S’occuper de ses oignons

S’occuper de ses oignons

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “S’occuper de ses oignons”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Eh bien, salut et bienvenue. Nous allons aujourd’hui voir à une expression idiomatique française qui est « s’occuper de ses oignons ». « S’occuper de ses oignons ».

Cette expression m’a été suggérée par Sabrina sur Facebook et je l’en remercie et nous allons, comme d’habitude, voir au sens des mots, au sens de l’expression, sens propre, au sens figuré et nous verrons à trois contextes, trois exemples d’utilisation de cette expression pour que celle-ci n’aie plus aucun secret pour toi.

Avant de passer au contenu, je voudrais te rappeler que si tu souhaites aller beaucoup plus loin et beaucoup plus vite, il y a dix cours de Français Authentique qui sont là pour t’aider. Il suffit d’aller sur www.francaisauthentique.com/cours pour avoir toute la liste et la description de ces différentes ressources. Il y a différents styles de cours avec différents objectifs. Certains t’aideront à améliorer ta compréhension, d’autres plutôt l’expression, la prononciation, le développement personnel, le fait de préparer des entretiens d’embauche, donc les aspects un peu plus business. Il y en a pour tout le monde et si tu ne sais pas quel cours choisir, il y a une vidéo qui t’explique un petit peu comment faire, sur la page www.francaisauthentique.com/cours. Et en cas de doute, si tu ne sais pas lequel ou lesquels choisir parmi ces dix cours, eh bien, écris tout simplement à [email protected] On sera là pour t’aider, te guider et te proposer la meilleure ressource selon ton besoin, et ça te permettra d’aller beaucoup plus loin et beaucoup plus vite.

Passons maintenant à notre expression « s’occuper de ses oignons ». « S’occuper de ses oignons ». Alors le verbe pronominal « s’occuper », ça veut dire « prendre soin, accorder de l’attention ». On peut par exemple s’occuper de ses enfants. Ça veut dire que nous sommes là, nous sommes présents, nous prenons soin d’eux, nous leur accordons du temps, de l’attention, de l’énergie. Ils sont sous notre responsabilité. On s’occupe d’eux.

Le mot « oignon » qui commence par « o i », oignon, c’est une plante à bulbe utilisée comme légume. Bulbe, c’est un bourgeon entouré de feuilles, par exemple les tulipes, il y a des bulbes de tulipes. Ici,  l’oignon, c’est une plante à bulbe qu’on utilise comme légume, qu’on mange, évidemment, on mange des oignons. C’est, tu sais, ce qui nous fait pleurer quand on les coupe. Quand on cuisine et qu’on coupe des oignons, nous avons les larmes aux yeux. On pleure en épluchant les oignons.

L’expression au sens propre, « s’occuper de ses oignons », ça voudrait dire « prendre soin de ses oignons ». On a des oignons, on s’en occupe.

Pour mieux comprendre ici le sens de l’expression, il faut comprendre que le mot « oignon », on l’utilise ou on l’utilisait surtout pour désigner les fesses, la partie arrière, notre postérieur, la partie de ton corps que tu utilises quand tu es assis, la partie qui est en contact avec la chaise. Ce sont les fesses, le postérieur, le derrière. Et bien dans un sens un peu familier, les fesses sont les oignons. Donc, quand on dit à quelqu’un de s’occuper de ses oignons, il y a ici l’idée de s’occuper de ses fesses, de s’occuper de son propre corps, de s’occuper de soi-même. Et c’est exactement ce sens-là qu’a pris l’expression de façon un petit peu familière et commune. Quand on dit à quelqu’un de s’occuper de ses oignons, ça veut dire qu’il doit s’occuper de ses affaires, s’occuper de ce qui le concerne, pas de ce qui concerne les autres. Donc, c’est une expression qui est familière. Elle n’est pas grossière, ce n’est pas un gros mot, mais elle est un peu familière. On demande tout simplement à quelqu’un de prendre soin de lui-même, de ses oignons, de ses fesses, de son propre corps et de ne pas prendre soin ou de ne pas accorder d’attention aux autres en fait, ou à une situation qui touche quelqu’un d’autre.

