Quand faire la liaison en français ?

Quand faire la liaison en français ?

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut chers amis, merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Je ne le rappelle pas souvent, mais on m’interroge de plus en plus sur le sujet. Tu peux activer les sous-titres sur YouTube. Il te suffit de cliquer en bas, d’activer les sous titres qu’on ajoute nous-mêmes et tu peux bien sûr télécharger le PDF ou découvrir le PDF dans la description.

Ceci étant dit, aujourd’hui, je vais répondre à une question qu’on me pose souvent, qui est : “Johan, quand faire la liaison en français ?”. C’est ce qu’on va voir aujourd’hui. Quand est-ce que nous devons faire la liaison en français ? Reste vraiment bien jusqu’au bout de la vidéo pour assimiler toutes les notions importantes que je vais partager avec toi.

Alors déjà, qu’est-ce que c’est que faire la liaison ? Qu’est-ce qu’on entend par là ?

Quand on parle de faire la liaison en français, il s’agit de prononcer la dernière consonne muette qu’il y a à la fin d’un mot et de la lier au début du mot suivant qui commence par une voyelle. Donc tu vas voir, on va prendre plein d’exemples, tu vas bien comprendre, mais il y a deux points très importants. On fait la liaison entre deux mots quand le premier se termine par une consonne et le deuxième commence par une voyelle. Donc par exemple, on peut parler d’avoir un bon_appétit, un bon_appétit. Tu as le mot “bon – b, o, n” qui se termine par une consonne. Le mot “appétit” commence par une voyelle. On fait la liaison, “Bon_appétit, bon_appétit”.

On ne fait pas la liaison quand le deuxième mot commence lui aussi par une consonne. Par exemple, ça ne marcherait pas de parler d’un bon repas. On ne dit pas un “bonne repas”, on ne fait pas de liaison quand le premier mot se termine par une consonne et celui d’après commence aussi par une consonne. Ça, c’est la liaison en général. Et tu sais que le français ne te simplifie jamais la tâche. Donc, pour ce qui est de la liaison, il y a trois cas.

Il y a un cas dans lequel la liaison est obligatoire. Cela veut dire qu’il faut faire la liaison sinon c’est faux. La façon de prononcer ne sera pas correcte, donc liaison obligatoire.

Tu as un cas où la liaison est interdite, c’est-à-dire que si tu fais la liaison, c’est faux.

Et il y a un cas entre les deux où la liaison est ce qu’on appelle facultative. Facultatif, ça veut dire pas obligatoire, mais pas interdit non plus. Et dans le cas des liaisons facultatives, on fera la liaison dans un cadre formel, dans un langage un peu plus soutenu. Donc, on va voir brièvement ces trois cas lorsque la liaison est obligatoire, interdite ou facultative.

Quand est-ce que la liaison est obligatoire ?

La liaison est obligatoire quand il y a un déterminant et après un nom. Par exemple, on dit “un_ami”. Ce que je t’ai dit dans le cas général est toujours vrai. Le premier mot doit se terminer par une consonne, le deuxième doit commencer par une voyelle. On dit “un_ami”, on dit pas “un ami”. Ce serait faux de dire “un ami”. On dit “un_ami”. La liaison est obligatoire. On a un déterminant et un nom.

Autre exemple : “des_études, des_études”. “Des” se termine par une consonne, “étude” commence par une voyelle, on a un déterminant et son nom qui le suit. On fait la liaison, “des_études”. “Des études”, ce serait faux. On ne dit pas “des études”.

Autre cas dans lequel la liaison est obligatoire, c’est quand on a un pronom suivi d’un verbe que l’on va conjuguer. Par exemple, on dit “on_est là. On_est là”. On ne dit pas “on est là”. Ce serait faux. On dit : “Vous_avez faim ? Vous_avez faim ?”. On ne dit pas :”Vous avez faim”. On dit :ils_ont faim”, on ne dit pas “ils ont faim”. Liaison obligatoire.

Un autre cas de liaison obligatoire, c’est entre un adjectif et un nom. On dit un “petit_ami” et pas un “petit ami”. On dit “des vieilles_affaires” et pas “des vieilles affaires”. Donc, là encore une fois, dans ce cas, la liaison est obligatoire.

Et il y a plein d’expressions ou de locutions un peu toutes faites, dans lesquelles il faut faire la liaison, il faut à l’oral faire justement cet exercice de liaison. Par exemple, on dit “tout_à l’heure”, on ne dit pas “tout à l’heure”, on dit “tout_à l’heure”. On dit “c’est_à dire” on ne dit pas “c’est à dire”. On dit “peut_être”, on ne dit pas “peut être”. On dit “plus_ou moins” et pas “plus ou moins”. Donc tout ça, dans plein d’expressions, locutions toutes faites, la liaison est obligatoire également. Donc, la liaison est obligatoire quand il y a un déterminant + un nom, quand il y a un pronom + un verbe, quand il y a un adjectif + un nom, quand il y a un certain nombre d’expressions toutes faites.

Quand est-ce que la liaison est interdite ? Il y a plusieurs cas, je vais en voir trois notamment. Le premier, c’est quand il y a un nom suivi d’un adjectif. Par exemple : un enfant intelligent. On ne dit pas “un enfant_intelligent”, on dit “un enfant intelligent”. Autre exemple : “un courrier urgent”. Un courrier, c’est une lettre qu’on envoie ou un colis. “Un courrier urgent”. On ne dit pas un “courrier_urgent”. Donc, nom + adjectif, pas de liaison. Un autre cas, c’est après le mot “et”. “J’ai une fille et un garçon”. Je ne dis pas : “J’ai une fille et_un garçon”. “J’ai une fille et un garçon.” Donc après “et”, on ne fait pas de liaison. C’est interdit.

Et un autre cas sur lequel je ne vais pas m’étendre puisque j’ai fait une vidéo complète sur le sujet que tu pourras retrouver, c’est après un H aspiré. C’est pour ça qu’on dit “des haricots” et pas “des_haricots”. Pas de liaison, c’est interdit. Donc, la liaison elle est interdite en général (c’est trois cas généraux, il y en a d’autres) quand tu as un nom + un adjectif, quand tu as “et” et quand tu as un H aspiré. Liaison interdite.

Et la liaison, elle est facultative, c’est-à-dire pas obligatoire, tu vas surtout la mettre pour parler de façon plus soutenue, pour essayer d’avoir un français un peu plus formel, dans un certain nombre de cas, après les verbes être et avoir par exemple. Si tu dis : “Ils sont_entrés, ils sont_entrés”, tu fais la liaison entre le verbe être, entre “sont” et “entrés”, eh bien, c’est un peu plus formel, soutenu, que de dire “ils sont entrés”. Donc, dire “ils sont entrés”, c’est pas faux, mais c’est quelque chose que tu vas plutôt utiliser de façon non formelle. La façon plus formelle, ce sera “ils sont_entrés”. C’est la même chose pour “nous sommes_allés”, “nous sommes_allés”. Je fais une liaison entre “sommes” et “allés”. C’est beaucoup plus formel que de dire “nous sommes allés”. Nous sommes_allés”.

Un autre cas dans lequel la liaison est facultative, c’est quand il y a un certain nombre d’adverbes, par exemple “encore”. Dans le cas de “encore”, on peut dire “pas_encore, pas_encore” ou “pas encore”. Pas_encore, liaison facultative puisque tu as l’adverbe “encore”, c’est plus formel que “pas encore”. Tu peux parfaitement entendre des Français dire “pas encore”. La façon plus formelle, c’est “pas_encore”. C’est la même chose après un certain nombre de prépositions. Tu peux entendre “dans_un stade, dans_un stade”, la liaison entre “dans” et “un”, dans_un stade”. C’est un peu plus formel que “dans un stade”. “Dans un stade”, c’est beaucoup moins formel que “dans_un stade”.

Donc voilà pour les règles. Comme tu le vois, ces règles sont en pratique délicates à appliquer en réfléchissant. Tu ne peux pas être en train de parler et te dire : “Alors suis-je dans le cas où j’ai un déterminant  + un nom ? Oui. Dans ce cas, la liaison est obligatoire”. C’est pas très pratique tout ça. Donc, le meilleur moyen, à mon sens, pour vraiment réussir à utiliser tout ça à l’oral, et bien c’est de bien comprendre la règle générale et de bien comprendre qu’on fait très souvent la liaison quand un mot se termine par une consonne et que celui d’après commence par une voyelle. Et l’idée, c’est d’écouter beaucoup. C’est pour ça que je t’encourage toujours à beaucoup, beaucoup, beaucoup écouter pour obtenir un petit feeling et savoir quand est-ce qu’on fait la liaison, quand est-ce qu’on ne la fait pas. Malheureusement, il n’y a pas d’autres moyens. Là, tu es bien armé avec une belle règle globale. Tu as compris qu’il y avait des subtilités. Parfois c’est obligatoire, parfois c’est interdit, parfois c’est facultatif et tu pourras pratiquer, et essayer de déceler quand un francophone parle à l’oral quand est-ce qu’il fait la liaison, quand est-ce qu’il ne la fait pas.

J’espère que tu as aimé cette vidéo. Si c’est le cas, tu peux me le montrer en mettant un petit pouce bleu, un pouce en l’air. Ça fait toujours plaisir. N’oublie pas de t’abonner à la chaîne, évidemment, de Français Authentique. On t’y attend. On arrive bientôt au million d’abonnés. N’oublie pas d’activer les notifications pour savoir quand une nouvelle vidéo est en ligne. On en publie chaque lundi, on est très actif pour toi. Tu peux laisser un petit commentaire pour me dire ce que tu as pensé de cette vidéo, si tu as décelé des exceptions peut-être, puisqu’il y a beaucoup d’exceptions en français et bien sûr, tu peux aller voir dans la description pour découvrir toutes les ressources complémentaires, notamment le fichier PDF, le fichier MP3.

Merci de ta confiance ! A très bientôt pour une nouvelle vidéo. Salut !