Revue de livre : “Dans l’oeil du lion de Ouadih Dada”

Revue de livre : “Dans l’oeil du lion de Ouadih Dada”

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique et aujourd’hui, alors comme tu l’as vu, nous allons parler d’un journaliste, écrivain, conférencier célèbre. J’ai nommé Ouadih Dada. C’est un Franco-marocain que j’apprécie beaucoup, qui m’inspire beaucoup pour différentes raisons et qui raconte un petit peu son histoire dans ce bouquin. Je vais essayer de ne pas trop cacher “Dans l’œil du lion” qui est une sorte de biographie, d’autobiographie dans laquelle il partage un certain nombre de choses qui peuvent tous nous aider.

Alors, qui est Ouadih ? Tu le découvriras dans le livre puisqu’il en parle en détail. Il raconte son histoire, mais en résumé, en quelques mots, c’est un journaliste qui est très connu au Maroc parce qu’il a présenté 2 000 fois le JT (le journal télévisé). Donc, il présentait le JT francophone sur la chaîne 2M, la chaîne de télévision 2M et chaque soir pendant 2 000 JT, 2 000 épisodes, eh bien, il présentait les nouvelles. Donc, il est très connu pour ça. Il est de ma génération (il est né en 1981, je suis né en 1982). Il est né dans le Sud-Est de la France et il a étudié le droit et le journalisme à Avignon, à Montpellier et ensuite à Grenoble. Il a passé toute sa jeunesse, son enfance et sa jeunesse en France et en 2006, il a eu la possibilité de faire son stage de fin d’études dans la chaîne de télévision 2M à Casablanca. C’est un pays qu’il connaissait bien puisque ses parents sont originaires du Maroc et qu’il y passait pas mal de temps pendant ses vacances.

Donc, à 25 ans il se retrouve malgré tout, pour la première fois, à vivre au Maroc. Il raconte très bien dans ce bouquin son histoire, comment il a fait pour en arriver là, pour aller faire son stage à 25 ans à Casablanca, comment il est devenu présentateur du JT, qu’est-ce qui va se passer pour lui, après. Il explique ça clairement simplement dans un français accessible, ce sera accessible aux non-francophones également. Il explique de façon vraiment très intéressante.

Il y a pas mal de raisons pour lesquelles Ouadih Dada m’inspire. La première des raisons, eh bien, c’est qu’il a vraiment une double culture franco-marocaine et ça lui permet de comprendre un peu les deux cultures et ça c’est une chose qui m’intéresse moi-même étant Français et m’intéressant de plus en plus à la culture marocaine puisque j’y développe Français Authentique. Forcément ça me touche de voir quelqu’un qui lui, maîtrise déjà et a déjà les deux aspects de cette culture.

Ensuite il maîtrise parfaitement la langue française. Il l’écrit super bien, il parle super bien. Il a d’ailleurs, je pense, un meilleur niveau global que moi dans la langue de Molière. Et surtout, ce qui me plaît le plus et ce qui m’interpelle le plus et vraiment la raison pour laquelle je me sens inspiré par cette personne, c’est qu’il symbolise exactement ma vision au Maroc. Ce que je veux que Français Authentique fasse au Maroc à savoir inspirer les gens à prendre confiance en eux, à se débloquer, à débloquer leur potentiel pour réussir à devenir meilleur dans leur vie en général, dans tous les domaines de leur vie et j’utilise comme vecteur, comme outil, comme moyen pour cela l’enseignement du français. L’amélioration de leur langue française parlée qui leur permettra de devenir encore meilleurs dans plein d’autres domaines. Et ça, Ouadih le symbolise bien et ce qu’il est, est vraiment en phase avec la vision de Français Authentique au Maroc.

Il y a pas mal de choses qui m’ont touché dans le livre. Je vais juste en parler… J’ai retenu quatre choses, je me suis noté quatre choses. Je ne vais pas t’en parler en détail parce que je ne veux pas te spoiler le livre (spoiler voulant dire enlever le suspense en te donnant tous les détails). Donc je vais juste te donner quelques petites pistes. Il y a certainement d’autres choses qui t’inspireront toi, mais moi la première chose, c’est qu’il commence le bouquin avec un drame qu’il a vécu dans sa vie et j’ai été impressionné par sa façon de gérer ce drame. Donc voilà, ça c’est le premier point. Une gestion émotionnelle, spirituelle qui m’a touché.

Ensuite, il avait une grande vision puisqu’il a toujours été fan de PPDA comme on l’appelle en France (Patrick Poivre d’Arvor) qui a présenté pendant très longtemps le journal télévisé en France et Ouadih avait une vision : il voulait faire comme lui. Il voulait faire comme PPDA. Il avait une vision. Il a réussi puisqu’il a présenté ses 2 000 JT et il a même rencontré Patrick Poivre d’Arvor. Donc voilà, quelqu’un qui a une vision, qui sait clairement où il va. Eh bien, il arrive souvent à y aller si il persiste. Ça, c’est le troisième point.

Quand il a trouvé son stage à Casa, Ouadih, eh bien c’était sa trentième candidature. On peut se dire : “ah ben oui c’est facile. Il est allé faire son stage à Casablanca. Il venait de France”. Non, ce n’était pas facile. Trentième candidature, c’est-à-dire que malgré les refus, malgré les échecs, il a persisté. Donc, il avait une vision et il a persisté pour atteindre cette vision.

Sa réussite, elle est d’ailleurs extraordinaire et on n’aura pas tous la même réussite que lui. Il faut garder en tête que bien qu’on ait une vision, bien qu’on persiste, on n’aura pas tous le même succès ou la même réussite rapide que lui. Mais ce qui m’a vraiment frappé, c’est le succès fulgurant et rapide. Il a commencé son stage à 2M le 1er mai 2006 – le 2 mai puisque le 1er mai était férié ; il raconte la petite mésaventure dans le livre – mais le 1er mai 2006, il commence son stage et le 25 septembre 2006 toujours, il présente son premier JT. Moins de cinq mois après. Ça, ça ne peut que nous laisser, à mon avis admiratifs.

Enfin, j’ai bien aimé, ça c’est plus de l’ordre du clin d’œil, mais son ouverture d’esprit sur certaines différences qu’il peut y avoir entre la France et le Maroc sur certains points notamment. Et là je vais parler de mon expérience personnelle sur la ponctualité de certaines personnes. Je ne mets pas tout le monde dans le même sac comme on dit, mais en tout cas, j’ai vécu quelques expériences qu’il a vécues aussi et j’aime bien son ouverture d’esprit par rapport à ça.

Donc, voilà juste les quelques points que je voulais partager avec toi. Si tu veux vraiment savoir comment il a fait tout ça, quel a été son état d’esprit pour réussir, si tu veux tout simplement mieux le connaître, que tu résides au Maroc ou ailleurs, c’est je pense une histoire inspirante quelles que soient ton origine et ta vision, jette un petit coup d’œil. Il y a plein d’autres choses intéressantes à découvrir dans ce bouquin. Moi je l’ai acheté chez Virgin à Casablanca c’est Lyautey je crois, donc tu le trouveras assez facilement si tu es au Maroc ou ailleurs. J’ai eu la chance de rencontrer Ouadih qui m’a d’ailleurs signé l’exemplaire du bouquin que je tiens précieusement dans la main. Et voilà je risque de le contacter pour de futures collaborations, pourquoi pas l’avoir en vidéo sur notre chaîne.

Si ça t’intéresse, si tu aimerais voir Ouadih sur la chaîne de Français Authentique laisse-nous un petit commentaire. Je pense qu’on arrivera à le convaincre grâce à ça. Dis-le-nous en commentaire. N’oublie pas de t’abonner à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications pour avoir plus de contenus et ne rien manquer. Et puis, laisse un petit j’aime si tu as aimé cette histoire, si tu as été inspiré. Ça aide la chaîne évidemment à se développer et on va se quitter sur une célèbre phrase prononcée par Ouadih à la fin de ses JT que je vais un peu adapter pour cette vidéo.

On se retrouve lundi, même heure, même endroit. Salut !