Ne pas y aller de main morte

Ne pas y aller de main morte

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Ne pas y aller de main morte”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode de Français Authentique ou du podcast de Français Authentique. Dans le podcast du dimanche, je t’explique le sens d’expressions idiomatiques utilisées par les Français au quotidien. Aujourd’hui, on va voir ensemble l’expression « ne pas y aller de main morte ». Je vais t’expliquer le sens des mots, le sens de l’expression, et te donner des exemples d’utilisation. On finira même par un petit exercice de prononciation.

Avant ça, je ne peux pas ne pas te parler de « Fluidité authentique », mon nouveau cours, qui est disponible en promotion jusque ce soir. C’est le cours qui vient de sortir, qui est disponible depuis une semaine. On attendait mon nouveau cours depuis un an. Et ça fait très longtemps que je parle de « Fluidité authentique ». Tu m’as certainement entendu te le décrire dans d’autres épisodes. Il est disponible depuis presqu’une semaine.

Et dans quelques heures, son prix va augmenter. Là, il était au prix de lancement. Je fais toujours ça hein, il y a toujours un prix de lancement la première semaine pour mes cours afin que les vrais fidèles puissent se le procurer à un prix inférieur au prix que ce cours aura juste après. Une fois que la promo est finie, eh bien elle est finie. Donc, c’est maintenant ou jamais. Va voir le premier lien dans la description.

Ce cours, il a une promesse, c’est de te faire parler avec fluidité. On utilise tout un tas d’outils pour ça. On utilise des histoires à différents temps : au présent, au passé, au futur. Ces histoires sont lues par Valentine et moi, donc deux francophones. Tu as une voix masculine, une voix féminine. Tu accèdes à des fichiers de prononciation, des fichiers de vocabulaire et nos fichiers questions/réponses dans lesquels Valentine te pose des questions et elle te laisse un peu de temps pour répondre. Du coup, ça te permet d’écouter, de comprendre, de réfléchir et de répondre le plus vite possible. Donc, ça travaille cette compétence qu’est la fluidité.

« Fluidité authentique » te permettra de parler français sans bloquer, tout simplement. N’est-ce pas ton rêve de parler français sans bloquer, sans avoir à t’arrêter très souvent, à parler de façon vraiment fluide et automatique ? Imagine un peu ce que ça donnerait si tu arrivais à atteindre ce niveau. Et « Fluidité authentique » a été bâti pour ça, il a été créé pour ça. Tu peux te le procurer avec un très très bon prix jusque ce soir.

Et dans le deuxième lien de la description, tant que tu y es, tu peux te procurer la fiche PDF de cet épisode dans lequel je vais t’expliquer le sens de « ne pas y aller de main morte ».

« Y aller », ici, ça veut dire commencer un projet, se lancer, « Y aller ». Ça peut avoir plusieurs sens, mais ici, dans l’expression, « y aller » ça veut dire commencer un projet, se lancer, démarrer quelque chose.

La « main », c’est une partie du corps. On a deux mains : une main droite, une main gauche. La main, elle est située au bout du bras, du poignet. Ça part du poignet et ça va jusqu’au bout des doigts. Donc on peut, grâce à la main, toucher des trucs. Tu vois, là, je vais toucher le micro, j’ai touché mon micro. Je peux attraper un stylo qui est sur le bureau. Donc ça, c’est ce que je fais avec la main. Et on a deux mains.

Le mot « morte », c’est le féminin de « mort ». Ça veut dire que quelque chose est sans vie et inanimé. « Ne pas y aller de main morte », ça veut dire ne pas démarrer un projet avec une main sans vie, une main qui n’est pas animée. Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Cette expression, elle daterait du XVIIe siècle et à l’époque, elle signifiait « attaquer avec violence », « frapper rudement ». Il fallait avoir une main pleine d’énergie, pleine de vie, pour frapper, attaquer quelqu’un violemment.

La main morte, ici, ça symbolisait une main qui était peu active, qui n’avait pas de force, ça c’était une main morte. Et si on disait, « ne pas » hein, c’est la négation ici, « ne pas y aller de main morte », ça veut dire notre main n’est pas morte, au contraire, elle est pleine de vie, pleine d’énergie. Donc, on l’utilise pour attaquer quelqu’un avec violence.

Aujourd’hui, on l’utilise pour dire… il y a plusieurs degrés hein, mais ça peut vouloir dire « être violent physiquement ». Quand on frappe quelqu’un, on n’y est pas allé de main morte. Ou ça peut être utilisé dans un sens un peu plus figuré, dans le sens où ce n’est pas une violence physique, mais on emploie des mots forts, des mots rudes, voire violents, dans une discussion.

