Un réveillon de noël chez les Tekfak

Un réveillon de noël chez les Tekfak

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous raconte : Un réveillon de noël chez les Tekfak.

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut à tous ! Merci de me rejoindre. On est en fin d’année ; là, c’est les vacances, on est le 24 décembre – ou en tout cas, il sera le 24 décembre quand vous entendrez cet épisode ou quand il sera en ligne – et vous avez été assez nombreux à me demander de vous parler un petit peu des fêtes de Noël chez moi, pas forcément en France de façon typique, mais comment ça se passe chez moi dans la famille Tekfak. Et je voulais aujourd’hui utiliser ce petit épisode – encore une fois, c’est les vacances, on ne va pas travailler dur ; je vous propose un podcast très spontané dans lequel je vais vous parler un petit peu de mes plans pour Noël.

Noël, c’est une fête qui est très importante en France et c’est une fête qui est très importante pour moi aussi en particulier même si je suis athée – je l’ai déjà dit à plusieurs reprises ; ça a déçu un certain nombre de personnes, ce que j’ai du mal à comprendre puisque personnellement, je respecte les choix, les croyances et les religions de tout le monde, mais, bon, quand j’annonce que je suis athée, je reçois toujours des messages de personnes qui essayent de me convaincre. Mais bref, ça, c’est un autre sujet. Je suis athée, mais, malgré tout – bien sûr, Noël, c’est une fête catholique – j’ai quand même toujours fêté Noël ; j’ai toujours aimé cette fête depuis que je suis enfant. Je l’ai toujours fêté avec ma famille ; je ne me souviens pas d’un seul Noël passé par exemple sans mes parents depuis que je suis tout petit et pour moi, ça a toujours été un petit moment où on peut se retrouver en famille à manger tous ensemble ; on mange des choses qu’on n’a pas l’habitude de manger, on se fait de très bons repas, on boit des bons vins et on passe un bon temps en famille autour d’une table à discuter, à se faire des cadeaux et sans le stress du travail ou le stress qu’on peut parfois avoir dans notre vie.

Nous, en ce qui concerne ma famille, Céline, ma femme, elle travaille, elle, à Noël une année sur deux. Elle est puéricultrice (ma femme Céline, c’est une infirmière pour les enfants) et donc elle travaille… Une année, elle travaille à Noël et elle ne travaille pas pour le nouvel an et l’année d’après, elle ne travaille pas à Noël et elle travaille pour le nouvel an. L’année dernière, elle avait travaillé au nouvel an, donc, elle avait eu une Noël libre, on avait pu aller le faire avec notre famille ; on était rentré dans les Ardennes, notre région d’origine et donc, cette année, vous avez bien deviné, Céline va travailler à Noël [et] en contrepartie, elle aura son nouvel an de libre – je vous en parlerai dans l’épisode de dimanche prochain – mais cette année, le 23 décembre, le 24 décembre, 25 décembre, 26 décembre, elle va travailler de matin. Elle va travailler de 6:30 à 13:30, quelque chose comme ça, donc, du coup, ce qu’on a fait pour ne pas manquer cette belle fête en famille, eh bien, c’est nos familles qui vont venir. On va accueillir ici chez moi près de Metz en Moselle mes parents, les parents de Céline et il y aura également Charlène, la sœur de Céline qui vont venir. Donc, ça va être assez cool. On va s’organiser ça avec le schéma habituel – chez nous c’est toujours un petit peu pareil, c’est-à-dire que le 24 au soir, on fête le réveillon. Là, on se fait un bon repas tous ensemble en famille, on en profite pour faire les cadeaux aux enfants, il y a le père Noël qui passe, etc. Ça, c’est ce qui va se passer le jour de la mise en ligne de ce podcast le 24 décembre. Le 25 midi, on remange encore. En fait, le 24, on va coucher assez tard. Le 25, on se lève, tout le monde se prépare, se lave, etc. et à midi, on remange. Moi, j’essaye – je n’y arrive pas toujours – d’aller faire une petite marche le 25 matin en fait. Je vais essayer de faire ça cette année pour évacuer un petit peu tous les excès en nourriture de la veille.

Ce qu’on fait le 26… Cette année, on ne va rien faire de spécial ; notre famille va rester là, on va se reposer tous ensemble, on mangera des choses qui restent des deux jours d’avant, mais il n’y aura rien de spécial et moi, je vais en profiter pour faire une vraie belle marche. Le 26, c’est un jour férié en Moselle – c’est la Saint Etienne – et je me souviens, il y a quelques années, on avait aussi fêté, on avait aussi remangé le 26, mais là, c’est beaucoup trop pour moi de faire un gros repas le 24, le 25 et le 26, donc, je préfère quand même me limiter au 24 soir, 25 midi et le 26 se reposer. C’est un peu toujours le schéma qu’on suit – cette année, je vais peut-être devoir aider un peu à cuisiner puisque Céline ne sera pas là, elle aura à préparer plein de choses. Sa mère, ma mère seront là, mais, bon, je vais peut-être aider plus que d’habitude et c’est cool.

Moi, j’aime vraiment, comme je le disais, beaucoup cette période parce que c’est une des rares périodes, c’est un des rares moments où on arrive à couper à 100 % – moi, je n’arrive jamais à couper à 100 % du travail parce que Français Authentique, c’est ma passion, mais on coupe bien, on ne pense presque pas au travail. Ça permet d’être en famille, de se poser, se reposer un peu ; moi, j’essaye de prendre du temps pour lire l’après-midi et je pense que c’est très très important aussi de prendre le temps de profiter de sa famille. Personne n’est éternel ; nos parents vieillissent et les années qu’il nous reste à vivre ensemble doivent être à mon avis utilisées au maximum. Donc, c’est pour ça que je trouve toujours très très bien de passer ces moments privilégiés en famille.

Voilà un petit peu ce qui est prévu pour moi. J’avais fait une vidéo l’année dernière, donc, vous pouvez jeter un petit coup d’œil sur YouTube (vous tapez « Français Authentique Noël, vous tomberez sur cette vidéo) où j’avais donné quelques explications un peu plus globales sur la façon dont fonctionne Noël en France, mais là, je voulais juste vous parler un petit peu du Noël chez moi, mon cas particulier et j’espère que ça vous aura plus.

Je vous rappelle, avant de nous quitter que jusqu’au 26/12 – donc, il ne vous reste plus beaucoup de temps, il vous reste deux jours – il y a une promotion de Noël justement sur les cours de Français Authentique. C’est vraiment à ne pas manquer, il y a un lien en bas. J’en ai beaucoup parlé, vous avez dû recevoir un mail. Je vous laisse jeter un coup d’œil. Ça concerne les packs 1, 2, 3, 4, le cours Convaincre un recruteur de façon authentique. Les deux derniers (le pack 4 et Convaincre un recruteur de façon authentique) ne sont même plus en vente, normalement ; je les avais mis en vente une semaine, je les ressors là pour la promotion et ensuite, ils seront enlevés également puisque je veux garder une offre claire avec mes packs 1, 2 et 3. Jetez un œil à cette page et vous avez jusqu’au 26/12. Comme d’habitude, pas d’exception.

Merci de votre confiance, passez un joyeux Noël et j’espère vraiment avoir de nos nouvelles en en ce qui concerne vos fêtes de Noël et vos fêtes de fin d’année.

A très bientôt !