Passer un savon

Passer un savon

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Passer un savon”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Merci de me rejoindre.

Aujourd’hui. Nous allons voir à une expression typique française utilisée par les francophones qui est “passer un savon”, “passer un savon” ou alors “mettre un savon”. On entend souvent passer un savon.

Cette expression m’a été suggérée par Salem sur Instagram. Je te recommande de chercher Français Authentique sur Instagram. J’y publie des contenus exclusifs pour t’aider à maîtriser le français encore mieux. Je remercie Salem d’avoir suggéré “passer un savon”.

Avant de passer à cette expression, laisse-moi te rappeler que Français Authentique te propose une lettre d’information qui est totalement gratuite. Il te suffit de joindre la page, il y a en bas de cet épisode un lien. Si tu suis ce lien vers la lettre d’information, tu peux inscrire ton adresse mail. Il y a plus de 120 000 personnes qui reçoivent ces emails et tu recevras deux contenus exclusifs chaque semaine. Le premier, c’est le mercredi. C’est un petit article de développement personnel, dans lequel je donne un conseil d’apprentissage du français chaque mercredi soir. Et le vendredi soir, c’est un mail pour te permettre de découvrir des chansons françaises, des livres français, des films français, des expressions françaises. Donc juste avant le week-end, le vendredi soir, tu as un petit peu de contenus pour pratiquer le français ; le week-end, tout simplement.

Donc, on va passer maintenant à l’expression “passer un savon”, suggérée par Salem. Cette expression, elle a pour base le verbe « passer » qui a plein de sens. Le verbe « passer » à des dizaines de sens. Mais l’un d’entre eux c’est faire glisser sur quelque chose. Par exemple, si tu passes la crème solaire à quelqu’un, tu prends de la crème solaire sur ta main et tu lui mets sur son corps. Tu passes la crème solaire. Donc, passer peut avoir ce sens-là, de passer, de faire glisser quelque chose sur autre chose.

Le « savon », c’est un produit qu’on utilise pour se laver les mains ou pour se laver le corps. Le « savon », c’est un produit qu’on achète en magasin et qu’on utilise le plus souvent pour se laver les mains : le « savon ». Et tu vas comprendre, si on étudie un peu l’origine de cette expression, tu vas comprendre d’où elle vient et tu comprendras mieux son sens. Il faut comprendre qu’autrefois, les femmes qui lavaient le linge, elles allaient au lavoir. Il n’y avait pas de machine à laver dans les maisons. Elles allaient au lavoir du village, donc c’était un endroit où il y avait de l’eau et où les femmes pouvaient laver le linge et elles passaient le savon sur les vêtements avec énergie. Et après avoir passé le savon, elles frappaient sur le linge. Elles avaient une sorte de petit accessoire en bois où elles frappaient avec énergie sur le linge. Donc quand elles passaient le savon ou qu’elles frappaient le savon, eh bien, c’était assez violent pour le vêtement.

Donc, si on fait une analogie, on se dit que quand on nous passe du savon ou passe un savon, c’est quelque chose d’assez violent.

Aujourd’hui, tel qu’on utilise l’expression, il n’y a pas de violence physique quand on nous passe un savon. Mais il peut y avoir une violence orale puisque passer un savon ça veut dire, gronder, réprimander, reprocher une faute, mais la personne qui reproche une faute ou qui gronde ou qui réprimande est une personne d’autorité. Donc par exemple, les parents peuvent passer un savon à leurs enfants. Un responsable hiérarchique peut passer un savon à un de ses employés. Un professeur peut passer un savon à un étudiant. Donc, il y a toujours cette figure d’autorité, c’est une personne d’autorité qui passe un savon à une autre, qui le réprimande, le gronde ou lui reproche une faute avec virulence. Il n’y a pas de violence physique, mais les propos sont assez durs et assez secs et sévères.

Prenons, comme d’habitude, quelques exemples.

Le premier, ce serait un adolescent qui dit à son ami : « Mon père m’a passé un savon hier. J’avais promis de rentrer pour 22 heures, mais j’ai eu 30 minutes de retard. J’ai eu 30 minutes de retard ». Donc, si l’adolescent indique que son père lui a passé un savon, eh bien son père l’a grondé, réprimandé. Il lui a reproché une faute. Il lui a dit : « Quoi, mais tu as vu l’heure ? Tu devais être là à 22 heures. Il est 22h30 mn. Qu’est-ce qui se passe? Pourquoi es-tu en retard ? ». Donc, il le réprimande. Il est un peu sévère avec lui. C’est ce qu’on appelle : “passer un savon”.

Tu peux entendre quelqu’un dans l’entreprise qui est responsable d’un projet très important. Le problème, c’est que ce projet a été retardé. Le client est furieux. Tout le monde va mal et le chef de projet est responsable de ça. Donc, le patron va voir son employé et lui “passe un savon”. Il crie littéralement, il dit : « Mais qu’est-ce qui se passe ici ? Vous êtes responsable de ce projet. Pourquoi on est en retard et le client n’a pas ce qu’il devrait avoir ? ». Donc ici, encore une fois, tu as une figure d’autorité, le patron, le grand chef de l’entreprise qui gronde, qui réprimande et reproche une faute à son chef de projet. Il le fait avec une grande autorité et avec un petit peu d’agacement et d’énervement. Et on dit qu’il lui passe un savon.

Tu peux enfin imaginer une situation dans laquelle une salle de classe est pleine d’étudiants et personne n’a fait ses devoirs. Le professeur avait donné des devoirs. Personne ne l’a fait. Et là, le professeur s’énerve. Il leur dit : « Mais qu’est-ce qui se passe? Je vous avais donné des devoirs. Si vous ne travaillez pas, vous ne progresserez jamais. Vous n’arriverez à rien dans la vie ». Donc, il s’énerve vraiment le prof. Et en sortant, un des étudiants dit : « Oh là-là ! Il nous a passé un sacré savon le professeur ». “Passer un savon”. Et on peut même dire, les étudiants, dans ce cas, ils ont pris un savon. On prend un savon.

Donc voilà, je pense que tu as maintenant parfaitement compris le sens de cette expression. Ce que je te propose de faire maintenant, c’est tout simplement de pratiquer ta prononciation en répétant après moi et en copiant exactement mon intonation. Donc on y va.

Je lui ai passé un savon.

Tu lui as passé un savon.

Il lui a passé un savon.

Elle lui a passé un savon.

Nous lui avons passé un savon.

Vous lui avez passé un savon.

Ils lui ont passé un savon.

Elles lui ont passé un savon.

C’est bien que tu pratiques vraiment ces petits exercices. Ça t’aide à t’habituer en fait, à pratiquer un peu le français à l’oral et donc je te recommande et je t’encourage de pratiquer ces petits exercices à chaque épisode.

Merci de m’avoir suivi, d’avoir suivi cet épisode du podcast. N’oublie pas de rejoindre la lettre d’information pour avoir tes deux mails exclusifs chaque semaine. Je ne publie ce contenu nulle part ailleurs. Donc, si tu ne reçois pas mes emails, tu ne reçois pas ce contenu, mais ne t’inquiète pas si tu décides de ne pas le faire, je ne te passerais pas de savon. Je ne suis pas une figure d’autorité.

Je te souhaite une bonne semaine. A très bientôt !