facebook_pixel

Ne pas être né de la dernière pluie

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous explique le sens de l’expression “Ne pas être né de la dernière pluie”

J’attends vos avis sur Facebook : cliquez ici.

(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Faites un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut et merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Dans l’actualité de Français Authentique, qu’est-ce que je peux vous dire ? On travaille beaucoup encore sur le projet Maroc. C’est parfois, pour être tout à fait honnête, un peu désespérant parce qu’on prend beaucoup de retard pour des détails et pour des choses qui pourraient, à mon avis, mieux marcher, mais on n’arrive pas à aller plus vite. Le projet Maroc, c’est la mise à disposition des packs de Français Authentique chez vous au Maroc. Vous commandez sur mon site, on vous livre les produits sous forme physique, des livrets de super belle qualité chez vous. Vous payez en dirham à la livraison et on vous livre n’importe où au Maroc, donc, très ambitieux. Ça va très très bien marcher, j’en suis sûr, mais on a un peu de mal à avancer. Je voulais lancer au départ en décembre 2016 ; ensuite, on a repoussé à février, à avril et maintenant je pense [qu’on a] 90 % de chance qu’on soit prêt pour un lancement le 2 juillet 2017, mais que ce fut dur ! J’espère que tout va continuer à marcher, qu’on n’aura pas de soucis et pas d’autre retard.

Ce n’est pas facile et souvent, ce qui n’est pas facile, c’est ce qui donne le meilleur résultat. Je suis très confiant, vous êtes vraiment très nombreux à me suivre au Maroc ; je suis venu à Marrakech, j’ai l’intention d’organiser un séminaire à Marrakech en 2018, donc, j’ai de grosses ambitions pour Français Authentique au Maroc et je sais qu’il ne faut pas abandonner, que la difficulté est bonne puisque c’est elle qui nous pousse à trouver des solutions, à être créatifs. Dès que je serai prêt à vous livrer au Maroc, je commencerai à réfléchir pour livrer nos amis algériens qui m’en font la demande régulièrement également. Donc, beaucoup de choses à venir en on reparlera dans les prochains épisodes.

Si vous n’êtes pas abonné au podcast, vous pouvez télécharger l’application mobile gratuite de Français Authentique, la version authentique : http://www.francaisauthentique.com/application-mobile – il y a un lien en-dessous. Sur iTunes, vous cherchez Français Authentique ou, si vous utilisez Android – moi, j’utilise l’application Podcast Addict qui permet de s’abonner à des podcasts – et vous cherchez « Français Authentique » et je vous donnerai des nouvelles régulièrement dans les épisodes du podcast.

Aujourd’hui, le sujet, ce n’est pas ça, c’est de vous expliquer l’expression « ne pas être né de la dernière pluie » et cette expression m’a été suggérée par deux personnes : Guillermonos sur Instagram et Hamed sur Facebook. J’avais un ami qui s’appelait Hamed au Maroc qui souriait parce que ma prononciation du prénom « Hamed » est terrible. Toujours est-il que Hamed sur Facebook m’a suggéré également cette expression.

« Ne pas être né », ça vient du verbe « naître » ; la naissance, c’est le début de la vie, c’est quand vous sortez du ventre de votre mère et que vous démarrer votre vie.

Le mot « dernier », ça veut dire « précédent », le dernier qu’il y a eu, celui d’avant et « dernière », c’est le féminin. Donc, « dernière fois », c’est la fois d’avant.

La pluie, c’est, bien sûr, quand il pleut, quand il y a des gouttes d’eau qui tombe du ciel. Ce qui n’est pas le cas en Moselle exceptionnellement où en ce moment, au contraire, il fait très très chaud. Donc, si vous dites : « Je ne suis pas né de la dernière pluie. », ça veut dire, au sens littéral : « Je ne suis pas né il y a peu de temps. » Comme il pleut assez souvent dans nos régions en France – je ne sais pas d’où vient cette expression, de quel pays, mais je pense que ça vient d’un pays tempéré donc dans lequel il pleut assez régulièrement. La dernière pluie, c’était un événement récent ; c’est-à-dire, comme il pleut régulièrement, la dernière fois qu’il a plu, c’était il n’y a pas longtemps. Donc, si vous dites : « Je ne suis pas né de la dernière pluie. », ça veut dire : « Je ne suis pas né récemment, j’ai de l’expérience. » et c’est ça le sens de l’expression au sens figuré.

Si vous dites : « Je ne suis pas né de la dernière pluie. », ça veut dire : « Je ne suis pas naïf, j’ai assez d’expériences pour ne pas me laisser tromper, pour ne pas me laisser berner. » Prenons quelques exemples comme d’habitude.

