Tomber à l’eau

Tomber à l’eau

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Tomber à l’eau”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bonjour et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Merci vraiment de prendre le temps de m’écouter, de regarder mes vidéos et d’interagir avec moi. Ça me va toujours droit au cœur. Avant de commencer très rapidement, je souhaite remercier tous les donateurs Patreon qui, chaque mois, décident de donner à partir d’un dollar – vous pouvez évidemment nous rejoindre, il y a l’adresse en bas de ce podcast. Il y a possibilité de donner plus, moins, il y a possibilité de payer en Euro ou en autre monnaie et il y a, bien sûr, la possibilité d’arrêter à tout moment, donc, vous pouvez décider d’arrêter quand vous le souhaitez. Et selon la hauteur du don, il y a différents bonus notamment un groupe privé WhatsApp et il y a différents objectifs. On en est au quatrième – on a atteint trois objectifs – et pour chacun des objectifs, je m’engage à faire quelque chose. Là, dès qu’on aura atteint le quatrième, je ferai un tirage au sort pour une séance Skype avec moi. Jetez un petit coup d’œil à ce projet (https://www.francaisauthentique.com/patreon) et merci du fond du cœur à tous ceux qui supportent la mission Français Authentique.

Le sujet d’aujourd’hui, c’est une explication de l’expression « tomber à l’eau » et cette expression m’a été suggérée par notre ami Selem (que je remercie) qui m’a envoyé un e-mail. Vous pouvez me suggérer des expressions par mail ou mieux sur les réseaux sociaux. Jean Didier, mon assistant et moi-même, nous avons un tableau de suivi et on note toutes vos expressions.

Tomber à l’eau : décomposons-la comme d’habitude pour bien comprendre le sens de tous les mots. On a déjà le mot « tomber ». « Tomber », vous connaissez peut-être, ça veut dire « être entraîné vers le bas par son poids » et souvent, on tombe au sol. Donc, imaginez, je suis en train de marcher et tout d’un coup, il y a quelque chose qui vient au niveau de mes pieds et boum, je tombe sur le sol. Ça, c’est tomber. On peut tomber sur le sol ; on peut également, s’il y a de l’eau, tomber dans l’eau, l’eau étant – je pense que c’est clair pour vous – un liquide ; c’est le liquide la vie, il y en a beaucoup sur terre – notre corps est composé en majorité d’eau, c’est la formule chimique H2O et c’est ce qu’on boit quand on veut rester en bonne santé. Donc, l’eau, je pense que c’est clair et vous pouvez tomber dans l’eau.

Si on regarde le sens propre de cette expression, ça voudrait dire qu’on est entraîné par son propre poids dans l’eau. Donc, on marche à côté de l’eau, on tombe dans l’eau. Or cette expression, comme l’a suggérée Selem ici, c’est, bien sûr, l’expression au sens figuré et ça  n’a rien à voir avec l’eau, ça n’a rien à voir avec le fait de tomber et ça veut tout simplement dire « être abandonné, être annulé ». Donc, si quelque chose tombe à l’eau – ça peut être n’importe quoi (on va voir quelques exemples après) – c’est que cette chose est abandonnée, annulée. Voyons quelques exemples dans différents contextes, comme d’habitude pour que vous compreniez mieux de quoi il s’agit.

On pourrait dire – ceux qui me suivent depuis longtemps connaissent ce projet – mais j’avais le projet de m’expatrier pendant quelques années sur l’île de La Réunion. On a dû annuler ce projet (c’était un projet familial) parce que mon fils avait des problèmes d’asthme, donc, on ne voulait pas l’exposer à la chaleur, donc, le projet a été annulé, le projet a été abandonné. On dit que le projet est tombé à l’eau. Donc, mon projet d’expatriation sur l’île de La Réunion est tombé à l’eau.

Vous pouvez également dire : « Oh, mon frère est tombé malade ; le rendez-vous que nous avions demain tombe à l’eau. » Si vous dites ça, ça veut dire que votre frère, il est malade, il reste au lit, il ne peut pas bouger, il ne peut pas participer au rendez-vous, donc le rendez-vous, il est abandonné, il est annulé, il tombe à l’eau.

Vous pouvez également imaginer : « Ah, il y a un concert prévu ce soir ; c’est un concert à l’extérieur, donc, ce n’est pas un concert dans une salle, c’est un concert dehors. » Et il a plu les trois derniers jours. Donc, il a plu hier, il a plu avant-hier et il pleut aujourd’hui : le concert risque de tomber à l’eau. Donc, ça veut dire : le concert risque d’être annulé parce qu’il pleut et on ne peut pas faire le concert sous la pluie, etc.

Vous voyez le sens de tout ça ; on peut avoir des projets qui tombent à l’eau, des rendez-vous, des événements, etc. Un de mes projets qui ne tombe pas l’eau et dont je suis très fier, c’est le projet d’implantation de Français Authentique au Maroc. J’y étais à la fin du mois de mars, j’ai adoré. J’étais trois jours à Marrakech, un jour à Casablanca et je reviendrai, c’est sûr. Je suis très passionné par ce projet ; on met à disposition les produits physiques (pack 1, pack 2, pack 3 de Français Authentique) et vous pourrez les commander sur mon site et les recevoir chez vous dans tout le Maroc. Pour plus d’infos, suivez-moi un peu partout sur Facebook, sur le site, vous serez informé très bientôt de ce nouveau projet qui ne tombe pas à l’eau.

Ce que je vous propose de faire avant de nous quitter, c’est de pratiquer un petit peu votre prononciation (comme on fait d’habitude) et il vous suffit de répéter après moi. C’est parti !

Le projet est tombé à l’eau

Le projet est tombé à l’eau

Le concert est tombé à l’eau

Le concert est tombé à l’eau

Le rendez-vous est tombé à l’eau

Le rendez-vous est tombé à l’eau

Voilà, les amis, merci de m’avoir écouté, merci de me suivre. Merci à Selem pour sa suggestion et je vous dis à demain pour du nouveau contenu. Demain, il y a une vidéo qui va être publiée sur la chaîne YouTube de Français Authentique qui m’a été beaucoup demandée et c’est une vidéo sur le conditionnel. Donc, abonnez-vous à la chaîne YouTube de Français Authentique pour ne rien rater, que ce soit mes vidéos ou les informations sur le projet Maroc ou tout autre. En fait, tout passe par les pages Facebook et YouTube et donc, demain, il y aura sur le conditionnel. Soyez nombreux à la regarder et n’oubliez pas de laisser un petit « J’aime ».

Je vous remercie, les amis et je vous dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique.