Se débrouiller / Se démer…

Se débrouiller / Se démer…

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Aujourd’hui, on va voir le sens d’un verbe : le verbe « se débrouiller ». Avant de passer au sens du verbe en lui-même et comment on l’utilise, je vous donnerai des synonymes dont un qui est très grossier. Je vais vous dire d’où ça vient.

Le verbe « se débrouiller », c’est la forme pronominale du verbe « débrouiller ». La forme pronominale d’un verbe, c’est quand on a le « se » devant. Se laver, se demander, se dire, se débrouiller. J’ai fait une vidéo sur le sujet, donc, je vous renvoie à cette vidéo, il y a un lien là-bas dans le « i » comme info et je mettrai le lien en bas également. J’ai fait une vidéo sur les verbes pronominaux, je vous explique ce que c’est, mais en gros, un verbe pronominal, c’est un verbe qui a « se » devant ; l’action agit en général sur nous, sur soi et on conjugue le « se » avec le sujet. Par exemple : je me lave. Par exemple : tu te demandes. Ou alors : il se dit. Ce sont les verbes pronominaux, j’ai déjà fait une vidéo sur le sujet.

« Se débrouiller », c’est la forme pronominale du verbe « débrouiller ». Le verbe « débrouiller », c’est un verbe qu’on utilise peu ; on utilise plutôt la forme pronominale « se débrouiller », mais le verbe « débrouiller », ça veut dire « mettre en ordre, ranger quelque chose, démêler ». Si on dit « débrouiller des papiers », ça veut dire « mettre en ordre des papiers ». Quand on comprend ça, on utilise très peu le verbe « débrouiller », mais quand on comprend le sens de « débrouiller », on comprend le sens de « se débrouiller ». Dans l’idée de « se débrouiller », on a l’idée de soi puisqu’on a « se » devant et donc, ça veut dire « mettre en ordre soi-même ». Ce n’est plus mettre en ordre des papiers, mais mettre en ordre soi-même.

« Se débrouiller » peut avoir plusieurs sens qui sont très proches. Ça veut dire « trouver un moyen de faire quelque chose, trouver une façon de faire quelque chose ». Ça peut vouloir dire « se sortir d’un problème, se sortir d’une situation difficile, délicate » ou ça peut vouloir dire « régler un souci », mais il y a ici toujours l’idée (vu qu’il y a le « se » devant) d’indépendance ; on le fait soi-même, c’est nous qui arrivons à faire quelque chose. Par exemple, imaginez une personne qui a vécu chez ses parents jusqu’à ce qu’il ait trente ans. Il vivait chez ses parents, il dormait chez ses parents ; c’est sa maman qui s’occupait du linge, c’est sa maman qui s’occupait des courses et subitement il trouve un job et en quelques mois, il prend un appartement. Il dit à ses parents : « Ne vous inquiétez pas, je saurai me débrouiller. » Ici, « se débrouiller », ça veut dire « je saurai régler mes problèmes moi-même, je saurai être indépendant, je saurai mettre les choses en ordre pour que tout se passe bien ». Il y a cette idée d’indépendance, cette idée de « je fais les choses moi-même, j’y arrive moi-même sans vraiment qu’on m’aide ».

Imaginez que vous entendez quelqu’un dire : « Oh tu te débrouilles bien en français ! » Eh bien, ça veut dire « tu parles bien en français » ou « tu maîtrises le français, tu t’en sors bien en français ». On pourrait le dire comme ça : « Tu t’en sors bien en français, tu arrives bien à maîtriser le français. » Dans l’introduction, vous avez entendu Emma qui proposait de l’aide à Tom, Tom qui voulait construire ce qu’on appelle les Kapla (les petits morceaux de bois qu’on met les uns sur les autres). Elle lui propose de l’aide et Tom dit : « Non, je vais me débrouiller. » Ça veut dire : « Je vais le faire moi-même, je vais le faire seul sans que tu m’aides, sans que tu interviennes pour m’aider à construire ça. Je vais me débrouiller, je vais le faire moi-même. »

Un dernier exemple. Si vous tombez sur une personne qui n’est pas très solidaire, vous pouvez par exemple demander un service en disant : « Ah, excuse-moi mais t’as pas cinq euros à me prêter ? » Cette personne dit : « Non, tu te débrouilles. » « Tu te débrouilles. », ça veut dire : « Je refuse de t’aider, tu es indépendant, tu as besoin de cinq euros, eh bien tu trouves les cinq euros ou tu te débrouilles toi-même, tu fais en sorte de régler ton problème toi-même. »

Comme souvent, il existe quelques synonymes à « se débrouiller » et le premier, ce serait – ce n’est pas un synonyme exact, mais c’est un petit peu la même idée, c’est « se tirer d’affaire » puisque j’ai dit que « se débrouiller », ça peut être « régler un problème ». Se tirer d’affaire, ça veut aussi dire régler un problème, donc, « se tirer d’affaire », ça a un des sens de « se débrouiller », par contre, on ne dit pas (pour le sens que je connais) : « Tu te débrouilles bien en français. » : ici, « se tirer d’affaire », ça ne colle pas. Se tirer d’affaire, ça veut dire régler un problème et se débrouiller veut dire aussi « se tirer d’une mauvaise situation ». Ici, les deux expressions peuvent coller l’une à l’autre.

On a aussi, c’est un synonyme, mais c’est familier, donc, vous ne pouvez pas l’utiliser tout le temps, par contre vous l’entendez au quotidien. Ce n’est pas grossier, c’est familier. On dit « se dépatouiller ». Se dépatouiller, ça veut dire se débrouiller, exactement. Se dépatouiller avec un problème, ça veut dire se débrouiller avec un problème. Se dépatouiller, ça veut dire se débrouiller ; se débrouiller, c’est général. Vous pouvez l’utiliser à la forme soutenue, vous pouvez le voir dans les romans, vous pouvez l’utiliser en société. Se dépatouiller, c’est plus avec des amis.

Et il y a un synonyme qui est grossier. Ceux qui n’aiment pas la grossièreté ou s’il y a des enfants qui écoutent, vous avez trois secondes pour vous boucher les oreilles et ensuite, je vais dire le mot et ensuite j’arrêterai. C’est « se démerder ». Ça veut dire « se débrouiller », mais dans un sens grossier et bien sûr, à ne pas utiliser. Je n’utilise jamais, évidemment, ce mot-là.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Merci d’avoir regardé cette vidéo. Si vous aimez ce genre de sujet avec des expressions en vidéo, laissez un petit j’aime, un petit pouce en l’air qui me montre un petit peu que vous souhaitez ce genre de contenu. Je choisis toujours mes contenus en fonction des J’aime. S’il n’y a pas beaucoup de J’aime, je ne ferai plus de vidéos sur les expressions, donc, n’hésitez pas. Et puis, si vous avez des suggestions d’expressions, on a une liste énorme, en commentaire, j’ai hâte de lire vos propositions pour expliquer d’autres expressions si ça vous intéresse.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Je laisse Emma et Tom, mes enfants, vous donner un petit message. A plus !

Emma : n’essayez pas de vous débrouiller seul pour apprendre le Français.

Tom : Découvrez tous les cours de Français Authentique.

Emma et Tom : A bientôt !