Imaginez que vous êtes sur le point d’acheter une voiture d’occasion, donc, vous allez dans un garage et vous discutez avec la personne qui veut vous vendre la voiture et vous posez la question : « Est-ce que la voiture a déjà été en panne ou a déjà eu un accident ? » et là, le vendeur vous dit : « Non, non, jamais de panne, jamais d’accident, tout est parfait. » Vous regardez sur un côté de la voiture et vous voyez qu’il y a des traces comme s’il y avait eu un petit accident, etc. et là, vous regardez le vendeur et vous lui dites : « Vous essayez vraiment de me raconter des histoires ; je ne suis pas né de la dernière pluie, je vois bien que cette voiture a été accidentée, a eu un accident. » En disant : « Je ne suis pas né de la dernière pluie. », ça veut dire : « Je ne suis pas naïf, j’ai de l’expérience et je vois bien que vous essayez de m’arnaquer. » On va prendre un autre exemple pour expliquer ou pour que vous compreniez très bien le sens de cette expression.

Imaginez un homme politique qui se fait interviewer par un journaliste ; le journaliste pose une question très limite et là, l’homme politique lui dit : « Je ne répondrai pas à cette question, je vois très bien, monsieur, que vous essayez de me piéger ; je ne suis pas né de la dernière pluie, je ne tomberai pas dans votre piège. » En disant ça, encore une fois, il dit qu’il n’est pas naïf, qu’il a de l’expérience. Il n’est pas né de la dernière pluie. Un dernier exemple. Comme c’est bientôt Roland Garros, on va parler de tennis.

Imaginez qu’il y a un match qui oppose Novak Djokovic à Roger Federer – je sais qu’il ne sera pas là cette année, Roger Federer, mais je l’aime bien aussi – et ça fait cinq heures qu’ils jouent et c’est autour de Novak Djokovic de servir et là, le commentateur dit : « Bon, on sait que Novak Djokovic résiste bien à la pression, il a l’habitude de gérer le stress, l’habitude des grands moments comme celui-là, il n’est pas né de la dernière pluie. » Ici, ce n’est le sens d’être naïf, de se faire berner, c’est le sens d’avoir beaucoup d’expérience. Et en disant que Novak Djokovic n’est pas né de la dernière pluie, on dit tout simplement qu’il a de l’expérience. Juste avant de passer à la répétition, un synonyme de ça, peut-être que vous l’avez déjà entendu, c’est « ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace. » On l’entend de moins en moins, elle est un petit peu démodée, cette expression, mais à une époque, on l’entendait beaucoup. Ça veut dire exactement la même chose. Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace. Peut-être que je l’expliquerai dans un autre podcast un peu plus en détails, toujours est-il que c’est un synonyme.

Je vous propose de pratiquer un peu votre prononciation. Comme d’habitude, vous répétez après moi de façon spontanée et en essayant de copier ma prononciation. On y va !

Je ne suis pas né de la dernière pluie

Tu n’es pas né de la dernière pluie

Il n’est pas né de la dernière pluie

Elle n’est pas née de la dernière pluie

Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie

Vous n’êtes pas nés de la dernière pluie

Ils ne sont pas nés de la dernière pluie

Elles ne sont pas nées de la dernière pluie

Merci de m’avoir écouté, d’avoir pris le temps, ces dix minutes, d’écouter un podcast de Français Authentique. Je suis toujours très reconnaissant pour ça comme je le suis envers les donateurs Patreon. Vous êtes plus de 300 maintenant à participer au projet Patreon qui est un projet d’aide financière à Français Authentique ; vous donnez à partir d’un dollar par mois – vous pouvez payer dans une autre monnaie. Tout est géré par une plateforme qui s’appelle Patreon et qui permet à un créateur comme moi de recevoir des dons (des aides) ; vous pouvez arrêter quand vous voulez, ce n’est pas un engagement à vie, mais vous contribuez chaque mois au développement de Français Authentique. Par exemple, les fonds qui sont alloués à Français Authentique grâce à Patreon me servent à faire transcrire ces podcasts, me servent à me faire aider maintenant au niveau administratif pour créer plus de contenus. Donc, plus d’aide financière via Patreon, c’est plus de contenus et c’est donc plus d’aide envers les membres. Ça me permet d’aider plus de monde et de continuer notre mission puisque vous êtes avec moi dans ce bateau, dans cette mission qui est d’aider un maximum dans le monde entier à apprendre à parler le français en prenant du plaisir. C’est notre mission et je remercie les plus de 300 donateurs Patreon de m’aider à le faire et je vous remercie si vous considérez nous rejoindre, il y a un lien en bas de cet épisode pour que vous nous aidiez.

Merci les amis et à très bientôt !

Vous appréciez ce contenu ?

Abonnez-vous à mon cours gratuit !

Étape 1

Découvrez mon cours gratuit !


Étape 2

Consultez mes autres ressources

Application mobile Extraits de cours Podcast Vidéos Blog


Étape 3

Il est temps d'agir

Procurez-vous un de mes cours pour apprendre à parler Français packs-small Vue d'ensemblePack 1 Pack 2 Pack 3 Académie


Étape 4

Rejoignez la communauté FA

Faites-vous aider par des gens qui comme vous apprennent le Français

Ce que disent mes élèves

Réseaux sociaux

facebook twitter googleplus youtube