Une fois n’est pas coutume

Une fois n’est pas coutume

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Une fois n’est pas coutume”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut à tous et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique dans lequel je vais répondre à une question de Roula sur Facebook qui m’a demandé : « Johan, que signifie l’expression “une fois n’est pas coutume ? » Avant de faire ça, je veux rappeler à toutes les personnes qui nous rejoignent et tous les nouveaux membres que je vous offre un cours gratuit qui s’appelle Les 7 règles de Français Authentique. Il vous suffit de vous rendre sur www.francaisauthentique.com/cours-gratuit. Ce cours, il a quelques années déjà, il a été téléchargé par plus de 130.000 personnes et il vous aidera à comprendre les bases pour passer de l’état de compréhension à l’état d’expression, état dans lequel vous parler le français en prenant du plaisir et en utilisant la langue comme un outil et non plus comme une contrainte et en ayant peur de faire des erreurs. Donc, merci de me rejoindre aujourd’hui. C’est Roula qui me faisait remarquer que j’utilise souvent cette expression « une fois n’est pas coutume » dans mes podcasts, ou dans mes publications sur Facebook et c’est vrai que cette expression, elle est beaucoup utilisée en général et elle fait partie des expressions que moi-même j’utilise beaucoup.

Commençons par voir ce que signifie le mot « coutume » ; qu’est-ce que c’est qu’une coutume ? Il y a plusieurs sens, mais, en fait, dans ce qu’on entend pour cette expression, une coutume, c’est un usage, c’est une habitude, c’est une pratique collective. C’est en fait une pratique, c’est quelque chose qui est faite par un ensemble de personnes, par habitude. Donc, un ensemble de personne qui fait souvent la même chose ou tout le temps la même chose qui a une certaine habitude.

Et on se rend compte, quand on comprend le sens du mot « coutume », de ce que veut dire l’expression « une fois n’est pas coutume ». Ça veut tout simplement dire : « Ce n’est pas parce que je fais quelque chose une fois »  – c’est pour ça qu’on dit « une fois » – « que je le ferai toujours, donc, que ce sera une coutume. » Une fois n’est pas coutume, ça veut dire : « Ce n’est pas parce que j’ai fait quelque chose une fois que ce sera une coutume, que ce sera une habitude, que ce sera quelque chose que je ferai toujours. »

Une autre façon de le dire serait de dire : on peut faire une chose exceptionnellement – donc une fois – alors qu’en fait, ce n’est pas une chose qu’on fait à chaque fois : ce n’est pas une coutume, ce n’est pas une habitude. Donc, vous voyez ici qu’il y a une idée d’exception ; quand on dit « une fois n’est pas coutume », il y a l’idée de dire : « Je le fais une fois, c’est fait une fois, mais ce n’est pas parce qu’on le fait une fois que ça être fait toujours, que ça va devenir une coutume, que ça va devenir une habitude collective. » Donc, il y a vraiment cette idée d’exception dans cette expression « une fois n’est pas coutume ».

Prenons quelques exemples pour illustrer cette définition même si je pense que c’est assez clair et que je suppose que vous avez déjà saisi le sens de l’expression. Je pourrais vous dire un jour : « Une fois n’est pas coutume, les amis : je ne publierai pas de podcasts de Français Authentique cette semaine, parce que, par exemple, je pars en vacances. » Donc, en disant « une fois n’est pas coutume », je vous indique voilà : « Je le fais une fois, mais ce n’est pas parce que je le fais une fois que ce sera une habitude. L’habitude, la coutume, c’est que je poste un épisode du podcast chaque dimanche soir (donc, ça, c’est la coutume, c’est l’habitude) et le fait que je ne le fasse pas cette fois (une fois), c’est une exception et ça ne veut pas dire que je ne le ferai plus. » Donc, là, on retrouve bien ce que je disais avant : ce n’est pas parce qu’on fait une chose une fois exceptionnellement que ça devient une habitude.

On peut dire… Je vais prendre un exemple peut-être de l’actualité puisqu’il y a les championnats du monde de handball en France qui est un sport très populaire en France et l’équipe de France est une très bonne équipe. Aujourd’hui, la France, au moment où j’enregistre cet épisode, elle a gagné ses trois premiers matchs, mais imaginons qu’elle perde un match ; on pourrait dire derrière : « Une fois n’est pas coutume, la France a perdu un match de handball. » parce que l’équipe de France, elle est vraiment très très forte et elle gagne très très souvent. Donc, si on dit : « Une fois n’est pas coutume, elle a perdu un match. », ça voudrait dire : « C’est une exception ; ce n’est pas parce qu’elle perd une fois qu’elle va perdre tous ses matchs, que ça va devenir une habitude. » Donc, encore une fois, « une fois n’est pas », ça signifie : ce n’est pas parce que ça arrive une fois que c’est normal, que c’est l’habitude, que c’est l’usage.

Et enfin, je pourrais vous dire : « Une fois n’est pas coutume, je vais manger un hamburger ce weekend. » Donc, encore une fois, si je vous dis ça, vous comprenez déjà – si je dis : « Une fois n’est pas coutume. » – que ce n’est pas du tout une habitude chez moi, que le fait de manger un hamburger, c’est une exception. Et en disant « une fois n’est pas coutume », je précise que ce n’est pas parce que je le fais une fois que je compte en faire une habitude, que je compte en faire une pratique régulière. C’est tout simplement une exception et ce n’est pas une habitude que je compte prendre.

Voilà, je pense que cette expression est maintenant claire pour vous. Je vous propose de pratiquer un petit peu votre prononciation – ça, c’est une coutume du podcast ; je le fais dans chaque podcast – donc, vous allez répéter juste après moi en copiant ma prononciation, l’expression du jour.

Une fois n’est pas coutume

Une fois n’est pas coutume

Une fois n’est pas coutume

Une fois n’est pas coutume

(Une dernière fois) Une fois n’est pas coutume

Très bien ! Et une fois n’est pas coutume, je  ne vais pas vous parler des cours de Français Authentique qui sont en vente sur mon site ; je le fais presqu’à chaque fois, presque pour chaque épisode du podcast, donc, c’est un peu aussi une coutume du podcast, mais, aujourd’hui, je ne le ferai pas, c’est une exception : une fois n’est pas coutume, je n’en parle pas.

A très bientôt les amis !