Pédaler dans la semoule

Pédaler dans la semoule

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Pédaler dans la semoule”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, merci de me rejoindre ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Et aujourd’hui, nous allons voir à l’expression “pédaler dans la semoule”.

Je remercie notre ami Tom (qui a le même prénom que mon fils Tom) et qui est membre de l’Académie Français Authentique, qui m’a suggéré cette expression “Pédaler dans la semoule”. Donc, on va voir à cette expression très importante et très utilisée par les francophones, mais avant ça, je voudrais te parler un peu de mon actualité ou de l’actualité de Français Authentique.

Actuellement, l’équipe travaille beaucoup et de façon intense sur l’amélioration de l’Académie Français Authentique dont Tom fait partie justement. L’Académie, tu le sais, si tu as l’habitude de suivre les contenus de Français Authentique, c’est notre partie par abonnement. C’est-à-dire que les gens, après avoir payé un abonnement mensuel, ont accès à plein de ressources et plein de groupes privés pour pratiquer. Donc ça, c’est un projet que j’ai développé depuis janvier 2016 et qui se développe au fur et à mesure des mois et des années. On a mis en place plein de nouvelles choses ces dernières années, et là on travaille sur deux gros blocs, vraiment pour améliorer l’Académie encore plus.

Le premier bloc, c’est proposer encore plus de discussions parce que nous avons vu que les membres progressaient encore mieux en faisant connaissance et en discutant entre eux et avec des francophones. Donc, on est en train de faire en sorte que cette partie se développe encore plus. On a des discussions chaque semaine, mais on aimerait qu’il y ait des discussions chaque jour, sachant qu’on a quand même plusieurs discussions chaque semaine actuellement, mais qu’on aimerait qu’il y en ait encore plus, tout simplement, et bien sûr, continuer à voir notre salle ouverte en permanence, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans laquelle les membres peuvent aller discuter entre eux.

Le deuxième gros bloc sur lequel on travaille, c’est d’avoir une meilleure mise à disposition du contenu. On a développé ou on a utilisé une nouvelle plateforme pour mon dernier cours “30 jours pour boostées ton français”, qui est très ergonomique. Elle est très facile à suivre, très facile à utiliser, les quiz sont très bien présentés et on est en train de mettre tous les modules, il y a 60 modules avec des vidéos, des MP3, des PDF pour chaque module, on est en train de mettre tout ça dans ce nouveau système pour que les membres de l’Académie aient un accès beaucoup plus sympa à leur contenu. Donc, voilà un petit peu mon actualité, c’est beaucoup de boulot. Mais quand je vois la motivation des membres de l’Académie, je pense qu’ils le méritent. Alors, les inscriptions sont fermées jusque fin 2020 et on aura une prochaine séance d’inscription en janvier 2021. Donc, si ça t’intéresse, tu peux aller sur la page www.francaisauthentique.com/academie. Tu as un lien en bas de ce contenu et tu peux mettre ton adresse pour rejoindre la liste d’attente, tout simplement.

Tom, cher membre de l’Académie, je vais t’expliquer et on va en profiter pour l’expliquer à tout le monde, le sens de “pédaler dans la semoule”.

Le verbe pédaler qui est employé dans cette expression, il veut dire faire tourner des pédales. Donc tu sais, sur un vélo, tu as des accessoires sur lesquels tu appuies avec ton pied pour faire avancer le vélo et l’endroit où tu appuies avec ton pied pour faire tourner les roues, eh bien, c’est ce qu’on appelle une pédale. Et pédaler, c’est l’action d’appuyer avec ton pied pour faire avancer le vélo.

La semoule, c’est un ensemble de petits grains de blé plus ou moins gros, mais en général, ce sont des petits, tout petits points, tout petits grains de blé que l’on mange que l’on chauffe, que l’on cuit. C’est délicieux et en général on l’utilise, ou une des utilisations, c’est dans le couscous. Tu sais, le couscous, le plat typique du Maghreb, qui est délicieux. J’ai eu l’occasion de déguster pas mal de couscous au Maroc et j’aime beaucoup ça, notamment le vendredi. Dans le couscous, on utilise de la semoule. C’est délicieux.

