Se mettre en quatre

Se mettre en quatre

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Se mettre en quatre”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, nous allons étudier une nouvelle expression idiomatique française que tu as certainement déjà entendue, et si ce n’est pas le cas, que tu entendras un jour ou l’autre. Si tu regardes la télé en français, si tu lis des livres en français, si tu regardes des séries françaises, tu auras forcément à un moment donné l’occasion d’entendre ce type d’expression. Et ici, il s’agit de l’expression « se mettre en quatre ». Cette expression nous a été recommandée par Saïd sur Facebook.

Et si tu as envie ou si une expression t’intéresse, si tu aimerais qu’on explique ici dans le podcast le sens d’une expression française idiomatique, eh bien tu peux nous la suggérer sur Facebook, sur You Tube, sur Instagram ou encore par e-mail.

Aujourd’hui, je te propose de télécharger la fiche PDF de ce qu’on va étudier ensemble aujourd’hui. Tu retrouveras le sens des mots, l’explication de l’expression, et bien sûr, tu découvriras aussi les exemples que je vais utiliser aujourd’hui. Il suffit que tu ailles dans la description de cet épisode, tu entres ton adresse mail, tu seras automatiquement ajouté à la lettre d’information de Français Authentique et tu obtiens la fiche PDF du jour. Donc, tu peux déjà préparer ça dans un coin et on passe à l’expression « se mettre en quatre ».

Alors, cette expression, elle est composée de « se mettre » et de « en quatre », chiffre quatre. Quatre, je pense que c’est assez simple pour toi, c’est le chiffre un, deux, trois, quatre, c’est le chiffre, très facile à comprendre je pense. « Se mettre », ça pose peut-être un peu plus de problème, parce que « se mettre » c’est le verbe pronominal, avec le « se » devant, qui est lié au verbe « mettre ». Et le verbe « mettre », il a plein de sens. D’ailleurs, « se mettre » ne veut pas dire la même chose que « mettre ». Ici, dans ce cas particulier, dans le cas de l’expression, « se mettre » est utilisé dans le sens de prendre une apparence, prendre un état. « Se mettre », c’est prendre une apparence, prendre un état.

Quand on comprend ça, ça ne nous avance pas beaucoup sur l’expression ou sur le sens de l’expression. Mais il faut bien comprendre que cette expression date du XVIIe siècle à peu près. On peut aussi entendre, il y a des synonymes, « se couper en quatre » ou « se plier en quatre ». Tu as peut-être déjà entendu « se mettre en quatre », « se couper en quatre », « se plier en quatre », ce sont des synonymes.

Et en fait, l’idée, c’est de se dire : « Hé ! Pour faire une tâche, pour faire quelque chose, pour exécuter quelque chose, si on est quatre, on est plus efficace que si on est tout seul ». Quatre personnes font plus de travail qu’une seule personne. Cette expression « se mettre en quatre », ça a un petit peu comme sous-entendu « on fait le travail de quatre personnes tout seul ». Je suis seul, je me mets en quatre, eh bien je fais le travail de quatre personnes.

Donc, tu comprends bien que cette expression « se mettre en quatre » ou « se plier en quatre », « se couper en quatre », eh bien ça veut dire se donner du mal, faire de gros efforts, faire des efforts importants, faire tout son possible pour obtenir quelque chose, « se mettre en quatre ».

Par exemple, tu peux entendre quelqu’un qui dit : « Waouh ! On est en retard au travail. Je me suis mis en quatre pour terminer ce dossier dans les temps. Donc, comme on est en retard et qu’il faut travailler dur, il faut se donner du mal, faire de gros efforts, faire tout son possible pour terminer les dossiers à temps, eh bien je me suis mis en quatre pour terminer ce dossier dans les temps. J’ai fait de gros efforts ». Tu comprends, se mettre en quatre, faire de gros efforts, se donner du mal.

Tu peux aussi entendre quelqu’un qui a participé, qui était invité à une fête d’anniversaire. Et à la fin, il dit : « Waouh ! C’était une superbe fête d’anniversaire. Ils ont dû se mettre en quatre pour tout organiser ». Ça veut dire encore une fois, ils ont dû faire de gros efforts, ils ont vraiment dû se donner beaucoup de mal pour organiser cette fête d’anniversaire. Ils se sont mis en quatre, ils ont littéralement fait tout leur possible, fait plein d’efforts, ils se sont donnés du mal pour organiser la fête d’anniversaire. Ils se sont mis en quatre.

Encore un autre exemple, tu imagines qu’il y a deux filles qui discutent ensemble, elles parlent du petit ami de l’une des deux. Et l’amie qui conseille celle qui est triste, parce que son petit copain n’est pas sympa avec elle, elle lui dit : « Écoute, tu te mets en quatre pour lui, mais il n’est jamais satisfait ». Ça veut dire, cette personne, ce garçon n’est jamais satisfait, alors que de ton côté, tu te donnes du mal, tu fais plein d’efforts, tu fais tout ton possible pour qu’il soit heureux, tu te mets en quatre.

Je pense qu’avec ces trois exemples, tu comprends bien le sens de l’expression. Et si un jour, tu la rencontres, encore une fois, dans le journal, tu peux entendre un homme politique qui dit : « Toute mon administration s’est mis en quatre pour servir les citoyens », donc tu comprendras que ça veut dire qu’ils ont fait tout leur possible, qu’ils ont fait de gros efforts. Du coup, cette expression n’a maintenant plus aucun secret pour toi.

Ce que je te conseille de faire maintenant, c’est de pratiquer ta prononciation. Donc, je vais répéter quelques phrases. Comme c’est un verbe pronominal, il faut faire attention, il ne faut pas oublier de changer les pronoms. Donc, on y va. Je vais juste en prendre trois et puis on va pratiquer ensemble. Tu répètes après moi. Je laisse un petit blanc. C’est parti !

Je me mets en quatre.

Je me mets en quatre.

Je me suis mis en quatre.

Je me suis mis en quatre.

  1. Tu remarques qu’ici il y a une liaison, elle n’est pas obligatoire hein, mais je dis « je me suis mis_en quatre », parce que je fais la liaison entre « mis » et « en ». « Mis » se termine par une consonne, « en » commence par une voyelle. Donc, elle n’est pas obligatoire ici, la liaison, mais je la fais. Ça rend le dialogue ou la phrase un petit peu plus soutenue. On va faire une autre.

Tu te mets en quatre.

Tu te mets en quatre.

Tu t’es mis en quatre.

Tu t’es mis en quatre.

Une petite dernière :

Elle se met en quatre.

Elle se met en quatre.

Elle s’est mise en quatre.

Elle s’est mise en quatre.

Super. Tu peux continuer de pratiquer cet exercice, tu peux le faire plusieurs fois.

N’oublie pas d’aller télécharger ta fiche PDF pour avoir les exemples, les définitions etc. C’est dans la description de cet épisode, sur le site de Français Authentique également.

Moi, je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. À très bientôt ! Salut !