Une dictée pour te tester en français

Une dictée pour te tester en français

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Une dictée, ça te rappelle peut être des mauvais souvenirs d’école. Pas de panique, aujourd’hui, on se lance dans une nouvelle activité amusante et intéressante. Sans punition, sans notes et surtout sans stress. On y va.

Salut, merci de me rejoindre. Avant de démarrer, je te rappelle que dans le premier lien, dans la description, tu as accès à la fiche PDF qui accompagne cette vidéo et qui va reprendre la dictée et les différentes difficultés qu’il y avait. Donc, c’est un peu le but d’aujourd’hui. On va essayer de faire une nouvelle activité qu’on n’a jamais faite sur cette chaîne.

Tu peux te poser la question : « pourquoi faire une dictée ? Est-ce que Johan veut nous punir ? » En fait, non. Je sais par expérience que la dictée, déjà, ça plait à beaucoup d’apprenants. Je le vois dans le cadre de l’Académie Français Authentique où on a notre dictée mensuelle. Ça plait aux apprenants et c’est très utile parce qu’il y a une différence entre le français oral et le français écrit. Et la dictée, c’est un bon moyen de travailler et de découvrir un peu ces différences.

Parfois, il y a des membres qui parlent très bien, qui s’expriment bien à l’oral, mais qui ont des soucis pour écrire. C’est tout à fait normal. Certains natifs Français font également plein d’erreurs quand ils écrivent. Donc l’idée aujourd’hui, ce que je te propose de faire, c’est de te tester sans aucune pression. C’est un jeu. Je te propose de donner le meilleur, de faire de ton mieux pour te tester avec nous et évaluer un petit peu ton niveau d’écrit.

Comment on va faire ? C’est très simple. On t’a sélectionné, on t’a préparé 8 phrases assez courtes. Je vais déjà les lire toutes et ensuite je vais les lire une à une en te laissant du temps pour que toi, tu écrives. Prends un papier, un crayon dès maintenant et tu peux écrire chacune des phrases. Je vais te laisser du temps pour ça. A la fin, on fera une correction. On t’affichera à l’écran la façon correcte d’écrire ces différentes phrases et on t’expliquera les différentes difficultés qu’il y avait.

Voici les huit phrases. Je te les lis toutes ensemble, donc pour l’instant, écoute juste.

 

Je vais lire les phrases de nouveau, une à une, en te laissant du temps pour les écrire. Donc, on y va.

 

On a fait la moitié de cette dictée. Encore un petit effort.

La cinquième phrase, c’est la plus longue :

 

Voilà, j’espère que tu as fait cet exercice sérieusement. Comme je te le dis, on le fait sans stress.

Tu as certainement fait plein d’erreurs et c’est normal. La majorité des francophones, des Français auraient aussi fait des erreurs. Donc, pas de stress. On va voir un petit peu ce qu’il y avait comme piège dans ces différentes phrases. Donc, on va t’afficher la correction et on va expliquer les différentes difficultés qu’il y avait.

La première phrase, on t’affiche ça à l’écran. « Elle m’a apporté les dossiers que j’avais demandés ». Donc, la première difficulté ici, c’est l’accord du participe passé. Tu as « Elle m’a apporté », quand il y a l’auxiliaire être, ça s’accorde. On accorde en genre et en nombre.

Avec l’auxiliaire avoir, on accorde seulement si le complément d’objet direct, le COD, se trouve avant le verbe. Donc, dans la première partie de la phrase tu as « elle m’a apporté les dossiers ». « Les dossiers », c’est le COD, ça se trouve après le verbe « Elle m’a apporté les dossiers », donc il n’y a pas d’accord. On n’accorde pas le participe passé « apporté ».

Par contre, dans la deuxième partie de la phrase « que j’avais demandés », le COD, c’est toujours les dossiers. Qu’est-ce que j’avais demandé ? Les dossiers. Et cette fois, le COD Il est avant le verbe, puisque les dossiers dans la phrase, ça se trouve avant le « j’avais demandé ». Donc ici, il faut accorder le participe passé, donc « demandés » avec « les dossiers », donc masculin, pluriel. Il faut mettre « és » à la fin de « demandé ». C’était la difficulté majeure de cette première phrase.

Deuxième phrase : « Si tu as le temps passe à la maison. »

Première chose il ne faut pas oublier le « S » à la fin de temps. Souvent, on l’oublie, mais « temps » ça s’écrit toujours « T E M P S ». Il y a toujours un « S » à la fin de « temps ». Dans la deuxième partie de la phrase « Passe à la maison », c’est le verbe « passer » à l’impératif et à l’impératif, les verbes du premier groupe en « ER », c’est « E ». On ne met pas « ES », c’est « E ». Donc « passe », ici, ça s’écrit « P A S S E ».

Troisième phrase : « Tu vois la jeune femme, là-bas ? »

La première difficulté, c’est la double consonne. À « jeune », il n’y a qu’un « N ». Par contre, à « femme », il y a 2 « M ». C’est comme ça. Il y a aussi ici une différence entre le « la » sans accent qui est l’article défini, (la chaise, la femme) et le « là » qui est un adverbe de lieu. Là. C’était la difficulté. Tu as « la jeune femme », « là-bas ». Tu as deux façons d’écrire « LA » et « là-bas », il y a un trait d’union entre les deux. C’était les deux difficultés majeures de cette phrase.

Quatrième phrase : « elle ne s’est pas rendu compte qu’elle avait oublié ses clés ».

