Vouloir le beurre et l’argent du beurre

Vouloir le beurre et l’argent du beurre

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Vouloir le beurre et l’argent du beurre”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, chers amis ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Je suis très heureux que tu prennes le temps de nous rejoindre. Et aujourd’hui, on va apprendre une nouvelle expression idiomatique française. Cette expression, c’est « vouloir le beurre et l’argent du beurre », « vouloir le beurre et l’argent du beurre ». Elle m’a été suggérée, cette expression, par notre ami Andréa de Suisse, qui m’a envoyé un mail en me proposant de parler de cette expression. Merci beaucoup, chère Andréa. C’est une personne qui suit Français Authentique depuis longtemps. Je vais me faire un plaisir de t’expliquer cette expression.

Avant ça, un petit rappel pour ceux qui n’ont pas encore vu cette information. Jusque dimanche 27 décembre, il y a les grandes promotions d’hiver sur tous les cours de Français Authentique. Si tu veux aller plus loin, plus vite dans ton apprentissage du français, si tu as envie de progresser à l’oral en français, en 2021, eh bien c’est le moment. Il y a un lien dans la description de cet épisode.

Moi, j’utilise toujours la fin d’année pour déjà investir pour moi dans mon développement et pour consommer différentes formations. J’aime le calme de fin d’année pour me former. Et cette année, c’est encore plus important que d’habitude, puisque tout a été instable avec ce virus, il y a eu beaucoup de changements, d’imprévus. Et le meilleur moyen d’avoir une vie stable, c’est de s’améliorer. C’est le meilleur moyen de résister.

Donc, si tu veux avoir 20% sur tous les cours de Français Authentique, dont le dernier, « 30 jours pour booster ton français », qui fait un véritable carton et qui peut t’aider peut-être à améliorer ton français en début 2021, eh bien suis le lien qu’il y a dans la description de ce podcast ou va tout simplement sur www.francaisauthentique.com, tu as un lien vers cette promo.

Revenons-en à notre expression du jour qui est, je le rappelle, « vouloir le beurre et l’argent du beurre ». Alors, le verbe « vouloir », il est très simple et très connu, il veut dire « avoir envie ». Si je veux manger une pomme, eh bien j’ai envie de manger une pomme, j’ai la volonté de manger une pomme.

Le beurre, c’est quelque chose de connu également, c’est un aliment, c’est quelque chose qu’on mange qui est gras, qu’on met souvent sur le pain ou qu’on utilise dans les pâtisseries, mais les Français aiment mettre du beurre sur leurs pains, sur leurs baguettes au petit déjeuner notamment. C’est fabriqué à partir de lait de vache. Ça, c’est le beurre. Il a une couleur un petit peu jaune.

Et l’argent, c’est bien connu également, c’est tout ce qui est monnaie, un ensemble d’euros, de dollars, de pesos, de livres, de dirhams, de dinars etc. etc. de yens, de yuans. Tout ça, ce sont des monnaies. Et l’ensemble de la monnaie que tu as pour acheter des choses, eh bien c’est de l’argent.

Donc au sens propre, vouloir le beurre et l’argent du beurre, ça voudrait dire « avoir la volonté de garder le beurre et d’avoir en même temps l’argent contre lequel on veut vendre le beurre ». Donc, c’est impossible. On ne peut pas vendre le beurre, toucher l’argent et garder le beurre. C’est cette idée qu’on aurait au sens propre.

Et c’est exactement cette idée qu’on transmet ou qu’on utilise au sens figuré dans l’expression. Quand on dit que quelqu’un veut le beurre et l’argent du beurre, eh bien ça veut dire qu’il veut deux choses qui sont impossibles à avoir ensemble. On ne peut pas avoir ces deux choses ensemble et il y a une idée un petit peu cachée de on ne peut pas tout avoir, il faut savoir faire des compromis. Ça, c’est le sens de « vouloir le beurre et l’argent du beurre ».

Un exemple, on va prendre comme d’habitude quelques exemples, ce serait, tu vois, c’est les vacances d’hiver et il y a un couple qui veut partir au soleil, parce qu’il fait froid dans l’hémisphère nord. Donc, il dit : « Allez, on va prendre l’avion et on va partir au soleil, cet hiver ». Mais avant de partir, il se plaint en disant : « Oh ! Il y a 10 heures d’avion. Je n’ai pas envie, c’est trop long ».

Et là, sa femme lui dit : « Hé ! On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre ». En faisant ça, sa femme lui dit : « On ne peut pas tout avoir, on ne peut pas avoir toutes les choses positives. Il faut faire des compromis ». Tu ne peux pas avoir le soleil en hiver dans l’hémisphère nord et en même temps la proximité. C’est impossible. Tu ne peux pas avoir toutes ces choses, il faut faire un compromis. Tu ne peux pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

Un autre exemple, tu as un médecin, un médecin qui travaille énormément. Tu vois, il travaille, il fait des journées de 13 heures. Il dit : « J’aime mon boulot et en plus, je gagne beaucoup d’argent, mais c’est très fatigant parce que j’investis beaucoup de temps ». Et à la fin, il dit : « Mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre ».

En disant ça, le médecin, il reconnaît qu’on ne peut pas tout avoir, qu’on ne peut pas avoir un boulot qu’on aime, avoir tout le temps à notre disposition qu’on veut, donc travailler peu et en même temps bien gagner sa vie. Tout ça, c’est impossible à avoir ensemble. Et lui, il utilise donc l’expression « avoir le beurre et l’argent du beurre » pour dire que c’est impossible d’avoir toutes ces choses à la fois.

Dernier exemple, imagine quelqu’un qui a acheté une voiture, une voiture qui roule très vite, qui est très puissante. Il peut, avec cette voiture, passer de 0 km/h à 100 km/h en quelques secondes. Tu vois, la voiture elle fait « vroummm » et elle part super vite. Et cette personne, cette même personne, se plaint parce que la voiture consomme beaucoup d’essence, donc il est obligé d’aller très souvent à la station essence pour faire le plein, comme on dit, pour remettre de l’essence.

Et quand il se plaint, un des amis lui dit : « on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre ». Ça veut dire « tu ne peux pas avoir une voiture qui roule super vite, qui est très, très puissante, très rapide et en même temps qui a une faible consommation d’essence, de carburant », ce n’est pas possible. Tu ne peux pas avoir ces deux choses en même temps. On ne peut pas tout avoir, il faut faire un compromis. C’est soit une voiture très rapide, très puissante, qui consomme beaucoup de carburant, ou alors une voiture peu puissante ou moyennement puissante et rapide qui consomme peu de carburant. Voilà ce que veut dire cette personne quand elle dit qu’on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

Donc voilà, Je pense maintenant que cette expression est claire pour toi. Tu pourras entendre une petite variante, qui est un peu moins utilisée, mais je la partage avec toi quand même. Quelqu’un peut dire : « On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière ».

Donc, en rajoutant « et le sourire de la crémière », on rajoute une troisième chose qu’on ne peut pas avoir en plus de tout le reste, qui est, la crémière étant la personne qui vend le beurre, un sourire. Donc, tu ne peux pas avoir une personne qui te vend le beurre, donc tu ne peux pas avoir le beurre, plus garder l’argent avec lequel tu voulais acheter le beurre, et en plus avoir le sourire de la personne qui vend le beurre. Tout ça ensemble, ce n’est pas possible. On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

Allez ! Je te propose de pratiquer maintenant ta prononciation. Comme d’habitude, tu répètes après moi en copiant exactement mon intonation. On y va, je vais découper le proverbe en trois parties.

On ne peut pas…

On ne peut pas…

Avoir le beurre…

Avoir le beurre…

L’argent du beurre…

L’argent du beurre…

… et le sourire de la crémière.

… et le sourire de la crémière.

On fait la phrase complète maintenant.

On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

Suis bien mon intonation et mes liaisons hein et les élisions quand je coupe des mots. Je ne dis pas « on ne peut pas avoir », je dis « on ne peut pas (z)avoir ». Donc, on y va une dernière fois.

On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

Très, très bien. Merci d’avoir suivi cet épisode. Si tu veux booster ton français, si tu veux améliorer ton niveau rapidement, va jeter un œil à la page qui est en description de cet épisode ou va sur www.francaisauthentique.com, tu trouveras le lien vers les promotions d’été. C’est valable jusqu’au 27 décembre, donc fais vite pour ne pas les manquer.

Avec Français Authentique, tu peux avoir le beurre et l’argent du beurre, et allez, tu peux même avoir le sourire de la crémière, c’est-à-dire qu’on essaie de te proposer des cours de qualité qui t’aideront sans que tu aies à débourser une trop grosse somme, sans que tu aies à payer trop cher.

Merci de ta confiance. À très bientôt. Salut !