Une dictée en français (avec explications des difficultés)

Une dictée en français (avec explications des difficultés)

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Aujourd’hui, nous te proposons un exercice de dictée. Installe-toi confortablement, prends un papier, un stylo, respire bien et on y va.

Salut ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Il y a quelques semaines, on avait proposé un exercice de dictée sur cette chaîne. On t’avait fait faire une dictée en direct avec nous et ça avait plu à beaucoup de monde. On connaît le succès de ces exercices de dictée, puisqu’on le propose régulièrement à nos membres de l’Académie Français Authentique qui aiment ça, eux aussi.

En parlant de l’Académie Français Authentique, je te rappelle que tu peux nous rejoindre actuellement. Nous avons une séance d’inscription jusqu’au 18 janvier. Les inscriptions sont fermées 90% de l’année, donc c’est vraiment le moment. Il te reste quelques jours pour nous rejoindre. L’Académie te permet d’avoir accès à du contenu exclusif, de pouvoir discuter avec les tuteurs français de l’Académie Français Authentique chaque semaine dans des réunions en tout petits groupes, et il y a plein d’autres ressources dont une dictée mensuelle. Tu retrouveras un lien en bas, dans la description de cette vidéo, et tu auras toutes les infos sur l’Académie. Rejoins-nous avant le 18 janvier.

Et justement, la dictée qu’on a choisie pour toi aujourd’hui dans cette vidéo, c’est un extrait d’un module de l’Académie et pas n’importe quel module, puisque c’était un module qui proposait une grande dictée. On va prendre juste un morceau de ce module, on ne va pas te faire la dictée complète. C’était le module 65, qui a pour titre : « Une dictée sur la Provence ». On te propose aujourd’hui juste un petit extrait.

Si tu n’es pas membre de l’Académie, ça te donnera une idée du type de contenus que tu peux y trouver et ce sera un exemple d’une de nos dictées. Si tu es membre de l’Académie, répète l’exercice, essaie de nouveau de faire cette dictée pour tester ton résultat et voir si tu as progressé. Tu sais que la répétition, c’est un outil très puissant. Le texte que nous avions choisi pour cette dictée, c’est un extrait d’un roman de Marcel Pagnol.

Si tu t’intéresses à la littérature française et à Pagnol en particulier, on a un module complet, c’était le module 27, sur Marcel Pagnol, où on parle de sa vie, de son œuvre etc. puisque dans l’Académie, il y a plein de modules qui sont dédiés à la culture française, aux écrivains français, à l’histoire de France etc.

Comment on va faire ? Je vais faire trois lectures du texte : une lecture générale, donc je vais te lire le texte de la dictée ; une deuxième fois, je vais le lire en mode dictée, c’est-à-dire en m’arrêtant à la fin des phrases et en te laissant écrire, c’est important que tu fasses l’exercice et que tu écrives ; et la troisième fois, on va te proposer le texte à l’écran pour que tu puisses te corriger et on expliquera les difficultés majeures, on te donnera un certain nombre d’explications.

Si à un moment ou un autre, je vais trop vite, mets sur pause. N’hésite pas, tu mets sur pause et tu attends de voir ce que tu vas écrire. Prends vraiment le temps de mettre sur pause si je vais trop vite.

Et enfin, avant de commencer, je tiens à te rassurer, le texte est un peu difficile, donc si tu fais des erreurs, si c’est compliqué pour toi, c’est normal. Je pense que beaucoup de Français, énormément de Français, feraient des erreurs en faisant cette dictée, donc vas-y tranquillement, sans pression et n’hésite pas à faire l’exercice plusieurs fois pour voir si tu progresses. Donc, on y va. Je vais commencer par te lire l’intégralité de cette dictée.

Valréas, ici, je te dis comment ça s’écrit puisque c’est un nom propre que tu ne connais peut-être pas, c’est V-A-L-R-É-A-S. Valréas.

Donc, voilà le texte de cette dictée, que je vais maintenant te lire en mode dictée pour que tu puisses écrire. Prends ton stylo, prends ta feuille, on y va.

Super. Ce que je te propose de faire dès maintenant, c’est de mettre pause sur cette vidéo et de relire ton texte. Prends le temps, laisse-toi quelques minutes pour te relire et pour corriger les erreurs que tu as pu faire, avant qu’on passe à la correction. Tu mets sur pause, je te reprends tout de suite avec la correction.

On va t’afficher le premier paragraphe à l’écran.

Cependant mon grand-père, qui n’était pas monsieur l’aîné, n’hérita pas de la cartonnerie et il devint, je ne sais pourquoi, tailleur de pierres.

 Voilà un premier paragraphe. Ici, les quelques difficultés, c’est « grand-père ». Il ne faut pas oublier le trait d’union entre « grand » et « père » et il faut mettre un accent grave sur « père ».

« Aîné », qui veut dire « ancien », « quelqu’un qui est plus ancien », ça peut être un synonyme selon les contextes de vieux, un aîné, quelqu’un qui est plus ancien que nous. Il faut faire attention puisqu’il y a un accent circonflexe sur le « i » et un accent aigu sur le « é » du mot « aîné ».

Tu as « tailleur de pierres ». On imagine que le tailleur de pierres, il ne taille pas une seule pierre. On met donc un « s » à la fin de « pierre ». Tailleur de pierres.

Le paragraphe suivant :

Il fit donc son tour de France et finit par s’établir à Valréas, puis à Marseille.

Le mot « Valréas », on te l’avait épelé lors de la première lecture. Ici, il faut faire attention au verbe « fit », verbe conjugué. Ici, c’est le verbe « faire » au passé simple. Il faut connaître les terminaisons du passé simple. Parfois, c’est compliqué parce que le passé simple n’est pas courant, mais ici c’est bien « -it », il fit.

C’est la même chose pour « finir », troisième personne du passé simple du verbe « finir », c’est « finit », « -it ». Ici, il faut également faire attention à mettre l’accent grave sur le « a » puisque ce n’est pas le verbe « avoir » mais la préposition.

Phrase suivante :

Il était petit, mais large d’épaules, et fortement musclé.

Ici, il faut bien mettre un « s » sur « épaule », puisqu’il a deux épaules, donc il faut mettre un « s », c’est forcément un pluriel. On parle des deux épaules qui sont larges, donc il faut mettre un « s » à « épaule ».

Lorsque je l’ai connu, il portait de longues boucles blanches qui descendaient jusqu’à son col, et une belle barbe frisée.

Ici, il faut faire attention. Il ne faut pas oublier d’accorder ou faire sa chaîne d’accord, la suite d’accord, «  longues boucles blanches ». Il y a plusieurs boucles blanches, donc on met un « s » à « longue », un « s » à « boucle », un « s » à « blanche ».

Le verbe « descendaient », ici, c’est l’imparfait et c’est un pluriel. Ce sont les longues boucles blanches qui descendaient, c’est « -aient puisque c’est un pluriel.

« Jusqu’à », ici, il faut faire la contraction, c’est obligatoire, comme « jusque » + « à », mais « jusqu’à ». Et « frisée », ici, c’est féminin, donc on met « -ée ».

Paragraphe suivant :

Ses traits étaient fins, mais très nets, et ses yeux noirs brillaient comme des olives mûres.

Ici, il faut bien mettre « traits », puisque ce sont ses traits, c’est pluriel. On met un « s » à « trait », on met un « s » à « fin » et on met un « s » à « net ». Tout ça, c’est au pluriel. Il y avait plusieurs traits qui étaient fins, donc on met un « s » à « fin », un « s » à « net ».

« Brillaient » et « étaient », il faut bien ici faire la différence entre « brillé » et « brillaient » ou entre « été » et « étaient », donc c’est bien « -aient » pour « étaient » et pour « brillaient ». Mais ici, on entend bien, on comprend bien, que c’est de l’imparfait.

