Évitez les pléonasmes (apprenez le français)

Évitez les pléonasmes (apprenez le français)

Abonnez-vous à la chaine YouTube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Bonjour, bienvenue dans cette nouvelle vidéo. On va aujourd’hui parler de ce qu’on appelle un pléonasme et je vais essayer de rendre le sujet pas trop technique et essayer de vous enseigner des choses de façon amusante et intéressante. Un pléonasme, c’est ce qu’on appelle une figure de style et une figure de style, c’est un jeu de langage, on joue un peu avec les mots pour essayer de produire un sens. Par exemple, la répétition, c’est une figure de style. Quand on répète plusieurs fois un même mot pour essayer d’insister dessus. La métaphore, c’est aussi une figure de style dans laquelle on utilise une image pour essayer de faire passer une idée.

Tout ça, ce sont des figures de style, des petites choses qu’on essaye d’utiliser pour faire passer un message, insister sur une idée, et le pléonasme, c’est, à la base, une figure de style. Et dans un pléonasme, on ajoute des mots qui ne sont pas nécessaires au sens, mais qui servent à renforcer une idée. On rajoute des mots qui ne nous aident pas à mieux comprendre ; ces mots sont dits superflus et sont là pour renforcer une idée. Quand Tom dit dans l’introduction : « Je l’ai vu de mes yeux. » On ne peut voir que de ses yeux, c’est logique, donc, il aurait pu dire : « Je l’ai vu. » puisque s’il l’a vu, c’est forcément avec ses yeux. Mais, il a dit : « Je l’ai vu de mes yeux. » et c’est pour insister sur le fait qu’il a vraiment bien vu.

Ce type de pléonasme, celui que je viens de citer qui est une figure de style qu’on utilise de façon volontaire, c’est OK, on peut tout à fait l’utiliser. Mais, il y a par contre un autre type de pléonasme qu’on rencontre beaucoup à l’oral même chez les Français que je vous recommande d’éviter et c’est celui dans lequel on répète quelque chose qui n’apporte rien au sens et on le fait de manière involontaire, de manière un petit peu maladroite. Et là, il y en a pas mal. Vous entendez des gens dire : « Je monte en haut. » Forcément, on ne peut pas monter en bas, donc, si vous dites : « Je monte. », ça suffit ; ça ne sert à rien de dire : « Je monte en haut. » Pareil pour « descendre en bas ». On ne peut descendre que vers le bas, donc, si vous dites : « Je descends en bas. », c’est un pléonasme un peu maladroit et pas très élégant. Vous avez « hurler fort ». Hurler, ça veut déjà dire crier fort, donc, vous ne pouvez pas hurler doucement, ce n’est pas possible ; donc, « hurler fort », c’est un pléonasme. « Deux jumeaux », c’est un pléonasme, parce que des jumeaux, eh bien, il y en a toujours deux, donc, on doit dire « des jumeaux » et non pas « deux jumeaux ».

Si vous dites : « Il pleut dehors. », c’est un pléonasme parce qu’il ne peut pas pleuvoir à l’intérieur de la maison, il ne peut pleuvoir que dehors. Donc, il faut dire : « Il pleut. » Si vous faites partie de ceux qui disent : « Il faut collaborer ensemble. », c’est un pléonasme également puisque « collaborer », ça veut dire « travailler ensemble en équipe », donc, si vous dites « collaborer ensemble », eh bien, vous répétez une idée qui est déjà comprise dans le premier mot.

Une dune de sable, c’est aussi un pléonasme parce qu’une dune, c’est toujours en sable ; il n’y a pas de dune de cailloux, par exemple. Et il en existe vraiment plein plein d’autres, des pléonasmes de ce type. Je vous recommande de faire attention dans leur utilisation puisque, comme je vous dis, ce n’est pas très correct de dire « monter en haut », « hurler fort » ; on n’est pas dans le cas de la figure de style qui est là pour apporter quelque chose, on est plus dans l’erreur un petit peu maladroite. N’y accordez pas trop d’importance, n’ayez pas peur de faire des erreurs, mais essayez peut-être d’y penser quand vous parlez à l’oral.

Voilà, j’espère que cette petite vidéo vous a plu, que vous en savez plus sur les pléonasmes, sur ce qui est à faire et à ne pas faire. Si vous voulez aller plus loin, plus vite, vous pouvez jeter un petit coup d’œil aux cours de Français Authentique. Vous pouvez regarder avec vos yeux.

Salut !