Ne prends pas la mouche !

Ne prends pas la mouche !

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Ne prends pas la mouche !”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. C’est toujours un plaisir de te recevoir. Aujourd’hui, nous allons répondre à la question posée par Antje qui est une… j’allais dire célèbre, mais elle très célèbre aussi, elle est en tout cas fidèle à l’Académie Français Authentique. Je remercie Antje de toujours être très active dans notre communauté. Elle m’avait, il y a un certain temps, demandé de parler dans ce podcast de l’expression « prendre la mouche ». Donc, merci Antje.

Avant de passer à l’expression « prendre la mouche » justement, ou l’explication de cette expression, je voudrais te rappeler que c’est le dernier jour aujourd’hui pour rejoindre l’Académie Français Authentique. Les inscriptions sont fermées 95% de l’année. Et tu as la possibilité jusque ce soir, dimanche 23h59, tu as la possibilité de nous rejoindre.

L’Académie, je ne vais pas te rappeler tout ce qu’il y a puisqu’il y a énormément de choses. Il y a une partie contenus exclusifs, donc plus de 60 modules vidéo accessibles immédiatement. Un nouveau module est ajouté chaque mois. On a des groupes privés sur Facebook, Telegram, un forum privé, une salle Zoom ouverte en permanence sept jours sur sept, 24 heures sur 24, où je me rends régulièrement pour que les membres puissent échanger entre eux. Et nous avons depuis peu des discussions avec quatre francophones par petit groupe de 10, 15 personnes. On fait en sorte que ces discussions aient lieu tous les jours. Tu as un lien en bas de cet épisode pour découvrir tout le contenu de l’Académie et il te reste quelques heures pour nous rejoindre.

Revenons-en à notre contenu et à l’expression « prendre la mouche ». Le verbe « prendre », ici, il a le sens de « saisir », « attraper ». Là, il y a un stylo sur mon bureau. Si j’arrive avec ma main et je saisis le stylo, je l’attrape, on dit que je le prends.

« La mouche », c’est un insecte, tu sais un petit insecte volant qui fait bzzzzz. C’est d’ailleurs un insecte qui a mauvaise réputation parce qu’il pond des œufs sur la nourriture humaine qu’on aurait laissée à l’extérieur, ses œufs forment des asticots. Et donc, la mouche a mauvaise réputation pour ça. Moi, je n’aime pas les mouches, surtout l’été quand tu es allongé dans ton lit, tu essaies de t’endormir et subitement, une mouche qui était entrée dans la maison la journée se met à voler dans le noir et tu entends bzzzzz. Donc, voilà pourquoi je n’aime pas les mouches en général.

Donc, l’expression « prendre la mouche », au sens propre, n’a aucune signification. Comme souvent, il faut vraiment creuser au niveau du sens figuré pour savoir comment cette expression est utilisée. L’expression « prendre la mouche », ça signifie « se vexer », « se fâcher », « s’agacer » au niveau d’un sujet qui est souvent léger en fait. Il y a vraiment l’idée qu’en théorie, en principe, le sujet n’en vaut pas la peine, il y a l’idée d’exagération, une personne se vexe, se fâche ou s’agace pour un sujet qui n’en vaut pas la peine. Dans ce cas-là, on dit que cette personne « prend la mouche ».

Comme d’habitude, on va prendre quelques exemples pour être sûr que tu comprennes bien le sens de cette expression. Le premier exemple, ce serait, imagine, j’ai rendez-vous avec mon frère et il a cinq minutes de retard. Et moi, je me moque de lui quand il arrive, je fais : « Ah oui, tu es toujours vraiment à l’heure hein », mais je dis ça sur le ton vraiment de la plaisanterie, c’est pour rigoler, pour plaisanter. Et lui, il s’énerve, il me dit : « Ah ce n’est pas de ma faute, il y avait des embouteillages. Et puis bon, cinq minutes ce n’est pas grave ». Je sens qu’il s’énerve. Et là, moi je lui réponds : « Ne prends pas la mouche. C’était pour rire, c’était une blague, c’était une plaisanterie ».

En disant ça, je lui demande de ne pas se fâcher, de ne pas se vexer pour quelque chose de léger. C’était une blague, ça ne vaut pas la peine de s’énerver. C’est exagéré de le voir s’énerver. Donc, ça c’est un premier exemple.

Tu peux imaginer aussi un mari qui dit que depuis que sa femme est enceinte, sa femme attend un bébé, depuis que sa femme est enceinte elle prend la mouche facilement. Si le mari dit ça, c’est qu’il estime que sa femme s’énerve ou s’agace facilement de façon injustifiée. Elle exagère beaucoup, et lui il explique ça par le fait qu’elle est enceinte, elle « prend la mouche ».

Dernier petit exemple, un prof fait une petite blague au sujet d’un élève. Il se moque de lui gentiment. Et là, tu as toute la classe qui rit dont le meilleur ami de cet élève. En sortant, l’élève dont le professeur s’est moqué gentiment, il sort, donc la personne qui s’est moqué ou l’élève dont on s’est moqué sort et il refuse de parler à son ami. Et son ami lui dit : « Ah tu prends vite la mouche, ce n’était pas grave ». Encore une fois, ici, il lui dit qu’il n’est pas nécessaire de se fâcher, de s’agacer ou de se vexer pour un sujet si léger. Et en lui disant : « tu prends la mouche ou tu prends vite la mouche », il indique qu’il exagère pour quelque chose qui n’en vaut pas la peine.

Donc voilà, je pense qu’avec ces trois exemples, tu as maintenant compris comment utiliser cette expression « prendre la mouche » qui est un peu familière, mais pas du tout grossière. Je te suggère maintenant peut-être de pratiquer un peu ta prononciation. Comme d’habitude, tu copies exactement ma prononciation, mon intonation quand ma voix monte et quand elle descend. C’est parti.

J’ai pris la mouche.

Tu as pris la mouche.

Il a pris la mouche.

Elle a pris la mouche.

Nous avons pris la mouche.

Vous avez pris la mouche.

Ils ont pris la mouche.

Elles ont pris la mouche.

Très, très bien.

Voilà, le sens de « prendre la mouche » n’a plus aucun secret pour toi. Je te suggère d’aller jeter un œil dans le lien qu’il y a dans la description, c’est www.francaisauthentique.com/academie-ouverte pour découvrir un peu tout le contenu de l’Académie, les sujets des modules, les différents groupes privés auxquels tu accèdes en nous rejoignant, et bien sûr les groupes de discussion sur Zoom avec plusieurs francophones. On a même une francophone basée au Canada pour proposer des réunions sur des fuseaux horaires qui conviennent à tout le monde.

Merci de suivre le podcast. À très bientôt. Et puis, n’oublie pas de rejoindre l’Académie avant ce soir 23h59. Salut !