Un week-end à Cologne

Un week-end à Cologne

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, cher ami ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode de Marcher avec Johan. Alors aujourd’hui, il ne s’agit pas d’un épisode de développement personnel, comme on a pu l’avoir ces dernières semaines et comme on l’aura dans les semaines qui arrivent, mais il s’agit d’un épisode spontané. Ici, l’idée, c’est plus que tu te relaxes. Tu écoutes les choses que j’ai à partager avec toi et tu en profites du coup pour apprendre du vocabulaire et pratiquer ton français oral en prenant, je l’espère, du plaisir.

Par contre, évidemment, si tu es intéressé par le développement personnel, tu peux aller jeter un œil à www.francaisauthentique.com/4p pour découvrir mon livre de développement personnel, 4 Pilules pour une vie riche et sans stress que tu peux te procurer sous forme papier, sous forme de PDF et même de MP3. Donc là, tu pourras pratiquer à l’oral en prenant du plaisir et en écoutant quelques heures de contenus de développement personnel.

Alors aujourd’hui, je voulais te parler d’un de mes derniers week-ends que j’ai passé avec ma famille à Cologne, à Cologne en Allemagne, Köln pour nos amis Allemands, qui se trouve en Allemagne, à l’Ouest de l’Allemagne. Donc, j’y suis allé avec ma famille, avec Céline, mes deux enfants, Emma et Tom, et nous sommes allés rendre visite à d’autres amis qui vivent là-bas, un couple d’amis français qui vit là-bas. Ils ont aussi deux enfants et ils se sont installés à Cologne, en Allemagne. C’est une longue histoire, mais la personne qui est mon ami, à qui je suis allé rendre visite, ça a été mon tuteur de stage quand je faisais mes études.

Donc en France, souvent dans le cadre de tes études, tu vas faire un stage en entreprise où tu vas aller pendant un mois, trois mois, six mois, un an, ça dépend du niveau d’études, mais tu vas aller dans l’entreprise pour apprendre un métier et en même temps pour apporter tes compétences à l’entreprise.

Donc, l’entreprise est contente parce qu’elle peut avoir une personne qui travaille pour elle, qui est en principe compétente et dynamique et qui ne coûte pas chère. Et en contrepartie, eh bien, c’est un plus pour la personne, l’étudiant qui y va, puisqu’il peut apprendre sur le terrain ce que sera son futur métier.

Et quand tu fais un stage en entreprise, comme celui-là, quand tu vas passer quelques mois dans une entreprise, la personne qui s’occupe de toi dans l’entreprise, qui est responsable de toi, c’est ce qu’on appelle « le tuteur de stage », « tuteur de stage ».

Et cette personne, c’était mon tuteur quand j’ai fait mon premier stage dans l’industrie automobile, ça a été mon tuteur pendant deux ans, puisque j’ai fait deux stages là-bas, un an et demi finalement. Et nous sommes restés en contact, nous sommes restés amis. Et c’est une personne que je respecte et apprécie beaucoup. Et donc, je suis allé lui rendre visite avec ma famille à Cologne où il habite. Cologne, ça se situe à trois heures de Metz en voiture. C’est très facile, très pratique pour y aller et c’était un week-end vraiment très sympa.

On a passé évidemment beaucoup de temps à discuter puisque nous ne nous voyons pas très souvent. Donc, on a eu de très bonnes discussions sur plein de sujets. Quand deux amis qui ne se sont pas vus depuis longtemps se rencontrent ou se revoient, forcément il y a beaucoup de sujets sur lesquels échanger. On a beaucoup parlé de politique, d’organisation du monde, des différences entre la France et l’Allemagne en termes de culture, de travail. On a parlé d’éducation des enfants puisqu’ils ont aussi deux enfants. Donc, tu imagines le genre de discussion qu’on peut avoir.

Le premier soir, on s’est couché à une heure et demie du matin, on avait l’impression qu’on avait discuté 10 minutes, mais c’était vraiment passionnant. Le samedi, nous sommes allés à Cologne, dans la ville de Cologne. Lui, il habite un petit peu en périphérie. Nous sommes allés à Cologne. C’était vraiment sympa même si dans le contexte actuel, il a fallu bien sûr faire attention. La crise sanitaire du Covid n’est malheureusement pas terminée et elle touche l’Allemagne également. Donc, on n’a pas pu faire tout ce qu’on aurait souhaité faire. Il faut porter le masque dans la rue évidemment etc. et on a essayé de se protéger et de ne pas finalement faire trop de choses à l’extérieur.

Toujours est-il qu’on a pu voir le centre-ville, très, très beau centre-ville, j’ai bien aimé et notamment la cathédrale, une superbe cathédrale gothique à Cologne. Alors, je n’ai plus les chiffres en tête, mais je sais qu’elle a été construite sur plusieurs siècles, elle a été terminée seulement à la fin des années 1800. C’est vraiment un très, très bel édifice qui apporte beaucoup de charme à la ville. Elle est en plus posée au bord du Rhin.

Rhin, c’est un très beau fleuve. J’aime beaucoup quand il y a de l’eau et en particulier un fleuve qui passe dans une ville, ça apporte tout de suite, je trouve, beaucoup de gaieté et beaucoup de beauté à la ville.