La plus grosse difficulté ici, c’est le participe passé de « rendre » le participe passé « rendu ». Le participe passé de la locution « se rendre compte », il ne s’accorde jamais. Il ne s’accorde jamais avec le sujet. Attention aussi, au plus-que-parfait. On a fait une vidéo sur le sujet, on peut te mettre le lien dans le « i » comme info et dans la description. Ici, c’est tout simplement l’auxiliaire à l’imparfait et le participe passé derrière. C’est le plus-que-parfait. Le mot « clé », il peut s’écrire soit « clé », soit « clef ». Les deux orthographes sont OK.

Cinquième phrase (même s’il y avait plusieurs phrases) : « ils viennent d’acheter une voiture neuve. Cette voiture ? Non, ils l’ont achetée il y a longtemps ».

Première chose à voir : le « ils viennent d’acheter ». C’est un passé récent. « Venir » est conjugué au présent et on ajoute l’infinitif derrière. « Ils viennent d’acheter ». Il y a encore un test au niveau de l’accord du participe passé, donc « ils l’ont achetée ». Encore une fois, tu as un « L’ » apostrophe ici qui est le COD. Ils ont acheté quoi ? La voiture neuve. Donc le « L’ », c’est le COD et c’est féminin parce que c’est la voiture. Il faut donc accorder le participe passé « acheté » puisque le COD « L’ » est avant le verbe « ont acheté ». Donc « achetée », c’est « ée » puisque c’est la voiture. Et comme on t’a dit tout à l’heure, à la fin de « temps », il y a toujours un « s » à la fin de « longtemps » aussi. « Longtemps » prend un « S » à la fin.

Sixième phrase. Reste bien avec moi. Je suis sûr que tu vas apprendre plein de choses.

« Il est quatorze heures et j’ai rendez vous à dix-neuf heures, j’ai encore du temps »

Ici, la première chose, c’est qu’il ne faut pas oublier le « S » à la fin du mot « heures ». quatorze heures, dix-neuf heures, il y en a plusieurs, donc on met un « S ».

« Rendez-vous », c’est invariable et il ne faut pas oublier le trait d’union. Un « rendez-vous », il y a un trait d’union entre « rendez » et « vous ».

Pour les nombres, on met un trait d’union entre les dizaines et les unités. Donc dix-neuf, ça prend un trait d’union entre dix et neuf. C’est pareil pour soixante-douze, quatre-vingt-quatre, etc. Et encore une fois, le mot « temps » prend toujours un S à la fin.

Septième phrase.

Des croissants ? Non, je ne pense pas qu’ils en aient.

La difficulté ici, c’est le subjonctif du verbe « avoir ». Il faut bien sûr le mettre au pluriel. C’est « aient » puisque c’est « qu’ils en aient », donc, c’est « ils » au pluriel, A I E N T même si on n’entend pas de différence avec A I E ou A I T.

Et enfin : « ma robe est tout abimée. » Ici, le piège, c’était l’orthographe de « tout ». Tout ça, s’écrit « T O U T ». Même si on fait la liaison. On dit, « tout_abîmée » – j’ai essayé de ne pas trop t’induire en erreur – mais ce n’est pas « toute » plus loin « abimée », c’est « tout abimée ». Il y a une liaison, mais il n’y a pas de « E » à la fin de « tout ». Ici, la règle, c’est : si on peut remplacer « tout » par « entièrement », « complètement », eh bien, il est invariable devant un adjectif masculin et invariable devant un adjectif féminin qui commence par une voyelle.

« Il est tout énervé » ou « elle est tout énervée ». On écrit « T O U T ». Par contre, devant un adjectif féminin qui commence par une consonne, eh bien on accorde. « Il est tout beau. » « Elle est toute belle. » On accorde ici, on met un « E ». Toute « T O U T E » belle. On accorde parce que l’adjectif féminin commence par une consonne.

Je sais, c’est compliqué, le français.

Attention, parce que c’est encore plus compliqué que ça ne le semble parfois. Pour les adjectifs féminins devant un H muet, on fait comme si c’était une voyelle et devant un H aspiré, on fait comme si c’était une consonne.

Donc voilà, j’espère que ça t’a plus. Rappelle-toi : le français écrit et oral, ils sont différents, on le sait et on l’a encore vu dans ce petit exercice. Et si tu as fait des fautes, c’est normal. Vous allez me dire en commentaire combien de fautes vous avez fait en tout. Souligne en rouge juste pour voir et dis-nous combien de fautes tu as fait. C’est tout à fait normal d’en avoir fait. Si tu as réussi à écrire ces huit phrases sans aucune faute, bravo ! Tu as un niveau d’orthographe encore meilleur que la plupart des Français.

Ne te décourage pas du coup, si tu as fait des fautes, les Français en font aussi au quotidien. Ce n’est pas trop important si tu parles français qui n’est pas ta langue maternelle et que tu fais des fautes en écrivant, franchement, ce n’est pas un drame. C’est bien de chercher à s’améliorer, à se tester, à s’amuser, mais n’en fais pas ou ne rends pas la chose plus importante que ça ne l’est, surtout si tu n’as pas l’occasion de beaucoup écrire en français.

Donc, encore une fois, si tu veux redécouvrir la dictée, les corrections et les différentes difficultés, télécharge la fiche PDF, c’est le premier lien. Dis-nous en commentaire combien de fautes tu as fait, laisse un petit j’aime à cette vidéo. C’est la première fois en dix ans qu’on propose une dictée sur la chaîne YouTube de Français Authentique. Donc, s’il y a beaucoup de j’aime, on en fera d’autres, on en proposera d’autres. Ça peut être intéressant de te tester. Donc montre-nous que tu aimes ça. Abonne-toi évidemment à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications.

Je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !