Pratiquer le français sans voyager

Pratiquer le français sans voyager

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Dans cette vidéo, nous allons voir comment pratiquer l’immersion linguistique.

Salut ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, on va parler d’immersion. Le premier sens du mot « immersion », c’est le fait de plonger quelque chose dans un liquide. Par exemple, si tu as un sous-marin qui est à la surface de l’eau et qui va descendre sous l’eau pour accomplir sa mission, on parle d’immersion du sous-marin.

Évidemment, mon intention n’est pas de t’immerger, de faire une immersion de ta personne sous l’eau, mais de l’appliquer au sens figuré qui est être entouré en permanence de la langue ciblée, en l’occurrence pour toi le français. Si tu es en immersion, c’est que tu vis dans un environnement ou tu es dans un environnement dans lequel tu entends du français en permanence, tu entends beaucoup de français. On dit que tu es en immersion. Si l’eau, dans le cas du sous-marin, tu es le sous-marin, et l’eau, ça représente le français. Donc, tu es entouré de français en permanence.

Et bien sûr, l’immersion linguistique dans une langue, c’est quelque chose de super puissant. Ça te permet d’apprendre, de pratiquer de façon intensive et d’obtenir des résultats énormes. Ce qu’on voudrait voir dans cette vidéo, c’est s’il est possible finalement d’être en immersion linguistique sans vivre dans le pays. Sans partir à l’étranger, est-ce qu’il est finalement possible d’être en immersion linguistique sans vivre en France ?

Avant de répondre à cette question, je te rappelle que tu peux tester ta compréhension de cette vidéo, il y a un quiz en bas. Tu cliques sur le premier lien dans la description de la vidéo et tu peux immédiatement tester tes connaissances ou en tout cas ta compréhension, en répondant au quiz de cette vidéo. Donc, on t’attend et n’hésite pas à partager ton score dans les commentaires.

Alors, parlons de l’immersion linguistique et de la pratique du français sans vivre en France. Souvent, une des raisons pour lesquelles on apprend une langue, le français ici en l’occurrence, c’est pour parler avec des natifs, c’est pour communiquer avec des gens dont le français est la langue maternelle. Et on le fait souvent pour voyager, soit pour voyager à titre personnel, pour les vacances, ou pour voyager à titre professionnel, dans le cadre de son travail. Mais l’idée, c’est toujours de parler avec des francophones.

Ce n’est évidemment pas toujours possible de voyager en France pour pratiquer. Parfois, on n’a pas le temps ; parfois, on n’a pas le budget, donc on n’a pas assez d’argent ; parfois, il y a des raisons sanitaires, comme actuellement, il est très difficile de voyager en France dans le contexte sanitaire actuel et la pandémie de Covid-19. Et tu peux avoir plein d’autres raisons qui te poussent à ne pas pouvoir voyager en France.

Se pose alors une grande question : Est-ce que le fait de ne pas pouvoir aller en France t’empêchera de parler français ? Tu imagines que ma réponse est « non ». C’était certainement le cas avant. Avant que la technologie arrive dans nos vies, il était effectivement très difficile de pratiquer une langue sans se déplacer. Mais aujourd’hui, il existe une multitude d’outils qui sont à portée de main littéralement. Il suffit d’aller dans notre poche et de sortir notre smartphone pour pratiquer le français et pour s’immerger dans la langue française.

D’ailleurs, laisse-moi te dire que ce n’est pas parce qu’on est à l’étranger qu’on parle la langue. Parfois, des gens partent à l’étranger et restent avec leurs amis natifs et ne pratiquent pas la langue. Donc, il n’y a pas de lien direct : je suis à l’étranger, je parle la langue ou je suis dans mon pays, je ne parle pas la langue. Il y a vraiment des combinaisons possibles, notamment je suis dans mon pays et je m’immerge complètement dans la langue française.

D’ailleurs, je te le dis par expérience. Souvent, on part à l’étranger et on se dit avant de partir : « C’est chouette ! C’est génial ! Je vais pratiquer la langue ». Et pourtant, on s’aperçoit sur place que notre communication elle est super limitée en fait.

J’ai eu ce cas quand je suis parti en vacances en Italie, j’étais super heureux de pouvoir pratiquer un peu l’italien. J’ai été déçu parce que quand tu vas dans le pays, qu’est-ce que tu fais ? Tu vas à l’hôtel, tu vas au restaurant, tu vas faire quelques courses, tu vas dans les transports, mais ce ne sont pas toujours des discussions, des conversations très élaborées. Ce sont d’ailleurs rarement des conversations élaborées, c’est un échange de quelques phrases. J’étais très fier en Italie de dire : « Waouh ! J’ai pu échanger en italien avec un serveur pour commander à manger ou une fois où j’étais perdu dans la rue, j’ai demandé mon chemin », mais il ne s’agit ici que d’échange de quelques phrases.

Donc, ce n’est pas parce qu’on est à l’étranger qu’on arrive à pratiquer de façon intensive et être complètement immergé, malheureusement. Comme toujours, il n’y a rien de magique. Quand tu es à l’étranger, il faut te forcer à saisir toutes les opportunités pour échanger. L’exemple que j’ai donné précédemment est pertinent, à mon avis, puisque ce jour-là j’étais perdu dans la rue avec ma famille et plutôt que de prendre mon téléphone pour trouver mon chemin, j’ai demandé à un natif de m’indiquer où se trouvait le lieu que je recherchais. Donc, il faut toujours chercher à provoquer ces discussions, à faire en sorte de profiter de chacune des opportunités offertes.

Et à mon sens, il est tout à fait possible de s’immerger dans une langue de chez soi. C’est même très certainement plus efficace et plus facile de s’immerger dans une langue de chez soi que de le faire en se rendant directement dans le pays.

On va te donner quelques astuces pour le faire. La première, c’est d’utiliser un objet que tu as en permanence sur toi, sur lequel tu passes beaucoup de temps, c’est-à-dire ton smartphone ou je dirais même n’importe quel appareil électronique. Change la langue de ton appareil électronique. Tu prends ton smartphone, ta tablette si tu en as une, ton ordinateur, et dans les paramètres, tu règles Français. Si tu as une liseuse Kindle, tu règles tout en français, tu peux toujours le faire, ça fait partie des langues à choisir. Et déjà, si tu passes des heures et des heures sur tous ces appareils et que ces appareils sont en français, tu as fait une première étape vers l’immersion en français. Donc, mets la langue française sur tous tes appareils.

Tu peux aussi utiliser des applications d’échange linguistique. J’ai déjà parlé par le passé de HelloTalk, qui est une application qui te permet de discuter avec des natifs. Du coup, tu peux, à la demande, dès que tu en as envie, pratiquer la langue cible même si tu es chez toi dans ton pays d’origine.

Une autre petite technique qui est très intéressante, c’est d’utiliser des pos-it, tu sais ces petits carrés jaunes sur lesquels tu as écrit du vocabulaire ou des phrases. L’avantage des post-it, c’est que tu peux les coller un peu partout. Donc, tu écris des dizaines et des dizaines de post-it que tu vas poser dans la salle de bain, près de ton lit, etc. Et tu peux faire des rotations. Ça t’aide finalement à, en permanence, voir du vocabulaire, voir des phrases. Je te conseille d’écrire des phrases plutôt que des mots dans la langue que tu souhaites apprendre, en l’occurrence le français. En faisant ça, tu vas voir du français tous les jours. Tu peux te faire des post-it avec des citations françaises, des post-it aves des règles de grammaire ou de conjugaison françaises que tu as du mal à assimiler. Et en semer partout dans ta maison pour être littéralement submergé par la langue française.

Et tu as des sources finalement infinies en ce qui concerne la langue française. Tu peux regarder des vidéos You Tube, comme tu le fais en ce moment, regarder des films, écouter de la musique. Moi, j’écoute beaucoup de musiques dans les langues que je souhaite apprendre, perfectionner ou maintenir : anglais, allemand, italien. Le fait d’écouter beaucoup de musiques dans ces langues, c’est génial. Donc, écoute de la musique française, ça te permet d’écouter plein de fois la même chose, d’ajouter des émotions. La musique, c’est un super outil.

Tu peux écouter des podcasts, tu peux lire des articles de journaux, il y a plein de sites de nouvelles gratuites en ligne que tu peux lire en français. Tu peux lire des BD. Je te renvoie à notre vidéo sur les bandes dessinées en français. Tu peux lire des romans. Tu peux vraiment chercher toutes les sources qui te permettent de t’immerger en français, de faire comme si tu étais en France. Et crois-moi, il y en a des dizaines et des dizaines.

L’idée, c’est aussi de les combiner, d’en choisir plein différentes, pour t’immerger dans la langue. Comme d’habitude, il faut se focaliser sur le plaisir et sur la compréhension. Donc, tu dois écouter des contenus ou lire des contenus que tu comprends, au moins 80%, que tu apprécies, et bien sûr, qui sont authentiques, qui ont été produits par des francophones, par des natifs.

Essaie également d’alterner les périodes de passivité où tu écoutes, où tu lis, avec des périodes d’activités où là tu écris et/ou tu parles. L’idée, c’est vraiment de combiner les deux, d’avoir une sorte de fond sonore en français, comme si tu étais en France, donc avec la musique et toutes les autres sources, et d’essayer régulièrement d’être actif, donc de parler et d’écrire.

Une petite astuce qui fonctionne très bien également si tu souhaites être immergé dans la langue française, c’est de te lancer des défis. Tu te dis par exemple : « Pendant un mois ou deux semaines, peu importe, je ne vais écouter que du français, c’est-à-dire je ne vais rien écouter ou rien lire dans ma langue maternelle. Mon défi, c’est pendant un mois, deux semaines ou une semaine, de me focaliser à 100% sur le français ». Tu peux le faire seul ou tu peux le faire, c’est encore mieux, en groupe, avec des amis, vous lancer ce petit défi. Et celui qui ne réussit pas a un gage par exemple. Donc, tu peux lancer des défis comme ça à tes amis. Le fait de le faire à plusieurs, ça te motive et ça fait que tu restes à 100% focalisé sur l’objectif. Donc, tu peux choisir des livres, des vidéos, que tu es censé consulter en même temps que tes amis. Très bonne idée, ce genre de défi.

Et enfin, la question qui revient souvent ou tout le temps quand je parle d’être actif et de s’exprimer en français, c’est comment faire. Moi, je te recommande de pratiquer. Si tu veux jouer au football, il faut un ballon à un moment. Tu peux apprendre les règles pendant des heures, la théorie pendant des heures, tu vas devoir pratiquer, pour conduire une voiture aussi, pour apprendre le piano aussi. Donc pour une langue, c’est la même chose. Il faut beaucoup écouter, il faut aussi beaucoup pratiquer.

Donc l’idée, c’est de parler. On me demande toujours : « Mais à qui ? À qui veux-tu que je parle ? Comment veux-tu que je pratique le français ? ». La première personne avec laquelle je te recommande de parler français, c’est toi-même. Ça peut paraître un peu fou, ça peut paraître parfois un peu stupide, mais si tu commences par te parler à toi-même, tu vas avoir des avantages excellents.

Le premier, c’est que tu ne vas pas avoir honte ni peur de te tromper. Si tu te parles à toi-même, tu ne vas pas te juger. Donc, tu vas avoir tendance à parler avec beaucoup plus de confiance. Donc, parle-toi à toi-même. Par exemple, c’est ce que je faisais en italien à un moment, le soir, au moment de prendre ma douche, je me racontais ma journée en italien. Fais pareil. Tu te racontes des histoires, tu te dis ce que tu as fait aujourd’hui, tu essaies de penser en français. Ce n’est pas mal aussi de te parler dans ta tête en français. C’est un bon outil. Tu peux aussi le faire à l’écrit, tu peux t’écrire, tu peux le faire à tout moment dans ta tête, à l’oral en parlant ou en écrivant. Donc, commence par te parler à toi-même.

Une fois que tu as passé ça, parce que se parler à soi-même ça aide quand on est timide, c’est très facile, on ose facilement, une fois que tu as assez pratiqué, que tu te sens mieux pour t’exprimer face au public, tu peux choisir de parler avec des gens.

Alors, il y a plein d’endroits pour le faire. Évidemment, je te recommande de le faire dans l’Académie Français Authentique. Tu as un lien dans le « i » comme info et dans la description où là on a des membres du monde entier dont le français n’est pas la langue maternelle mais qui s’expriment entre eux. Donc, les membres s’expriment entre eux. Nous avons aussi des discussions ; actuellement, c’est six discussions par petit groupe chaque semaine, et on en ajoute plein d’autres, qui sont encadrées par des profs, par des Français.

L’idée, c’est de venir parler avec des profs pour être un peu corrigé et avec d’autres membres pour prendre du plaisir. Donc, il y a plein de réunions dans l’Académie Français Authentique et tu as aussi d’autres sites, d’autres applications du type Tandem, HelloTalk, italki, où tu peux engager des tuteurs, Speaky etc. Donc, tu as énormément d’opportunité pour parler français et pour être immergé finalement sans sortir de chez toi.

En conclusion, trois points majeurs.

Le premier, soit créatif. Varie les activités, lis, écoute, consulte des médias audios, vidéos, papiers, numériques. Fais en sorte de vraiment utiliser tous les outils à ta disposition pour apprendre de façon créative.

Deuxièmement, soit actif. N’attends pas que quelqu’un vienne avec toutes les ressources. Recherche-les par toi-même. Apprendre une langue, pratiquer une langue, ça n’a jamais été magique et ça ne le sera jamais. Donc, c’est à toi d’être actif. L’acquisition vient forcément avec la pratique. On a partagé avec toi plein d’outils, donc essaie de les suivre.

Troisièmement, super important également, prends du plaisir, amuse-toi. Apprendre une langue n’est pas censé être ennuyeux, n’est pas censé être une corvée. Donc, choisis des médias qui te plaisent, choisis des contenus qui te plaisent, essaie des petits défis, des petits jeux, échange avec des gens et fais en sorte tout simplement d’apprendre en prenant du plaisir. Tu peux commencer, dans la description de cette vidéo, avec le petit quiz. Va tester ta compréhension, c’est un échange indirect entre nous, puisque je crée un quiz, tu y réponds, et essaie d’ajouter du jeu et du plaisir dans ton apprentissage.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Si elle t’a plu, n’hésite pas à laisser un petit pouce bleu, histoire de nous encourager et nous montrer que tu as apprécié le sujet du jour. Tu peux me dire en commentaire quelles sont tes astuces d’immersion. Comment as-tu réussi à pratiquer le français de façon régulière. Donc ça, c’est toujours intéressant. Comment pratiques-tu le français à la maison ? Tu nous le dis en commentaire. Et évidemment, tu peux t’abonner à la chaîne You Tube de Français Authentique en activant les notifications, il y a une vidéo chaque lundi. On va continuer à accélérer le rythme et à varier les sujets pour t’aider à apprendre à parler français de façon automatique, à le parler sans effort et à l’apprendre en prenant du plaisir.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. À très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique.