Passer sous le nez

Passer sous le nez

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 
Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Encore un petit essai… Un petit essai puisque c’est un podcast audio – tu m’entends en audio – mais tu peux me voir en vidéo sur YouTube ou Facebook, c’est le même contenu. J’ai posé ma caméra, je me filme en train d’enregistrer le podcast. Dis-moi ce que tu en penses, ça fait trois fois que je fais le test et en fonction de ce que j’entends, je lis, je continuerai à le faire ou je ferai comme avant : je laisserai peut-être le podcast en podcast, les vidéos en vidéos.

Aujourd’hui, on va parler d’une expression qui s’appelle « passer sous le nez » et c’est une expression que m’a suggérée ma maman. On discutait – elle était chez moi il y a quelques semaines – et elle a utilisé cette expression spontanément lors d’une discussion entre deux francophones. Elle m’a dit : « Ah, tiens, ce serait une bonne expression pour un de tes podcasts. » Donc, voilà, en hommage à maman, je fais ce podcast « passer sous le nez » et c’est assez amusant puisque c’est le 300è podcast de Français Authentique. Aujourd’hui, c’est l’épisode 300. Ça commence à faire beaucoup de podcasts, 300 podcasts et pour la version vidéo, c’est 261 ; c’est la 261è vidéo de contenus que j’ai fait tout au long de ces années et qui commencent à s’accumuler, mine de rien.

Avant de passer au sens de l’expression, je souhaiterais remercier tous les membres Patreon qui soutiennent le projet Français Authentique. J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, mais ça fait un moment que je ne l’ai pas rappelé. Il y a des gens qui découvrent Français Authentique chaque semaine, donc, c’est important de leur dire qu’il existe un projet qui s’appelle Patreon et qui est pour des gens qui ont envie de soutenir Français Authentique pour justement ces 300 podcasts gratuits, 261 vidéos et qui font une contribution mensuelle. Il y a un lien en bas avec toutes les informations. Je me réjouis de voir qu’on approche les 300 donateurs et je remercie vraiment tout le monde du fond du cœur.

L’expression « passer sous le nez ». Le verbe « passer » a plusieurs sens, mais un des sens, c’est aller d’un point à un autre. Si je passe par Paris pour aller… Je suis à Metz, je veux aller en Bretagne, je passe par Paris, je vais d’un endroit à un autre. Je passe via ici Paris.

« Sous », c’est le contraire de « sur ». Si quelque chose est sous, ça veut dire qu’il se trouve en-dessous. Sous la table, ça veut dire que j’ai la table et plus bas que la table, j’ai un objet. Au-dessus, c’est ce qui est plus haut et en-dessous, c’est ce qui est plus bas. Donc, « au-dessus », c’est le contraire de « en-dessous ». Il me semble d’ailleurs que dans les 300 podcasts, il y en a un sur « au-dessus/en-dessous ».

Le nez, c’est une partie du corps qui nous sert à sentir, qui se trouve à peu près au milieu du visage où il y a les narines qui nous permettent d’inspirer, de sentir, etc.

Donc, au sens propre, on va d’un lieu à un autre en passant en-dessous du nez. Absolument aucun sens comme très souvent dans les expressions idiomatiques françaises. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai créé le podcast puisque les gens comprennent « sous », comprennent « passer », comprennent « nez », mais entendre « passer sous le nez », ils ne comprennent pas l’expression. C’est pour ça que ce podcast existe en fait.

Passer sous le nez, ça veut tout simplement dire « manquer quelque chose, perdre une opportunité. » Il y a une chose qu’on aurait pu avoir et malheureusement, on ne l’a pas. On perd l’opportunité, on manque une occasion. C’est passer sous le nez.

On peut entendre quelqu’un parler d’une promotion au travail qu’il n’a pas eue. Il était censé devenir chef d’un service, avoir une promotion au travail. Il a manqué ça, on dit que la promotion, le poste lui est passé sous le nez. On peut faire le geste aussi comme ça (pour ceux qui regardent sur la caméra). Passer sous le nez, ça veut dire manquer une opportunité, manquer (dans ce cas) la promotion au travail.

Un autre exemple. Tu avais prévu de faire une surprise à tes enfants le weekend, de les emmener au zoo. Or, les enfants ont été insupportables toutes la semaine, ils n’ont rien écouté. Toi, tu dis : « Eh bien, puisque c’est ça, je voulais vous faire une surprise. Eh bien, elle va vous passer sous le nez. » Ça veut dire : « Cette surprise, eh bien, vous allez la manquer, vous n’allez pas l’avoir. Vous allez perdre une opportunité. Il y avait une opportunité, c’était d’aller au zoo. Vous n’avez pas été sages, ça vous passe sous le nez, donc, vous perdez l’opportunité. »

On peut entendre cet exemple si, par exemple, tu dis : « Tiens, je voulais acheter un appartement dans la ville dans laquelle je vis et malheureusement, ça m’est passé sous le nez. » Ça veut dire que quelqu’un d’autre l’a acheté. Tu voulais acheter l’appartement, quelqu’un l’a acheté. C’est une opportunité que tu as perdue, c’est une opportunité que tu as manquée, on dit que ça t’est passé sous le nez.

On peut aussi avoir le cas d’un chasseur (quelqu’un qui a un fusil et qui veut tuer des animaux pour les manger) qui peut dire : « J’avais un animal juste à côté, j’étais prêt à l’avoir, malheureusement, il m’est passé sous le nez. » Passer sous le nez, manquer une opportunité, manquer quelque chose, passer sous le nez.

Ce que je propose, c’est de pratiquer un petit peu, avant de nous quitter, ta prononciation et il te suffit pour ça de répéter après moi en copiant exactement ma façon de prononcer. C’est parti !

Ça me passe sous le nez.

Ça me passe sous le nez.

Ça m’est passé sous le nez.

Ça m’est passé sous le nez.

Ça te passera sous le nez.

Ça te passera sous le nez.

Ça t’est passé sous le nez.

Ça t’est passé sous le nez.

Très bien ! Merci d’avoir suivi cet épisode, merci encore une fois aux donateurs Patreon. Il y a un petit lien en-dessous pour ceux que ça intéresse. Et puis, si tu trouves qu’il est utile de mettre à disposition le podcast également en vidéo sur YouTube et Facebook, fais-moi-le savoir en commentaire, c’est important puisque s’il y a peu d’intérêt, on arrêtera, c’est du travail en plus ; il faut que ce soit utile. Donc, n’hésite pas à donner ton avis.

Merci de m’avoir écouté et regardé. A très bientôt ! Salut !