Un philosophe français facile à comprendre

Un philosophe français facile à comprendre

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Aujourd’hui, nous allons parler philosophie. C’est un sujet qui me passionne, qui m’intéresse beaucoup et dont je souhaiterais parler aujourd’hui. Le problème de la philosophie, c’est que c’est souvent un peu complexe à comprendre et à saisir, surtout quand le sujet abordé n’est pas abordé dans notre langue maternelle. Mais la personne dont on va parler aujourd’hui nous a rendu les choses plus simples et avait une façon de partager toute une sagesse de façon très facile à comprendre. C’est pour ça que je l’ai choisie pour toi aujourd’hui.

Merci de me rejoindre pour cette vidéo de développement personnel. Vous êtes toujours très nombreux à me demander des vidéos de ce type. Je sais que vous êtes très nombreux à suivre Français Authentique, non pas seulement pour améliorer votre français mais aussi pour améliorer votre vie, tout simplement votre vie en général. Et c’est pour ça que les vidéos de développement personnel sont souvent très demandées.

Alors aujourd’hui, on va parler de François de La Rochefoucauld. La Rochefoucauld. Tu vas voir, pas de panique, ça va être très simple à comprendre. Je vais partager avec toi plein d’éléments de sa sagesse qui te plairont et que tu comprendras.

François de La Rochefoucauld était un écrivain et moraliste français du XVIIe siècle. Il est né en 1613 à Paris et il est mort en 1680 dans la même ville. Un écrivain, c’est clair pour toi, c’est quelqu’un qui écrit des livres et quelqu’un qu’on appelle un moraliste, c’est une personne qui partage des idées liées à la morale, partage des réflexions et ses réflexions ont toujours trait à la morale, aux choses qu’il faut faire ou qu’il est conseillé de faire. Donc, il était écrivain, moraliste et aussi militaire même si dans le cadre de cette vidéo, l’aspect militaire nous intéresse un peu moins.

A mon sens, c’était véritablement un philosophe. Il n’est pas considéré directement comme étant un philosophe, on parle d’écrivain moraliste. Pour moi, c’était un philosophe parce qu’il avait, et ça me plaît beaucoup, la capacité à passer simplement des messages qui sont complexes, à faire passer des idées, expliquer des concepts qui sont compliqués mais de façon très courte, très simple, très synthétique. Et ça, c’est quelque chose qui est très difficile de faire.

Il le faisait dans de ce qu’on appelle « des maximes ». Une maxime, c’est une formule souvent courte, une phrase, deux phrases, mais ce sont des formules très courtes qui sont utilisées pour énoncer une règle de morale, c’est ce qu’on appelle une maxime. Et, De La Rochefoucauld excellait dans les maximes, il était très, très fort et arrivait du coup à exprimer des idées profondes en très peu de mots dans des petites phrases très, très sympas.

Tu le vois aujourd’hui dans le monde du développement personnel, les gens aiment beaucoup les citations. Pourquoi on aime les citations ? Parce que ce sont des phrases courtes mais qui impactent, qui font passer un message profond en peu de mot. Et c’est exactement ce qu’il faisait dans ses maximes.

Donc, j’ai ici son ouvrage principal, « Maximes et réflexions diverses », c’est ce dont on va parler aujourd’hui. Il y a dans cet ouvrage 635 maximes, donc 635 petites formules remplies de sagesses, et il y a une autre partie qui est plus dédiée à des réflexions sous forme de récits, non plus sous forme de maximes, petites phrases courtes, mais sous forme de paragraphes avec des arguments.

Alors, j’ai choisi pour toi un certain nombre de maximes de cet ouvrage. La première, tu vas voir, très courte, très puissante : « On n’est jamais si heureux ni si malheureux qu’on s’imagine », « On n’est jamais si heureux ni si malheureux qu’on s’imagine ». Et ça, c’est très puissant quand on y pense, court mais puissant. C’est vrai que quand on est heureux, on a tendance à voir la vie en rose comme on dit en français, à être positif, à ne pas du tout voir aux choses négatives de la vie. Donc, on exagère quand on est heureux. Et quand on est malheureux, c’est la même chose. Quand on est malheureux, on a tendance à avoir beaucoup de pensées négatives et à exagérer notre malheur. Quand il dit « On n’est jamais si heureux ni si malheureux qu’on s’imagine », je trouve que c’est vrai. L’être humain a tendance à exagérer ses émotions positives comme négatives. Je te donnerai en fin de vidéo les références et je te dirai comment te procurer cet ouvrage gratuitement. Donc, ça c’était la maxime 49.

J’aime beaucoup la maxime 149 également qui est : « Le refus des louanges est un désir d’être loué deux fois », « Le refus des louanges est un désir d’être loué deux fois ». Les louanges, ce sont les compliments. Quand on parle de louanges, c’est un ensemble de compliments. Quand on dit « louer quelqu’un », ça veut dire « lui faire des compliments », « le complimenter ». Donc, quand on refuse des louanges, souvent, quand quelqu’un nous fait un compliment, quand on dit : « non, ce n’est pas vrai ce que tu dis », on ne le fait pas par modestie, on le fait parce qu’en s’arrêtant ou en demandant à la personne de s’arrêter, on sait que la personne va nous louer de nouveau. Donc, si quelqu’un dit : « Tu es quelqu’un de très d’intelligent », toi tu vas dire : « Non, je ne suis pas si intelligent que ça. Non, non ». Et tu ne le fais pas par modestie, tu le fais inconsciemment pour que l’autre personne insiste, « si, si, tu es vraiment intelligent ». Donc en faisant ça, tu es loué, complimenté deux fois. « Le refus des louanges est un désir d’être loué deux fois ».

