Ne fais pas ça si tu veux améliorer ta prononciation

Ne fais pas ça si tu veux améliorer ta prononciation

Abonnez-vous à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Téléchargez le fichier MP3 ici.
Téléchargez le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique et aujourd’hui, on va parler, encore une fois prononciation. Tu l’as certainement remarqué, c’est la semaine de la prononciation pour Français Authentique pour la bonne et simple raison que mon cours de prononciation Prononciation authentique est enfin disponible. On en a parlé pas mal ces dernières semaines et le cours est disponible, il est en vente depuis lundi et il est au prix de lancement jusque dimanche. Il ne reste que quelques jours pour pouvoir profiter de ce cours au prix de lancement.

Lundi, j’ai fait une vidéo dans laquelle je t’ai donné ma méthode, ma technique en trois étapes pour améliorer ta prononciation. Et ce que je voulais faire aujourd’hui, parce que je pense que c’est utile également, on se focalise souvent sur les choses à faire, mais j’aime aussi me focaliser sur les choses à ne pas faire et c’est ce qu’on va faire dans cette vidéo. On va regarder des choses qui me semblent personnellement non utiles pour améliorer sa prononciation.

Avant de commencer, je vais quand même te dire que dans cette vidéo, il n’y a pas de moquerie ou il n’y a pas d’arrogance de ma part ; il n’y a pas de critique vis-à-vis de ceux qui utilisent ces méthodes. Je vais dire ce qui ne marche pas pour moi parce que c’est des choses que j’ai testées, c’est des choses sur lesquelles j’ai un avis et c’est des choses dont j’ai beaucoup discuté avec les membres de Français Authentique qui réussissent. Pour moi, c’est le critère. Si des membres réussissent, si des membres parlent de façon fluide, sans stress et avec une bonne prononciation, je leur demande toujours : « Comment as-tu fait ? » Et d’ailleurs, dans mon cours de prononciation, il y a un module qui reprend des témoignages de membres qui ont réussi et qui nous ont dit comment ils font. Donc, ici, il n’y a pas de critique, je ne veux pas critiquer ceux qui font les choses que je vais décrire comme étant un non-sens, des choses qui ne marchent pas, mais ça correspond à mon avis et je pense qu’il vaut mieux éviter de suivre ces techniques sauf – c’est la seule condition, à mon avis – si tu fais une de ces choses que je vais décrire et que tu juges ça comme étant positive, que ça marche pour toi. Si ça marche pour toi, continue de le faire. Si ça ne marche pas, si tu ne l’as pas testé, n’essaye pas.

La première chose que je te déconseille de faire pour améliorer ta prononciation, c’est d’étudier la théorie, c’est d’étudier des schémas de la bouche, c’est d’étudier la position de la langue, c’est d’étudier le chemin que prend l’air dans ta gorge ou dans ta bouche pour prononcer un certain son, c’est d’étudier les cordes vocales et le fait qu’elles sont plus ou moins sollicitées pour prononcer un son, se focaliser sur toute la théorie. A mon sens, c’est trop complexe. C’est une science, mais c’est une science dont on n’a pas besoin ou qu’on n’est pas obligé de maîtriser pour bien prononcer. Les francophones n’ont pas appris leur langue maternelle comme ça. On ne peut pas, c’est impossible (pour moi) d’utiliser ces techniques quand on veut parler de façon fluide. Quand on est face à un francophone, on veut parler, on veut prononcer correctement. Se souvenir que pour prononcer telle lettre ou tel son, il faut fermer les dents, mettre la langue d’un côté et faire passer l’air ici, on ne peut pas se concentrer là-dessus. Nous, on se concentre sur ce qu’on a à dire.

Donc, si on veut apprendre à bien prononcer, je ne pense pas qu’il soit utile d’apprendre la théorie, la position de la bouche, etc. Encore une fois, aucun francophone n’a appris à parler le français ou à prononcer le français comme ça et je pense que dans ta langue maternelle, tu n’as pas appris comme ça. Moi, je me suis quand même documenté pour la réalisation de mon cours Prononciation Authentique et j’ai appris des choses. On vous dit : « Pour prononcer tel son, il faut mettre la langue comme ça, etc. » Je ne le savais pas, pourtant, je prononce très bien le français puisque c’est ma langue maternelle. Donc, la première chose à ne pas faire : perdre du temps à se focaliser sur la théorie, la position de langue, etc. J’ai fait cette erreur en anglais et ça ne m’a absolument pas aidé.

Deuxième chose que je déconseille de faire qui, pourtant, est préconisés par certaines personnes, c’est de mettre un crayon dans la bouche. Mettre un crayon dans la bouche, déjà, ce n’est pas propre de faire ça, mais pourquoi faire ? Qu’est-ce qu’il y a de naturel là-dedans ? Qu’est-ce qu’il y a de naturel dans le fait de prononcer avec un crayon dans la bouche ? Quand on fait ça, moi c’est immédiatement ce qui vient comme sentiment, mon cerveau trouve ça bizarre puisque personne ne parle avec un crayon dans la bouche. Donc, si je commence à m’entraîner avec un crayon dans la bouche, mon cerveau va se dire : « Mais, il y a quelque chose qui n’est pas claire là-dedans, il y a quelque chose qui n’est pas logique, qu’est-ce qui se passe ? » Donc, on va avoir du mal à se concentrer. C’est dur de se concentrer sur une bonne prononciation avec un crayon dans la bouche. Donc, pour moi, c’est inutile et encore une fois, aucun natif n’a eu besoin de ça pour apprendre à parler sa langue maternelle ou pour apprendre à prononcer des sons de sa langue maternelle.

Troisième chose que je vous déconseille de faire quand vous souhaitez apprendre le français, ça rejoint un peu le point 1, mais c’est un petit peu différent quand même : c’est de ne pas étudier la technique et l’expertise. En effet, la phonétique (le fait de prononcer, de faire des sons avec sa bouche), c’est une science, c’est une expertise et j’ai eu quelques critiques d’experts en phonétique qui disaient, suite à mes vidéos sur la prononciation : « Ce n’est pas comme ça qu’on prononce… », ils me donnaient une langage très technique, un langage d’expert pour m’expliquer comment il fallait apprendre à mes élèves à prononcer.

Ces experts en phonétique, c’est bien, ils ont une science, ils étudient une science, ils ont vocation à nous aider à mieux comprendre, etc., c’est très bien, mais je ne pense pas que les experts en phonétique aient vraiment la vocation d’aider les non francophones à prononcer, parce que la prononciation des francophones et des non francophones est différente. Et la réalité du terrain, quand on apprend une langue, ce n’est pas d’apprendre les systèmes phonétiques, ce n’est pas d’apprendre l’alphabet phonétique international, à mon sens. En tant que francophone, je ne le connais pas, je ne connais pas l’alphabet phonétique international, ces symboles qu’on met entre crochets qui nous font dire : « OK, ça, ça correspond à un son. » et donc, chaque son de la langue française a un symbole dans l’alphabet phonétique international. Moi, je ne le connais pas et je n’en ai pas besoin pour bien prononcer et je pense que c’est une perte de temps et d’énergie de se concentrer là-dessus. Je pense qu’il vaut mieux, à mon avis, plutôt que d’étudier la théorie (avec la position de la bouche, etc., de la langue, tout ce qu’on veut) perdre du temps ou des ressources à mettre un crayon dans la bouche, perdre du temps ou des ressources à étudier la phonétique et toute l’expertise et la science qu’il y a derrière, je pense qu’il vaut mieux se concentrer et prendre du temps pour se focaliser, focaliser son temps précieux – parce que ça prend du temps de pratiquer sa prononciation – il vaut mieux focaliser ce temps sur des choses efficaces, sur des choses naturelles, sur les choses dont j’ai parlé lundi.

En trois étapes : n°1 : apprendre à gérer ses émotions, à se détendre, à se calmer avant de prononcer ; n°2 : beaucoup écouter et n°3 : beaucoup pratiquer, beaucoup travailler sur la répétition, sur le fait de prononcer le français. Se concentrer sur ces trois choses, ça prend du temps, ça demande des efforts, donc, ne gaspillez pas vos efforts à essayer de faire des choses comme celles-là.

Si tu veux suivre une méthode comme celle-là – j’en ai parlé en début de vidéo – je sors un cours de prononciation : Prononciation AuthentiqueEt si tu n’es pas convaincu par ces trois choses dont je viens de parler, je te conseille vivement de jeter un petit coup d’œil à ce cours, il y a un lien en bas. C’est bâti sur ce modèle, sur la concentration, sur une méthode naturelle, sur l’essentiel et ça boostera vraiment ton niveau de prononciation en dix semaines. Je te conseille vraiment de jeter un petit coup d’œil, le lien est en bas. Il y a un prix de lancement jusque dimanche. Si tu préfères utiliser des méthodes comme celle que je viens de décrire, c’est OK ; dans ce cas, surtout n’achète pas mon cours Prononciation Authentique parce que lui, il est fait pour les gens qui ont envie d’apprendre à prononcer d’une manière naturelle. Dans tous les cas, prix de lancement jusqu’à dimanche, il y a un lien en bas. Je suis toujours aussi très content de voir vos commentaires.

Dites-moi ce que vous en dites en ce qui concerne la prononciation et on se retrouve pour une nouvelle vidéo très bientôt. Salut !