Mettre son grain de sel

Mettre son grain de sel

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Mettre son grain de sel”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique et aujourd’hui, on va voir le sens de l’expression “mettre son grain de sel”. C’est Virginie, membre fidèle de l’académie Français Authentique que j’ai eu l’occasion de rencontrer à Metz, qui est de Boston, qui était de passage à Paris et qui m’a rendu visite à Metz et que je salue, c’est elle qui m’a suggéré cette expression.

Avant de commencer, pas grand-chose dans l’actualité de Français Authentique, je travaille sur les différents projets dont j’ai pu te parler dans les différents podcasts précédents. Actuellement, je passe pas mal de temps dehors, il commence à faire beau ici en Europe de l’Ouest, en France et dans le Nord-Est de la France en particulier, donc, du coup, je peux un peu profiter de l’extérieur, aller un peu dehors et forcément, il y a du travail dans le jardin puisque dès qu’il fait beau, la nature reprend son cours, commence à pousser et il y a donc pas mal de choses à faire dehors, d’entretiens à faire et du coup, ça me crée pas mal de temps morts ; je passe beaucoup de temps dehors à travailler. Mon esprit est libre mais mon corps est occupé, donc j’écoute des heures et des heures et des heures de podcasts, de développement personnel, de livres audio, etc.

On va passer à notre expression de la semaine “mettre son grain de sel”. Le verbe “mettre”, je l’ai expliqué à plusieurs reprises ; il y a notamment une vidéo sur la chaîne YouTube de Français Authentique en ce qui concerne ce verbe qui a pas mal de sens, mais ici, ça veut dire “placer, ajouter”. Si je mets quelque chose, j’ajoute quelque chose.

Grain de sel, c’est une petite quantité de sel, c’est un tout petit morceau, c’est une toute petite particule de sel. Si je mets mon grain de sel, eh bien, je prends un petit grain de sel, une particule de sel et je l’ajoute quelque part. Ça, c’est le sens propre. En cuisine, ça aurait peut-être du sens. Tu es en train de cuisiner, je prends une petite particule de sel, je mets mon grain de sel. Mais, on ne l’utilise jamais au sens propre, cette expression, on l’utilise au sens figuré et quand on dit qu’on met son grain de sel quelque part, ça veut dire qu’on s’immisce quelque part, on se mêle d’un sujet, on s’ajoute à un sujet, à une conversation, à quelque chose qui est en train de se passer. On s’ajoute, on s’immisce, on vient, on participe à cette chose. Il y a un petit peu l’idée qu’on n’était pas convié, qu’on n’était pas invité, qu’on était tranquillement en train de discuter et que toi, t’es arrivé, tu as mis ton grain de sel, tu t’es ajouté à la conversation sans y avoir été invité. Donc, il y a l’idée vraiment ici de s’ajouter, s’immiscer, se mettre, participer à une situation.

On va prendre trois contextes, trois exemples, comme d’habitude, pour que tu comprennes mieux. Le premier, c’est un petit peu ce que je viens de dire. J’étais en train de discuter avec mon ami – je suis au travail, je discute avec un ami – et il y a un collègue qui arrive et qui commence à parler, à donner son avis. Et on dit : « Mais je ne comprends pas pourquoi il est venu mettre son grain de sel dans notre conversation. » Ça veut dire : « On discutait et je ne comprends pas pourquoi cette personne (on ne l’avait pas forcément invitée) est venue s’immiscer dans notre conversation, est venue s’ajouter à notre conversation, est venue s’introduire dans notre conversation sans qu’on ne l’ait invitée. » Donc, si on dit qu’on ne comprend pas pourquoi cette personne est venue mettre son grain de sel dans la conversation, eh bien, on ne comprend pas qu’elle ait participé à notre discussion, tout simplement. Mettre son grain de sel, c’est participer, s’immiscer dans une conversation ou dans un sujet.

Un autre exemple. On peut dire : « Les libéraux – là, ça concerne l’économie ; les libéraux, c’est un courant économique – ils n’aiment pas que l’état mette son grain de sel dans l’économie. » Ça veut dire que ce courant économique, les libéraux, ils ne veulent pas que l’état (l’état français en l’occurrence ou un autre pays ; l’état, c’est l’administration centrale du pays) participe à l’économie du pays, s’immisce dans l’économie du pays. Eux, ils veulent qu’il n’y ait pas de règle (pas beaucoup de règles en tout cas) et que l’état ne vienne pas s’immiscer dans l’économie. Donc, au lieu de dire qu’ils ne veulent pas que l’état vienne s’immiscer, vienne s’ajouter ou participer directement à l’économie, eh bien, ils disent qu’ils ne veulent pas que l’état mette son grain de sel dans l’économie. On a vraiment ce sens “mettre son grain de sel”, s’ajouter, participer, s’immiscer quelque part.

Moi, je peux te dire – ça peut être l’inverse – par exemple : moi, je veux – et je t’ai toujours invité à mettre ton grain de sel dans Français Authentique, c’est-à-dire à t’immiscer, à participer aux conversations, à participer aux sujets, à me faire des suggestions. Donc, moi, je dis : « Mets ton grain de sel dans Français Authentique. » et si je te dis ça, ça veut dire : « Ajoute-toi, immisce-toi dans nos conversations, participe, viens avec nous, tu y es invité. » en faisait des suggestions, en posant des questions, etc., en apportant ta contribution. Mettre son grain de sel, c’est s’immiscer, c’est participer, contribuer à quelque chose. Et c’est une expression qui est utilisée relativement souvent dans les conversations et à l’oral. Donc, je te conseille, pas forcément de l’utiliser, mais au moins de la comprendre.

Et je te propose, pour que ça rentre, pour que tu aies l’occasion de beaucoup entendre cette expression et surtout de pratiquer ta prononciation et d’être actif, de répéter après moi. On va conjuguer au présent aujourd’hui. Tu ne t’occupes pas de la conjugaison, tu répètes tout simplement en copiant ma prononciation.

Je mets mon grain de sel

Tu mets ton grain de sel

Il met son grain de sel

Elle met son grain de sel

Nous mettons notre grain de sel

Vous mettez votre grain de sel

Ils mettent leur grain de sel

Elles mettent leur grain de sel

Super ! En faisant cet exercice, tu participes, tu améliores ta prononciation, tu entends plusieurs fois la conjugaison au présent du verbe “mettre” (qui est un verbe très utilisé) et tu apprends les différents pronoms personnels “mon, ton, son, notre, votre leur, etc. C’est super pratique tout ça. Si tu ne connais pas mon cours gratuit “Les 7 règles de Français Authentique”, va voir, il y a un lien en bas, c’est https://www.francaisauthentique.com/cours-gratuit, tu découvriras mes 7 règles (ça, c’est si tu es nouveau) et si tu connais déjà les 7 règles, que tu veux aller plus loin, plus vite dans ton apprentissage du français, va découvrir les cours de Français Authentique. On a plein de choses à disposition qui t’aideront à passer de l’état de compréhension à l’état d’expression en français.

Merci de m’avoir suivi, à très bientôt ! Salut, salut !