Les olives mûres, on met bien un « s » à la fin de « mûre », puisqu’il y a plusieurs olives qui sont mûres, et on met un accent circonflexe sur le « u ».

Son autorité sur ses enfants avait été redoutable, ses décisions sans appel.

« Sans appel », ici, on ne met pas de « s » parce qu’il n’y a pas d’appel, il y en a zéro. « Sans appel », il n’y a pas de « s » à « appel ».

Mais ses petits-enfants tressaient sa barbe ou lui enfonçaient, dans les oreilles, des haricots.

« Petits-enfants », ici, il faut bien mettre au pluriel. « Petit » avec un « s », « enfant » avec un « s », ils sont plusieurs, ils sont tous petits. Et il faut mettre un trait d’union entre « petits » et « enfants ».

Le verbe « tresser », il faut bien lui mettre deux « s ». « Tressaient », il n’y a pas d’accent sur le premier « e », c’est « tressaient », mais le son « é », il vient avec les deux « s ». La terminaison, c’est bien sûr « -aient », puisque c’est un pluriel. C’est ses petits-enfants qui tressaient.

Et « ils enfonçaient », donc ici, l’accord, encore une fois, est important, « -aient », c’est un pluriel. Le son « s… », « enfonçaient », se fait avec un « ç ». Il faut le savoir. Difficile à deviner.

Dernier phrase :

Il me parlait parfois, très gravement, de son métier ou plutôt de son art, car il était maître appareilleur.

Ici, c’est « maître appareilleur » qui me semble être le plus difficile, sur le « maître », donc c’est le « aî », avec un accent circonflexe sur le « i », « maître », et « appareilleur » prend deux « p » et deux « l ».

Donc, voilà pour cette dictée. Si tu n’as pas fait de faute, bravo. Vraiment tu fais partie d’une minorité, à mon avis. Comme je te le disais, beaucoup de Français auraient fait des fautes. Je pense que si j’avais fait l’exercice, j’aurais certainement fait au moins une erreur. Donc, si tu trouves que c’était très difficile, encore une fois, pas de panique, ça n’est pas un reflet de ton niveau de français, c’est juste de l’écrit. Tu sais que le français, entre l’oral et l’écrit, peut parfois être différent, donc rassure-toi, c’est normal. Tu peux pratiquer cet exercice plusieurs fois si tu veux essayer de t’améliorer à l’écrit.

Dis-nous comment ça s’est passé pour toi dans les commentaires. Tu peux nous dire combien d’erreurs tu as fait, si tu en as fait. Si tu veux faire la dictée complètement, eh bien suis le lien qui t’emmène vers l’Académie, c’est le module 65, et tu pourras faire toute la dictée et découvrir plein d’autres dictées, puisque chaque mois, dans l’Académie, nos tuteurs organisent une dictée et tu as accès à toutes les rediffusions.

Si tu nous rejoins aujourd’hui, tu auras, je crois, quatre dictées ou cinq dans ton espace membres + chaque mois une nouvelle dictée, et évidemment, le module 65 complet. Si tu suis le lien qui te décrit l’Académie, tu verras aussi tout ce qui t’attend : les contenus, les réunions avec nos tuteurs, la salle Zoom ouverte en permanence etc. Il y a plein de ressources. Je t’invite à nous rejoindre avant le 18 janvier puisqu’ensuite les inscriptions seront fermées.

Comme d’habitude, dis-nous ce que tu as pensé de cette vidéo dans les commentaires, laisse un J’aime si tu aimes ce type d’exercice et si tu souhaites d’autres dictées dans une prochaine vidéo de Français Authentique. Abonne-toi à la chaîne en activant les notifications pour ne rien manquer, surtout qu’il va y avoir du nouveau dans les semaines à venir, on va bientôt en parler. Donc, c’est le moment de t’abonner, d’activer les notifications et bien sûr de partager ce contenu avec tes amis.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !