facebook_pixel

Un coup de Trafalgar

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Un coup de Trafalgar”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut à tous ! Merci de me rejoindre dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Dans l’actualité, qu’est-ce que je peux vraiment vous dire ? Je suis en ce moment vraiment en pleine réflexion en ce qui concerne le contenu de Français Authentique. Ça fait des années que je mets du contenu à disposition, que ce soit par le biais du podcast que vous écoutez, par le biais des vidéos et je me pose beaucoup de questions, notamment en ce qui concerne les vidéos parce que j’ai de plus en plus d’abonnés, mais le nombre de personnes qui regardent les vidéos et qui mettent des « J’aime » sur les vidéos a tendance à stagner. [Stagner, ça veut dire rester au même niveau] Je n’ai pas forcément de problème vis-à-vis de ça, je n’y attache pas une grande émotion au fait que les gens mettent des « j’aime » ou regardent les vidéos, mais par contre, je suis très occupé, j’ai beaucoup de projets et je veux créer des choses qui aident un maximum de monde.

J’ai eu beaucoup de réflexions, je me suis posé beaucoup de questions en ce qui concerne la fréquence de publication. Avant, je ne faisais qu’un podcast chaque semaine ; après, j’ai fait trois vidéos + un podcast ; maintenant, je suis à deux vidéos + un podcast. Je ne sais, peut-être que je devrais réduire, la fréquence pour que vous regardiez plus les vidéos. Je me pose des questions en ce qui concerne le type ; comme je viens de le dire, je fais plus de vidéos que de podcasts, peut-être que je devrais équilibrer. Et je me pose pas mal de questions en ce qui concerne le contenu. Avant, je ne faisais pas du tout de grammaire, c’était plutôt des conseils d’apprentissage, de la culture et des choses liées au développement personnel, j’ai ajouté un peu de grammaire et de conjugaison. Je ne sais pas trop ce qu’il en est, je vais là, peut-être pendant deux ou trois jours faire que ça : me  poser des questions, rebâtir un plan de contenu et vos avis, vos réflexions sur le sujet m’intéresseraient beaucoup parce que tout ce que je fais, c’est pour vous aider et il faut que ça vous soit utile. Si je fais une vidéo et que cette vidéo n’a pas autant de vues que je l’espère, qu’elle n’a pas autant de « J’aime » que je l’espère, peut-être que ça ne valait pas le coup pour moi d’investir le temps et pour vous de la regarder. Donc, faites-moi savoir ce que vous aimez, plus podcasts ? Plus vidéos ? Quelle fréquence vous aimeriez avoir ? Quel temps doivent durer mes contenus ? Cinq minutes ? Dix minutes ? Plus ? Moins ? Quels types de contenus, quels sujets, etc. ? Donnez-moi votre opinion sur Facebook, ça m’intéresse énormément et je vous en remercie.

En ce qui concerne le sujet d’aujourd’hui, c’est une expression qui m’a été proposée par notre ami Jean-Claude sur Facebook : « Johan, est-ce que tu peux nous expliquer le sens de l’expression « un coup de Trafalgar » ? »

Avant de vous expliquer le sens réel, je vais vous dire d’où vient cette expression. Trafalgar – nos amis Britanniques le savent, j’en suis certain – ça a été une bataille qui a eu lieu en octobre 1805 entre le flotte britannique et la flotte franco-espagnole. La flotte, ce sont l’ensemble des bateaux, donc, c’était une bataille navale. A cette époque, c’était l’empereur Napoléon Bonaparte qui était au pouvoir (Napoléon Ier), la France était très très forte et la France avait réussi à faire en sorte, en s’alliant avec les Espagnols, d’avoir un plus grand nombre de bateaux que les Anglais. Cette bataille a été menée par l’amiral Nelson qui était un amiral anglais et qui a eu une stratégie astucieuse qui lui a permis de gagner cette bataille. Je ne rentre pas dans les détails ici – peut-être que je ferai une vidéo sur le sujet. En tout cas, l’amiral Nelson, même s’il est mort dans cette bataille, a mis en place une stratégie qui lui a permis de battre les franco-espagnols qui étaient plus nombreux et il a détruit 2/3 de la flotte. Les bateaux franco-espagnols ont été perdus à hauteur de 2/3.

Elle a eu deux grandes grandes conséquences, cette bataille de Trafalgar. La première, ça a été que l’espoir que Napoléon avait de conquérir l’Angleterre a été anéanti. Le Royaume-Uni étant une île, nous avons besoin d’une marine forte pour les attaquer, donc, c’était terminé pour lui. Et la deuxième grande conséquence, c’est que les Britanniques ont eu une marine qui dominera les mers pendant des années et des années jusqu’à la première guerre mondiale. Donc, cette bataille de Trafalgar a eu de grandes conséquences.

Dans le langage courant aujourd’hui, quand on parle de coup de Trafalgar, eh bien, il y a deux idées. La première, c’est avoir un coup inattendu puisque, comme je vous ai dit, l’amiral Nelson qui, malheureusement pour lui, a perdu la vie dans cette bataille, a mis en place une stratégie astucieuse, inattendue pour les Franco-espagnols. Donc, un coup de Trafalgar, c’est un coup inattendu, une désillusion et il y a derrière comme deuxième idée que c’est un événement grave, qu’il y a des conséquences très très importantes comme la bataille de Trafalgar.

