Rira bien qui rira le dernier

Rira bien qui rira le dernier

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Rira bien qui rira le dernier”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, nous allons voir à l’expression : « rira bien qui rira le dernier » et je remercie notre ami Haico, qui est allemand et qui m’a suggéré cette expression sur Instagram. Je te conseille, si tu ne le fais pas, de me suivre sur Instagram. Alors on publie pas mal de contenu dans ce qu’on appelle le flux, c’est-à-dire des explications, des mini vidéos et aussi dans ce qu’on appelle les stories où là, je te montre des petits moments de ma vie. Donc tu cherches « français authentique » sur Instagram et tu vas me trouver. Donc, merci Haico.

Dans l’actualité – ceux qui me suivent sur Instagram le voient, je leur montre un petit peu les coulisses – je suis en train de travailler à mon prochain cours qui va s’appeler : 30 jours pour booster ton français. Ça va être mon meilleur cours. Je bosse comme un fou dessus depuis plusieurs semaines, voire même depuis deux mois, plus de deux mois, et j’ai bien avancé. Je suis très content du résultat et tu vas voir, début novembre quand je vais te présenter ces ressources, tu vas voir que… Voilà.

On propose quelque chose de nouveau. Ça n’a rien à voir avec mes précédents cours. On innove, on utilise d’autres outils. On intègre par exemple les sous-titres directement dans la vidéo. Donc, tu regardes la vidéo, tu as les sous titres incrustés. Pour ceux qui ne veulent pas, il y a une vidéo sans sous-titres.

On a un outil qui permet de te faire écouter le MP3 avec le texte, la transcription et les mots que je prononce s’allument à l’écran, sont marqués d’une couleur. Donc voilà, plein d’outils superbes qu’on met à disposition dans mon prochain cours : 30 jours pour booster ton français.

Venons-en à notre sujet du jour qui est l’expression « rira bien qui rira le dernier ». Alors, le premier mot « rira », c’est une conjugaison au futur du verbe « rire » et rire, eh bien, c’est tout simplement montrer un sentiment, un sentiment d’amusement ou de gaieté. Donc, soit on te raconte quelque chose de drôle et tu ris, soit tu es content et tu ris. Rire, c’est faire ha ha ha haha ha ha. Là, évidemment, je ne ris pas super bien, mais tu as compris l’idée. Ça, c’est le verbe rire et « rira » (il rira), eh bien, c’est la conjugaison au futur. (Il ou elle rira). C’est important, le mot futur ici, puisque tu vas voir dans l’explication que le fait que ce soit au futur, ça t’explique déjà la moitié de l’expression.

« Le dernier », (ou la dernière), eh bien c’est « qui arrive après tous les autres ». Imagine, vous avez rendez-vous au cinéma à cinq amis. Donc il y a toi, plus quatre personnes. Vous êtes cinq, vous avez rendez-vous ensemble. Quelqu’un arrive en premier, puis quelqu’un arrive en deuxième, en troisième, en quatrième. Et le dernier, celui qui arrive en cinquième, eh bien, c’est celui qui arrive après les autres. Celui qui arrive en cinquième, qui arrive après les autres, c’est le dernier. Il n’y a plus personne après lui.

Donc, au sens propre, tu peux déjà commencer à deviner le sens de l’expression, ça veut dire que celui qui rira en dernier, (dans le futur), celui qui rira après les autres, eh bien c’est celui qui rira bien, c’est celui qui rira le plus. Celui qui rira le plus, celui qui rira bien, c’est celui qui rira en dernier, après les autres.

Et cette expression, elle est plutôt utilisée quand… Imagine, on se moque de toi, on rit de toi, on rit parce que tu as fait quelque chose, que tu n’arrives pas à faire quelque chose. Eh bien, toi, tu dis aux personnes que ce n’est pas terminé, que tu peux encore rire et que ce qui est important, ce n’est pas de rire maintenant, ce n’est pas d’être le premier à rire, c’est de rire en dernier parce que celui qui rit bien, celui qui rit le plus, c’est celui qui rit le dernier. Donc, on essaye de dire : « Ecoute, la situation n’est pas finie. Là, tu es en train de rire, tu es en train de te moquer de moi, mais à la fin, c’est moi qui rirai. Et vu que je vais rire en dernier, c’est moi qui vais rire le plus. » Donc, il y a même un petit esprit de vengeance, une petite idée de vengeance.

