Tomber des nues

Tomber des nues

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Tomber des nues”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut à tous et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode de Français Authentique et aujourd’hui, je vais répondre à notre ami Mohamed qui, sur Facebook, m’a demandé d’expliquer l’expression « tomber des nues ». Voilà, on approche de la fin de l’année, on approche de Noël et moi, je vais le fêter comme tous les ans en famille. Le 24 au soir pour le réveillon, je vais passer la soirée avec mes parents, mes enfants et ma femme. On fête ça en famille chez mes parents et le 25 midi et après-midi, je vais chez mes beaux-parents et on fête Noël en famille, encore une fois. On va bien manger, bien boire, ça va être cool et moi, je vais passer ce formidable weekend dans les Ardennes avec ma famille. Je rappelle que jusqu’au 28 décembre, il y a une promotion sur les cours de Français Authentique. Le pack 1, le pack 2, le pack 3, le pack 4, prononciation authentique, le cours Convaincre un recruteur de façon authentique, vous avez 20 % de réduction  sur ces cours. C’est le moment, au moment de Noël, de repartir sur de bonnes bases pour bien démarrer l’année 2019 qui arrive à grands pas. C’est le moment ou jamais, il y a un lien en bas pour que vous vous rendiez sur la boutique cachée des cours en promotion.

On va parler de l’expression « tomber des nues » et, comme d’habitude, je vais vous expliquer les différents mots de cette expression. Le mot « tomber », ça veut dire « emmener vers le sol par son poids, par la gravité. » Souvent, c’est quand on trébuche. On est en train de marcher, on met son pied dans une mauvaise position et on tombe. Si je tombe, je finis sur le sol, boum ! Ça, c’est tomber.

La nue, c’est un mot qui, dans l’ancien français, signifiait « nuage ». Un nuage, une nue. Nuage, c’est masculin ; la nue, c’est féminin, mais ça désigne la même chose et c’est plutôt un style soutenu, un style littéraire. Vous n’entendrez pas un français dans la rue qui va dire : « Oh, il y a beaucoup de nues aujourd’hui. », non. On utilise le mot « nuage » dans le langage courant, mais le mot « nue » était utilisé dans le langage soutenu en vieux français et littéraire. Donc, « tomber des nues », ça veut dire « tomber des nuages ». Je suis sur les nuages et je chute, je tombe, je tombe d’une grande hauteur puisque les nuages sont hauts dans le ciel.

Si on dit ça, tomber des nues, des nuages, d’une grande hauteur, ça veut dire, au sens figuré, comme on l’utilise au quotidien en France, ça veut dire être extrêmement surpris, être très très surpris. Un synonyme de « tomber des nues », ce serait « tomber de haut ». On dit aussi « tomber de haut ». Quand on dit « je suis tombé de haut », ça veut dire « je suis très surpris, je suis tombé des nues, je suis extrêmement surpris ».

Voyons à quelques exemples, comme d’habitude, pour que vous compreniez mieux de quoi il s’agit. Imaginons qu’il y a un employé dans une usine qui est à l’essai ; c’est-à-dire, on lui a dit : « Pendant un mois, tu vas travailler et au bout d’un mois, on va décider si nous t’embauchons ou pas. » Et cet employé pense faire du bon travail et au moment de son entretien à la fin, il était très très confiant, il pensait avoir le travail et le chef lui dit : « Bon, on ne va pas pouvoir vous engager parce que vos collègues disent que vous êtes toujours en retard, que vous ne travaillez pas correctement. » Et là, l’employé regarde le chef et lui dit : « Je tombe des nues ! ». En disant : « Je tombe des nues ! », il dit : « Je suis très surpris, je ne m’attendais pas du tout à entendre ça. Je suis extrêmement surpris, je tombe des nues. » ou : « Je tombe de haut. », ça pourrait être un synonyme ici.

Imaginez un étudiant qui a passé son examen et qui est convoqué par son professeur à la fin de l’examen parce que le professeur pense qu’il a triché. Et là, l’étudiant dit : « Mais non, je tombe des nues ! Je suis extrêmement surpris d’entendre ça, je suis extrêmement surpris d’être accusé. Je tombe des nues ! »

Imaginez une personne qui a volé de l’argent à sa mère. Sa mère lui dit : « Hey, tu m’as volé de l’argent ! » Et la personne dit : « Non ! Quoi ? Pourquoi tu penses ça ? Mais je ne t’ai rien volé ! » Et la mère lui dit : « Ne fais pas semblant de tomber des nues. » En disant ça, elle lui dit : « Ne fais pas semblant, n’essaye pas de me faire croire que tu es surpris, que tu es très surpris. Ne fais pas semblant de tomber des nues. Ne fais pas exprès, ne fais pas comme si tu étais surpris. » Tomber des nues, être extrêmement surpris.

Avant d’aller plus loin, je vous propose de pratiquer un petit peu votre prononciation, comme d’habitude et vous allez répéter après moi. Je vais conjuguer à l’imparfait, ne vous concentrez pas là-dessus. Le plus important, c’est de vous focaliser à fond sur ma prononciation et de répéter l’exercice pour que la conjugaison entre dans votre cerveau toute seule. C’est parti, on y va !

Je tombais des nues

Tu tombais des nues

Il tombait des nues

Elle tombait des nues

Nous tombions des nues

Vous tombiez des nues

Ils tombaient des nues

Elles tombaient des nues

Très bien ! C’est bien de pratiquer. Je vous souhaite un joyeux Noël, je vous souhaite de passer de très bonnes fêtes de fin d’année et n’oubliez pas de suivre le lien pour aller jeter un petit coup d’œil aux promotions sur les cours de Français Authentique pour vous faire plaisir ou faire plaisir à quelqu’un – vous pouvez également offrir ces cours – pour cette fin d’année et redémarrer l’année 2019 avec plein de motivation et d’énergie.

Merci d’avoir écouté ce podcast et à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !