Point barre !

Point barre !

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Point barre !”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique dans lequel nous allons étudier brièvement – brièvement veut dire rapidement, on va faire vite aujourd’hui – l’expression « point barre ». Cette expression, elle m’a été suggérée par notre ami Farouq sur Facebook que je salue et que je remercie. On va regarder à tout ça.

Quelques nouvelles personnelles ou l’actualité de Français Authentique. Il n’y a pas vraiment beaucoup de nouveau. En ce moment, je travaille dur sur le nouveau site, je travaille dur pour l’académie Français Authentique, je travaille dur sur d’autres projets Français Authentique, je prends le temps de profiter de ma famille, je lis beaucoup, je travaille sur ma vision et sur de nouveaux gros projets – j’aurai l’occasion, à mon avis d’en reparler – je travaille sur le développement personnel, le sport, j’essaye de régler mon problème de genoux. Donc, voilà, plutôt la routine, mais mis bout à bout, il y a beaucoup beaucoup de choses en route chez moi.

Ça n’a rien à voir tout ça avec l’expression du jour qui est « point barre ». Comme d’habitude, on regarde au sens des mots et ensuite, je vous expliquerai le sens de l’expression.

Un point – vous devez connaître, je pense – c’est un signe de ponctuation. A la fin d’une phrase, on met un point. Vous savez, c’est un petit point qu’on met à la fin d’une phrase pour montrer à l’écrit que la phrase est terminée. Une barre, c’est une ligne. On utilise parfois – et c’est le cas dans cette expression – ce qu’on appelle une barre oblique qui est une barre qui part en haut à gauche et qui finit en bas à droite. Ça, c’est une barre qu’on appelle en anglais le slash.

Il y a longtemps, quand on envoyait des messages avant l’apparition du mail, etc., ce qu’on appelait des télégrammes, c’était des messages un peu codés et pour dire que le message était terminé, on mettait un point et une barre oblique, un slash. Un point et une barre oblique. Point barre. A l’époque, quand on mettait un point et une barre à la fin d’un message, ça voulait dire : « Voilà, le message est terminé, c’était la dernière chose que je voulais te dire. Mon message est fini, je n’ai plus rien à dire, plus rien à ajouter. » Et on a repris ça, cette expression « point barre » dans le langage courant aujourd’hui puisque si vous entendez quelqu’un qui dit « point barre » ça veut dire : « Je n’ai rien à ajouter. La discussion est terminée, tout a été dit. » C’est comme dans les messages de l’époque par télégramme où on mettait un point et une barre sauf qu’ici dans le langage courant, il y a quand même une idée un petit peu d’agacement, c’est-à-dire « point barre, la discussion est finie et je ne veux plus en parler. » Si vous dites « point barre », c’est que vous êtes quand même un petit peu agacé en général ou en tout cas que vous avez quelques émotions fortes.

On peut imaginer comme exemple – je vais prendre différents contextes comme d’habitude – un adolescent de 17 ans qui vient voir son père et qui dit : « Ah papa, ce soir, j’aimerais sortir jusqu’à 3h du matin. » Et le père ne veut pas, donc, il y a une discussion ; l’adolescent veut, il donne des arguments, il lui explique que ce n’est pas dangereux, qu’il sera avec des amis, etc. et le père dit : « Ecoute, n’insiste pas. J’ai dit que tu rentrerais à minuit. C’est terminé, on n’en parle plus. Point barre. » Donc, dans une discussion comme celle-là, si le père dit : « Point barre », ça veut dire : « Maintenant, c’est fini. On ne parle plus de ça, tout a été dit. Je n’ai rien à ajouter, la discussion est terminée, je ne veux plus en parler. » Vous voyez vraiment le sens de « point barre ».

Dans le même registre, un patron peut dire… Il a discussion avec quelques employés et les employés remettent en question ce qu’il dit ; ils ne sont pas tous d’accord. Le chef veut faire une chose et les employés essayent de le convaincre. Donc, ils lui disent : « Oui, mais il y a tel risque, c’est dangereux, etc. », ils utilisent des arguments et lui, il dit : « La décision est prise : on fait comme j’ai dit. Point barre. » Encore une fois, il veut dire : « C’est tout. On n’ajoute rien, la discussion est terminée, c’était mon dernier mot, ma dernière phrase. Tout a été dit. Point barre. »

Vous pouvez aussi l’entendre dans le cas d’un sportif, par exemple qui serait interviewé. Parfois, les journalistes posent des questions privées auxquelles les sportifs ne veulent pas répondre. Donc, imaginez un journaliste qui pose une question très privée, très personnelle à un sportif et le sportif ne veut pas y répondre. Ensuite, il y a un autre journaliste qui lui pose la même question et lui, il dit qu’il ne veut pas y répondre. Et au bout de la troisième fois, il s’agace et il dit : « Ecoutez, je ne répondrai pas à cette question personnelle. Point barre. » En disant ça, encore une fois, ça veut dire : « Je n’ai rien à ajouter, la discussion est finie, tout a été dit, je ne veux pas parler de ça. »

Vous voyez, « point barre », c’est vraiment relativement simple à comprendre. Je pense que vous pourrez le lire ou surtout l’entendre – c’est plus une chose qu’on entend – et ça vous sera utile à mon avis si vous avez la chance de consulter et d’entendre du français authentique.

Ce que je vous propose maintenant, comme on fait à chaque fois dans le podcast de Français Authentique, c’est de pratiquer un petit peu votre prononciation et comme d’habitude, vous répétez après moi. Là, ça va être très court puisqu’on va répéter :

Point barre

Point barre

Point barre

Point

Point

Barre

Barre

Barre

Point barre

Point barre

Super ! Voilà, merci d’avoir pris le temps d’écouter le podcast, merci également à tous les donateurs Patreon. Vous êtes toujours plus nombreux à nous rejoindre et je vous en remercie du fond du cœur. Le projet Patreon – il y a un petit lien en bas – c’est un projet de soutien de Français Authentique. Ce sont souvent des gens qui veulent participer à la mission Français Authentique et qui se disent : « OK, j’ai plein de contenus gratuits (deux podcasts, deux vidéos par semaine), je veux contribuer à la mission Français Authentique qui se développe. » Donc, vous pouvez participer en faisant un don mensuel qui démarre à un dollar par mois. Vous pouvez jeter un petit coup d’œil à ça, il y a un lien en bas.

Et à mes amis donateurs Patreon, je n’ai qu’une chose à dire, c’est : Merci. Point barre.