Valoir son pesant d’or

Valoir son pesant d’or

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Valoir son pesant d’or”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut chers amis et bienvenue dans ce nouvel épisode. Aujourd’hui, nous allons voir à l’expression « valoir son pesant d’or » et j’espère qu’à la fin de cet épisode, tu diras « eh bien cet épisode du podcast, il valait son pesant d’or ». C’est ce que j’espère pour toi et pour moi aujourd’hui.

Alors, cette expression, elle nous a été suggérée par notre ami Cris. Cris est un membre fidèle de l’Académie Français Authentique qui te permet jusqu’à ce soir, eh bien, de la rejoindre. Cette académie a les portes des inscriptions fermées 95 % du temps et ce soir, donc le 17 mai, les inscriptions ferment. Je ne vais pas passer trop de temps à t’expliquer ce qu’est l’Académie. Il y a une description dans www.francaisauthentique.com/academie mais si je devais te la vraiment résumer, te résumer l’Académie, ce projet qui a été créé en janvier 2016 et qui a beaucoup évolué, qui s’est beaucoup développé depuis, je te dirais qu’il y a deux branches, deux piliers. Le premier étant un pilier de contenu, c’est-à-dire que tu as plein de contenus, des vidéos, des MP3, des PDF sur des sujets riches et variés, liés à la France, son histoire, sa culture, l’apprentissage du français, le développement personnel, etc. ect. Donc c’est 30 heures de vidéos, 60 heures de MP3, 600 pages de PDF dans les archives. Et chaque mois, il y a un nouveau module, du nouveau contenu de créé en discussion avec les membres en fonction de tes intérêts.

Et le deuxième pilier, la deuxième branche, c’est tout ce qui est communauté, échanges, discussions et pratiques, et notamment on a un groupe privé Facebook, un forum privé où tu peux écrire, un groupe privé WhatsApp où tu peux enregistrer des audio, des vidéos. Et on est en train de développer de plus en plus un espace de conversation via des outils du type Zoom et Skype où là, tu peux venir discuter avec moi, avec d’autres membres et avec Jean Didier, mon assistant. Donc voilà en gros ce qu’est l’Académie. Tout ça, c’est géré par quatre francophones qui sont là pour t’aider à pratiquer le français, à te développer et à échanger et discuter en toute confiance, en toute sérénité. Et crois-moi, l’Académie vaut son pesant d’or.

Valoir son pesant d’or, c’est le sujet d’aujourd’hui. C’est composé d’un certain nombre de mots que je souhaite t’expliquer. On a d’abord le verbe valoir, le verbe valoir. Quand on dit « valoir son pesant d’or » valoir, (tu reconnais peut-être le mot « valeur »), valoir, ça veut dire « être d’une certaine valeur, d’avoir un certain prix ». Je peux te dire : « Mon stylo que tu vois ici, il vaut 10 euros ». Donc 10 euros, c’est sa valeur. On peut aussi… donc ça c’est une valeur financière, mais on peut aussi utiliser « valoir » pour parler d’un mérite. « Son amitié vaut beaucoup. » Ça veut dire que son amitié a beaucoup de mérite, beaucoup de valeur, qui n’est pas une valeur financière, mais elle compte beaucoup pour moi. Ça, c’est le verbe « valoir ».

Son pesant d’or. Ici, le mot « pesant », il signifie « poids », ce que pèse quelque chose. Le poids, la masse de kilogramme. Moi, je pèse 65 kilogrammes. C’est mon poids, on dirait que c’est mon pesant. (On ne parle pas vraiment comme ça dans la vie de tous les jours. On parle de poids ; on dit « c’est mon poids », mais dans cette expression, dans cette locution utilisée par les francophones, on parle d’un pesant. Un pesant, c’est le poids.)

Et l’or, je suis convaincu que la majorité d’entre vous sait ce que c’est. L’or c’est un métal précieux, un métal rare, un métal cher. C’est donc un métal, un matériau de grande valeur. L’or, ça vaut cher, ça a une grande valeur. Donc quand on parle de quelque chose qui vaut de l’or, ça voudra dire si on prenait le sens propre que sa valeur, la valeur de cette chose, son prix, ce serait équivalent, la même chose à son poids en or. Donc il y a l’idée, on cherche à donner l’idée que cette chose est une chose de grande valeur, car l’or a une grande valeur.

Quand on parle de quelqu’un qui vaut son pesant d’or, eh bien on parle de quelqu’un qui a de grandes qualités, une personne de grande valeur. Si on parle de quelque chose qui vaut son pesant d’or, eh bien c’est quelque chose de très bon, de très utile, qui nous apporte beaucoup de valeur. Il y a vraiment cette idée de très grande valeur parce que cette chose a un poids, un pesant qui vaut aussi cher que l’or, qui est quelque chose de précieux.

On va prendre quelques exemples courants.

Tu peux entendre quelqu’un qui te dit : « Ce livre vaut son pesant d’or ». Si je te dis ça, si je te dis que ce livre là-bas, il vaut son pesant d’or, ça veut dire que c’est un livre qui est très bon, qui est très utile, qui apporte une grande valeur. Ce que j’apprends grâce à ce livre, c’est très utile pour ma vie, ça a une valeur immense, une valeur inestimable. Ce livre a changé ma vie. On dit que ce livre vaut son pesant d’or.

Tu peux lire ou entendre que les pieds de Cristiano Ronaldo ou les pieds de Lionel Messi, les pieds de ces deux grands joueurs de football, eh bien ils valent leur pesant d’or. Ça veut dire que ce sont des joueurs d’une grande qualité, d’une immense valeur, qui apportent beaucoup. J’ai pris ici l’exemple de stars pour qu’on comprenne bien, mais ça ne s’applique pas seulement aux stars. Tu pourrais dire dans ton équipe de football du village : « José… (José qui serait un joueur de cette équipe et qui serait beaucoup plus doué que les autres), tu dirais : José, il vaut quand même son pesant d’or ». Cela montrerait sa grande qualité, sa grande valeur pour l’équipe.

Enfin, un troisième exemple, même s’il en existe des dizaines d’autres, ce serait quelque chose qui revient souvent dans la presse. Quand il y a des grands événements, on dit que ces événements valent leur pesant d’or. Par exemple, un match de foot qui va arriver ou un grand match de tennis. On dit : « La prochaine rencontre entre Djokovic et Federer vaut son pesant d’or ». On peut parler de ça pour une réunion politique. La prochaine réunion du G20 vaudra son pesant d’or. Ou des rencontres entre chefs d’entreprises. On peut dire, je ne sais pas, Mark Zuckerberg et Jeff Bezos vont se rencontrer. Cette rencontre vaut son pesant d’or. Donc on utilise ça pour parler de grands événements, d’événements très, très importants qui nous semblent être de grande valeur et qui auront un grand impact, une grande influence sur nos vies ou en tout cas sur les semaines à venir. Donc, on utilise « valoir son pesant d’or » pour ce type de situations et montrer quelque chose qui a de grande valeur, de grandes qualités.

Il y a une expression qui ressemble un peu à « valoir son pesant d’or », mais qui vaut le contraire. C’est « ne pas valoir un clou ». Un clou, c’est un morceau de fer qu’on utilise, tu sais, pour fixer des choses. Si tu veux accrocher un tableau au mur, parfois, tu mets un clou dans le mur et tu poses ton tableau. Si on dit que quelque chose ne vaut pas un clou, ça veut dire qu’il est peu cher, il a peu de valeur parce qu’un clou, contrairement à l’or, ça vaut pas grand-chose. Ça n’a pas une grande valeur. Ce n’est pas très cher. Donc, si quelque chose ne vaut pas un clou, c’est-à-dire que ça vaut même pas, sa valeur n’est même pas celle d’un clou qui a peu de valeur. Donc, cela veut dire que ça ne vaut pas grand-chose, ça ne vaut rien.

Et tout à l’heure, on parlait d’un livre qui vaut son pesant d’or. Eh bien, on peut aussi parler d’un livre qui ne vaut pas un clou. Et si un livre ne vaut pas un clou, ça veut dire que c’est un livre qui n’a aucune valeur, aucun intérêt. Donc, « ne pas valoir un clou », ce serait le contraire de « valoir son pesant d’or ».

Je te propose maintenant de pratiquer un petit peu ta prononciation. Donc tu vas tout simplement répéter après moi, (je vais laisser des blancs) et tu vas répéter après moi ces expressions.

Ça vaut son pesant d’or

Ça vaut son pesant d’or

Ça vaut son pesant d’or

Ce qui est important ici, c’est l’intonation que tu donnes. Tu ne dis pas « ça vaut son pesant d’or » toujours en descendant, tu dis « ça vaut » (tu montes) « son pesant d’or », (tu descends). Ces espèces de vagues, c’est ce qui te donne une prononciation authentique.

Allez, on va faire la même chose avec « ne pas valoir un clou ».

Ça ne vaut pas un clou

Ça ne vaut pas un clou

Ça ne vaut pas un clou

Et tu remarques que je dis « pas_un clou » parce que « pas » se termine par une consonne et « un » commence par une voyelle. Pas_un clou, ça ne vaut pas_un clou.

Donc voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que tu as apprécié cet épisode. N’oublie pas d’aller jeter un œil à www.francaisauthentique.com/academie pour nous rejoindre avant ce soir. Dans quelques heures, tu ne pourras plus nous rejoindre. Et crois-moi, si tu nous rejoins, tu diras « ça vaut son pesant d’or ».

A très bientôt !