Je vous donne des exemples de la vie quotidienne dans lesquels on utilise cette expression. Vous pouvez dire à un ami : « Hey, tu peux venir m’aider à réviser les mathématiques ce weekend, s’il te plaît ? » – parce que cet ami est fort en mathématiques. Il vous dit : « Oui. » Et vous lui dites : « Hey, tu ne fais pas comme la dernière fois, tu ne me fais pas un coup de Trafalgar. » Ici, en disant ça, ça veut dire que la dernière fois, cet ami lui avait dit oui, mais il n’est pas venu. Donc, ça a été un coup inattendu, une désillusion pour la personne qui avait demandé de l’aide et il y a eu certainement des conséquences et peut-être que la personne qui devait être aidée a manqué son examen.

Un autre exemple. Vous êtes par exemple dans le football, vous regardez le football et vous suivez les transferts. Les transferts, ce sont les gens qui passent d’un club a un autre, passent d’une équipe à un autre contre des sommes d’argent astronomiques. Et donc, il y a un grand joueur de football qui dit : « OK, je vais signer un contrat avec telle équipe, avec le Real Madrid. » Il se passe quelques semaines et au bout de quelques semaines, il signe au FC Barcelone, un des concurrents du Real Madrid. Et là, dans la presse, on voit : « Le grand joueur de football a fait un coup de Trafalgar », c’est-à-dire un coup inattendu, une grande désillusion pour le Real Madrid avec lequel il a promis de s’engager et un événement qui peut avoir de grandes conséquences. Les exemples liés au football parlent toujours, notamment auprès de la population masculine.

Le dernier exemple, on va prendre un sujet politique puisqu’on y est. Je ne sais pas si vous avez entendu parler de Manuel Valls qui a été premier ministre de François Hollande et qui faisait partie du parti politique Parti Socialiste. Il a voulu se présenter pour être président de la république et il y avait un accord au sein du parti que tout le monde signait : c’est qu’il y avait une compétition en interne pour choisir qui serait candidat à l’élection présidentielle et que tous ceux qui se présentaient soutiendraient celui qui gagnerait. Ils étaient, je ne sais plus combien, on va dire 7, un peu moins de 10, à mon avis et ils ont tous dis : « OK, quel que soit le gagnant, on te soutiendra. » Manuel Valls avait signé ce document et il a perdu. Et bien qu’il ait perdu, qu’il avait signé, qu’il s’était engagé pour soutenir ce qui avait gagné, il ne l’a pas fait, il a dit : « Je soutiens quelqu’un d’autre. » et ça, on peut appeler ça un coup de Trafalgar ; c’est un événement inattendu, une grande désillusion pour Benoît Hamon qui est finalement la personne qui avait gagné cette primaire et c’est un événement qui a eu des conséquences graves puisque ce n’est pas la seule explication, mais le Parti Socialiste a fait un très mauvais score à l’élection présidentielle.

Voilà ce que je pouvais te dire, cher Jean-Claude, voilà ce que je pouvais vous dire, les amis au sujet de cette expression « un coup de Trafalgar ». Répétons un petit  peu avant de nous quitter ; vous copiez exactement ma prononciation – vous avez l’habitude – afin de vous habituer à vous entendre prononcer en français. C’est parti !

Un coup de Trafalgar

Un coup de Trafalgar

Un coup de Trafalgar

Un coup de Trafalgar

Très très bien ! Merci de m’avoir écouté et j’en profite, avant de nous quitter, pour remercier tous les donateurs du projet Patreon. Vous êtes un peu plus de 300 et le  projet Patreon, c’est tout simplement des gens qui m’aident à développer Français Authentique, qui m’aident à toucher encore plus de monde, qui me remercient de mon travail, qui bénéficient de podcasts gratuits, de vidéos gratuites, etc. et qui disent : « OK, on peut faire une petite contribution. » Et cette contribution, ça démarre à un dollar par mois – on peut payer dans une autre monnaie, bien sûr, vous pouvez arrêter quand vous voulez (certains donnent quelques mois et puis arrêtent), mais, dans tous les cas, le principe, c’est un don mensuel pour faire partie intégrante du projet Français Authentique et pour m’aider à aider encore plus de monde dans le monde entier. Merci à tous ceux qui me soutiennent là-dessus, ça me fait très très plaisir. Pour en savoir plus, vous allez sur http://www.francaisauthentique.com/patreon, vous avez tous les détails, vous avez aussi un lien en description de ce podcast, mais ma famille et moi vous remercions de votre aide.

Je vous souhaite un bon dimanche et à bientôt pour un prochain épisode de Français Authentique. Salut !

Vous appréciez ce contenu ?

Abonnez-vous à mon cours gratuit !

Étape 1

Découvrez mon cours gratuit !


Étape 2

Consultez mes autres ressources

Application mobile Extraits de cours Podcast Vidéos Blog


Étape 3

Il est temps d'agir

Procurez-vous un de mes cours pour apprendre à parler Français packs-small Vue d'ensemblePack 1 Pack 2 Pack 3 Académie


Étape 4

Rejoignez la communauté FA

Faites-vous aider par des gens qui comme vous apprennent le Français

Ce que disent mes élèves

Réseaux sociaux

facebook twitter googleplus youtube