On va prendre comme d’habitude, trois exemples pour que tu comprennes bien cela. Imagine, tu es en train de jouer au poker avec des amis et les trois premières manches, tu as perdu. Tu vois, tu es au bord de la perte finale de tout ton argent du poker, de tous tes jetons. Tu as perdu trois manches et alors, les autres, ils rient. « Ah ah ! Ah ! Johan, t’as plus du tout de jetons, presque plus ! Ha ha, c’est drôle ! ». Et toi (ou moi dans ce cas, si on se moque de moi), je leur dis : « Rira bien qui rira le dernier ». Donc en disant ça, je leur dis que je vais me venger et je dis que c’est moi qui rirai à la fin, que le dernier à rire, ce sera moi. Et dans le cas du poker, ça veut dire « je vais gagner » puisque si je ris en dernier à la fin de la partie, ça veut dire que j’ai gagné. « Rira bien qui rira le dernier ». Je vais gagner. Ne riez pas trop vite puisqu’à la fin, quand moi je rirai, c’est que j’aurais gagné la partie de poker.

Un autre exemple. Il va y avoir une élection, on va dire l’élection présidentielle et il y a deux candidats, donc deux personnes qui ont vraiment envie d’être élues et qui sont devant dans ce qu’on appelle les sondages. Et celui qui est deuxième au niveau des sondages, (les sondages, c’est : on demande à la population pour qui allez-vous voter) et en fonction des réponses on estime qui a le plus de chances d’être élu. Et celui qui est deuxième dans les sondages, il dit à la presse : « Mon adversaire est favori. Il a 50 % des sondages pour lui. Il rit, il est confiant, mais rira bien qui rira le dernier ». Donc ici, ce que veut dire cet homme politique, c’est qu’à la fin, celui qui rira en dernier, c’est celui qui aura été élu président de la République, c’est après l’élection. Donc, en disant « rira bien qui rira le dernier », ça veut dire « attendons que tout soit terminé. Ne rions pas tout de suite ou alors laissons les gens rire. Ce qui est important, c’est celui qui rit en dernier, puisque c’est celui qui aura été élu. Rira bien qui rira le dernier ».

Et enfin, dernier exemple, même si je suis sûr que tu as déjà bien saisi le sens de cette expression. Tu es avec des amis, vous êtes un petit groupe et vous préparez un examen. Et toi, tu es celui qui a les moins bonnes notes. Tu es vraiment le plus faible en termes de niveau pour cet examen. Et les autres rient, les autres ils se moquent de toi : « Ha ha ! Tu n’as pas des bonnes notes. Ha ha ! Tu vas pas avoir ton examen ». Ça les fait rire. Et toi, tu leur dis : « Rira bien qui rira le dernier. Celui qui rira le dernier, c’est celui qui rira après l’examen, donc quand les choses officielles auront été annoncées ». Donc, en disant ça, ça veut dire : « Vous riez, mais finalement, c’est moi qui aurai la meilleure note, c’est moi qui rirai le plus, qui rirai bien à la fin. Rira bien qui rira le dernier ».

Donc, je pense avoir été clair. J’espère en tout cas que c’est le cas. Avant de nous quitter, je te propose de pratiquer un peu ta prononciation en répétant exactement de la même façon que moi. Je vais te laisser un petit blanc. On y va !

Rira bien qui rira le dernier

Rira bien qui rira le dernier

Rira bien qui rira le dernier

Une dernière fois…

Rira bien qui rira le dernier.

Très, très, bien ! Donc merci d’avoir suivi cet épisode. Fais comme Haico, suis-moi sur Instagram, tu me trouveras si tu cherches bien, pour plein de contenus exclusifs et bien sûr, continue de suivre tous les contenus de Français Authentique pour être informé de la sortie de mon nouveau cours : 30 jours pour booster ton français, dès le mois de novembre.

Merci de m’avoir suivi. A plus !