Partir comme un voleur

Partir comme un voleur

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Partir comme un voleur”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut à tous, bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Merci du fond du cœur de me rejoindre. Aujourd’hui, nous allons voir une expression ensemble et cette expression, c’est « partir comme un voleur ». Partir comme un voleur. Tu as peut-être déjà entendu cette expression dans un contenu français (un film français, la radio française, un journal français). Et cette expression m’a été suggérée par Georges sur Patreon.

Patreon, je vais en parler très rapidement et remercier les près de 300 donateurs du projet. Patreon, c’est un projet qui permet de supporter Français Authentique et la mission de Français Authentique de devenir la communauté mondiale numéro 1 en ce qui concerne l’enseignement du français. Ni plus ni moins. Tu as un lien en bas de cet épisode. Si tu vas sur www.francaisauthentique.com/patreon, tu peux choisir de donner chaque mois à partir de 1 dollar à Français Authentique pour développer tout un certain nombre de missions et en fonction des dons, plus les dons sont élevés, plus il y a de bonus et plus la mission de Français Authentique peut être ou a de chances d’être atteinte. Jette un petit coup d’œil là-dessus, il y a un lien en bas www.francaisauthentique.com/patreon. Et merci à Georges et à tous les autres donateurs.

Alors, Georges, partir comme un voleur, c’est composé de quelques mots. Le premier mot, c’est le verbe partir. Le verbe partir, il a différents sens. Je pense que la majorité d’entre vous le connaissez. Partir, ici, ça veut dire quitter un lieu. Par exemple, si tu dis je pars de ma maison, eh bien ça veut dire je quitte ma maison, je sors de ma maison. Si je quitte le travail, eh bien je sors du bureau, je sors du travail, je termine le travail pour rentrer chez moi.

Le mot « comme » dans « partir comme un voleur », ça veut dire « de la même façon, d’une façon similaire » Comme. Comme.

Le mot voleur, ça veut dire… Un voleur, c’est une personne qui vole, qui prend ce qui n’est pas à lui. Voler, ça veut dire prendre ce qui ne nous appartient pas et le garder. Donc, si quelqu’un vole ton téléphone portable, eh bien tu as ton téléphone portable, il t’appartient, c’est le tien, c’est toi qu’il a acheté. Et si quelqu’un te le voles, eh bien il le prend et il dit ; « Ben, voilà, maintenant, c’est à moi. » Donc, ça, cette personne qui… la personne qui fait ça, c’est un voleur ou une voleuse, si c’est une femme.

Comme un voleur (dans l’expression « partir comme un voleur », on a « comme un voleur »), ça veut dire discrètement. On l’utilise de cette façon en français. Si quelqu’un fait quelque chose comme un voleur, ça veut dire discrètement, sans se faire voir, sans se faire remarquer. C’est ce que ferait un voleur dans la réalité, donc au sens propre, un voleur, il essaye de prendre les objets discrètement, sans qu’on ne le voie, sans qu’on ne le remarque. Eh bien, quand on dit « comme un voleur », au sens figuré, ça veut dire discrètement. Ça ne veut pas dire que tu voles, mais ça veut dire que tu fais une chose discrètement.

Et l’expression « partir comme un voleur », ça veut tout simplement dire quitter un lieu de façon discrète, quitter un lieu sans être vu, quitter un lieu sans se faire voir, sans se faire remarquer, en étant volontairement discret, pour ne pas que les autres nous voient.

Alors, comme d’habitude, on va prendre quelques exemples pour que tu comprennes. Mais imagine tu es à une soirée avec plein d’amis et on approche de la fin de la soirée et tu cherches ton copain Jean. Et là, tu ne le trouves pas, tu dis « ben mince ! Où est Jean ? » Et tu demandes à des amis et tu dis : « Mais où est Jean ? ». Et ils te répondent : « Eh bien, Jean. Il est parti. » Et toi, tu es un petit peu surpris, tu dis : « Ah bon ? Il est parti ? Il est parti comme un voleur ! Il n’a pas dit au revoir. » Donc en disant ça, tu dis : « Ben voilà, je suis surpris que Jean soit parti. Il est parti discrètement, il est parti sans se faire voir, sans se faire remarquer. Il est parti comme un voleur. » Et la fois d’après, quand tu le vois, tu peux dire : « Hey, Jean, à la dernière soirée, t’es vraiment parti comme un voleur. Tu n’as pas dit au revoir. » D’accord ?