Une autre maxime, c’est la 174, celle-là c’est une de mes préférées, peut-être ma préférée : « Il vaut mieux employer notre esprit à supporter les infortunes qui nous arrivent qu’à prévoir celles qui nous peuvent arriver ». Je répète et ensuite j’explique : « Il vaut mieux employer notre esprit à supporter les infortunes qui nous arrivent qu’à prévoir celles qui nous peuvent arriver ».

Alors, qu’est-ce que ça veut dire ? Les infortunes, ici, ce sont les choses négatives qui nous arrivent. Et selon lui, il vaut mieux utiliser toute l’énergie qu’on a à notre disposition pour résoudre des problèmes qu’on a, plutôt que de stresser sur des choses qui pourraient éventuellement nous arriver. Et là-dessus, c’est une chose dont j’ai parlé dans plusieurs podcasts de « Marcher avec Johan », mon podcast du mercredi de développement personnel, on a souvent tendance à focaliser notre esprit sur des problèmes qui pourraient nous arriver.

J’ai déjà cité à plusieurs reprises Mark Twain, le célèbre écrivain américain qui a dit, alors je le paraphrase : « Je suis un vieil homme et j’ai eu beaucoup de soucis dans ma vie, mais la plupart ne me sont pas jamais arrivés ». Donc, il dit la même chose que De La Rochefoucauld ici. Ça ne sert à rien de gaspiller de l’énergie sur des choses qui peuvent nous arriver, il vaut mieux concentrer son énergie sur les choses négatives qui nous arrivent déjà. « Il vaut mieux employer notre esprit à supporter les infortunes qui nous arrivent qu’à prévoir celles qui nous peuvent arriver ».

Une autre maxime très plaisante, c’est la 61 supprimée. Tu verras dans l’ouvrage, il y a certains nombres de maximes qui ont été enlevées de l’édition originale. Mais la 61 supprimée, je l’aime beaucoup, c’est : « Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs ».

Alors, ça me fait alors penser au bouddhisme cette maxime, puisqu’il a l’air de dire ici que ça ne sert à rien de chercher le bonheur à l’extérieur, de chercher en dehors de nous, mais plutôt de le chercher en soi-même, que soit le bonheur ou le repos. Ça ne sert à rien, c’est même très stoïcien comme approche. Ça ne sert à rien d’espérer que tout se passe bien autour de nous. Ce qu’il faut, c’est se concentrer sur nous-même. Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de chercher ailleurs. Très, très profond et très, très vrai, je pense.

Je t’en propose une petite dernière, c’est la 31 : « Si nous n’avions point de défaut, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer dans les autres », « Si nous n’avions point de défaut, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer dans les autres ». Ici, ce qu’il veut dire, à mon avis ou ce que moi je comprends, c’est qu’on aime bien regarder les aspects négatifs chez les autres, leurs défauts, pour se rassurer nous-même. Comme on a plein de défauts, eh bien on va chercher chez les autres quels sont les leurs pour nous faire du bien et pour nous rassurer. C’est ce qu’il veut dire dans cette maxime, « Si nous n’avions point de défaut, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer dans les autres ».

Tu vois, c’est un ensemble comme ça de petites phrases ou de petits paragraphes parfois très puissants, très intéressants et qui se lisent très bien. Je trouve que c’est très facile à comprendre même pour un non francophone. Ça vaut vraiment le coup de creuser un peu ces différentes maximes de La Rochefoucauld.

Donc voilà, si ça t’a plu et que tu veux en découvrir d’autres, comme je t’ai dit, il y en a 635 dans son ouvrage, eh bien tu peux te procurer ce livre. C’est assez facile à trouver puisqu’il est dans le domaine public, tu l’imagine bien, il a été écrit au XVIIe siècle. Si tu te procures une édition comme celle-là, elle sera payante évidemment. Mais il y a en ligne, je crois que sur Amazon, si tu prends la version Kindle, tu peux l’avoir gratuitement. Et plein d’autres endroits la propose gratuitement puisque le texte, le contenu est dans le domaine public. Donc, va voir sur Amazon ou autres, tu le trouveras gratuitement. Après, si tu veux une édition papier comme celle-là, évidemment, il faudra la commander.

Si cette vidéo t’a plu et que tu souhaites que je fasse d’autres vidéos de développement personnel, laisse un petit j’aime, un petit pouce bleu, un petit pouce en l’air. Ça m’encourage et ça me guide un peu petit dans mes choix de vidéo. Si tu n’es pas abonné à la chaîne You Tube de Français Authentique, fais-le dès maintenant et active les notifications pour être informé de la sortie des prochaines vidéos.

Ce que j’aimerais, je t’ai cité cinq maximes, que tu retrouves affichées dans la vidéo, j’aimerais que tu me dises en commentaire celle qui t’a le plus touché, celle qui t’a le plus marqué. Je peux te dire quelle est ma préférée, j’hésite encore entre deux, je vais choisir avec toi. Je pense que ma préférée, c’est la 174 : « Il vaut mieux employer notre esprit à supporter les infortunes qui nous arrivent qu’à prévoir que celles qui nous peuvent arriver”. Ça, c’est ma préférée. Dis-moi en commentaire celle que tu as toi-même préférée.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Si tu aimes le développement personnel et que tu aimerais faire d’une pierre deux coups, c’est-à-dire améliorer ton français et en même temps améliorer ta vie, tu peux jeter un œil à un autre livre, le mien, « 4 pilules pour une vie riche et sans stress ». C’est un tout petit bouquin, tu vois, qui reprend toutes les bases du développement personnel et qui permet aux non francophones, eh bien de pratiquer un petit peu leur français tout en améliorant leur vie. Il y a un lien en bas qui permet de te procurer ce livre format papier, PDF ou MP3.

A bientôt pour du nouveau contenu en français authentique.