Péter les plombs

Péter les plombs

Dans ce nouvel épisode du podcast, je vous explique le sens de l’expression « Péter les plombs ».

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Venez discuter de cet article sur Facebook avec nous : Cliquez ici.

Voici l’épisode :

Je suis vraiment très heureux que vous ayez décidé de me rejoindre pour ce nouvel épisode de Français Authentique. Aujourd’hui, c’est encore une fois un petit peu particulier pour moi parce que je vous en parle depuis des mois, voire même depuis peut-être plus d’un an : je vous ai dit que j’allais arrêter de travailler, que j’allais démissionner de mon emploi en tant que salarié dans l’industrie automobile pour me consacrer à 100% à Français Authentique. Eh bien, ça y est, c’est fait : aujourd’hui, c’est mon deuxième jour en tant qu’entrepreneur à plein temps et je suis vraiment très très excité à l’idée de pouvoir développer tous les projets et toutes les choses que j’ai en tête pour Français Authentique. Là, je suis dans une période de deux semaines pendant lesquelles j’essaye de remettre les choses à plat – j’ai plein de rangements dans mon bureau dans la maison que je loue, plein de rangements à faire sur mon ordinateur, donc, tout un tas de choses que j’essaye de régler avant les vacances pour essayer de repartir sur de bonnes bases, repartir avec tout qui sera propre pour moi afin de travailler sur l’académie en rentrant de vacances. Donc, là, j’ai deux semaines pendant lesquelles je vais essayer de nettoyer, de faire plein de choses que je n’avais pas eu le temps de faire avant ; ensuite je pars deux semaines en vacances – je vous en parlerai dans un prochain épisode – et ensuite, je vais travailler sur l’académie Français Authentique. Bien sûr, je vous solliciterai sur la page Facebook de Français Authentique – puisque c’est le cœur de notre communauté et c’est là où j’obtiens vos avis, où je lis vos suggestions, etc. – pour que vous me donniez des idées pour la création de l’académie. Donc, le fait que je passe deux semaines avant les vacances à « ranger, faire du tri » ne veut pas dire que je ne fais que ça ; j’en profite également pour enregistrer des épisodes du podcast – comme maintenant ; j’écris des articles pour mon blog de développement personnel Pas-de-stress ; j’ai tout un tas de choses très intéressantes à faire et je ne regrette vraiment pas d’avoir pris la décision de quitter mon emploi parce que développer Français Authentique, développer Pas-de-stress, etc., ce sont des choses qui me passionnent parce que je sais très bien que vous êtes des milliers derrière à en bénéficier. Donc, je me sens beaucoup plus utile avec mon entreprise que je ne le suis – en tout cas, c’est le sentiment que j’ai – dans mon emploi de salarié dans l’industrie automobile. Donc, ce qui va se  passer entre le mois d’août et le mois de décembre, je vais retourner chez mon ancien employeur pendant deux jours par semaine pour essayer de l’aider encore à terminer un projet et ensuite, je serai vraiment libre à 100%, mais même là, j’aurai quand même trois jours par semaine où je me focaliserai à 100% sur Français Authentique et Pas-de-stress.

Voilà pour cette petite introduction. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous expliquer le sens de l’expression « péter les plombs ». C’est notre mai Saïd qui m’a demandé sur la page Facebook de Français Authentique de vous expliquer le sens de cette expression « péter les plombs ». Vous voyez que c’est un très bon exemple ; Saïd avait envie de connaître le sens de cette expression, d’entendre différents contextes, différents exemples ; il s’est connecté sur la page Facebook de Français Authentique, m’a posé la question, je l’ai notée – j’ai une note dans Evernote qui est un logiciel que j’utilise avec des dizaines et des dizaines de mots à expliquer – et là, je suis venu, j’ai allumé mon ordinateur, j’ai choisi cette expression et Saïd aura sa réponse. Bien sûr, si vous cherchez sur Internet, parfois, vous trouverez une explication de l’expression mais je pense que le podcast a l’avantage d’avoir peut-être une meilleure logique – puisque j’essaie de vous expliquer le sens des mots, de vous donner des exemples, etc., et en plus, le podcast est basé sur les sept règles de Français Authentique : ça vous permet d’écouter. Vous entendez beaucoup de Français, vous m’entendez vous parler de l’académie de Français Authentique, un petit peu de ma vie, donc, de plein de chose différentes, ce qui fait que finalement, vous apprenez de la grammaire automatiquement, et bien sûr, ça ne serait pas le cas si vous lisiez une définition dans un dictionnaire. Donc, c’est pour ça que je vous encourage vraiment à écouter mes podcasts et à le faire évidemment de nombreuses fois.

Alors l’expression d’aujourd’hui, c’est « péter les plombs » : je vais commencer par vous expliquer les mots comme d’habitude. Le verbe « péter », c’est au sens figuré, ça veut dire « casser quelque chose». Si vous pétez un objet, eh bien, vous cassez cet objet. C’est vraiment au sens figuré et c’est même assez familier – donc, on n’utilise pas le mot « péter » dans toutes les situations ; on l’utilise plutôt au sens figuré et dans des situations plutôt familières, entre amis, etc. « Péter », ça veut aussi dire autre chose que je ne vous expliquerai pas forcément tout de suite. Péter, c’est casser dans ce cas. Le mot « plomb » : le plomb, c’est un matériau, c’est une matière, c’est un élément chimique. Et dans le cas de cette expression, les plombs, c’était dans des maisons au niveau des circuits électriques on avait des  plombs pour protéger l’installation quand il y avait trop d’électricité d’un coup, quand il y avait un problème avec l’installation ; c’était des morceaux de plombs et il n’y avait que le matériau (le plomb) qui était endommagé et non pas la maison, donc, il n’y avait pas le feu dans la maison, il n’y avait pas d’appareil qui avait un problème, c’était juste les plombs. Aujourd’hui, maintenant, ça n’existe plus vraiment – on a remplacé ça par ce qu’on appelle un disjoncteur – mais à l’époque, il y avait vraiment des morceaux de plombs au niveau de ou des installations électriques pour éviter qu’il y ait du feu à la maison ou que les appareils électriques tels le four, le réfrigérateur, etc. aient un problème et soient endommagés à cause d’un problème électrique. Donc, on mettait ces morceaux de plomb – qui est un métal – et on disait que les plombs ont sauté ou que les plombs ont pété : ça voulait dire tout simplement que le circuit électrique était arrêté parce que les plombs avaient été endommagés mais c’était bien mieux que d’avoir des appareils électriques eux-mêmes endommagés. Aujourd’hui, si vous êtes chez vous et que tout d’un coup la lumière s’éteint et qu’il y a un problème électrique, vous direz : « Ah, les plombs ont sauté. » Donc, même si aujourd’hui, la technologie a évolué et il n’y a plus vraiment de  plomb – on utilise d’autres technologies (c’est un disjoncteur) – on a gardé dans le langage courant cette expression « les plombs ont sauté ».

Ça, c’est vraiment un cas particulier – le cas d’un problème électrique –  mais il reste dans le langage courant l’expression « péter les plombs » qui veut dire « devenir fou », qui veut dire « craquer psychologiquement », « craquer nerveusement ». Souvent « péter les plombs », ça veut dire « vous devenez très très en colère », « vous vous emportez, vous devenez très violent dans vos paroles, vous êtes furieux. » Donc, « péter les plombs », ça veut dire ça, ça veut dire « vous devenez un petit peu fou », « vous avez craqué psychologiquement, nerveusement ; vous vous emportez, vous avez des paroles très violentes, vous êtes furieux », et ça, c’est péter les plombs. C’est un synonyme – si on regarde bien – de « s’énerver », bien que « péter les plombs », c’est plus fort que « s’énerver ». Péter les plombs, ça veut dire que vous vous énervez très très fort, vous êtes vraiment furieux.

Prenons différents exemples d’utilisations de cette expression « péter les plombs ».
Imaginez que vous savez que votre femme n’aime pas quand vous lui dites que la maison est sale. Donc, c’est une personne qui est très maniaque, qui aime que sa maison soit propre et bien rangée, et vous savez qu’à partir du moment où vous commencez à faire des critiques là-dessus, elle s’énerve. Et un jour, involontairement, vous dites : « Oh là là, regarde, le salon est vraiment mal rangé et il est tout sale. » Et là, votre femme s’énerve, elle dit : « Oui, mais tu ne te rends pas compte, j’ai déjà passé des heures à tout nettoyer. », et donc, elle s’énerve vraiment très fort en lui disant : « De toute façon, si tu n’es pas content, tu n’as qu’à ranger toi-même, tu n’as qu’à nettoyer toi-même. » Et là, vous dites : « Non, mais, ne pète pas les plombs, ce n’est pas la peine de t’énerver comme ça, je ne te faisais pas la remarque méchamment, c’était juste une remarque parce que j’ai vu que c’était mal rangé, mais tu n’as pas besoin de péter les plombs. » Donc, péter les plombs, dans ce cas, c’est une personne qui est assez sensible sur un point – ici sur le rangement et la propreté – et quand quelqu’un lui fait une remarque là-dessus, eh bien, elle s’énerve, elle s’emporte, elle devient furieuse, elle pète les plombs.

Vous entendrez également ce genre d’expression dans le sport par exemple. Quel que soit le sport, il y a parfois – avec les émotions, l’adrénaline, l’enjeu, la pression – les joueurs qui vont avoir tendance parfois à craquer nerveusement. On le voit beaucoup dans le football mais il y a plein d’autres sports où c’est le cas. Imaginez qu’il y a un commentateur de télé qui est en train de présenter un match de football et quand soudain il y a un joueur qui prend un coup violent ; il se relève et frappe son adversaire et là, le commentateur télé dit : « Oh, il a complètement pété les plombs, il a frappé son adversaire. » Encore une fois, péter les plombs, ça veut dire craquer ; il a complètement craqué nerveusement, il est devenu très très énervé et il a fait des choses qu’il n’aurait jamais dû faire, il a complètement pété les plombs. Donc, vous voyez, il y a vraiment dans « péter les plombs » cette idée de craquer, de faire des choses complètement folles, de faire des choses sous le coup de l’émotion ; ce sont des choses qu’on ne fait pas de façon réfléchie, ce sont des choses qui sont faites sous le coup de l’émotion et bien souvent, sous le coup de l’émotion, on ne fait pas des choses très intelligentes, ou on fait des choses qu’on ne fait si on était serein et qu’on avait la tête froide comme on dit.

Un dernier exemple : vous pouvez parler d’un membre de votre famille ou vous discutez avec votre femme et vous dites : « J’ai mon cousin qui a complètement pété les plombs depuis que sa femme l’a quitté » Donc, là, encore une fois, il y a un couple ; il y a le cousin de votre femme et sa femme qui se séparent et c’est très dur émotionnellement pour le cousin de votre femme et il craque complètement, il pète les plombs. Donc, il n’y a pas forcément l’idée d’être furieux mais il y a l’idée de faire des choses qui ne sont pas contrôlées et qui ne sont pas forcément réfléchies. Donc, il a pété les plombs, il va tous les soirs en boîte de nuit, il boit beaucoup d’alcool, il ne va plus au travail, il a complètement pété les plombs. Donc, il a vraiment craqué nerveusement, il a eu un grand choc lorsque sa femme l’a quitté, il a craqué, il a complètement pété les plombs, il fait des choses qui ne sont pas du tout correctes qu’il n’aurait pas faites avant et il est devenu un peu fou ; donc, péter les plombs – ça veut aussi dire dans certains cas (comme celui que je viens de vous décrire) devenir un peu fou.

Je pense maintenant que l’expression « péter les plombs » n’a plus aucun secret pour vous. Si vous voulez éviter de péter les plombs, si vous voulez avoir plein de trucs et astuces pour ne pas péter les plombs, visitez mon site de développement personnel Pas-de-stress, puisque quand on n’est pas stressé, forcément on ne pète pas les plombs. Donc j’essaye sur ce site www.pas-de-stress.com de vous expliquer et de vous donner des conseils pour justement avoir une vie plus zen, être moins stressé ; je vous donne également des conseils de productivité qui m’ont permis de gérer une affaire un business Internet tout en travaillant à plein temps et en m’occupant de ma famille. Donc, il y a plein de choses qui me passionnent et qui me tiennent à cœur que je partage avec vous, et actuellement, je publie un article tous les vendredis. Allez sur le site www.pas-de-stress.com; vous pouvez entrer votre adresse pour être informé dès qu’il y a quelque chose et je travaille un eBook (un livre PDF) et il y aura dans les mois à venir certainement un produit pour vous aider à limiter votre niveau de stress et, bien sûr, à ne pas péter les plombs.

Allez, avant de nous quitter, je vous propose de pratiquer un petit peu votre prononciation. Donc, je vais conjuguer le verbe « péter » au présent : ne pensez pas à la grammaire, ne pensez pas à la conjugaison, contentez-vous vraiment de répéter après moi afin de pratiquer votre prononciation et de faire travailler des muscles que vous n’avez pas l’habitude d’utiliser dans votre langue maternelle. Donc c’est parti :

Je pète les plombs

Tu pètes les plombs

Il pète les plombs

Elle pète les plombs

Nous pétons les plombs

Vous pétez les plombs

Ils pètent les plombs

Elles pètent les plombs

Voilà, j’espère que vous avez répété – évidemment si vous êtes dans le bus ou qu’il y a du monde ce n’est pas facile – mais vous pouvez quand même, en écoutant ce podcast sur votre baladeur, essayer de répéter dans votre tête. L’idée, c’est de vous imprégner à 100% de cette expression et de faire en sorte que vous la connaissiez vraiment automatiquement le jour où vous en avez besoin, le jour où vous l’entendez lorsque vous regardez un match de foot sur une chaîne française ou un film en Français ou que vous discutez avec des francophones ou dans le cadre de votre travail, vous entendez « péter les plombs », tac, immédiatement, vous comprenez le sens de cette expression, vous n’avez pas à réfléchir. C’est vraiment ça Français Authentique : vous avez déjà un très bon niveau de Français ; moi, je vous aide à le parler et à le comprendre immédiatement, c’est ça mon ambition. Pratiquons une dernière fois votre prononciation et cette fois, on dira que c’est du passé que vous avez à un moment de votre vie pété les plombs.

J’ai pété les plombs

Tu as pété les plombs

Il a pété les plombs

Elle a pété les plombs

Nous avons pété les plombs

Vous avez pété les plombs

Ils ont pété les plombs

Elles ont pété les plombs

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ; allez sur la page Facebook, donnez-moi votre avis sur ce podcast : j’adore vraiment lire ce que vous pensez ; faites-moi des suggestions d’articles parce que comme je vous dis, je vais avoir plus de temps pour enregistrer des articles, donc, je suis en attente de vous lire et d’échanger avec vous sur la page Facebook de Français Authentique. Je vous remercie et je vous dis à très très bientôt, les amis.