Voir le bout du tunnel

Voir le bout du tunnel

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Voir le bout du tunnel”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut à tous et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast. Aujourd’hui, nous allons voir à une nouvelle expression idiomatique française que tu as certainement déjà entendue et qui est « voir le bout du tunnel ». « Voir le bout du tunnel ». Je remercie notre ami Sue des Etats-Unis de m’avoir suggéré cette expression sur la chaîne YouTube de Français Authentique.

En ce qui concerne l’actualité de Français Authentique, en ce moment, je me pose beaucoup de questions et je travaille beaucoup à la clarification, à l’organisation de tous les différents cours de Français Authentique puisque pas mal de monde me contacte en me demandant : « Johan, quel cours de Français Authentique serait le plus intéressant pour moi ? ». Tu sais peut-être que je propose vraiment maintenant un large catalogue de cours. Tu as le Pack 1 pour découvrir la méthode, le Pack 2; discussions authentiques pour t’aider à entendre des discussions entre francophones, le Pack 3 ; vidéos authentiques où là, c’est plus des discussions ou des mises en situation en vidéo, le Pack 4 ; c’est séminaire authentique. J’ai un cours de prononciation, j’ai une académie, etc.etc. Un cours pour t’aider à convaincre un recruteur et on travaille en ce moment à la mise à disposition d’un système qui te permet de découvrir quel cours t’aidera le plus. Et en attendant que ce soit prêt, tu peux déjà aller voir sur www.francaisauthentique.com/cours pour découvrir ce catalogue de ressources qui t’aideront à enfin parler français de façon automatique et de façon spontanée, fluide, sans bloquer.

L’expression du jour : « voir le bout du tunnel ». « Voir le bout du tunnel ».

Le verbe « voir » – si on commence par le début de cette expression – eh bien, ça vient des yeux. Tu sais, voir, c’est le fait de visualiser des choses, d’utiliser ses yeux pour visualiser quelque chose. Voir.

Le bout, ici, ça veut dire la fin, le terme, la fin d’une période. Si je dis « au bout d’un mois », ça veut dire « après un mois ». Attention à ne pas confondre ici avec le bout qui serait le morceau. Quand on dit « un bout de pain », ça veut dire un morceau de pain. Mais ici, dans le cas présent, « bout », ça veut dire « fin, le terme ». « Au bout », c’est la fin de quelque chose.

Et enfin, nous avons le mot « tunnel » et un tunnel, c’est une voie sous terre ou qui traverse quelque chose. Par exemple, une route qui va traverser une montagne ou une route qui va être sous terre pour traverser un obstacle ou une route qui va être sous la mer. Le tunnel sous la Manche, par exemple, c’est une route qui passe sous la Manche pour aller de France à l’Angleterre ou de l’Angleterre, du Royaume-Uni en France, sous la mer. Ça, c’est un tunnel.

Quand tu es dans un tunnel et que tu ne vois pas le bout, que tu ne vois pas la fin, eh bien au sens propre, voilà, ça veut dire que tu es dans le tunnel et il fait noir ; tu ne vois pas la fin, tu ne vois pas le bout du tunnel.

Et dans notre expression, si on est au sens figuré et dans cette expression, eh bien, le tunnel, c’est une situation difficile. Donc, quand tu es dans une situation difficile, quand tu es dans le tunnel, tu ne vois pas la fin, tu n’as pas l’impression de voir la fin.

Par contre, quand tu vois le bout du tunnel, ça veut dire que tu vois la fin de cette chose négative, de cette situation difficile arriver.

On utilise donc l’expression « voir le bout du tunnel » pour dire « eh bien voilà, je boucle quelque chose de compliqué, je sors d’une situation difficile ». Il y a vraiment l’idée que la fin de quelque chose de difficile est en train d’arriver. Voir le bout du tunnel.

On peut prendre quelques contextes, quelques exemples. Imagine un titre dans la presse qui dirait : Emmanuel Macron voit enfin le bout du tunnel. Après, et donc là, tu as une description de l’article qui t’explique qu’il y a eu des grèves, qu’il y a eu des manifestations, qu’il y a eu des critiques, qu’il y a eu des problèmes politiques et qu’enfin la phase difficile est passée, ça semble plus calme, la situation est plus calme, il n’y a plus de grève, il n’y a plus de problème politique. Tout semble OK pour le président. Eh bien, on dit qu’il voit le bout du tunnel, que sa situation compliquée, difficile, est en train de se terminer. Il voit le bout du tunnel, il était dans le tunnel dans une situation noire, difficile et il voit le bout, il voit la fin du tunnel.

Je pourrais te dire que moi-même, après avoir eu une situation pendant laquelle j’avais deux jobs, je travaillais dans l’industrie automobile en tant que chef de projet et en parallèle, je développais Français Authentique. C’était très, très dur et au moment où j’ai décidé de quitter mon emploi salarié, j’ai dit : « Ça y est, je vois le bout du tunnel ». Ça voulait dire : « La situation difficile, complexe, est terminée. C’est fini. Je vois le bout du tunnel ».

Si on prend un exemple de sport et qu’on parle par exemple de l’équipe de France de rugby et qu’on dit qu’elle voit le bout du tunnel, eh bien ça veut dire qu’elle termine une phase, une situation difficile. Après avoir perdu plein de matchs, après avoir passé des mois à perdre des matchs, elle arrive enfin à gagner, à remporter des matchs. On peut dire, elle peut dire, l’équipe de France : « Ça y est, on voit le bout du tunnel », ou : « Ça y est, nous voyons le bout du tunnel ».

J’espère que tout cela est assez clair pour toi maintenant. Un synonyme que tu as peut être déjà entendu, c’est « sortir d’une mauvaise passe ». « Sortir d’une mauvaise passe » et « voir le bout du tunnel », ça a la même signification qui est boucler, terminer quelque chose de compliqué, quelque chose de difficile.

Je te propose maintenant de pratiquer un peu ta prononciation. Donc, comme d’habitude, tu copies exactement mon intonation, ma prononciation pour essayer de faire en sorte d’être un peu actif après m’avoir écouté. Donc, c’est parti !

Je vois le bout du tunnel

Tu vois le bout du tunnel

Il voit le bout du tunnel

Elle voit le bout du tunnel

Nous voyons le bout du tunnel

Vous voyez le bout du tunnel

Ils voient le bout du tunnel

Elles voient le bout du tunnel

OK, merci de m’avoir suivi pour cet épisode. Je te rappelle que si tu veux voir le bout du tunnel, en ce qui concerne les difficultés d’apprentissage du français, tu peux aller jeter un œil à www.francaisauthentique.com/cours. Il y aura forcément une solution qui te montrera la direction de ce tunnel qui est ton problème d’apprentissage du français. Je me réjouis de pouvoir t’aider.

Je te dis à très bientôt. Merci de m’avoir suivi. Salut !