Un chauffeur du dimanche

Un chauffeur du dimanche

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression « un chauffeur du dilmanche »

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bonjour et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, avant de commencer, je vais vous rappeler que vous pouvez rejoindre l’académie Français Authentique. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement d’une communauté privée de Français Authentique à laquelle si vous vous abonnez, vous recevez un groupe de leçons chaque mois, comprenant une vidéo, un fichier « vocabulaire », un fichier « prononciation », tout ça en PDF et MP3 et vous avez accès au groupe privé Facebook de l’académie pour discuter avec moi et des membres exceptionnels. J’essaye de proposer des sujets variés : on a parlé jusqu’ici du CV, de l’entretien d’embauche, de Camus, du Petit Prince, de Jeanne d’Arc, Victor Hugo, Louis de Funès, le Tour de France – je réfléchis en même temps – de plein de sujets variés et divers et j’espère vous y retrouver et que vous nous rejoindrez. Il y a un lien en bas de ce podcast.

L’expression que j’ai choisie pour vous aujourd’hui m’a été suggérée par notre amie Andréa sur la page Facebook de Français Authentique ou … non, non, je me trompe, c’était par email, il me semble. Enfin, peu importe, elle m’a demandé d’expliquer « un chauffeur du dimanche » ou « un quelque chose du dimanche », par exemple « un bricoleur du dimanche », « un sportif du dimanche ». Quand vous utilisez un mot et que derrière, vous rajoutez « du dimanche », qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ?

Déjà, le dimanche, c’est un jour qui, en principe, n’est pas travaillé. Et c’est ça la clé qui va vous permettre de bien comprendre le sens de cette petite expression « du dimanche ». C’est qu’en principe, le dimanche, on ne travaille pas. Si vous faites quelque chose le dimanche, c’est souvent que vous le faites par hobby ou alors en tant qu’amateur, pas en tant que professionnel, ce n’est pas votre métier. Du coup, cette expression – c’est bien sûr un sens figuré, ce n’est pas le sens propre – ça signifie si vous dites un chauffeur du dimanche, ça signifie que vous êtes un amateur dans le fait de conduire, ça veut dire que vous n’avez pas d’expérience, que vous êtes maladroit. Et quand on dit « du dimanche », il y a un sens péjoratif, un sens négatif, un sens défavorable où on se moque un petit peu. Si on dit que vous êtes un chauffeur du dimanche, on dit que vous conduisez mal, vous conduisez mal.

Imaginez que vous êtes une femme et que vous êtes en voiture avec votre mari – parce que les hommes ne conduisent pas toujours aussi bien qu’ils veulent le croire – et il roule vite et à un moment, il tape sur le trottoir. Et là, vous lui dites : « T’es vraiment un chauffeur du dimanche. » En disant ça, vous dites : « Tu es maladroit, tu n’es pas un bon chauffeur, tu ne conduis pas correctement, tu ne conduis pas comme il faut, tu es un chauffeur du dimanche. »

Imaginez que vous avez fait des travaux dans votre maison, vous avez travaillé, vous avez bricolé. [Bricoler, ça veut dire faire un travail manuel] Et là, vous avez de la visite et vous montrez à vos amis ce que vous avez fait et vous dites : « Bon, je vous préviens tout de suite, ce n’est pas super bien fait, je suis un bricoleur du dimanche. » En disant « un bricoleur du dimanche », ça veut dire que vous n’êtes pas un bricoleur expérimenté, que vous n’êtes pas un bricoleur très doué qui bricole très bien, vous êtes quelqu’un qui fait ce qu’il peut, mais qui bricole en tant qu’amateur, un bricoleur du dimanche.

Je réfléchis en même temps … Un autre type d’emploi de « du dimanche », ce serait de dire que vous êtes un sportif du dimanche. Là, encore une fois, il y a cet esprit péjoratif, négatif où on se moque un peu. Vous dites : « J’ai voulu faire un jogging ce weekend, mais comme je suis un sportif du dimanche, j’ai dû m’arrêter au bout de quinze minutes. » Encore une fois, en disant ça, si vous dites : « Je suis un sportif du dimanche », ça veut dire que vous n’êtes pas un bon sportif, vous n’êtes pas expérimenté.

J’espère, en tout cas chère Andréa, que tout ça est un peu plus clair pour toi maintenant. Quand il y a « du dimanche » après un mot, ça veut dire que tu es maladroite ou pas expérimentée dans un sujet et donc, il y a cet esprit négatif dans lequel on se moque un petit peu.

Ce que je vous propose de faire maintenant – une fois n’est pas coutume – c’est de répéter après moi. On va juste reprendre les mots. Parmi les trois expressions que je vous ai expliquées, il y avait « chauffeur du dimanche », « bricoleur du dimanche » et « sportif du dimanche ». On y va !

Chauffeur

Chauffeur

Chauffeur du dimanche

Bricoleur

Bricoleur

Bricoleur du dimanche

Sportif

Sportif

Sportif du dimanche

Voilà, les amis ! Merci d’avoir pris le temps d’écouter cet épisode. Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre mes podcasts, à suivre mes vidéos et j’en suis très, très, très, très heureux, je suis heureux de vous aider. N’oubliez pas que si vous avez aimé cet épisode et que vous aimeriez développer votre niveau de Français et discuter avec moi tous les jours sur Facebook, vous pouvez jeter un œil à la page de l’académie – il y a le lien en bas – et j’espère que vous ne serez pas des élèves du dimanche en Français. 🙂

Merci et à très bientôt !