Viens parler avec les tuteurs de l'académie Français Authentique (fermeture le 16 janvier)
Plus d'informations

Règle 5

 

Pas besoin d’étudier ! Apprends grâce au contexte

Accédez aux fichiers

 

 

Règle 5: Audio automatically transcribed by Sonix

Règle 5: this mp3 audio file was automatically transcribed by Sonix with the best speech-to-text algorithms. This transcript may contain errors.

Salut ! Je suis Johan. J'ai créé Français Authentique en 2011 pour t'aider à parler français sans bloquer.

Merci de me rejoindre pour cette règle 5 du cours « sept règles pour parler français sans bloquer ». Commençons par une brève synthèse des 4 règles que nous t'avons enseignées jusqu'à présent.

Dans la règle 1, nous avons vu que pour progresser en français, il était important d'écouter des contenus que vous comprenez et qui vous intéressent.

En résumé, écouter, écouter, écouter.

Dans la règle 2, nous avons vu le pouvoir de la répétition. Vous devez écouter les mêmes articles plusieurs fois pour apprendre du vocabulaire et de la grammaire sans effort et ne jamais rien oublier.

En résumé, répéter, répéter, répéter.

Dans la règle 3, nous avons parlé du meilleur outil pour trouver du temps pour apprendre le français, c'est d'utiliser vos temps morts.

Par exemple, écouter du français en allant au travail, en faisant du sport ou la cuisine.

Dans la règle 4, nous avons vu comment déstresser et être toujours serein grâce à la technique du kaizen.

Cherchez à vous améliorer un tout petit peu chaque jour. Ces petites améliorations cumulées se combineront sur le long terme pour former de grandes améliorations.

Aujourd'hui, dans la règle 5, je vais te donner, comme nous te l'avons promis hier, une technique super puissante pour apprendre du vocabulaire, de la grammaire et de la conjugaison d'une façon 100 % inconsciente, c'est-à-dire sans réfléchir, ce sera automatique et tu le feras sans t'ennuyer. Tu as déjà probablement utilisé cette technique, sans le savoir. Elle est très efficace. Il s'agit d'apprendre en utilisant le contexte.

Alors, qu'est-ce que le contexte ?

Si je simplifie, je dirais que le contexte, c'est tout ce qu'il y a autour d'une action ou d'un fait. On peut souvent le définir en posant des questions du type “qui”, “quand”, “où”, “quoi”, etc. Donc on a une action et le contexte, c'est tout ce qui se passe autour. Où ça se passe ? Quand est-ce que ça se déroule ? Qui est là ? Quel temps fait-il ? Est-ce que c'est calme ou est-ce qu'il y a du bruit ? Le contexte, c'est tout ce qu'il y a autour de l'action centrale.

Et souvent, j'en suis sûr, quand tu écoutes ou que tu lis du français, tu comprends le sens global du contenu, mais il y a un mot ou une expression que tu ne saisis pas. Tu comprends le contexte, mais tu ne saisis pas une petite partie du contenu.

Ça m'arrive très souvent. Je consomme beaucoup de contenus en anglais, des livres et des podcasts notamment. Je comprends toujours le contexte et je comprends la majorité de ce que j'entends et de ce que je lis, mais il m'arrive évidemment, comme tout le monde, de rencontrer des mots ou des expressions que je ne connais pas. Et c'est là que j'utilise le contexte, parce que ce qu'il y a de génial avec le contexte, c'est que si on le comprend, si on comprend le sens global d'un contenu, eh bien on peut deviner le sens des mots ou des expressions que nous ne connaissons pas. Personnellement, ça m'aide à enrichir mon vocabulaire en anglais. Et je suis sûr que ça t'aidera à acquérir une multitude de connaissances en français sans effort. Ça se fait effectivement sans effort parce que c'est un processus naturel.

Prenons un exemple très très simple. Imaginons que tu lises l'extrait suivant dans un livre : Jean-Luc va au supermarché. Il fait ses courses, puis se dirige vers la caisse pour payer. Imaginons que tu comprennes le sens de cet extrait, tu comprends ce que veut dire cet extrait, tu comprends ce que signifie ce contenu, mais tu ne connais pas le mot « caisse ». Grâce au contexte, tu vas immédiatement comprendre le sens de ce mot, ce sera inconscient.

Ton cerveau, grâce au contexte, va créer une image ou plutôt un film de l'action qui se déroule. Il le fera en fonction de ce qu'il comprend et de ce qu'il connaît pour t'aider à deviner le sens de ce mot inconnu. Tu vas imaginer, tu vas voir une image dans ton cerveau d'un homme en train de faire ses courses, de faire différents achats et qui est sur le point de payer. Tu le verras peut-être avec de l'argent en main ou avec sa carte de crédit dans les mains.

Et en voyant tout ça, tu vas comprendre que la caisse c'est l'endroit au supermarché où on paie ce que l'on souhaite acheter. Tu comprendras qu'il s'agit du lieu où la caissière ou le caissier, la personne qui travaille à la caisse, prend tes articles, les objets que tu souhaites acheter, les scanne et te demande de payer. C'est la caisse.

Bien sûr, encore une fois, j'ai pris un exemple vraiment très simple et très basique pour t'expliquer le concept. Dans les leçons de Français Authentique, j'utilise cette méthode, j'utilise le contexte pour t'enseigner des mots et expressions ainsi que des notions de grammaire et de conjugaison beaucoup plus complexes. On peut vraiment enseigner des choses avancées grâce à cette technique. Utiliser le contexte te permet donc d'apprendre du vocabulaire et de la grammaire automatiquement grâce à l'écoute ou à la lecture intensive.

Cette nouvelle règle, la règle 5, apprends grâce au contexte, c'est un bon complément à la règle 1. Je t'y conseillais d'écouter beaucoup de français qui t'intéresse. Prendre du plaisir, c'est très important pour rester motivé. Je te disais aussi, je suis sûr que tu t'en souviens, que tu devais comprendre au minimum 70-80 % du contenu.

Tu comprends pourquoi maintenant. La raison est simple. Si tu comprends moins de 70 % du contenu, tu ne comprendras pas le contexte et tu auras beau écouter des contenus pendant des heures et des heures, ton cerveau n'aura pas assez d'informations claires, il n'aura pas assez de mots qu'il comprend pour créer ces images, pour créer ce petit film, comme nous l'avons vu dans l'exemple précédent. Si tu ne connais pas le sens des mots « supermarché », « course » et « payer », tu n'arriveras pas à deviner le sens du mot « caisse ». C'est impossible. La compréhension est donc très importante.

Ce qui est génial avec le contexte, c'est qu'il ne te permet pas seulement d'apprendre du vocabulaire, il t'aide à apprendre de la grammaire automatiquement, naturellement, sans aucun effort. C'est automatique, tu ne t'en rends même pas compte. Si tu entends l'extrait précédent plusieurs fois...

Comme nous le disions dans la règle 2, il est important d'écouter chaque contenu plusieurs fois.

Exactement, Tom. Merci. Imagine donc que tu entends cet extrait plusieurs fois. Jean-Luc va au supermarché. Il fait ses courses, puis va vers la caisse pour payer. Ton cerveau va utiliser le contexte pour t'aider à comprendre qu'on dit « il va au supermarché » et non pas « il va à le supermarché ». Inutile d'apprendre la formule par cœur ou de faire plein d'exercices de grammaire. Le contexte, règle 5, et la répétition, règle 2, te suffisent largement. C'est efficace et, en plus, tu prends du plaisir.

C'est beaucoup moins ennuyeux que de faire des exercices.

C'est vrai, Emma. Tant que tu es avec nous, est-ce que tu peux nous rappeler les trois conditions pour que l'apprentissage grâce au contexte fonctionne bien, s'il te plaît ?

Bien sûr. Les trois conditions importantes sont :

Numéro 1 : que vous compreniez au moins 70-80 % de ce que vous écoutez, sinon vous ne comprendrez pas le contexte.

Numéro 2 : que les contenus que vous écoutez vous intéressent, sinon vous n'arriverez pas à vous concentrer, vous apprendrez peu et vous finirez par abandonner.

Numéro 3 : que vous écoutiez des contenus authentiques, c'est-à-dire du contenu proposé par des natifs.

Inutile d'en dire plus sur ce point, Emma. Nous insisterons sur l'importance d'écouter du français authentique dans la règle 6, demain.

Voilà. Ton travail est tout simplement d'écouter du contenu authentique qui t'intéresse et que tu comprends. C'est la première clé. Mon travail à moi, c'est de te proposer des contenus dans lesquels le contexte est authentique, ludique, intéressant, et simple à comprendre. C'est la seconde clé. Ces deux clés te permettront d'apprendre du vocabulaire, de la grammaire et de la conjugaison d'une façon naturelle, d'une façon automatique, sans effort. Fais confiance à ton cerveau. Il saura deviner le sens des mots que tu ne comprends pas grâce au contexte que tu comprends.

Voilà pour aujourd'hui. Tu vois que cette règle 5 elle est comme les autres, très très importante, et elle s'intègre parfaitement au système « sept règles pour parler français sans bloquer ». Je vais te rappeler les 5 règles que nous avons vues jusqu'à présent.

Papa, papa, je peux le faire ?

Oui, bien sûr, Tom.

Règle 1 : écoutez beaucoup de français.

Règle 2 : écoutez de nombreuses fois les mêmes articles.

Règle 3 : pratiquez le français pendant vos temps morts.

Règle 4 : ne stressez pas et utilisez le kaizen pour vous améliorer un petit peu chaque jour.

Règle 5 : utilisez le contexte pour apprendre du vocabulaire et de la grammaire automatiquement.

Merci, Tom.

Je compte vraiment sur toi pour me rejoindre demain pour la règle 6. Elle est très importante. Elle a donné le nom à mon système d'apprentissage, à notre site web et à notre chaîne YouTube. La règle 6 te suggère de n'écouter que du français authentique, du “vrai” français parlé par des natifs. Ne manque pas cette vidéo. Je t'y donnerai plus de détails ainsi que quelques techniques et astuces que tu pourras appliquer facilement.

Comme d'habitude, on se quitte avec quelques témoignages de membres de la famille Français Authentique qui, comme toi, avaient des soucis pour s'exprimer en français. Ils avaient un bon niveau de compréhension, ils comprenaient le français, mais avaient des soucis pour s'exprimer. Grâce à la méthode naturelle de Français Authentique, ils s'expriment maintenant avec confiance. J'espère qu'ils t'inspireront. S'ils ont réussi, tu réussiras aussi. À demain !

La méthode d'apprentissage naturelle de Français Authentique m'a beaucoup aidé à parler plus facilement, plus couramment qu’avant sans penser à la grammaire. Elle m'a aussi appris beaucoup d'expressions idiomatiques qui m'aident à mieux comprendre le vrai français.

Bonsoir ! La difficulté, pour moi, eh bien c'était l'expression orale. Je ne trouvais pas les mots que je cherchais et ce que je disais n'était donc pas assez précis. La méthode d'apprentissage naturelle proposée par Johan et son équipe m'a permis d'apprendre en écoutant des leçons, des modules ou des podcasts, puis en répétant les mots que je venais de connaître dans un certain contexte et d'approfondir mes connaissances au cours des réunions en ligne avec d'autres membres ou avec les tuteurs dans l'Académie Français Authentique.

Au bout de 5 ans d'apprentissage sans stress, j'ai acquis un niveau de français acceptable qui me permet d'échanger sur presque tous les sujets qu'on peut imaginer. Merci, Français Authentique.

Sonix is the world’s most advanced automated transcription, translation, and subtitling platform. Fast, accurate, and affordable.

Automatically convert your mp3 files to text (txt file), Microsoft Word (docx file), and SubRip Subtitle (srt file) in minutes.

Sonix has many features that you'd love including generate automated summaries powered by AI, automated translation, automated subtitles, automatic transcription software, and easily transcribe your Zoom meetings. Try Sonix for free today.

Transcription

 

Salut ! Je suis Johan. J’ai créé Français Authentique en 2011 pour t’aider à parler français sans bloquer.

Merci de me rejoindre pour cette règle 5 du cours « sept règles pour parler français sans bloquer ». Commençons par une brève synthèse des 4 règles que nous t’avons enseignées jusqu’à présent.

Céline : Dans la règle 1, nous avons vu que pour progresser en français, il était important d’écouter des contenus que vous comprenez et qui vous intéressent.

Johan : En résumé, écouter, écouter, écouter.

Tom : Dans la règle 2, nous avons vu le pouvoir de la répétition. Vous devez écouter les mêmes articles plusieurs fois pour apprendre du vocabulaire et de la grammaire sans effort et ne jamais rien oublier.

Emma : En résumé, répéter, répéter, répéter.

Johan : Dans la règle 3, nous avons parlé du meilleur outil pour trouver du temps pour apprendre le français, c’est d’utiliser vos temps morts.

Tom : Par exemple, écouter du français en allant au travail, en faisant du sport ou la cuisine.

Emma : Dans la règle 4, nous avons vu comment déstresser et être toujours serein grâce à la technique du kaizen.

Céline : Cherchez à vous améliorer un tout petit peu chaque jour. Ces petites améliorations cumulées se combineront sur le long terme pour former de grandes améliorations.

Johan : Aujourd’hui, dans la règle 5, je vais te donner, comme nous te l’avons promis hier, une technique super puissante pour apprendre du vocabulaire, de la grammaire et de la conjugaison d’une façon 100 % inconsciente, c’est-à-dire sans réfléchir, ce sera automatique et tu le feras sans t’ennuyer. Tu as déjà probablement utilisé cette technique, sans le savoir. Elle est très efficace. Il s’agit d’apprendre en utilisant le contexte.

Alors, qu’est-ce que le contexte ?

Si je simplifie, je dirais que le contexte, c’est tout ce qu’il y a autour d’une action ou d’un fait. On peut souvent le définir en posant des questions du type “qui”, “quand”, “où”, “quoi”, etc. Donc on a une action et le contexte, c’est tout ce qui se passe autour. Où ça se passe ? Quand est-ce que ça se déroule ? Qui est là ? Quel temps fait-il ? Est-ce que c’est calme ou est-ce qu’il y a du bruit ? Le contexte, c’est tout ce qu’il y a autour de l’action centrale.

Et souvent, j’en suis sûr, quand tu écoutes ou que tu lis du français, tu comprends le sens global du contenu, mais il y a un mot ou une expression que tu ne saisis pas. Tu comprends le contexte, mais tu ne saisis pas une petite partie du contenu.

Ça m’arrive très souvent. Je consomme beaucoup de contenus en anglais, des livres et des podcasts notamment. Je comprends toujours le contexte et je comprends la majorité de ce que j’entends et de ce que je lis, mais il m’arrive évidemment, comme tout le monde, de rencontrer des mots ou des expressions que je ne connais pas. Et c’est là que j’utilise le contexte, parce que ce qu’il y a de génial avec le contexte, c’est que si on le comprend, si on comprend le sens global d’un contenu, eh bien on peut deviner le sens des mots ou des expressions que nous ne connaissons pas. Personnellement, ça m’aide à enrichir mon vocabulaire en anglais. Et je suis sûr que ça t’aidera à acquérir une multitude de connaissances en français sans effort. Ça se fait effectivement sans effort parce que c’est un processus naturel. 

Prenons un exemple très très simple. Imaginons que tu lises l’extrait suivant dans un livre : Jean-Luc va au supermarché. Il fait ses courses, puis se dirige vers la caisse pour payer. Imaginons que tu comprennes le sens de cet extrait, tu comprends ce que veut dire cet extrait, tu comprends ce que signifie ce contenu, mais tu ne connais pas le mot « caisse ». Grâce au contexte, tu vas immédiatement comprendre le sens de ce mot, ce sera inconscient.

Ton cerveau, grâce au contexte, va créer une image ou plutôt un film de l’action qui se déroule. Il le fera en fonction de ce qu’il comprend et de ce qu’il connaît pour t’aider à deviner le sens de ce mot inconnu. Tu vas imaginer, tu vas voir une image dans ton cerveau d’un homme en train de faire ses courses, de faire différents achats et qui est sur le point de payer. Tu le verras peut-être avec de l’argent en main ou avec sa carte de crédit dans les mains.

Et en voyant tout ça, tu vas comprendre que la caisse c’est l’endroit au supermarché où on paie ce que l’on souhaite acheter. Tu comprendras qu’il s’agit du lieu où la caissière ou le caissier, la personne qui travaille à la caisse, prend tes articles, les objets que tu souhaites acheter, les scanne et te demande de payer. C’est la caisse.

Bien sûr, encore une fois, j’ai pris un exemple vraiment très simple et très basique pour t’expliquer le concept. Dans les leçons de Français Authentique, j’utilise cette méthode, j’utilise le contexte pour t’enseigner des mots et expressions ainsi que des notions de grammaire et de conjugaison beaucoup plus complexes. On peut vraiment enseigner des choses avancées grâce à cette technique. Utiliser le contexte te permet donc d’apprendre du vocabulaire et de la grammaire automatiquement grâce à l’écoute ou à la lecture intensive.

Cette nouvelle règle, la règle 5, apprends grâce au contexte, c’est un bon complément à la règle 1. Je t’y conseillais d’écouter beaucoup de français qui t’intéresse. Prendre du plaisir, c’est très important pour rester motivé. Je te disais aussi, je suis sûr que tu t’en souviens, que tu devais comprendre au minimum 70-80 % du contenu.

Tu comprends pourquoi maintenant. La raison est simple. Si tu comprends moins de 70 % du contenu, tu ne comprendras pas le contexte et tu auras beau écouter des contenus pendant des heures et des heures, ton cerveau n’aura pas assez d’informations claires, il n’aura pas assez de mots qu’il comprend pour créer ces images, pour créer ce petit film, comme nous l’avons vu dans l’exemple précédent. Si tu ne connais pas le sens des mots « supermarché », « course » et « payer », tu n’arriveras pas à deviner le sens du mot « caisse ». C’est impossible. La compréhension est donc très importante. 

Ce qui est génial avec le contexte, c’est qu’il ne te permet pas seulement d’apprendre du vocabulaire, il t’aide à apprendre de la grammaire automatiquement, naturellement, sans aucun effort. C’est automatique, tu ne t’en rends même pas compte. Si tu entends l’extrait précédent plusieurs fois…

Tom : Comme nous le disions dans la règle 2, il est important d’écouter chaque contenu plusieurs fois.

Johan : Exactement, Tom. Merci. Imagine donc que tu entends cet extrait plusieurs fois. Jean-Luc va au supermarché. Il fait ses courses, puis va vers la caisse pour payer. Ton cerveau va utiliser le contexte pour t’aider à comprendre qu’on dit « il va au supermarché » et non pas « il va à le supermarché ». Inutile d’apprendre la formule par cœur ou de faire plein d’exercices de grammaire. Le contexte, règle 5, et la répétition, règle 2, te suffisent largement. C’est efficace et, en plus, tu prends du plaisir.

Emma : C’est beaucoup moins ennuyeux que de faire des exercices.

Johan : C’est vrai, Emma. Tant que tu es avec nous, est-ce que tu peux nous rappeler les trois conditions pour que l’apprentissage grâce au contexte fonctionne bien, s’il te plaît ?

Emma : Bien sûr. Les trois conditions importantes sont :

Numéro 1 : que vous compreniez au moins 70-80 % de ce que vous écoutez, sinon vous ne comprendrez pas le contexte.

Numéro 2 : que les contenus que vous écoutez vous intéressent, sinon vous n’arriverez pas à vous concentrer, vous apprendrez peu et vous finirez par abandonner.

Numéro 3 : que vous écoutiez des contenus authentiques, c’est-à-dire du contenu proposé par des natifs.

Tom : Inutile d’en dire plus sur ce point, Emma. Nous insisterons sur l’importance d’écouter du français authentique dans la règle 6, demain.

Johan : Voilà. Ton travail est tout simplement d’écouter du contenu authentique qui t’intéresse et que tu comprends. C’est la première clé. Mon travail à moi, c’est de te proposer des contenus dans lesquels le contexte est authentique, ludique, intéressant, et simple à comprendre. C’est la seconde clé. Ces deux clés te permettront d’apprendre du vocabulaire, de la grammaire et de la conjugaison d’une façon naturelle, d’une façon automatique, sans effort. Fais confiance à ton cerveau. Il saura deviner le sens des mots que tu ne comprends pas grâce au contexte que tu comprends.

Voilà pour aujourd’hui. Tu vois que cette règle 5 elle est comme les autres, très très importante, et elle s’intègre parfaitement au système « sept règles pour parler français sans bloquer ». Je vais te rappeler les 5 règles que nous avons vues jusqu’à présent. 

Tom : Papa, papa, je peux le faire ?

Johan : Oui, bien sûr, Tom.

Tom : Règle 1 : écoutez beaucoup de français.

Règle 2 : écoutez de nombreuses fois les mêmes articles.

Règle 3 : pratiquez le français pendant vos temps morts.

Règle 4 : ne stressez pas et utilisez le kaizen pour vous améliorer un petit peu chaque jour.

Règle 5 : utilisez le contexte pour apprendre du vocabulaire et de la grammaire automatiquement.

Johan : Merci, Tom. 

Je compte vraiment sur toi pour me rejoindre demain pour la règle 6. Elle est très importante. Elle a donné le nom à mon système d’apprentissage, à notre site web et à notre chaîne YouTube. La règle 6 te suggère de n’écouter que du français authentique, du “vrai” français parlé par des natifs. Ne manque pas cette vidéo. Je t’y donnerai plus de détails ainsi que quelques techniques et astuces que tu pourras appliquer facilement.

Comme d’habitude, on se quitte avec quelques témoignages de membres de la famille Français Authentique qui, comme toi, avaient des soucis pour s’exprimer en français. Ils avaient un bon niveau de compréhension, ils comprenaient le français, mais avaient des soucis pour s’exprimer. Grâce à la méthode naturelle de Français Authentique, ils s’expriment maintenant avec confiance. J’espère qu’ils t’inspireront. S’ils ont réussi, tu réussiras aussi. À demain ! 

Roman 🇸🇰 : La méthode d’apprentissage naturelle de Français Authentique m’a beaucoup aidé à parler plus facilement, plus couramment qu’avant sans penser à la grammaire. Elle m’a aussi appris beaucoup d’expressions idiomatiques qui m’aident à mieux comprendre le vrai français.

Lysann 🇩🇪 : Bonsoir ! La difficulté, pour moi, eh bien c’était l’expression orale. Je ne trouvais pas les mots que je cherchais et ce que je disais n’était donc pas assez précis. La méthode d’apprentissage naturelle proposée par Johan et son équipe m’a permis d’apprendre en écoutant des leçons, des modules ou des podcasts, puis en répétant les mots que je venais de connaître dans un certain contexte et d’approfondir mes connaissances au cours des réunions en ligne avec d’autres membres ou avec les tuteurs dans l’Académie Français Authentique.

Au bout de 5 ans d’apprentissage sans stress, j’ai acquis un niveau de français acceptable qui me permet d’échanger sur presque tous les sujets qu’on peut imaginer. Merci, Français Authentique.