Donc, si on gronde quelqu’un : « Tu es complètement stupide ! Qu’est-ce que tu as fait ? », là on dit : « Tu n’y es pas allé de main morte » parce que tu as employé des mots forts, des mots rudes, des mots violents dans une discussion. Donc ça, c’est le sens de « ne pas y aller de main morte », ça peut être violent physiquement, mais c’est surtout employé pour utiliser des mots très forts, très rudes, voire violents, dans une discussion.

Par exemple, tu peux entendre au travail quelqu’un qui dit : « Waouh ! Mon collègue m’a envoyé un mail pour se plaindre et il n’y est vraiment pas allé de main morte ». Donc, s’il dit ça, il indique que son collègue a utilisé des expressions très fortes. Ce n’est pas forcément vulgaire, grossier, il n’y a pas forcément des insultes, mais en tout cas il y est allé très fort, il a employé des expressions fortes, voire violentes, dans son email.

Un autre exemple, quelqu’un te pose une question, il dit : « Hé ! Tu les as entendus se disputer ce matin ? Ils n’y sont pas allés de main morte ». Donc là, c’est quelqu’un qui a été témoin d’une dispute. Il a entendu deux personnes se disputer. Et quand il dit qu’ils n’y sont pas allés de main morte, ça veut dire que la dispute était violente, ils ont vraiment utilisé des mots forts, rudes, violents, dans la discussion. Ils n’y sont pas allés de main morte.

Dernier exemple, tu as une personne au travail qui est très fâchée et il y a un de ses collègues qui dit : « Waouh ! Elle est vraiment fâchée. Elle risque de ne pas y aller de main morte ». Ça veut dire, vu à quel point elle est fâchée, énervée, dans sa discussion avec la personne qui l’énerve, elle va certainement utiliser des mots forts, rudes, voire violents. On sent qu’elle est fâchée et qu’elle va vraiment s’exprimer de façon très dure. Elle ne va pas y aller de main morte.

Je te propose, avant de nous quitter, de travailler un peu ta prononciation, comme on le fait dans le cours « Fluidité authentique ». Dans « Fluidité authentique », tu as pour chaque histoire une leçon de prononciation, alors qui est beaucoup plus développée que ce que je fais dans le podcast, on va beaucoup plus loin. Mais en tout cas, tu as ça pour chacune des leçons. Tu as aussi des fiches conjugaison qui t’aident à comprendre les temps du passé, du présent et du futur.

Alors, ce n’est pas théorique hein, ce cours n’est absolument pas théorique. Par contre, il a ces rappels. On a essayé de simplifier la conjugaison pour toi. Et derrière, tu as toutes ces histoires pour pratiquer, pour les comprendre et pour t’exprimer via les questions/réponses tout au long de ce cours. Tu as en tout 15 groupes de leçons. À chaque fois, tu as l’histoire, le vocabulaire, la prononciation et bien sûr les questions/réponses. Tu as le lien en bas si tu veux dès maintenant aller jeter un œil pour ne pas manquer ta réduction, ta promotion sur ce cours.

On passe maintenant à la prononciation pour l’épisode du podcast. Tu vas voir, je vais prononcer vraiment comme un francophone hein, je le suis d’ailleurs, mais tu vas voir que la négation elle disparaît souvent à l’oral ou parfois elle se contracte. On dit rarement « je n’y suis pas_allé », mais on dit « j’y suis pas allé ». Donc la négation, le « n’ », souvent on l’enlève, souvent ça se contracte. Tu vas répéter après moi. En tout, je pense, il y aura cinq-six phrases. On y va.

J’y suis pas allé de main morte.

Tu vois, je dis « j’y suis pas » et on dit même parfois « d’main morte ». On ne dit pas « de main morte », mais « d’main morte ».

Donc, encore une fois :

J’y suis pas allé d’main morte.

On dit parfois, tu vas répéter après moi :

J’n’y suis pas_allé d’main morte.

Quelqu’un peut dire :

T’y es pas allé d’main morte.

Il y est pas allé d’main morte.

On y est pas allé d’main morte.

Une dernière fois :

On n’y est pas allé d’main morte.

Tu vois qu’il y a toujours une façon un peu différente de prononcer en français. Ici, il peut y avoir une liaison entre « pas » et « allé », on peut dire : « Je n’y suis pas_allé » ou « je n’y suis pas allé ». C’est une liaison qui n’est pas obligatoire.

Voilà pour aujourd’hui. N’oublie pas d’aller voir dans la description le lien vers « Fluidité authentique ». La super promo expire dans quelques heures. Tu peux aussi télécharger ta fiche PDF.

Merci d’avoir suivi cet épisode. À très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !