Raconter des salades

Raconter des salades

Dans cet épisode, je vous explique le sens de l’expression « Raconter des salades ».

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bonjour les amis ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Il se peut que vous entendiez mes enfants en arrière-plan parce que c’est les vacances scolaires et j’enregistre dans mon bureau, mais je les entends jouer – c’est un peu bruyant – mais normalement, ça ne devrait pas vous déranger pour la compréhension de cet épisode ; je voulais juste vous avertir.

Avant de passer à l’expression d’aujourd’hui qui est « raconter des salades », je voulais faire une petite annonce : si vous êtes nouveau à nous rejoindre et que vous souhaitez passer à la vitesse supérieure dans votre apprentissage du Français – peut-être que vous n’êtes pas au courant – j’ai des cours pour ça, des packs de leçons. Si vous suivez mes podcasts et vidéos gratuits, ça vous aide, c’est un très bon moyen d’entretenir votre Français et je vais continuer à publier trois fois par semaine, comme en ce moment (deux vidéos et un podcast) – j’aimerais même augmenter un peu la fréquence dans le future. Mais, si vous voulez vraiment mettre un petit coup de pouce ou booster votre apprentissage du Français et passer plus vite de l’état de compréhension à l’état d’expression, vous pouvez jeter un petit coup d’œil à mes cours, ça vous aidera à progresser plus vite. Je voulais faire cette mise au point parce qu’on me demande parfois par mail si j’ai des cours et c’est vrai que dans mon podcast, j’ai tendance à ne pas souvent le mentionner. Si vous êtes intéressés, suivez le lien en bas de cet épisode, c’est : www.francaisauthentique.com/cours. Passons maintenant à l’expression du jour qui : « Raconter des salades »

Cette expression m’a été suggérée par un ami sur Facebook dont le pseudonyme est homme de l’ombre. Cher homme de l’ombre, merci pour la suggestion. « Raconter des salades », c’est une expression que vous pouvez entendre dans des films français ou que vous pouvez rencontrer dans un livre français. Le verbe « raconter », je pense que vous connaissez. « Raconter » veut dire : « dire, décrire quelque chose. » Si vous racontez quelque chose, vous dites quelque chose. Si vous racontez une histoire, eh bien, vous utilisez votre bouche pour parler de l’histoire, pour raconter l’histoire.

« Salade », ça a deux sens. Vous connaissez peut-être le sens de la plante potagère (c’est une petite plante verte qui a des feuilles et on mange ces feuilles. Cependant, le mot « salade » a aussi le sens de mélange d’ingrédients. Vous mélangez divers ingrédients qui passent ensemble et vous obtenez une salade que vous mangez et il peut y avoir le légume dont je parlais tout à l’heure (la salade) ou pas. Vous pouvez avoir une salade avec, par exemple, des pâtes ou du riz et différents légumes, etc. ou vous pouvez avoir une salade qui contient le légume. C’est toujours très simple, le Français.

Vous êtes peut-être en train de vous demander : « Mais quel est le rapport avec l’expression « raconter des salades » ? Comment peut-on raconter des mélanges d’ingrédients qui passent bien ensemble ? » « Raconter des salades », ça veut dire « dire des mensonges, dire des choses qui ne sont pas vraies » et souvent, on raconte ça sous forme d’une histoire. À l’origine, cette expression vient du fait que quand on fait une salade, on mélange de l’humour, des excuses, des mensonges pour faire une histoire que quelqu’un va croire, que quelqu’un va trouver agréable. Donc, vous mélangez de l’humour, des mensonges, des excuses ensemble, vous faites une salade pour dire un mensonge, pour faire en sorte qu’une personne trouve ce que vous allez dire agréable. C’est l’origine de l’expression « raconter des salades » qui signifie tout simplement « dire un ou des mensonges ».

Comme d’habitude, je vais vous donner quelques contextes d’utilisation de cette expression. Vous avez par exemple un enfant qui rentre de l’école et qui dit à sa maman : « Ah, j’ai bien travaillé à l’école, j’avais fait mes devoirs et je vais avoir une bonne note au contrôle. » et sa maman lui répond : « J’espère que tu ne me racontes pas des salades ; tu sais que je vais bientôt recevoir ton bulletin scolaire et que je connaîtrai la vérité. » En lui disant : « J’espère que tu ne me racontes pas des salades. », ça veut dire : « J’espère que tu ne me dis pas des mensonges, que tu as réellement bien travaillé et, de toute façon, je le saurai quand je recevrai ton bulletin scolaire. »

Imaginez une scène dans un film (ou dans la réalité) où une femme demande à son mari : « Dis-moi, où étais-tu cet après-midi ? » Et le mari dit : « J’étais avec mon ami Marc, on a joué au tennis. » Et là, sa femme lui répond : « Arrête de me raconter des salades ! Marc a téléphoné à la maison pour savoir où tu étais, donc, tu ne pouvais pas être avec lui. » Là, la femme, quand elle dit à son mari : « Arrête de me raconter des salades. », ça veut dire : « Arrête de me mentir, arrête de me raconter des histoires, arrête de me raconter des mensonges. »

Dernier petit exemple pour la route. Imaginez que vous entrez en réunion au travail et au bout de quinze minutes, il y a un de vos collègues qui arrive en retard et en rentrant il dit en regardant le chef : « Désolé, j’étais au téléphone avec un client. » Et là, le chef le regarde et lui dit : « Arrêter de me raconter des salades, je vous ai vu à la machine à café. » Encore une fois, quand le chef dit à son collaborateur de ne pas lui raconter des salades, ça veut dire de ne pas lui raconter de mensonges, de ne pas lui raconter d’histoire parce qu’il l’a vu prendre un café, donc, il sait que c’est la vraie raison de ce retard et que son collaborateur lui raconte un mensonge.

Voilà trois petits exemples ; il y a plein d’autres contextes d’utilisation de cette expression. Avant de nous quitter, ce que je vous propose de faire, c’est de pratiquer un petit peu votre prononciation. Je vais répéter plusieurs fois le mot « salade » avec un verbe à l’imparfait. Ça a pour avantage de vous aider à pratique un petit peu votre prononciation et à vous faire apprendre inconsciemment de la conjugaison, mais ne vous concentrez pas là-dessus mais plutôt sur votre façon de répéter. C’est parti !

Je racontais des salades

Tu racontais des salades

Il racontait des salades

Elle racontait des salades

Nous racontions des salades

Vous racontiez des salades

Ils racontaient des salades

Elles racontaient de salades

Merci de m’avoir écouté, merci d’avoir suivi ce podcast et continuer à me faire des suggestions d’expression sur la page Facebook de Français Authentique. Merci beaucoup et bon courage pour votre apprentissage du Français.