Tirer une épine du pied

Tirer une épine du pied

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Tirer une épine du pied”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast. Il fait très très chaud en France en ce moment. J’enregistre ce podcast ce mois d’août (j’enregistre en avance) et on a plus de 30°, il fait vraiment très très chaud. C’est ce qu’on appelle la canicule. On n’a pas vraiment l’habitude ici en France, mais c’est l’été, c’est un peu normal qu’il fasse chaud et il faut essayer d’en profiter quand même. J’ai pas mal travaillé dehors aujourd’hui dans le jardin et je vais aussi, quand j’aurais fini d’enregistrer ces épisodes, aller faire une petite marche. J’en profite quand même : il ne faut pas se cacher quand il fait chaud.

Aujourd’hui on va parler d’une expression qui est « tirer une épine du pied », mais, avant ça, laissez-moi vous parler un tout petit peu quand même d’un projet qui me tenait à cœur et qui est maintenant bouclé depuis près d’un mois. Il s’agit du nouveau site de Français Authentique. Je dis « nouveau site », mais il n’est plus si nouveau que ça puisqu’il a un bon mois maintenant. J’ai travaillé sur ce projet pendant un peu plus de huit mois et c’était beaucoup de boulot. Un gros investissement en termes de temps et en termes financiers également pour rendre le site plus simple, plus joli avec un meilleur design et quelques fonctionnalités supplémentaires, et l’une d’entre elles – vous avez déjà été très nombreux à la suivre – c’est le quiz. Si vous allez sur le nouveau site sur www.francaisauthentique.com, sur la page d’accueil, il y a un quiz pour tester votre niveau de français en 20 questions. C’est du français authentique, ce n’est pas un test type DELF, c’est vraiment un test de français authentique. Ceux qui l’ont pris l’ont trouvé sympa, donc, allez-y et défiez vos amis, partagez vos résultats sur les réseaux sociaux pour défier vos amis et dites-moi en commentaires peut-être quel a été votre score. Merci pour tout ça.

On passe maintenant à l’expression « tirer une épine du pied ». Le verbe « tirer » il a plusieurs sens, mais l’un d’entre eux, c’est d’emmener quelque chose vers soi, faire un mouvement vers soi. Si vous tirez quelqu’un vers vous, vous l’attrapez avec votre main et vous l’emmenez vers vous, vous le tirez vers vous.

Une épine, c’est un piquant (un petit morceau de bois ou de tige qui pique, qui est très pointu) qu’il y a une sur une plante ; sur les roses, par exemple.  Sur les roses, il y a des épines. Sur les ronces – la ronce, c’est la plante sur laquelle poussent les mûres… Je monte sur Instagram de temps en temps les mûres sauvages que je cueille en me promenant. Une épine, c’est un piquant qu’il y a sur une plante et une épine, ça pique. Si vous prenez une épine dans votre main, ça entre dans votre peau, que ce soit la main ou le pied. C’est quelque chose de piquant qui va entrer, pénétrer dans votre peau.

Donc, si vous avez une épine dans le pied (si vous marchez sur une épine), eh bien, ça fait mal ! C’est un problème d’avoir une épine dans le pied au sens propre. Et si vous prenez l’épine et que vous la tirez, si vous enlevez l’épine, eh bien, vous arrivez à résoudre un problème. Donc, évidemment, quand on parle de tirer une épine du pied, c’est au sens figuré, mais le sens figuré correspond bien au sens propre, c’est-à-dire, quand on a une épine dans le pied au sens propre et qu’on l’enlève, eh bien, on résout un problème. C’est exactement ce que signifie cette expression. Ça veut dire « résoudre un problème, surmonter un obstacle, se délivrer de quelque chose ».

On peut se tirer une épine du pied soi-même (résoudre un problème soi-même) ou alors ça peut être quelqu’un d’autre qui tire une épine de notre pied, auquel cas ça veut dire que c’est quelqu’un qui nous aide, qui règle un problème pour nous ou qui nous rend service. Souvent, on l’utilise pour les autres.

Je vais vous donner, comme d’habitude, quelques exemples. On va voir trois exemples. Je vous parlais du nouveau site de Français Authentique et le jour où on a fait la mise en ligne – je suis allé chez le développeur qui a créé le site et avec lequel j’ai travaillé tous ces mois – je suis allé dans son bureau et toute la journée je suis resté avec lui pour transférer le site. On a eu plein de problèmes techniques et du coup, à 5 heures le soir, je n’avais pas terminé le travail avec lui et Céline mon épouse travaillait – je devais aller chercher les enfants à 5 heures. Donc, j’ai téléphoné à une amie qui s’appelle Cathy et je lui ai dit : « Cathy, est-ce qu’en récupérant tes enfants, tu veux bien prendre Emma et Tom chez toi pendant une heure ou deux ?  » Elle m’a dit : « Oui, pas de problème ! » – c’est une maman qui connaît bien mes enfants. Et je lui ai dit : « Ah merci vraiment Cathy ! Tu me tires une épine du pied. » Ou on peut aussi dire : « Tu me retires une épine du pied. » Ça veut vraiment dire : « Merci Cathy, tu règles un problème pour moi. J’avais un problème, j’avais un obstacle, tu m’aides, tu résous ce problème. » Donc, Cathy m’a tiré une épine du pied.

Imaginez une autre situation. Vous êtes en voiture et vous tombez en panne et manque de chance, votre téléphone n’a plus de batterie. Donc, vous cherchez quelqu’un pour vous aider, vous trouvez un monsieur et vous dites : « Est-ce que, s’il vous plaît, je peux utiliser votre téléphone juste vraiment 30 secondes pour téléphoner à une dépanneuse ? » Et cette personne vous passe le téléphone sans problème et vous lui dites : « Ah merci beaucoup, vous me tirez une épine du pied ! » Encore une fois, j’avais un problème : mon problème, c’est « mon téléphone est déchargé et ma voiture est en panne, je dois passer un coup de téléphone » et vous m’avez aidé, vous avez résolu mon problème, vous m’avez tiré une épine du pied.

On va prendre un dernier exemple. Imaginez que vous n’êtes pas heureux dans votre travail depuis des années. Vous n’aimez pas votre travail, vous n’êtes pas heureux et un beau jour, vous décidez de démissionner, de quitter ce travail. Et là, en discutant avec votre famille, vos amis, vous dites : « Je me suis vraiment tiré une épine du pied en démissionnant de ce job. » Ça veut bien dire encore une fois : « J’avais un problème, j’avais un obstacle, j’avais une difficulté et je l’ai stoppé, j’ai résolu mon problème, je me suis tiré une épine du pied. » On peut dire « tirer une épine du pied » ou encore « retirer une épine du pied ».

Ce que je vous propose de faire maintenant, c’est de pratiquer un petit peu votre prononciation. On va conjuguer au passé composé. On y va ! Vous répétez tout simplement en copiant ma prononciation. C’est la partie pendant laquelle vous êtes actif, elle est importante, cette partie.

Je me suis tiré une épine du pied

Tu t’es tiré une épine du pied

Il s’est tiré une épine du pied

Elle s’est tiré une épine du pied

Nous nous sommes tirés une épine du pied

Vous vous êtes tirés une épine du pied

Ils se sont tiré une épine du pied

Elles se sont tiré une épine du pied

Très bien ! Vous voyez, ce petit exercice vous permet d’être actif, de prononcer un peu et en même temps de pratiquer un peu votre conjugaison sans vous en rendre compte, donc, c’est assez cool. Et si vous écoutez plein de podcasts comme ça, que vous pratiquez et que vous allez faire le quiz sur la page d’accueil du nouveau site www.francaisauthentique.com/quiz-1, vous pourrez, à mon avis, avoir une très bonne note. Allez faire ce quiz sur www.francaisauthentique.com/quiz-1, partagez vos résultats en commentaire.

Bon courage, merci d’avoir écouté ce podcast et à très bientôt ! Salut chers amis !