Peux-tu apprendre le français en 3 mois ?

Peux-tu apprendre le français en 3 mois ?

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Sur YouTube, sur des blogs, dans des podcasts, on entend des gens dire qu’ils ont appris à parler une langue dans un temps record, mais est-ce que c’est vraiment possible et est-ce que ça peut marcher pour toi en français ? C’est ce dont on va parler dans la vidéo d’aujourd’hui.

Avant de commencer, tu peux d’ores et déjà, télécharger la fiche PDF liée à la vidéo d’aujourd’hui. C’est le premier lien qu’il y a dans la description. Ça synthétise toutes les choses majeures dont on va parler aujourd’hui.

La grande question à laquelle on va essayer de répondre, c’est, est-ce qu’on peut apprendre à parler une langue, est-ce qu’on peut apprendre à parler le français en un temps record, en un mois ou en trois mois ?

Déjà, il faut comprendre quel est notre objectif, quel est notre but. Pour savoir juger si on va réussir quelque chose, il faut savoir exactement ce qu’on veut atteindre. Il y a plein de raisons d’apprendre le français. Tu peux devoir l’apprendre pour le travail, pour entrer dans une école, pour parler avec des francophones en voyage, pour parler avec des amis. Donc, il y a plein de raisons qui peuvent faire que tu souhaites améliorer ton niveau de français. Est-ce que tu veux savoir lire un roman ? Est-ce que tu veux savoir écrire un livre ?

Si l’objectif, c’est de parler comme un natif en trois mois, tu imagines bien que c’est littéralement impossible. On ne peut pas passer d’un niveau intermédiaire, moyen, à un niveau natif en quelques semaines ou quelques mois. Tu imagines que s’il y avait une formule magique, on serait tous polyglottes et ça se saurait. Donc, il faut être réaliste.

Quand on parle d’apprentissage du français, il faut aussi garder en tête qu’on n’est pas tous égaux, parce que la facilité ou la difficulté qu’on aura à maîtriser cette langue, ça va dépendre de notre langue maternelle. Si tu parles une langue cousine, si tu maîtrises l’espagnol ou l’italien à un très bon niveau, forcément, tu auras un avantage au moment d’apprendre le français.

La facilité que tu auras à apprendre le français, ça va aussi dépendre du nombre de langues que tu maîtrises déjà. Si tu as déjà appris plusieurs langues, eh bien ce sera plus facile pour toi de t’améliorer en français. Tu connais déjà tes forces, tes faiblesses, la meilleure façon qu’il y a pour toi d’apprendre, tu as déjà des raccourcis, des trucs, des astuces. Donc tout ça, ça va te faire gagner beaucoup de temps.

Et bien sûr, ça dépend du temps que tu as à ta disposition pour étudier. Si tu ne peux travailler que cinq minutes par jour, du lundi au vendredi, eh bien tu as un désavantage par rapport à quelqu’un qui va parler ou qui va pratiquer, qui va apprendre huit heures par jour, du lundi au dimanche, évidemment. Tu en as peut-être déjà entendu parler, mais il y a des scientifiques, des instituts, qui ont fait des recherches pour voir combien de temps tu avais besoin pour apprendre une langue.

Par exemple, Valentine, qui travaille avec moi, a trouvé une étude de The Defense Language Institute, qui a créé une charte pour déterminer le temps nécessaire à quelqu’un qui parle anglais d’apprendre différentes langues. Une hypothèse, c’est que cette personne apprend toute la journée, tous les jours, et elle maîtrise l’anglais. Ils ont classé les langues qui vont être apprises en quatre groupes. Donc, pour cette personne, si elle souhaite apprendre le français, l’italien, le portugais, il lui faudra 26 semaines. Si elle souhaite apprendre le grec, l’hindi, le perse, l’urdu, c’est 34 semaines. Pour apprendre le russe, l’hébreu ou le hongrois, il lui faudra 48 semaines. Pour apprendre l’arabe, le coréen ou le japonais, il lui faudra 64 semaines.

Tout ça, c’est de la théorie, c’est une approximation, il y a plein d’autres facteurs qui rentrent en compte, évidemment, mais ça donne une base. Ça te montre en fait que d’après les linguistes, il te faut beaucoup de temps pour maîtriser une langue. Et tu vois qu’en fonction de ta langue maternelle et des langues que tu souhaites étudier, eh bien ça va prendre plus ou moins de temps.

Dans ton cas personnel, ce qui va influencer ta vitesse d’apprentissage et d’acquisition du français, ça va être ta motivation, tes objectifs, tes conditions d’étude. On le répète, on l’a déjà dit, mais on le répète, parler comme un natif en trois mois, c’est impossible, mais tu peux améliorer ton niveau de façon drastique, tu peux atteindre un niveau suffisant pour avoir une conversation avec un francophone dans ce laps de temps.

Ça va dépendre de ta stratégie et ton intérêt pour la langue. Ça dépendra bien sûr des autres points dont on a parlé, ta langue maternelle, le temps que tu peux dédier à ton étude. Mais en tout cas, il y a de grandes chances pour que tu puisses le faire, que ce soit possible pour toi. Donc, plus tu es motivé, plus tu es passionné par la langue, plus tu vas mettre d’efforts, plus tu vas travailler et donc plus tu vas pratiquer et plus tu vas progresser.

Donc, en pratique, que faire ? Il y a plusieurs méthodes. Tu peux déjà te procurer un programme tout fait, il y en a plein de disponibles sur le web. J’ai mon propre programme, « 30 jours pour booster ton français ». Ce type de programme, ça te prend par la main, ça te guide, pour que tu réussisses à améliorer ton français dans une petite période de temps. On te met d’ailleurs le lien en bas dans la description ou dans le « i » comme info si tu veux aller jeter un œil à ce type de programme.

Tu peux aussi créer ton propre programme, tu peux aussi créer ta propre structure d’apprentissage. L’important, c’est l’immersion. L’idée, c’est que pendant trois mois, tu augmentes ton exposition en français. Pendant trois mois, tu écoutes, tu consommes plein de contenus en français.

Bien sûr, tu vas devoir te créer le temps. Une des clés, c’est de multiplier le temps que tu pratiques chaque jour. Si actuellement tu pratiques cinq minutes par jour, essaie de pratiquer deux fois ou trois fois cinq minutes par jour. Une fois le matin, cinq minutes le matin, cinq minutes la journée, cinq minutes le soir. Essaie de multiplier tes périodes d’exposition au français.

Pour ça, je te conseille depuis des années d’utiliser tes temps morts, toutes ces périodes pendant lesquels ton corps est occupé et ton esprit est libre. Quand tu fais ton joggings, tes courses, le ménage etc. là, tu peux écouter du français. Et pendant toutes ces périodes, consomme du contenu authentique, du contenu qui a été fait par des natifs, tu peux varier les sujets, varier les interlocuteurs, écouter différents Français, différents francophones. Tu peux écouter sur plein de sujets différents. Les conditions pour que ça marche, c’est que tu comprennes le contenu au moins 70% et que le contenu t’intéresse. Ce sont les deux seules conditions.

Et enfin, essaie d’utiliser le langage. Parle, écris, chante. Tu peux te parler à toi-même sous la douche en français, tu peux chanter en français, tu peux écrire en français. L’idée, c’est de pratiquer. Là, tu passes à la vitesse supérieure. Tu peux pratiquer avec des partenaires dans le cadre de l’Académie Français Authentique par exemple. Je te mets un lien en bas pour que tu découvres cet écosystème. Mais l’idée, c’est, on te fournit du contenu que tu consommes, mais on te donne la possibilité de parler dans des petits groupes avec des tuteurs français. Donc ça, c’est une chose très importante à faire parce que les tuteurs peuvent te corriger, t’aider, et c’est comme ça que tu progresseras.

Approprie-toi la langue. Passe ces trois mois à beaucoup écouter et à saisir chaque opportunité pour pratiquer. Il faut oser, c’est super important. En gros, tu varies les sources, tu écoutes plein de trucs différents et tu doubles ou tu triples ton temps d’apprentissage tout en essayant de pratiquer un maximum.

Attention, n’oublie pas une chose. Ici, on parle de pratiquer de façon intense pendant trois mois. N’en fais pas une routine quotidienne, sinon tu vas brûler ta motivation. Il ne faut pas se surmener, il faut juste choisir ces trois mois comme étant des mois d’apprentissage intense. Tu ne peux pas travailler comme ça de façon super intensive sur le long terme, ça ne peut pas devenir ta routine. Par contre, c’est bien d’avoir des petites phases comme ça, intensives, pendant lesquelles tu boostes ton niveau : une grande façon sur une petite période de temps.

On avait déjà parlé de ce sujet dans une de mes vidéos, « 5 astuces pour beaucoup progresser en français en un mois ». On te met le lien dans la description, dans le « i » comme info. Et ce type d’astuce, ça te fait pratiquer fortement, ça booste ton niveau et ça t’aide à franchir des paliers. Le reste du temps, tu reprends ta routine normale.

Pour conclure, avec un entraînement intensif, on peut vraiment améliorer significativement son niveau en quelques mois. Il est bien sûr important d’avoir des objectifs raisonnables, comme on l’a dit. N’essaie pas de parler comme un francophone, mais fixe-toi par exemple comme objectif d’être capable de tenir une conversation. Garde en tête que les natifs, ils ont parlé français toute leur vie, donc ils ont des années et des années d’expérience en plus que toi. Tu ne peux pas battre ça en quelques mois, c’est impossible.

Souviens-toi qu’apprendre une langue étrangère, c’est un long chemin. Il est indispensable de prendre du plaisir tout au long du voyage sans stresser, en voyant en permanence la destination. Célèbre les petites victoires que tu vas rencontrer au fur et à mesure. Je parle souvent de l’esprit kaizen. Ce sont ces petites améliorations au quotidien qui s’accumulent et qui s’ajoutent et qui sont finalement bien supérieures à une grosse amélioration qui viendrait comme ça une fois. Donc, garde bien tout ça en tête, que ce soit pour tes périodes, comme celles qu’on a vues, de trois mois pendant lesquelles tu vas pratiquer en faisant plus d’effort, comme pendant les périodes où tu pratiques de façon plus régulière.

J’espère que ça t’a plu. Tu peux retrouver dans le premier lien, tu as une fiche PDF qui rassemble, qui regroupe, qui résume les points majeurs dont on a parlé dans cette vidéo. Donc, tu suis le premier lien, tu entres ton adresse mail et tu recevras ta fiche PDF gratuitement.

Si tu as aimé cette vidéo, fais-le savoir en laissant un petit pouce en l’air, un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir. En commentaire, tu peux nous poser des questions liées à ce sujet ou partager avec nous, peut-être une astuce supplémentaire que tu as peut-être découverte par toi-même pour pratiquer et pour surtout progresser en peu de temps. Et n’oublie pas évidemment de t’abonner à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications pour ne rien manquer.

Merci de ta confiance. À très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !