Vidéo “Demandez à Johan” – Episode 13

Vidéo “Demandez à Johan” – Episode 13

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Bonjour chers amis, merci de me rejoindre. Ça faisait un petit moment que je n’avais pas enregistré de vidéo de Demandez à Johan et c’est chose faite aujourd’hui. Je vous ai demandé la semaine dernière de me poser quelques questions liées à l’apprentissage du français, au développement personnel et aux sujets qui peuvent vous toucher et vous avez été, comme d’habitude, nombreux à me répondre. J’ai choisi quatre questions pour vous aujourd’hui. On y va !

La première question parle des journaux français. La première question a été posée par Narek : « Bonjour Johan. Je voudrais que vous nous parliez des médias français. Quels journaux lisez-vous pour vous informer et quels sont les plus faciles à comprendre pour les non francophones ? Tout le monde dit, par exemple, que Le Monde est difficile à lire car ils utilisent un langage soutenu. »

Pour la première partie de la question, moi, je regarde très peu les news, les informations parce que je préfère lire des livres de développement personnel. Je pense que les informations, c’est quelque chose d’assez négatif en général. On nous montre des choses en général graves, tristes, négatives, donc, j’essaye de ne pas trop les suivre, mais je les suis très très furtivement sur mon téléphone via une application, mais vraiment quelques minutes par jour seulement. Moi, ce que j’utilise, c’est Le Figaro. A une époque, j’utilisais l’application mobile Le Monde et pour ce qui est sportif, j’aime bien utiliser Euro Sport parce qu’il y a tous les sports différents qui sont traités et je peux obtenir les différentes infos liées au sport. Si tu cherches quelque chose de plus simple et plus condensé – tu dis que Le Monde, c’est un peu trop complexe pour toi en termes de vocabulaire – tu peux aller jeter un coup d’œil à 20 Minutes. Ils ont aussi une application, c’est un journal gratuit et il y a aussi CNews. Ce sont des journaux gratuits qui sont beaucoup plus synthétiques, beaucoup plus condensés et qui utilisent du vocabulaire certainement un peu plus simple.

Moi, j’utilisais ce type de journaux en Autriche quand j’allais dans le tramway ; je prenais ce type de journaux gratuit et c’est vrai qu’il y a un vocabulaire relativement simple, ce qui permet de bien comprendre parce que, je le rappelle, les deux clés si vous voulez vous améliorer en français, il faut écouter et lire des choses : n°1 – que vous comprenez (vous devez comprendre au moins 70 à 80 %) et n°2  – des choses que vous aimez. Donc, si vous n’êtes pas intéressé par l’actualité, ne lisez pas et n’écoutez pas de choses liées à l’actualité, concentrez-vous sur des choses que vous aimez. Ce sont les deux conditions que je vous recommande de suivre et de respecter.

Dans la deuxième question, Abdellah demande : « Merci beaucoup pour l’effort énorme de l’équipe Français Authentique. Ma question est : comment prononce-t-on EN, AM, AN, EM et M devant les lettres M, B, P ? »

Je vais essayer de te faire une réponse simple, mais quand même en cinq temps. La première chose, c’est que les lettres AN, quand elles sont précédées d’une voyelle ou de la lettre N, on prononce AN comme « animal » ou « année ». Là, c’est AN précédé d’une voyelle ou d’un N. Si tu as AM précédé d’une voyelle ou de la lettre M, tu prononces AM comme « ami ». Si tu as EN précédé d’une voyelle, tu dis EN comme « venir ». Si tu as EM précédé d’une voyelle, tu dis EM comme « demain ». Donc, en gros, quand les syllabes sont précédées d’une voyelle, on dit AN, AM, EN ou EM. Par contre, si AN, EN, AM et EM sont précédés d’une consonne ou des lettres M, B, P, on dit « en », donc, elles ont toutes finalement (AM, EN, EM) le même son qui est le son « en » comme le mot « vacance » ou « ambulance » ou « ennuyeux » ou « emmener ». Voilà la règle en gros. Il y a plein d’exception et je ne peux pas rentrer dans ces exceptions, cher Abdellah, mais en gros, il faut d’abord regarder si tu as une voyelle ou une consomme après les lettres sur lesquelles tu me poses la question. Si c’est des voyelles, tu lis normalement comme je l’ai expliqué et si ce sont des consonnes ou alors qu’il y a M, B et P, pour tous ces groupes AN, AM, EN, EM, on prononce le son « en ». Il y a des exceptions, mais si tu retiens ça, tu auras déjà gagné dans 90 % des cas.

La question 3 parle de Français Authentique au Maroc. Notre ami Aziza m’a posé une question d’actualité qui est : « Quelle est votre point de vue sur le développement de la langue française au Maroc par rapport aux autres pays ? Merci. » Je dis que c’est une question d’actualité puisque la semaine dernière j’ai été au Maroc à Marrakech pour le séminaire Français Authentique – j’en ai beaucoup parlé, je ne vais pas m’étendre sur le sujet aujourd’hui – et j’ai effectivement vu que nos amis Marocains avaient un très bon niveau et que pour la majorité d’entre eux, ils n’avaient pas vraiment un problème de français ou de langue, mais un problème d’émotion et de stress, un manque de confiance en eux qui fait qu’ils ont du mal à s’exprimer à l’oral alors qu’ils ont les bases et le niveau pour bien parler. Et du coup, pour ce public, je pense qu’une méthode d’apprentissage naturelle comme celle proposée par Français Authentique ou par d’autres sur Internet, c’est une révolution puisque c’est vraiment les méthodes d’apprentissage naturelles qui permettent de résoudre ce problème. Du coup, ça me motive encore plus en ce qui concerne mes ambitions de vous aider au Maroc. Ça vaut aussi pour l’Algérie puisque d’un point de vue histoire, ces deux pays ont des liens avec la langue française et du coup, je pense vraiment que Français Authentique peut vous aider, va vous aider et tout ce que j’ai pu voir lors de mon séjour au Maroc confirme cela.

La dernière question m’a été posée par Anja, membre fidèle de l’académie Français Authentique que je remercie. Elle a en plus fait un effort de poser sa question en vidéo, ce qui est plutôt cool : « Tu as dit qu’il faut qu’on prépare tout pour le lendemain pour simplifier un peu le démarrage, mais est-ce que tu le fais juste après que tu as fini ta séance par exemple de l’italien, tu fais tes 20 minutes et après tu décides ce que tu vas faire au lendemain ou est-ce que tu as un temps spécial où tu te mets à la table pour réfléchir sur ce que tu vas faire demain ? »

En gros, elle faisait référence, si je reformule, à ma vidéo sur Comment arrêter de remettre votre apprentissage du français au lendemain ? et elle me demandait quand est-ce qu’il fallait préparer ou planifier ses tâches pour faciliter les démarrages : est-ce qu’il fallait se préparer la veille ou est-ce qu’il fallait se préparer à des moments spécifiques ? Et la réponse à cette question, elle est assez simple.

J’aurais tendance à dire : comme tu le souhaites, comme tu veux. Je vais te dire ce que moi, je fais, mais ce n’est pas parce que je fais comme ça qu’il faut le faire de cette façon. L’important, c’est de bien préparer, par exemple l’apprentissage du français si tu en fais une tâche quotidienne, de bien le préparer à l’avance, de faciliter le démarrage, que tu n’aies pas à te dire : « Oh, qu’est-ce que je vais faire aujourd’hui ? » Que tout soit déjà prêt. Si tu écoutes, les podcasts sont déjà dans ton téléphone ; si tu écris ou si tu lis, tout est déjà prêt pour que tu commences. Et moi, j’ai deux types de tâches : j’ai les tâches que je prépare la veille. Ce sont en général toutes les tâches liées à ma routine matinale. Donc, le soir, avant de me coucher ou un peu avant, je prépare mon journal (il est à sa place), le journal dans lequel j’écris le matin. Je prépare également mon smartphone dans lequel j’ai les articles d’italien que je veux écouter. S’ils ne sont pas téléchargés, je les télécharge. Je prépare mes affaires de sport pour faire mon exercice. Donc, tout ce qui est lié à la routine, j’ai tendance à le préparer la veille au soir, mais tout le reste qui est lié à mes tâches, le travail, Français Authentique, j’ai tendance à le préparer le vendredi où je fais ma revue hebdomadaire et ma planification de la semaine prochaine au cours d’une grande séance. Je prévois mes tâches, mes rendez-vous, etc. afin d’être prêt. Dès que j’arrive le lundi matin, ou chaque matin, je me mets devant mon tableau, et je suis prêt à démarrer le boulot. Mais pour ça, il n’y a pas de vérité, c’est vraiment comme toi, tu sembles le préférer.

Donc, teste les deux et puis, si tu préfères faire tout un travail de préparation pour toute la semaine en une fois, tu peux essayer ou sinon, chaque veille au soir, tu prévois tes ressources qui te permettront, puisque c’est la clé, de démarrer facilement ton activité d’apprentissage du français le lendemain. Voilà, j’espère t’avoir aidé, cher ami. J’ai aussi un petit rappel en ce qui concerne la productivité sans stress. J’avais fait un cours il y a maintenant peut-être deux ans dans lequel je montre mon système et je montre exactement quand est-ce que je planifie quoi, etc. Je vous mets le lien en-dessous, c’est lié à cette question. J’en parle très peu parce qu’il y a peu de gens qui sont des fous de la productivité comme moi, mais si le sujet vous intéresse, je vous mets un petit lien en-dessous.

Merci d’avoir pris le temps de me poser des questions, merci d’avoir pris le temps de regarder ou d’écouter mes réponses. On se retrouve très bientôt pour une nouvelle vidéo.

Salut !