N’en faire qu’à sa tête

N’en faire qu’à sa tête

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “N’en faire qu’à sa tête”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Eh bien, salut chers amis ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Je suis très heureux que tu décides de passer ces 10-12 minutes avec moi et aujourd’hui, nous allons parler ou je vais t’expliquer le sens de l’expression “n’en faire qu’à sa tête”. Comme d’habitude, on va voir au sens des mots, on va voir au sens de l’expression propre et figuré. Et on verra également quelques exemples pour que tu comprennes bien avant de pratiquer ta prononciation.

Avant tout ça, je vais déjà remercier notre ami Jen qui m’a suggéré cette expression. Jen est une membre de l’Académie et dans l’Académie Français Authentique, nous avons plusieurs espaces. Nous avons en fait deux piliers. Le premier pilier, c’est un pilier de discussions entre membres et entre personnes de l’équipe de France Authentique. Donc sur nos groupes privés Facebook, WhatsApp et sur nos discussions Zoom, on a plusieurs discussions Zoom chaque semaine. Et on a aussi une salle, une salle de Zoom ouverte en permanence, où les gens peuvent aller, eh bien, discuter ensemble en français. Ça, c’est le premier pilier et le deuxième pilier, c’est un pilier de contenus où il y a actuellement 57 modules disponibles. Donc, c’est plus de 100 heures de contenu vidéo, audio et texte et je retravaille en ce moment, c’est un gros projet que nous avons dans l’équipe Français Authentique, nous travaillons à la mise à disposition d’un espace membre encore plus facile à suivre. Donc, beaucoup de boulot pour l’Académie.

Les inscriptions sont fermées à l’Académie pendant environ 95 % de l’année et la prochaine séance d’inscription aura lieu début septembre. Ce sera la dernière vraiment de 2020, donc si t’es intéressé, vas voir sur www.francaisauthentique.com/academie. Tu as un lien en bas de cet épisode. Tu pourras découvrir tout le contenu de l’Académie et rejoindre la liste d’attente pour ne pas manquer la prochaine ouverture des inscriptions. J’espère t’y rencontrer en personne.

Revenons-en à notre expression suggérée par Jen, membre de l’Académie, qui est “n’en faire qu’à sa tête”.

Alors “faire”, c’est un verbe qui a beaucoup, beaucoup de sens. Le sens premier, c’est fabriquer, créer, mais “faire” peut aussi avoir le sens d’agir. C’est ce qu’on va retenir aujourd’hui. Agir.

Pour ce qui est du mot “tête”, c’est clair, je l’ai déjà expliqué à plusieurs reprises. La tête, c’est la partie qui est au-dessus de ton cou, la partie la plus haute de ton corps, qui contient tes yeux, ta bouche, tes oreilles, tout ce qu’il y a au-dessus du cou et qui correspond à la partie supérieure, la partie la plus haute de ton corps (quand tu es debout, bien sûr), et c’est aussi la partie qui abrite ton cerveau. Ça, c’est important pour l’expression du jour. La tête, c’est ce qui abrite ton cerveau. C’est grâce à ta tête que tu penses, que tu décides.

Et si on prend ces deux sens, le sens propre de “en faire à sa tête”, eh bien, ça veut dire “suivre son intuition”. Tu vois on fait, on agit en fonction de sa tête, de son cerveau, de ses idées. Donc “en faire à sa tête”, si on prend le sens propre des mots, ça veut dire “suivre son intuition, suivre sa réflexion, écouter son cerveau, agir en fonction de ce que dit son cerveau”. Ça, c’est “en faire à sa tête”.

Et l’expression “n’en faire qu’à sa tête”, c’est justement une extension de ça puisque si on n’en fait qu’à sa tête, eh bien, on agit uniquement en écoutant son cerveau et l’expression “n’en faire qu’à sa tête”, elle signifie “prendre une décision et agir seul, sans tenir compte de l’avis des autres, sans tenir compte des conseils des autres”. Donc, si tu décides et que tu agis seul en écoutant que ta tête, que ton cerveau, sans tenir compte de l’avis des autres, sans tenir compte de leurs conseils, eh bien on dit que tu n’en fais qu’à ta tête. Bien sûr, il y a une idée négative. Quand on dit ça à quelqu’un, ça veut dire que c’est bien d’écouter son cerveau, d’écouter sa tête, d’agir selon sa tête, mais c’est bien aussi de prendre conseil chez les autres. Donc on le dit toujours, on utilise cette expression plutôt pour reprocher à quelqu’un de ne pas écouter les conseils des autres.

On va prendre quelques exemples. Le premier, ça va être un exemple personnel. Mon fils Tom, plusieurs fois ces dernières semaines, il est tombé en vélo parce qu’il ne regarde pas devant lui. Plutôt que d’avoir les yeux vers la route devant lui, pour regarder l’endroit vers lequel il se dirige, eh bien, il va regarder un peu à droite, à gauche, derrière, oh il y a un chien là-bas, je regarde le chien, donc il va regarder partout, sauf la route, sauf ce qu’il y a devant lui. Et moi, je n’arrête pas de lui dire : “Tom, regarde devant toi. Tom, regarde devant toi.”, mais il n’écoute pas et puisqu’il n’écoute pas, il tombe. Donc, la dernière fois après qu’il soit tombé en rentrant à la maison, je lui ai dit : “Tom, tu n’en fais qu’à ta tête”. Ça veut dire :”Tu agis seul. Tu décides seul. Tu fais des choses sans tenir compte de mon avis, sans écouter, sans écouter mes conseils. Tu n’en fait qu’à ta tête”.

Pendant la crise sanitaire et le confinement qui a touché la France, la quarantaine, beaucoup en ont fait qu’à leur tête. Certains sont sortis, ont quitté leur domicile, sont sortis, sont allés dans les magasins sans masques et on dit qu’ils n’en font qu’à leur tête, qu’ils n’en ont fait qu’à leur tête parce qu’ils ont pris des décisions, ils ont agi sans écouter les autres, sans tenir compte de ce qu’on leur disait. Ils ont décidé seuls, ils ont agi seuls, ils n’en ont fait qu’à leur tête.

Enfin dernier exemple, tu peux avoir une dame qui parle de son mari et qui dit : “Hé, mon mari, il n’en fait qu’à sa tête. Il mange tout le temps des choses qui sont mauvaises pour sa santé, et il ne m’écoute pas quand je lui dis de faire attention et de manger des choses plus saines. Il n’en fait qu’à sa tête”. Ça veut dire voilà, il n’écoute pas ce qu’on lui dit. Il ne tient pas compte des conseils des autres. Il prend ses décisions et il agit seul, sans se soucier de ce que disent les autres. Il n’en fait qu’à sa tête.

Donc, ce que je te propose de faire maintenant, puisque le sens de cette expression n’a plus aucun secret pour toi, c’est, eh bien, de pratiquer ta prononciation. Donc je vais prononcer différentes phrases que je vais te demander de répéter pour bien imprimer l’expression dans ton cerveau. Donc on y va. Tu répètes après moi.

Je n’en fais qu’à ma tête

Tu n’en fais qu’à ta tête

Il n’en fait qu’à sa tête

Elle n’en fait qu’à sa tête

Nous n’en faisons qu’à notre tête

Vous n’en faites qu’à votre tête

Ils n’en font qu’à leur tête

Elles n’en font qu’à leur tête

Très, très bien ! Donc, voilà pour aujourd’hui. N’oublie pas d’aller jeter un œil à www.francaisauthentique.com/academie. Tu as un lien dans la description de cet épisode. Tu y découvriras le contenu, les bonus, l’ensemble des ressources de l’Académie et tu pourras t’inscrire à la liste d’attente pour nous rejoindre dès le mois de septembre, dès début septembre pour les dernières inscriptions de 2020.

Si tu as essayé plein de trucs en français, si tu as échoué pendant des mois ou des années, n’en fais pas qu’à ta tête, écoute les conseils que je te donne et rejoins l’Académie Français Authentique.

Merci d’avoir écouté cet épisode, et je vous dis à très bientôt les amis pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !