Mon oeil ! (apprendre le français)

Mon oeil ! (apprendre le français)

Abonne-toi à la chaine You Tube pour ne manquer aucune vidéo : cliquez ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut ! Merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Je te le rappelle avant de démarrer parce que beaucoup de monde n’est pas au courant, ce qui me surprend toujours un peu : il y a une application mobile gratuite pour Français Authentique. Tu l’as dans le « i » comme info là-bas ou dans le lien en bas. Tu peux avoir sur ton appareil nomade mobile, tous les rappels et tous les contenus de Français Authentique. Il y a trois contenus par semaine quand même.

Et aujourd’hui, on va parler, ou en tout cas on va voir plusieurs expressions, trois expressions qui te permettent d’exprimer le doute, le scepticisme (quand on est sceptique, quand on n’est pas convaincu de quelque chose) ou l’incrédulité. L’incrédulité, c’est tout simplement quand on ne croit pas quelque chose. Si tu ne crois pas quelqu’un qui te dit quelque chose, tu es incrédule et on va voir trois expressions pour exprimer ça.

La première, elle est dans le titre, c’est “mon œil”. L’œil, c’est ce qu’on utilise pour voir. Un œil, deux yeux et les yeux c’est ce qu’on utilise pour voir. Et si on dit à quelqu’un “mon œil”, ça veut dire “je ne te crois pas, je ne crois pas ce que tu es en train de me dire, je pense que tu me mens”. Dans l’idée de “mon œil”, il y a “je pense que tu es en train de me mentir, tu me mens”.

Dans l’introduction, Tom, il dit qu’il peut manger plein de bonbons et Emma ne le croit pas. Emma, elle pense que Tom ment, donc, elle lui dit : « Mon œil ! » En lui disant ça, ça veut dire : « Je ne te crois pas. »

Si on prend un autre exemple, imagine une personne qui arrive et qui te parle français avec aisance, beaucoup de vocabulaire, très fluide, un bon accent et cette personne te dit : « Oui, j’apprends le français depuis deux mois. » Toi, tu le regardes et tu lui dis : « Toi, tu apprends le français depuis deux mois ? Mon œil ! » C’est-à-dire : « Je ne te crois pas, je pense que tu es en train de mentir. »

Et on a des expressions synonymes, des expressions vraiment du langage courant que tu peux rencontrer dans des livres en français, dans des films français. Vraiment, c’est du français purement authentique. On a d’autres moyens de dire qu’on ne croit pas quelqu’un.

Le premier, c’est de dire “tu parles !”. Le verbe “parler”, ça veut dire “utiliser sa bouche pour dire des mots”. Et si tu dis à quelqu’un “tu parles !”, ça veut dire “je ne te crois pas”. “Tu parles !” ou “mon œil !”, c’est la même chose. Donc, si on reprend un petit peu l’exemple de l’introduction, Tom peu dire : « Moi, j’ai le droit de manger plein de bonbons ! » Et Emma, elle peut dire : « Tu parles ! » Ça veut dire : « Je ne te crois pas, mon œil ! »

Ou si on reprend l’exemple de la personne qui parle super bien français et qui te dit qu’il l’apprend depuis deux mois, tu dis : « Tu parles ! » Ça veut dire : « je ne te crois pas, mon œil ! », c’est la même chose.

Et enfin, une autre façon de le dire un peu plus subtile, c’est de dire « c’est ça » ou « c’est ça oui » ou « c’est ça ouais ». Ça veut dire la même chose que « tu parles ! » ou « mon œil » ou « je ne te crois pas ». Si Tom dit : « Hum, moi j’ai le droit de manger plein de bonbons ! » et Emma lui dit : « C’est ça oui ! » ou « c’est ça » ou « c’est ça ouais », ça veut dire « je ne te crois pas », « tu parles ! », « mon œil ! », « tu me mens ». Pareil pour la personne qui dit apprendre le français depuis deux mois et qui le parle super bien. Toi, tu apprends le français depuis deux mois ? C’est ça oui !

Donc, tu vois vraiment comment on peut utiliser ces trois expressions, la langue française est vraiment très riche, pour dire qu’on ne croit pas quelqu’un. Si tu veux dire que tu ne crois pas quelqu’un, tu peux lui dire « je ne te crois pas » ou « tu mens », mais si tu veux sonner comme un francophone, tu dis « mon œil ! » ou « tu parles ! » ou « c’est ça oui » ou « c’est ça » ou « c’est ça ouais ».

Tu vois, tu connais maintenant plein d’expressions pour montrer à quelqu’un que tu ne le crois pas. Si t’es arrivé jusqu’ici et si cette vidéo t’a plu, mets-nous un petit j’aime, ça fait toujours plaisir. Dis-nous en commentaire s’il y a des expressions que tu souhaiterais qu’on aborde dans le podcast ou dans les vidéos – on lit tous les commentaires – fais-nous une petite suggestion. Et si t’es pas abonné à la chaîne, eh bien, abonne-toi. Il y a une nouvelle vidéo par semaine. Et ne dis pas “mon œil” parce que ça, c’est vrai, ce n’est pas un mensonge.

Merci de m’avoir regardé, à très bientôt !