Une usine à gaz

Une usine à gaz

Je discutais avec mon beau-père (le père de ma femme) un soir et il a employé l’expression « une usine à gaz ». Cela m’a donné l’idée de vous expliquer ce que cette expression du langage courant signifiait.

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Merci de me rejoindre dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique.

[Une petite annonce] rapide avant de passer à l’expression du jour : vous avez été très très nombreux à télécharger l’application mobile officielle de Français Authentique sur iOS.  J’en ai déjà parlé dans les précédents épisodes mais, cette application a pour but de vous permettre d’accéder au contenu Français Authentique (podcasts et vidéos) de façon facile et de façon régulière sur vos appareils mobiles. Pour l’instant, il n’y a que la version iOS, donc, ça fonctionne sur les téléphones Apple mais, on travaille bien sûr à la version Android. Peut-être que vous écoutez cet épisode sur l’application ; merci à tous pour les nombreux téléchargements et si vous ne l’avez pas fait, laissez une note sur l’App Store, s’il vous plaît ! Y en a vraiment pour dix secondes – j’ai même fait une vidéo sur ma chaîne YouTube pour vous montrer comment faire. Ça prend 30 secondes et moi, ça m’aide beaucoup. Pour l’instant, on a une centaine de revues ; la majorité est très positive et j’en suis heureux. Ça m’aide à toucher plus de monde et à faire en sorte que plus de monde découvre Français Authentique. Par conséquent, si vous n’avez pas laissé de note sur l’App Store, faites-le s’il vous plaît, ça m’aide beaucoup.

Et pour tous les gens qui m’écrivent sur Facebook ou par mail en me demandant quand est-ce que la version Android sera prête, on y travaille et l’objectif est de la mettre à votre disposition au mois de juin. Il y a eu plein de questions : « Pourquoi, Johan, tu as commencé par l’iOS et pas l’Android ? » J’ai fait des statistiques ; mon audience utilise plutôt iOS – moi-même j’utilise l’Android mais, j’ai voulu fournir l’application au plus de monde dans un premier temps – et maintenant, la version Android arrive et elle sera aussi bonne que la version iOS. Dès qu’elle arrive, vous serez informés et c’est pareil : allez sur la Play store  pour laisser une revue parce que ça m’aidera beaucoup. Je vous remercie pour ça, parenthèses terminées.

L’expression que j’ai décidé de vous expliquer aujourd’hui, c’est « une usine à gaz ». Je fais un petit clin d’œil à mon beau-père qui s’appelle Jam. [Votre beau-père, c’est le père de votre femme – ou le père de votre mari si vous êtes une femme.] Jam, c’est le père de Céline ma femme et on discutait la dernière fois tous les deux et il a employé une expression et il m’a dit : « Tiens, tu pourrais l’expliquer à ton audience ! » et c’est là que j’ai dit : « C’est vrai, je ne l’avais jamais fait. »

Qu’est-ce qu’une usine à gaz ? Une usine, c’est un bâtiment dans lequel on fabrique quelque chose. Tout est fabriqué dans une usine. Par exemple, l’endroit où on fabrique une voiture, c’est une usine ; c’est un grand bâtiment avec des machines dans lequel on fabrique des objets.

Et le gaz, c’est une ressource naturelle qu’on extrait du sol tout comme le pétrole et qu’on utilise pour plein de choses, notamment pour se chauffer mais, pas seulement. Nous l’utilisons beaucoup en occident pour le brûler et produire de la chaleur pour se chauffer. Je vous ai dit que le gaz était présent dans le sol à l’état naturel mais, il y a eu jusqu’au XIX et XXème siècles des usines dans lesquelles on essayait de produire du gaz. Je ne sais pas le processus de fabrication mais, on arrivait, à partir de matières premières, à produire du gaz dans des usines. La dernière usine à gaz française a fermé en 1971 et elle était à Belfort.

