matin, je suis allé faire une séance photo ici près de chez moi, près de Saint-Avold – un photographe que je connais qui avait déjà photographié mes enfants ; il a un business là-dessus – et je suis allé lui rendre visite pour qu’il me prenne en photo et je vais utiliser ces photos pour le site Français Authentique, pour mon site Pas-de-stress – je suis en train de faire une site privé Johan Tekfak qui n’est pas encore prêt mais que je suis en train de mettre en place justement quand j’aurai les photos. Voilà, c’était une séance sympa ; on a fait des photos intérieures, extérieures, etc. ; c’était assez sympathique et puis, là, ensuite, je vais aller chercher mes enfants à l’école. J’imagine que vous n’écoutez pas cet épisode pour m’entendre vous parler de ça mais pour apprendre du Français et donc, ce que je vais faire aujourd’hui, je vais vous expliquer le sens d’une expression française qui m’a été suggérée par Sergio sur la page Facebook de Français Authentique. S’il y a vraiment le sens d’une expression que vous aimeriez connaître, faites comme Sergio : vous allez sur la page Facebook et vous entrez votre question (la page Facebook de Français Authentique) et je vous expliquerai ce que ça veut dire.

L’expression de Sergio (ou que Sergio m’a suggérée), c’est : se ressembler comme deux gouttes d’eau. Cette expression « se ressembler comme deux gouttes d’eau », ça veut dire, « se ressembler », « être tout à fait proche, être exactement pareil ». Et donc, ça se comprend quand on essaye de comprendre la philosophie de cette expression. On a le verbe pronominal « se ressembler », et quand on dit que des choses se ressemblent, ça veut dire qu’elles sont pareilles. Si vous dites que deux personnes se ressemblent, ça veut dire qu’elles ont un visage très proche, qu’elles sont semblables (ça vient du [mot] semblable). Se ressembler, c’est avoir deux choses très proches qui sont presque identiques, qui se ressemblent, qui semblent être pareilles.

Des gouttes d’eau (ou une goutte) : c’est très simple. Quand vous avez de l’eau – tout le monde sait ce que c’est, je pense ; c’est un liquide qu’on peut boire, c’est le liquide de la vie. L’eau, quand vous la laisser tomber mais que vous la laisser tomber de façon très très très lente, vraiment tout doucement, eh bien, elle tombe par gouttes ; c’est-à-dire que ce n’est pas un fil d’eau, ce n’est pas une grosse quantité d’eau, c’est juste : plouf, plouf, plouf ; donc, c’est vraiment juste une petite goutte. Vous pouvez essayer sur votre robinet chez vous (le robinet, c’est d’où sort l’eau dans votre maison) et vous le mettez au minimum minimum minimum. Donc, vous n’avez pas un gros filet d’eau, vous n’avez pas plein d’eau qui vient mais vous avez juste « ploc, ploc, ploc » ; c’est vraiment seulement une goutte d’eau. Donc, la goutte, c’est quasiment la plus petite partie d’eau que vous pouvez obtenir, « le plus petit morceau » d’eau que vous pouvez obtenir. Et les gouttes d’eau – ça se forme, c’est un peu compliqué, c’est la physique : pourquoi les gouttes sont comme ça, pourquoi elles se forment et pourquoi elles ressemblent à ça. Vous pouvez regarder sur Internet si vous vous y intéressez mais les gouttes d’eau sont identiques, elles sont toutes semblables. Quand vous regardez deux gouttes d’eau, c’est les mêmes ; deux gouttes d’eau sont strictement identiques ; elles se ressemblent énormément. Et quand on dit que deux personnes se ressemblent comme deux gouttes d’eau, eh bien, ça veut dire ça ; vous savez que les gouttes d’eau sont identiques – c’est les deux mêmes.

Quand on dit que deux personnes se ressemblent comme deux gouttes d’eau, ça veut dire qu’elles se ressemblent beaucoup beaucoup beaucoup. Donc, ici, la différence entre dire que deux personnes se ressemblent et que deux personnes se ressemblent comme deux gouttes d’eau, eh bien, c’est qu’en disant « comme deux gouttes d’eau », ça veut dire que c’est beaucoup, c’est amplifié ; ça veut dire qu’elles ne font pas que se ressembler – parce que parfois, on peut dire que deux personnes se ressemblent, mais sans que ce soit excessif. Mais, là, si vous dites « comme deux gouttes d’eau », ça veut dire qu’elles se ressemblent énormément, que c’est presque les deux mêmes personnes. Ce qui est intéressant, c’est qu’on n’utilise cette expression que pour les hommes – on ne dit pas que deux objets se ressemblent comme deux gouttes d’eau ; on utilise ça uniquement pour des personnes ; deux personnes qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Donc, c’est relativement intéressant à savoir.

Je vais prendre deux petits exemples pour que vous compreniez mieux mais le meilleur exemple de personnes qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau, c’est des jumeaux. Donc, les jumeaux, notamment les vrais jumeaux, se ressemblent beaucoup et parfois, on peut avoir du mal à les critiquer – pardon, excusez-moi, je suis un peu fatigué aujourd’hui – à les dissocier, à savoir qui est qui. Imaginez que vous avez deux jumeaux qui s’appellent Sylvain et Richard et vous n’arrivez jamais à savoir qui est qui ; ils se ressemblent tellement que quand vous en voyez un, vous ne savez pas s’il s’appelle Sylvain ou Richard. (Les jumeaux, c’est deux frères qui naissent en même temps – le même jour au même moment en tout cas). Et donc, parfois, vous croisez Sylvain et vous dites : « Bonjour Richard » et il vous dit : « Ah, non, moi, c’est pas Richard ; c’est Sylvain. » et vous dites : « Ah, excuse-moi ! Comme vous vous ressemblez vraiment comme deux gouttes d’eau avec ton frère, je vous confonds toujours. » Donc, vous voyez ? Se ressembler comme deux gouttes d’eau, c’est vraiment dire : « Vous êtes exactement les deux mêmes. » Et souvent, on emploie ça pour des membres de la famille parce que qui est-ce qui peut vous ressembler énormément et à qui on peut dire « vous vous ressemblez comme deux gouttes d’eau » ? Eh bien, souvent, c’est quand même votre frère ! Moi, j’ai un frère qui me ressemble un petit peu mais on ne me dit qu’on se ressemble comme deux gouttes d’eau parce que ce serait extrême. Vous pouvez voir ça puisque Jimmy et moi, on a fait le pack 3 ensemble, donc, vous pouvez regarder les vidéos sur la page YouTube de Français Authentique et vous verrez Jimmy et moi. On se ressemble – des gens disent qu’on se ressemble – mais pas comme deux gouttes d’eau. Donc, « se ressembler comme deux gouttes d’eau », c’est vraiment être très très proche, se ressembler tellement qu’on a l’impression de voir la même personne.

Notre ami Sergio, j’espère que le sens de cette expression est plus clair maintenant. Vous pouvez rencontrer cette expression souvent dans les films où quand il y a deux personnes identiques ou semblables, on dira qu’elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Se ressembler comme deux gouttes d’eau, c’est être proche, être quasiment les mêmes, avoir le même visage, la même tête, comme deux gouttes d’eau peuvent être identiques parce que deux gouttes d’eau sont identiques, deux gouttes d’eau se ressemblent énormément.

Voilà pour l’expression d’aujourd’hui. Je vais continuer d’enregistrer des épisodes pour vous ; demain matin je vais travailler pas mal sur l’Académie Français Authentique, mon prochain gros gros projet. Je suis très excité à l’idée de travailler dessus. En fait, ce que je pense faire, je vais enregistrer chaque mois un module – il y aura un système d’abonnement ; les gens pourront s’abonner à l’Académie Français Authentique et en s’abonnant les gens recevront un groupe de leçons par mois avec une vidéo, un MP3, du PDF, un fichier vocabulaire, certainement un fichier prononciation. Donc, beaucoup beaucoup de contenus à étudier au cours du mois et puis, un accès au groupe Facebook privé de l’Académie Français Authentique où il y aura un grand accès aux membres et bien sûr un grand accès à moi. Donc, j’irai tous les jours pour essayer de vous aider encore plus, d’aider les membres de l’Académie encore plus parce que le problème que j’ai actuellement, c’est que sur la page Facebook de Français Authentique il y a 215.000 personnes et j’ai du mal à lire tout le monde. Donc, je dois essayer de faire en sorte – puisque je n’ai que 24 heures dans ma journée comme vous tous – d’avoir un groupe un peu plus réduit ; donc les membres de l’Académie qui ont vraiment envie d’investir dans leur développement, qui ont envie d’investir dans le fait de parler Français et qui nous rejoindraient et à qui je pourrais accorder plus de temps puisque le groupe privé Facebook de l’Académie sera restreint à quelques personnes. Je pense même limiter l’accès à l’Académie parce que mon objectif, ce n’est pas d’avoir 10.000 personnes ; je veux vraiment limiter l’accès afin d’avoir un petit groupe privé que je peux aider. Donc, voilà l’idée pour l’instant. J’ai commencé à réfléchir au contenu ; il y aura du contenu qui sera lié à la France, bien sûr, du contenu lié au développement personnel, du contenu lié un petit peu à la réussite. Là, mes premières idées, je veux faire différents modules sur les entretiens d’embauche, la rédaction du CV, la lettre de motivation. Ensuite, on pourra en discuter sur le groupe Facebook. J’ai l’intention de parler de la France et j’ai déjà enregistré un module sur la révolution française ; j’ai l’intention de parler d’Albert Camus par exemple (un écrivain français) ; je vais parler par exemple de La Marseillaise, du drapeau français, vraiment plein de choses comme ça. Des sujets de développement personnel et puis des sujets que vous me suggérerez sur la page Facebook et des choses que vous me suggérerez sur le groupe privé Facebook de l’Académie. Tout ça, c’est encore très très flexible parce que je suis en cours de création. Je travaille au contenu mais j’ai encore plein d’idées et de sujets et ça serait intéressant pour moi d’en savoir plus. Donc, vous, si vous avez des questions ou si vous avez des idées sur l’Académie en vous disant peut-être : « Ah, Johan, propose-nous ça parce que ça nous intéresse ; fais en sorte, je ne sais pas… » S’il y a des choses que vous voulez partager avec moi sur l’Académie, eh bien, vous allez sur la page Facebook de Français Authentique et vous m’écrivez un petit commentaire ou alors, vous réagissez à ce podcast « se ressembler comme deux gouttes d’eau » et vous me parlez de l’Académie parce que je crée ça pour vous, donc, il faut que ça vous plaise, il faut que ça vous touche, il faut que ça vous aide. Donc, j’ai vraiment besoin de votre avis là-dessus et j’attends avec grande impatience de vous lire et d’ici-là, je vous souhaite à tous bon courage dans votre apprentissage du Français et à très bientôt pour un nouvel épisode.