Un autre exemple. Imagine, tu as le discours d’un homme politique, le premier ministre qui fait un discours, qui parle dans son micro, qui raconte pendant une heure et à la fin, les journalistes aimeraient lui poser des questions. Mais ils ne peuvent pas parce que le ministre, à peine son discours terminé, il part comme un voleur. Il part comme un voleur, ça veut dire il part discrètement, il ne prend pas l’escalier qui amène dans la salle où il y a tous les journalistes, il prend un autre chemin, un autre escalier et il part sans dire au revoir à personne, sans absolument prendre le temps de se faire voir, de se faire remarquer. Il part discrètement. On dit qu’il part comme un voleur.

Dernier exemple. Un peu d’actualité puisque là, c’est l’été, c’est la période des transferts de football et on parle beaucoup en France et, je suppose, au Brésil et en Espagne aussi, on parle beaucoup de Neymar, la star brésilienne qui joue actuellement ou qui a un contrat avec Paris, avec le PSG. Il semblerait qu’il souhaite partir, mais le PSG n’est pas disposé à le laisser partir, à moins de récupérer beaucoup d’argent. Il semblerait que le FC Barcelone aimerait le récupérer. Donc, on verra bien tout ce que ça va donner. Mais il y a actuellement un petit conflit et Neymar n’est pas actuellement à l’entraînement du PSG. Peut-être qu’il le sera au moment où tu entendras cet épisode, mais tu imagines Neymar, il est au PSG, il reste au PSG cet été et comme il y a plein de rumeurs, tout le monde veut parler avec lui. Mais à la fin de l’entraînement du PSG, Neymar décide de partir comme un voleur.

Donc, encore une fois, ça ne veut pas dire qu’il vole quelque chose, ça veut juste dire qu’il part discrètement, sans se faire voir, sans se faire remarquer. Il fait son entraînement, il va prendre sa douche et il s’en va sans parler aux journalistes, sans se faire remarquer. On dit qu’il part comme un voleur.

On peut entendre… J’espère maintenant qu’avec ces différents contextes, tu as bien compris de quoi il s’agissait. Tu peux entendre parfois « se sauver comme un voleur » au lieu de « partir comme un voleur ». Se sauver comme un voleur, c’est le même sens. Et tu peux aussi entendre « filer à l’anglaise ». Filer à l’anglaise, ça veut dire à peu près la même chose. Donc, on pourrait dire que Jean, à la fin de la soirée, il a filé à l’anglaise au lieu de dire qu’il est parti comme un voleur. L’homme politique, après son discours, il a filé à l’anglaise, donc il n’est pas venu parler aux journalistes. Et Neymar, à la fin de l’entraînement, il a filé à l’anglaise. Il est parti comme un voleur, il s’est sauvé comme un voleur.

Avant de nous quitter, je te propose de faire un petit exercice de prononciation. Je vais conjuguer… je vais conjuguer au passé composé. Peu importe, ne te concentre pas là-dessus. Avec Français Authentique, on apprend de la grammaire et de la conjugaison automatiquement. Mais par contre, il est important que tu pratiques un peu ta prononciation. Donc, je vais te laisser des blancs et tu vas répéter après moi. C’est à ton tour d’être actif. C’est parti !

Je suis parti comme un voleur.

Tu es parti comme un voleur.

Il est parti comme un voleur.

Elle est partie comme une voleuse.

Nous sommes partis comme des voleurs.

Vous êtes partis comme des voleurs.

Ils sont partis comme des voleurs.

Elles sont parties comme des voleuses.

Super ! J’aime bien ce genre d’exercice parce que tu pratiques ta prononciation, tu pratiques un peu la conjugaison, tu pratiques les accords puisque j’ai dit comme un voleur, comme des voleurs, comme une voleuse, comme des voleuses, donc, tu pratiques un peu tout ça tout en pratiquant la prononciation.

Merci d’avoir écouté. Merci encore à tous les supporteurs, supporters du projet Patreon. Tu peux aller jeter un petit coup d’œil à www.francaisauthentique.com/patreon si tu penses que mes podcasts peuvent aider d’autres personnes et si je t’ai apporté de la valeur.

Merci du fond du cœur, à très bientôt pour un nouvel épisode. Salut !