Pour un oui ou pour un non

Pour un oui ou pour un non

Dans cet épisode, je vous explique le sens de l’expression « Pour un oui ou pour un non » comme me l’a demandé Cherith sur la page Facebook de Français Authentique.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Bonjour les amis de la famille Français Authentique ; merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast dans lequel je vais vous expliquer le sens de l’expression « pour un oui ou pour un non ». Cette expression m’a été suggérée par notre amis Cherith sur Facebook (j’espère que je prononce correctement ; si ce n’est pas le cas, je te prie de m’excuser). Passons à présent à l’expression « pour un oui ou pour un non ».

Je pense que vous connaissez tous les mots de cette expression. Vous savez ce que veut dire « oui », c’est quand on est d’accord ; vous savez ce que veut dire « non », c’est quand on n’est pas d’accord. Et je pense que Cherith qui m’a posé cette question de savoir ce que signifie « pour un oui ou pour un non » connaît également le sens de tous les mots – et c’est ce qui est parfois difficile dans une langue : c’est qu’on peut connaître le sens de tous les mots et ce n’est pas pour autant qu’on connaître le sens d’une expression, surtout des expressions de ce type qui sont des expressions idiomatiques.

« Pour un oui ou pour un non », ça veut tout simplement dire : « pour un rien ». Que je dise quelque chose ou que je ne le dise pas, que je dise « oui » ou que je dise « non », la personne a une réaction. « Pour une un oui ou pour un non », ça veut tout simplement dire : « pour un rien, pour pas grand-chose, sans qu’il n’y ait vraiment une raison valable, intense. » C’est une expression relativement négative, par conséquent, quand on dit que quelqu’un a une réaction pour un oui ou pour un non, c’est toujours un petit peu  négatif, il y a une critique cachée quand on utilise cette expression.

Comme d’habitude, je vais prendre quelques exemples et le premier peut être le suivant. Vous dites que votre cousin s’énerve pour un oui ou pour un non. Ça veut dire qu’il s’énerve pour un rien, il est toujours énervé. S’il y a un tout petit truc qui se passe, eh bien, ça va l’énerver. C’est une personne qui s’énerve pour un rien : on dit que c’est une personne qui s’énerve pour un oui ou pour un non ; elle s’énerve tout le temps, elle s’énerve quoiqu’il arrive, quoiqu’il se passe. On dit aussi dans ce cas-là qu’une personne s’énerve pour des broutilles. Et broutilles signifie également « détails ».

Imaginez qu’une femme pleure et que son mari lui dit : « Arrête de pleurer pour un oui ou pour un non. » Encore une fois, c’est négatif et en disant « arrête de pleurer pour rien, arrête de pleurer sans qu’il y ait une raison valable, arrête de pleurer pour des broutilles, arrête de pleurer alors que ça n’en vaut pas la peine, arrête de pleurer pour un oui ou pour un non. »

Et ce que vous pouvez également dire – j’ai un ami et j’espère qu’il ne m’écoute ou qu’il ne se reconnaîtra pas mais dont c’est le cas : cette personne est fatiguée pour un oui ou pour un non. Ça veut dire que c’est une personne qui est tout le temps fatigué, pour un rien. Si elle se couche un tout petit peu plus tard que d’habitude, elle va être fatiguée. Si elle se couche à la même heure que d’habitude, mais qu’elle se réveille une fois, elle va être fatiguée, elle sera toujours fatiguée. Elle sera toujours fatiguée sans raison : elle sera fatiguée pour un oui ou pour un non.

Vous voyez que c’est relativement, relativement clair ; c’est plus long que dire « pour un rien », mais « pour un oui ou pour un non » et « pour un rien », ça veut dire la même chose. J’espère vraiment, cher Cherith, que cette explication est claire, que l’utilisation des contextes t’a permis de bien saisir le sens de cette expression. Et ce que je vous propose – on va le faire quand même – c’est qu’on va pratiquer rapidement votre prononciation, même si dans l’expression je ne vois rien de vraiment difficile pour vous, mais, parfois, c’est bien de faire des choses faciles, de faire des exercices de prononciation faciles, ça vous permet de prendre confiance. Donc, c’est parti ! Vous répétez après moi.

Oui

Oui

Non

Non

Pour un oui

Pour un oui

Pour un non

Pour un non

Pour un oui ou pour un non

Pour un oui ou pour un non

Des broutilles

Des broutilles

Des broutilles

Super ! Je vous remercie vraiment d’avoir suivi ce podcast, comme d’habitude. Je vous remercie également d’être si nombreux à me suivre sur la chaîne YouTube de Français Authentique, vous avez vu que j’ai publié plus de vidéo qu’avant et votre fidélité me pousse à  en faire plus. Je suis en train d’essayer de voir comment je vais réussir à m’organiser pour mettre à votre disposition encore plus de vidéos. Une des dernières vidéos sur le petit déjeuner français, une autre sur l’Alsace, sur Le-Mont-Saint-Michel ont cartonné, il y a eu plein de « J’aime » et de vues et ça me donne envie d’en faire toujours plus. Donc, abonnez-vous à la chaîne YouTube de Français Authentique, c’est gratuit et vous recevez des informations avant que la vidéo soit mise en ligne. Je vous attends là-bas ; vous pouvez commenter et on peut discuter et ce que j’aimerais que vous fassiez également, dites-moi, s’il vous plaît, en commentaire si vous appréciez toujours le podcast ou si vous préféreriez avoir 100% de vidéo, si j’arrête le podcast de Français Authentique pour me concentrer les vidéos. J’attends vraiment votre avis. J’ai mon idée sur le résultat, mais je vous laisse la parole, j’attends vos commentaires. Merci les amis et à très bientôt !