Donc, au bord du Rhin qui est très large à cet endroit, où il y avait pas mal d’animations, pas mal de gens qui allaient se promener avec beaucoup, beaucoup de places pour s’asseoir, pour s’installer. Donc ça, c’était vraiment très sympa.

On n’a pas évidemment visité beaucoup de choses dans le centre-ville. J’avais l’impression qu’il y avait de grandes rues piétonnes, donc seulement accessibles aux personnes qui marchent. Nous n’avons bien sûr pas visité de magasins ou ce genre de choses.

Ce que j’ai bien aimé, c’est m’installer en terrasse et déguster un petit verre de Riesling. Riesling, un célèbre vin blanc allemand. Donc ça, c’est toujours sympathique. Il y a pas mal de vins intéressants en Allemagne comme en France.

J’ai pu déguster avec mon ami également la bière locale, donc c’est de la Kölsch, me semble-t-il, de mémoire Kölsch, qui est une bière brassée aux alentours de Cologne. Donc, j’ai bien aimé également.

Et j’ai beaucoup aimé l’ambiance générale de la ville même si, comme je le disais, c’était un petit peu spécial puisqu’il fallait porter le masque dans la rue. Je ne pense pas que c’était obligatoire parce que beaucoup ne l’avait pas, mais nous, nous le portions et d’autres le portaient, donc ça crée déjà une ambiance un petit peu spéciale, nous ne sommes pas encore vraiment habitués.

Le contexte est spécial. Quand on a terminé notre verre en terrasse, il a fallu remplir un document dans lequel on donnait nos coordonnées. Et si jamais une personne était atteinte de Covid dans le restaurant ou dans le café, eh bien, ça permet aux autorités de savoir qui étaient présents à la même heure et de contacter tout le monde.

Donc, c’est assez pesant comme contexte, mais malgré ça, nous étions très contents de pouvoir découvrir cette très jolie ville qui est plutôt célèbre pour son carnaval, « le carnaval de Cologne ». Tu en as déjà très vraisemblablement entendu parler, c’est la spécialité locale. Il paraît que c’est énorme, que c’est une ambiance formidable. Nos amis ont pu s’en rendre compte. Et ça me plairait dans ma vie d’aller à Cologne au moment du carnaval. Tu sais, ça fait partie des grandes traditions comme l’Oktoberfest à Munich qui est une tradition qui m’intéresse aussi.

Donc voilà, c’était très sympa, c’est une très jolie ville. Je te recommande vraiment, si tu n’es pas très loin, d’aller y faire un petit tour, comme on dit en français : « ça vaut le détour ».

J’ai été contacté en fin de séjour par Francesco qui est, me semble-t-il, Italien ou Allemand et Italien, je ne connais pas très bien son histoire, mais il m’a contacté sur Instagram après que j’ai publié une story dans laquelle je montrais une photo de la cathédrale de Cologne. Et là : « Johan, si tu es encore à Cologne, on peut se voir. On peut aller déjeuner tous les deux, prendre un verre. Je peux te faire visiter Cologne ». Et c’était très, très sympa de sa part, j’ai beaucoup apprécié.

Ça m’a rappelé les nombreuses fois où j’ai pu rencontrer des membres de la famille Français Authentique dans différentes villes et régions du monde, notamment à Sao Polo. J’ai pu rencontrer des gens à Paris, à Luxembourg, à Lisbonne quand j’ai passé quelques jours à Lisbonne, j’ai pu rencontrer des membres de l’académie Français Authentique.

Et voilà, ce sera pour une autre fois, cher Francesco. Il m’a contacté juste avant que je parte. Et bien sûr, avec la situation sanitaire, ça aurait été compliqué. Toujours est-il que ça me donne de nouveau envie de rencontrer des membres de la famille Français Authentique un peu partout dans le monde parce que c’est pour ça qu’on apprend des langues. J’ai pu pratiquer un peu l’allemand à Cologne et j’en été très, très heureux. On n’apprend pas des langues pour faire une collection, on apprend des langues pour échanger, pour se connecter. Et donc, ça m’aurait fait très plaisir de rencontrer d’autres membres, mais ce n’est que partie remise.

Donc, voilà en gros pour ce week-end que j’ai passé à Cologne, pour cet épisode spontané. J’espère que ça t’a plu, que tu as pu apprendre un peu de vocabulaire. Essaie de voyager à l’étranger si tu peux, mais même dans ton pays, c’est toujours intéressant de voir d’autres choses, de découvrir d’autres choses. Et puis, je te remercie d’avoir suivi cet épisode. On se retrouve très bientôt pour plus de contenus en Français Authentique.

Deux actions pour toi : La première, dis-moi dans les commentaires de ce podcast, sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, tu peux même m’écrire un e-mail, dis-moi quelle ville je dois absolument visiter. Quelle ville, selon toi, ne doit pas être manquée ? Quelle ville dois-je visiter dans ma vie à tout prix ? Et deuxième action, va jeter un œil sur www.francaisauthentique.com/4p comme 4 Pilules pour une vie riche et sans stress.

Merci de ta confiance. À très bientôt pour plus de contenus en Français Authentique. Salut !