Vidéo “Demandez à Johan” – Episode 12

Vidéo “Demandez à Johan” – Episode 12

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Bonjour ! Merci de me rejoindre dans la vidéo d’aujourd’hui dans laquelle je vais répondre à quatre questions que vous m’avez posées sur Facebook. Ça faisait un petit moment que je n’avais pas enregistré d’épisode de « Demandez à Johan ». Aujourd’hui, on en est à l’épisode 12 malgré tout, mais je m’étais dit que c’était le moment de répondre de nouveau à vos questions. Je le fais souvent dans les directs Facebook que j’organise ou sur YouTube, mais, aujourd’hui, quatre questions de façon structurée. Il se peut que vous entendiez un petit bruit de fond parce qu’en face de chez moi, mes voisins ont fait appel à une société de jardinage pour faire couper leur arbre et tailler leur haie, donc, il y aura peut-être un petit bruit de fond, mais ce sont les aléas des vidéos qu’on enregistre.

La première question m’a été posée par notre amie Dalia qui me dit : « Bonjour Johan ! » – eh bien, salut Dalia ! « Comment faire pour ne pas oublier le vocabulaire ? » Chère amie, merci de poser cette question. J’y ai déjà plus ou moins répondu dans une vidéo précédemment, mais la première chose à vraiment comprendre, c’est qu’on oublie toujours ce qu’on apprend. En fait, c’est une loi du cerveau ; on est fait comme ça, le corps humain est conçu comme ça : on oublie ce qu’on apprend, c’est normal. Il y a un scientifique allemand qui s’appelle Hermann Ebbinghaus qui a étudié ça de façon théorique et qui a même créé ce qu’il a appelé une courbe de l’oubli qui est, en fait, que plus le temps passe, plus on oublie ce qu’on a appris. Et d’après sa courbe, au bout d’un mois, si on ne revoit rien, au bout d’un mois, si tu lis un livre, par exemple, au bout d’un mois, tu auras oublié 90 % de ce qu’il y avait dans le livre. Donc, oublier du vocabulaire, c’est tout à fait normal. C’est normal et c’est positif parce que imagine un petit peu si on n’oubliait rien, on lirait le journal pendant une heure et on garderait tout en tête et on aurait la tête qui serait prête à exploser parce que notre cerveau n’a pas une capacité infinie et si on se souvenait de tout, de tout ce qu’on entend, de tout ce qu’on voit, de tout ce qu’on lit, eh bien, ça ne marcherait pas. Donc, c’est positif d’oublier et le seul moyen de ne pas oublier complètement le vocabulaire qu’on a appris, eh bien, il est simple, il est clair : c’est de revoir en permanence le vocabulaire et les mots qu’on a appris.

Je sais que c’est une réponse qui ne plaît pas beaucoup parce que souvent, on aimerait avoir une formule magique, on aimerait regarder une vidéo comme celle-là et tac, avoir le truc et l’astuce qui fait qu’on n’oublie plus jamais le vocabulaire. Malheureusement, ça n’existe pas, ce n’est pas possible. La seule façon de ne pas oublier ou en tout cas de garder le vocabulaire en tête, c’est de le revoir régulièrement. Tu peux le revoir de plusieurs façons : en écoutant beaucoup. Donc, si par exemple, tu écoutes beaucoup de français, que tu regardes beaucoup de vidéos, eh bien, les mots de vocabulaire que tu as appris, tu vas les entendre et donc, ça va te les rappeler et c’est le seul moyen que ton cerveau a pour ne pas oublier le vocabulaire. Donc, en écoutant, en lisant ; si tu lis des livres et que tu revois en permanence du vocabulaire, eh bien, encore une fois, tu ne l’oublieras pas ou tu seras en permanence rappelée. Et il y a différentes techniques dont je parle dans une vidéo – je vais vous mettre un lien dans le « i » là-bas sur YouTube. Sur ma chaîne YouTube, c’est une vidéo que j’ai faite : comment ne plus oublier le vocabulaire. Il y a un système qui s’appelle SRS (Spaced Repetition System) et ce sont en fait des applications qui t’interrogent sur le vocabulaire et qui t’aident à ne pas oublier le vocabulaire. Donc, ce sont les trois choses à faire : beaucoup lire, beaucoup écouter et si tu veux vraiment aller plus loin, utiliser une application qui te permet de faire du SRS. Mais c’était une bonne question.

La deuxième question m’a été posée par notre ami Louchiana qui me dit : « Bonjour et merci pour votre aide. » Bonjour à toi et merci de suivre Français Authentique. « Quelle est la différence entre « inconnu » et « méconnu » ? » En fait, c’est assez simple. Quelqu’un ou quelque chose d’inconnu, c’est quelqu’un ou quelque chose qu’on ne connaît pas du tout. Et quelqu’un ou quelque chose de méconnu, c’est quelqu’un ou quelque chose qu’on connaît peu, mais il y a l’idée que cette personne ou cette chose mériterait d’être mieux connue. Si on prend l’exemple d’un peintre, si tu dis : « J’ai découvert un peintre inconnu. », ça veut dire que tu as découvert un peintre (quelqu’un qui peint, qui fait des tableaux) que personne ne connaît, vraiment personne ; il est inconnu et tu ne fais pas de jugement quand tu dis ça. Il est inconnu et c’est la seule information qu’on a. Si tu dis : « J’ai rencontré un peintre méconnu. », eh bien, ça veut dire que ce peintre, il est très peu connu, donc, peu de monde connaît ce peintre, mais, si tu dis qu’il est méconnu, tu donnes l’idée qu’à ton avis, il mériterait d’être plus connu, tu as décelé un talent en lui qui fait que tu penses qu’il serait normal et qu’il serait bon, qu’il serait bien qu’il soit plus connu. Voilà la petite nuance entre les mois « inconnu » et « méconnu ». J’espère que c’est maintenant plus clair pour toi. Merci d’avoir posé la question.

La troisième question m’a été posée par Baher qui me dit : « S’il vous plaît, Johan, nous voulons savoir les différents examens de connaissance de français comme le TCF, DELF, DALF et s’il y a d’autres et la différence entre eux. » Merci, Baher, pour cette question même si tu sembles t’exprimer pour tout le monde puisque tu dis « nous voulons » alors qu’en fait, c’est toi qui veux. Tu as raison de te poser cette question et une des raisons pour laquelle j’y réponds, cher ami, c’est que vous êtes très très très nombreux à me parler de DELF, etc., de tous ces tests de français. Pour être très très franc avec toi, je ne les connais pas, ces tests parce que j’ai toujours été très transparent sur le sujet : je ne suis pas professeur de français de formation. J’ai une formation d’ingénieur, j’ai travaillé dans l’industrie, je suis autodidacte, j’ai appris l’enseignement par moi-même, mais je ne suis pas professeur. Et tous ces tests, je les connais un petit peu, mais je ne les connais pas encore énormément. Ce sont des tests qui sont reconnus par le ministère… – je ne sais pas même si c’est le ministère de l’éducation – en tout cas, c’est un ministère français, donc, ce sont des tests officiels qui permettent d’attester un niveau. Le TCF, c’est le test de connaissance en français ; le DELF, c’est le diplôme d’étude de la langue française et DALF, diplôme approfondie de la langue française. D’après ce que j’ai vu, le DELF couvre les niveaux qui vont de A1 à B2 – ce sont les niveaux reconnus par l’Union Européenne en termes de langue – et le DALF, lui, c’est C1, C2. Donc, ce que je propose, et si ça vous intéresse, faites-moi-le savoir sur la page Facebook.