Ces usines à gaz, c’était des usines qui étaient très complexes ; il y avait beaucoup de tuyaux et c’était très difficile de produire du gaz et les usines étaient très très compliquées. Et aujourd’hui, même si ces usines n’existent plus, on a conservé le terme « usine à gaz » pour décrire, dans le langage courant, quelque chose qui est très compliquée, anormalement compliquée, quelque chose qui est lourd, un système lourd. C’est un terme péjoratif (péjoratif voulant dire négatif ou « on se moque »). Quand on parle d’une usine à gaz, on parle d’un système qui est très très compliqué, très très lourd, très très difficile à suivre, très très difficile à mettre en place et donc, il y a vraiment un aspect négatif quand on parle d’une usine à gaz.

On parle souvent d’usine à gaz dans les lois ou en politique. On dit que nos députés (ce sont les personnes en France qui votent les lois, une des deux chambres du parlement français) et les députés votent des lois qui sont souvent des usines à gaz. Ça veut dire que ce ne sont des lois simples qui disent : « Vous n’avez pas le droit de faire ça » ou « On ne peut pas faire ça » ; ce sont toujours des lois très très très complexes qui disent : « Vous n’avez pas le droit de faire ça sauf si vous êtes une petite entreprise. » – souvent, c’est le cas dans les impôts : « Si vous gagnez moins de telle somme, alors vous payez telle somme ; si vous gagnez plus que telle somme, vous payez telle somme, sauf si vous avez deux enfants ou sauf si vous avez un enfant et un handicapé. » Vraiment plein plein de cas particuliers qui font que les lois sont très complexes, très lourdes et quand on parle des lois, d’un point de vue péjoratif, on dit que ce sont souvent des usines à gaz.

On peut utiliser cette expression « usine à gaz » pour plein d’autres sujets. En fait, on l’utilise pour tous les systèmes. Le sujet dans lequel j’en discutais avec mon beau-père, c’était d’un point de vue logistique dans une entreprise. On peut, dans une entreprise, avoir des systèmes simples qui disent : « La matière première arrive ici, je la transforme là et je l’envoie là-bas. » Donc, assez simple, chaque chose a une place et il y a trois étapes. Mais, on peut aussi, parfois, définir des usines à gaz en disant : « La matière première arrive là-bas mais, on va séparer en deux, on va faire un tas qu’on va mettre en entrepôt et un autre stock à un autre entrepôt. Et selon le mois de l’année, on choisira l’entrepôt. » Donc, vous voyez, quand on dit « une usine à gaz », c’est un système très complexe, très lourd et il y a vraiment l’idée – c’est important de le souligner – d’anormalement compliqué, de négatif. On ne dit pas « un système qui est très très compliqué mais, qui est bien pensé, qui est optimisé » – parce que ça existe ; il y a des choses compliquées mais optimisées. Là, on ne dira pas que c’est une usine à gaz (ou on ne le dira pas forcément.) Il y a plutôt un aspect péjoratif dans cette expression.

J’espère que vous avez bien compris le sens de cette expression ; on va pratiquer un petit peu votre prononciation avant de nous quitter.

Une usine à gaz

Une usine à gaz

Usine

Usine

Gaz

Gaz

Une usine à gaz

Super ! Merci de m’avoir écouté. J’espère que vous considérez que Français Authentique n’est pas une usine à gaz, que ce n’est pas quelque chose de lourd qui propose des systèmes compliqués. J’ai essayé de mettre à votre disposition les sept règles de Français Authentique, donc, si vous ne les connaissez pas, allez sur mon site www.francaisauthentique.com et vous pourrez entrer votre adresse pour bénéficier des sept règles de Français Authentique. Et ce n’est pas une usine à gaz, c’est un système simple, clair qui vous permettra de passer de l’état de compréhension dans lequel vous comprenez le Français à l’état d’expression dans lequel vous vous exprimez en Français. A très bientôt les amis !