Donc, tu prends là une image, tu te dis attends : pédaler dans la semoule, tu as l’image de quelqu’un qui est sur un vélo en train de tourner les pédales. Mais plutôt que d’avoir les roues qui tournent sur la route, il a les roues qui tournent dans la semoule. Et puisque les roues sont dans la semoule et ne sont pas sur le sol, eh bien le vélo n’avance pas finalement. Si tu pédales sur du sol, sur un sol dur, tu as l’opportunité d’avancer. Mais si tu pédales et que tes roues sont dans de la semoule, dans de petits grains, forcément, tu vas rester sur place. Ça, ce serait l’image qu’on aurait au sens propre. Et cette image colle assez bien avec le sens figuré de cette expression, puisque pédaler dans la semoule, ça veut dire ne pas progresser dans quelque chose. Tu perds tes moyens, tu perds le fil de tes pensées, tu perds le fil de ton discours, le fil de tes paroles, le fil de tes gestes. Peu importe, tu perds en fait le fil, tu perds tes moyens et du coup, tu ne progresses pas dans quelque chose. Ça, c’est le sens utilisé ou qu’utilisent les francophones au quotidien pour dire qu’ils pédalent dans la semoule.

Prenons, comme d’habitude, quelques exemples.

Le premier. Tu es au travail et un de tes collègues te demande : « Eh, tu as avancé sur notre projet important ? ». Et toi, tu lui réponds : « Non, je pédale dans la semoule ». Ça veut dire, je n’avance pas sur ce projet, je n’avance pas. Je ne progresse pas. J’ai perdu mes moyens. J’ai perdu le fil : “je pédale dans la semoule”.

Tu peux aussi dire : « j’étais en cours de français. Mon prof m’a interrogé à l’oral et j’ai pédalé dans la semoule ». Ça veut dire que j’ai perdu mes moyens. Je n’arrivais pas à m’exprimer. J’ai perdu le fil de mes pensées. J’ai perdu mes mots : “j’ai pédalé dans la semoule”.

Un dernier, ce serait de dire, actuellement avec la crise sanitaire qui touche la majorité des pays du monde, les gouvernements pédalent dans la semoule. Ça veut dire qu’ils ont du mal, ils perdent leurs moyens. Le virus est tellement imprévisible. On le connaît tellement peu et il était tellement inattendu, eh bien, que les gouvernements perdent leurs moyens. Ils ne savent plus quoi faire. Ils ne savent pas comment résoudre les problèmes. On dit qu’ils pédalent dans la semoule.

Moi-même, là en parlant, en enregistrant ce podcast, je me mets à perdre mes mots, à bafouiller et je “pédale dans la semoule” également.

Donc, voilà un petit peu ce que je voulais dire sur le sujet. Tu peux parfois entendre une variante de “pédaler dans la semoule”, c’est “pédaler dans la choucroute”. La choucroute, c’est un autre plat qui vient du Nord-Est de la France. On mange beaucoup de choucroute en Alsace, en Allemagne également. C’est un plat à base de chou et il y a la même idée : “pédaler dans la choucroute” et “pédaler dans la semoule”, c’est exactement la même idée.

Avant de nous quitter. Je te propose de pratiquer ta prononciation. Donc tu copies mon intonation, là, quand je vais prononcer un certain nombre de phrases et tu répètes après moi, c’est important après avoir été passif, après avoir écouté de devenir actif et de pratiquer. Donc on y va.

Je pédale dans la semoule.

Tu pédales dans la semoule.

Il pédale dans la semoule.

Elle pédale dans la semoule.

Nous pédalons dans la semoule.

Vous pédalez dans la semoule.

Ils pédalent dans la semoule.

Elles pédalent dans la semoule.

Très, très bien ! Je te conseille maintenant, avant de partir dans d’autres occupations, d’aller jeter un œil sur www.francaisauthentique.com/academie pour découvrir tous les contenus de l’Académie et t’inscrire à la liste d’attente pour nous rejoindre en janvier. Et dis-toi que grâce à l’Académie, tu ne pédaleras plus jamais dans la semoule au moment de parler français.

À très bientôt. Merci d’avoir suivi cet épisode. Salut !