Je vais – mais ce ne sera pas tout de suite maintenant – en 2018, me renseigner sur ces tests et je voudrais créer une ressource, un cours qui vous aidera à réussir ces tests. Mais je ne vais pas le faire de la façon classique, la façon utilisée par tout le monde. Français Authentique, c’est différent, vous l’avez remarqué ; on apprend de façon différente et j’enseigne de façon différente. Donc, si je crée une ressource sur le sujet, ce ne sera pas comme tous les livres qui existent sur les préparations aux tests, un truc ennuyeux avec des exemples de test. Non, non, non ! Je prendrai le temps de vraiment étudier en profondeur – c’est pour ça que je vais avoir besoin de temps – de tester les astuces qui marchent parce que même si je n’ai pas passé ces tests en français, j’ai passé des tests en anglais (le TOEIC, le TOEFEL, le Cambridge test) et j’ai passé des tests en allemand (le certificat Deutsch), ça s’appelle, donc, je sais comment fonctionnent ces tests et je pense que pour le français, c’est pareil. Donc, je vais prendre le temps d’étudier tout ça, vous donner mes meilleures astuces et surtout, un truc qui m’intéresse vraiment, c’est interviewer des gens qui ont réussi. Je pense, par exemple, à Maria, notre amie espagnole membre de l’académie Français Authentique qui a passé le DELF B2, qui a eu des bonnes notes, etc. Donc, faire des interviews avec des membres qui ont préparé ce test pour qu’ils nous donnent leur meilleur moyen de réussir le test. Ça, ce sera pour 2018, mais d’ici-là, je ne peux vraiment pas vous donner de conseil parce que je ne connais pas ces tests. J’espère que tu me pardonneras, cher ami.

La quatrième question nous vient de Fernanda. Fernanda, elle suit Français Authentique depuis que ça existe, depuis 2011 ou peut-être qu’elle est arrivé un tout petit peu plus tard, mais c’est une des plus anciennes membres, une fidèle qui fait partie de l’académie, qui suit tous mes contenus. Elle a posé une question en vidéo que je trouve amusante et à laquelle je voulais absolument répondre, donc, on l’écoute tout de suite.

« Bonjour du Brésil. Johan, ça va ? Comme tu le sais bien, je te suis presque depuis le début. Je remarque que beaucoup de membres de la famille Français Authentique déposent des questions répétées auxquelles tu as déjà répondu à plusieurs reprises. Je voudrais savoir si ça ne te dérange pas. Bisous ! »

Merci pour cette question, Fernanda. Je vais être 100 % honnête dans ma réponse. La réponse, c’est que, non, ça ne me gêne pas. Ça ne me gêne pas déjà parce que j’éprouve énormément de gratitude. Je sais qu’il y a plein de ressources pour apprendre le français en ligne : sur YouTube, sur Facebook, il y a plein d’autres ressources, mais vous avez choisi Français Authentique et vous avez pris de votre temps précieux – on a tous des problèmes de temps, on aimerait tous avoir plus de temps pour faire plus de choses – pour me poser une question. Et ça, je ne l’oublie pas ; ça, je sais que c’est quelque chose pour laquelle je dois être fier, heureux et éprouver de la gratitude. Donc, même si une question a été déjà posée dix fois, la personne qui me la pose mérite mon respect et ma gratitude parce qu’elle a pris le temps déjà de me suivre et en plus de poser une question. Ça ne me dérange pas parce que je suis quelqu’un qui essaye d’éprouver de l’empathie ; ça veut dire [que] j’essaye de comprendre les autres, j’essaye de  me dire : « Eh bien, elle ne l’a pas fait exprès. » Même si moi, j’ai déjà répondu dix fois à la question de cette personne, elle n’a pas fait exprès de me la poser. Peut-être qu’elle vient juste de découvrir Français Authentique et qu’elle a utilisé l’opportunité pour répondre à la question, peut-être qu’elle ne savait pas que j’avais une chaîne YouTube sur laquelle j’avais déjà répondu à la question. Donc, j’essaye toujours de me placer à la place de la personne, de me mettre à sa place et de comprendre qu’en fait, elle a fait de son mieux. Ça ne me dérange pas parce que j’essaye toujours de prendre la responsabilité des choses. J’essaye toujours, en tant que leader de la communauté, de me dire : « Eh bien, si cette question m’a été posée dix fois, c’est peut-être que je n’ai pas été assez clair dans ma première réponse ou c’est peut-être que mon contenu n’est pas assez bien organisé, ne permet pas aux gens de retrouver la réponse. » Donc, je prends mes responsabilités et je me dis que finalement, plutôt que de chercher à dire : « C’est la faute des autres, à me dire… » à moi de rendre les choses plus claires et à moi de faire en sorte que la prochaine fois, cette personne trouve la réponse directement.