Prenons quelques exemples. Alors, imaginons, c’est un cas qui, malheureusement, n’est pas 100 % tiré de la fiction, imaginons que mon fils Tom n’a pas rangé sa chambre. Heureusement ça arrive souvent, et imaginons que ma fille Emma dise : « Papa, Tom, il n’a pas rangé sa chambre ». Ce qui arrive souvent aussi. Eh bien, Tom va répondre à Emma : « Emma, occupe-toi de tes oignons ». Ça veut dire : « Emma, occupe-toi de tes affaires ». On a bien sûr ce genre de situation très souvent, où un enfant dit à l’autre de s’occuper de ses affaires, de ne pas prendre de temps pour observer ou s’occuper des affaires de l’autre, mais de se focaliser sur lui-même. « Occupe-toi de tes oignons, Emma », ça veut dire « Emma, prends soin d’attirer ton attention sur tes propres affaires, pas sur les miennes ».

Imaginons un autre exemple, tu es au travail et il y a une personne qui parle de la vie privée d’un collègue. Et il dit : « Ah, tu vois, Jean Michel, il est en train de divorcer, il est très triste, il déprime ». Et toi, tu passes et tu dis : « Mais attends, occupe-toi de tes oignons ! ». Si tu dis ça à cette personne, ça veut dire « Occupe-toi de tes affaires, n’accorde pas d’attention à ce qui ne te concerne pas. Le problème privé de notre collègue, son divorce, ce sont ses affaires, ce sont ses problèmes. Ce n’est pas à nous de nous en occuper. Occupe-toi de tes oignons ».

Imaginons enfin un joueur de foot qui est face à la presse et là, la presse dit : « Oh, il y a des rumeurs qui disent que vous êtes sorties en discothèque ce week-end ». Et là, le joueur de foot dit aux journalistes : « Mais occupez-vous de vos oignons. Ça, c’est ma vie privée ». Donc, si le joueur de foot dit aux journalistes et aux autres « occupez-vous de vos oignons », ça veut dire « occupez-vous de vos affaires, concentrez-vous sur ce qui vous regarde et ne vous concentrez pas sur la vie privée des autres ».

Donc, tu vois, le sens de cette expression est maintenant clair. S’occuper de ses oignons, c’est quand on nous invite à nous concentrer sur nos propres affaires. On peut aussi dire : « Occupe-toi de tes oignons ». On peut dire « mêle-toi de tes oignons ». On peut dire « ce ne sont pas tes oignons ». Tout ça, ça veut dire la même chose. Occupe-toi de tes oignons, mêle-toi de tes oignons, ce ne sont pas tes oignons, ça veut dire que tout ça, ce ne sont pas tes affaires.

Une petite anecdote sur le mot « oignon » qu’on écrit donc : O I G N O N S, les oignons,  alors qu’on prononce avec un O, oignons. On ne prononce pas le I, ce serait « OAGNON » sinon. Et en 1990, l’orthographe « ognon » (sans I) a été acceptée. Aujourd’hui, personne n’écrit « oignon » sans I. Tout le monde écrit « oignon », oi, mais l’orthographe « ognon » (sans I) est acceptée et il y a un débat d’ailleurs qui est encore d’actualité et des spécialistes disent : « Hé, il faudrait faire évoluer la langue française et enlever le “I” d’oignon. » Je ne sais pas ce que toi, tu en penses, mais moi, je pense que ça m’est égal.

Un autre petit synonyme d’« Occupe-toi de tes oignons », on l’a dit, c’est « occupe-toi de tes fesses ». Occupe-toi de tes oignons, c’est familier. Occupe-toi de tes fesses, c’est encore plus familier, donc, évite de le dire. C’est important de le comprendre, c’est bien si tu le rencontres dans un film, mais ne l’utilise pas.

Avant de nous quitter, ce que je te propose de faire, c’est de pratiquer ta prononciation. Tu répètes tout simplement après moi et on va travailler un peu ta grammaire de façon inconsciente en même temps. Donc, c’est parti !

Je m’occupe de mes oignons

Je m’occupe de tes oignons

Je m’occupe de ses oignons

Je m’occupe de nos oignons

Je m’occupe de vos oignons

Je m’occupe de leurs oignons

Très bien. Eh bien voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Merci d’avoir suivi ce podcast. N’oublie pas d’aller choisir ton cours sur www.francaisauthentique.com/cours. Et on est là à : [email protected] pour t’aider à choisir le tien.

Merci de ta confiance et à très bientôt. Salut !