Tu sais, c’est facile d’être négatif ; tout le monde peut être négatif. D’ailleurs, malheureusement, beaucoup beaucoup beaucoup de monde est négatif et va se dire : « Oh, pouf ! », va penser qu’à soi, qu’à son intérêt sans se mettre à la place des autres et va se dire : « Oh, ça fait dix fois qu’on me pose cette question. Ils sont idiots, ils pourraient regarder sur la chaîne YouTube. » Ça, c’est facile, tout le monde peut réagir comme ça. Par contre, un vrai leader – et c’est ce que j’essaye d’être, c’est la chose vers laquelle j’essaye de tendre, une chose à laquelle je travaille chaque jour ; je ne suis pas parfait, on va y revenir – c’est d’être un leader positif, à se dire : « OK, on m’a posé plein de fois la question, je ne pense pas que les gens fassent ça pour m’embêter ou pour m’ennuyer. », donc, c’est à moi de travailler pour être plus clair et pour faire en sorte que l’information leur arrive plus facilement. Je trouve que c’est tellement facile d’être négatif et tellement plus beau d’être positif que j’essaye d’y travailler au quotidien.

Et bien sûr, je vous ai dit que je serais transparent et que je serais honnête, bien sûr, il y a des fois où je suis fatigué. Par exemple un soir où j’ai beaucoup travaillé ou je suis fatigué ou alors je suis stressé ou j’ai eu une journée difficile avec plein de problèmes techniques sur le site ou des gens qui m’ont embêté ou des commentaires négatifs qui m’ont touché ou une dispute avec ma femme ou les enfants qui m’ont énervé parce qu’ils n’écoutaient pas ce que je disais, etc. ; il y a des moments où on est moins bien et c’est vrai que parfois dans ces moments où je suis moins bien, je me dis : « J’ai déjà répondu dix fois à cette question. » Donc, ça m’arrive d’avoir cet aspect un peu négatif et ça m’arrive de me dire : « Oui, mais cette personne, peut-être qu’elle n’a pas fait l’effort de chercher et qu’elle attend que je lui donne le résultat tout cuit dans le bec – c’est comme ça que ça s’appelle – donc, elle attend, et plutôt que de perdre cinq minutes de son temps à chercher, qu’elle préfère perdre cinq minutes du mien à ce que je lui apporte la réponse. » Donc, bien sûr, il m’arrive, mais c’est très très rare et exceptionnel de réagir comme ça dans des moments où je suis un peu plus faible psychologiquement ou je suis fatigué ou je ne suis pas bien, mais tout le reste du temps, on va dire 95 % du temps restant, je reste positif parce que c’est moi le leader de Français Authentique et je veux vous amener avec moi vers une vision positive et une vision qui fait qu’on se respecte tous les uns les autres.

Et vous le savez, j’adore le développement personnel. C’est pour ça que j’essaye d’être positif, tout ce que je viens de raconter sur cet aspect positif, l’aspect d’être un leader. J’ai d’ailleurs écrit un livre – il est de l’autre côté, par ici – 4 pilules pour une vie riche et sans stress qui existe en version papier mais qui existe aussi en version MP3, PDF, etc. ; la version Kindle arrive. Donc, tout ça, je partage un petit peu toute ma compréhension du développement personnel dans cet ouvrage. Je vous recommande d’y jeter un coup d’œil dans le lien en bas ou dans le « i » comme info par là-bas. J’espère en tout cas que cette vidéo vous a plu et que je vous ai aidés grâce à ces réponses. Je prendrai d’autres questions, j’essayerai de répondre à d’autres questions pour un nouvel épisode de « Demandez à Johan ». Merci de me suivre. Si vous êtes arrivez jusqu’ici, vous avez compris que j’éprouve de la gratitude à ce que vous regardiez mes vidéos, que vous preniez le temps de les regarder en entier et de les commenter et de mettre des « j’aime » sur Facebook, YouTube.

Merci pour tout ça et à bientôt pour une nouvelle vidéo ! Salut