Mettre les petits plats dans les grands

Mettre les petits plats dans les grands

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Mettre les petits plats dans les grands”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, chers amis ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast et aujourd’hui, nous allons voir à une expression idiomatique française « mettre les petits plats dans les grands ». « Mettre les petits plats dans les grands ».

Avant de passer à ça, laisse-moi te dire qu’en ce moment, je travaille comme un fou et les résultats de ce travail me plaisent beaucoup. Je suis en train d’enregistrer ou de terminer la conception de mon nouveau cours. Ce cours sortira au mois de novembre et il s’appellera : « 30 jours pour booster ton français ». Ça fait déjà plusieurs semaines que j’en parle et ça commence à se concrétiser. Donc, c’est un cours sur 30 jours, sur un mois. Il y a en fait une leçon par jour pendant 30 jours. On a aussi des bonus, donc ça pourra durer un peu plus longtemps, mais le cours de base, c’est 30 jours. Une leçon par jour coupée en 4. Tu as une vidéo de 10-12 minutes à consommer. Tu as un fichier vocabulaire de 10-12 minutes à écouter. Tu as un fichier prononciations pour devenir actif, donc ça va te prendre 10 minutes environ, 10-12 minutes aussi. Et un quiz d’une dizaine de questions qui te prendra moins de 10 minutes. Et l’idée, c’est de dire : chaque jour pendant 30 jours, eh bien, tu travailles ton français grâce à ce cours.

Je te prends par la main… Il y a une plateforme sur le site où il y a une barre de progression, tu peux cocher chaque jour après avoir terminé ta leçon. Tu ne te poses pas la question par où commencer, dans quel ordre écouter les leçons, tu avances selon le plan et franchement, ça va être un truc très sympa.

J’ai choisi tous les sujets possibles et imaginables, j’ai d’ailleurs consulté quelques membres de l’Académie pour m’aider à trouver des sujets, mais on parle de culture française, du quotidien des Français, de l’apprentissage du français, de l’histoire de France, des écrivains, des acteurs, de développement personnel, philosophie. On parle de plein, plein, plein de choses, des petits sujets, avec une vidéo de base qui a les sous-titres intégrés, c’est-à-dire que tu peux déjà lire à l’écran ce que je dis (ceux qui ne veulent pas pourront consulter la vidéo sans sous-titres), mais vraiment un gros, gros, contenu. Je pourrais en parler pendant des heures, mais je te laisse aller t’inscrire à la liste d’attente. Il y a un lien dans la description de ce podcast et tu seras informé de l’ouverture de ce cours. Je prépare une grosse surprise et plein de bonus pour la première semaine. Maintenant que j’ai fait une longue introduction, mais encore une fois, c’est un projet qui me passionne, je vais t’expliquer les différents mots qui composent cette expression « mettre les petits plats dans les grands ».

On a déjà le mot « mettre » qui veut dire « placer quelque chose quelque part ». Si je mets mon stylo sur la table – tu vois, j’ai un stylo ; si je le mets sur la table – eh bien, je le place sur la table. Je le mets quelque part, je le place quelque part.

Le mot « petit », eh bien veut dire « taille réduite ». Le mot « grand » veut dire « taille importante ». Donc, si on parle d’un être humain, un être humain de 1m50, on va dire qu’il est petit. Un être humain de 1m90, on va dire qu’il est grand. Donc « petit » veut dire « taille réduite », « grand » veut dire « taille importante ».

Et on a le mot « plat », puisque c’est “mettre les petits plats dans les grands”. Un plat, c’est de la vaisselle, c’est un endroit dans lequel on va placer des aliments qu’on sert à table. Si je prépare un plat français, d’ailleurs il y a une leçon sur les dix plats français à ne pas manquer dans mon nouveau cours, si je prépare une spécialité française, je ne vais pas l’amener directement dans ton assiette. Souvent, on va le placer, on va le cuisiner, on va le mettre dans un plat qui est donc cette vaisselle. Le fond n’a pas de relief, c’est à dire, il n’y a pas de bosse ; c’est quelque chose de plat justement, d’horizontal. Et on y place les aliments, la nourriture, le met ou les mets que nous allons consommer, la nourriture.

Quand on dit qu’on met les petits plats dans les grands, c’est une expression qui veut dire qu’on prépare quelque chose, qu’on prépare un événement du mieux possible, qu’on fait beaucoup d’efforts, qu’on se donne beaucoup de mal. Ça peut être pour un repas, bien sûr, puisqu’on parle de plats, mais pas seulement. On utilise cette expression pour toute situation dans laquelle on fait de notre mieux. On travaille du mieux possible, on fait beaucoup d’efforts, on se donne beaucoup de mal.

Donc, on va voir à quelques exemples.

Le premier, ce serait justement un exemple lié à un vrai plat, à de la nourriture. Imagine, tu es invité chez des amis et tu vois que les amis, ils ont préparé des super plats, vraiment de la nourriture superbe. Ils ont passé des heures à travailler. Ils te servent les meilleurs vins possibles et toi, tu les remercies et tu dis : « Ouah ! Merci beaucoup. Tu as vraiment mis les petits plats dans les grands ». Donc, en disant ça, tu dis que cette personne ou ces personnes se sont donné du mal, ont fait de leur mieux. Ils ont fait beaucoup d’efforts pour que tu te sentes bien, en l’occurrence ici, avec des plats à manger.

Bien sûr, encore une fois, cette expression s’emploie pour d’autres contextes. Pas besoin de parler de nourriture.

Tu peux par exemple imaginer qu’un patron d’entreprise dit : « Hé, nous avons mis les petits plats dans les grands pour que cet employé rejoigne l’entreprise ». Ça veut dire que le patron, le chef, voulait qu’un employé vienne dans son entreprise. Il voulait absolument et pour ça, eh bien il a fait du mieux possible. Il a fait plein d’efforts, il s’est donné beaucoup de mal. Ça peut vouloir dire qu’il lui a accordé un grand, un gros salaire ou des conditions de travail particulières ou un plus grand bureau. Mais en tout cas, quand il dit « nous avons mis les petits plats dans les grands pour que cet employé nous rejoigne », eh bien, ça veut dire qu’ils ont fait beaucoup, beaucoup d’efforts, ils ont vraiment fait de leur mieux, ils se sont donnés du mal. Et tu vois, ici, ça n’a rien à voir avec la nourriture et les repas.

Troisième exemple qui va concerner Français Authentique et ce que je te disais en introduction, je peux te dire : « Avec mon nouveau cours 30 jours pour booster ton français, j’ai mis les petits plats dans les grands ». Eh bien, ça veut dire que j’ai fait beaucoup d’efforts, j’ai beaucoup travaillé, j’ai travaillé très, très dur. Je me suis donné beaucoup de mal et j’ai fait de mon mieux ou on a fait de notre mieux parce qu’il y a toute une équipe qui a travaillé là-dessus, du montage vidéo, du design, de la création de quiz, de la transcription (puisqu’il faut écrire tout ce que je dis), de la correction de transcription (puisque souvent on fait des petites erreurs, donc il faut que plusieurs personnes corrigent), un gros travail. Donc, en disant « j’ai mis les petits plats dans les grands », ça veut dire « j’ai fait de gros efforts, j’ai fait de mon mieux et je me suis donné beaucoup de mal ».

Donc tu vois, différentes explications, différents contextes pour cette belle expression. Et je te propose, eh bien, de pratiquer ta prononciation, de répéter après moi en essayant vraiment de copier mon intonation, mes liaisons, etc. On y va.

J’ai mis les petits plats dans les grands

Tu as mis les petits plats dans les grands

Il a mis les petits plats dans les grands

Elle a mis les petits plats dans les grands

Nous avons mis les petits plats dans les grands

Vous avez mis les petits plats dans les grands

Ils ont mis les petits plats dans les grands

Elles ont mis les petits plats dans les grands.

Bravo ! Donc, c’est tout pour aujourd’hui. Merci d’avoir écouté ce podcast. Va dès maintenant sur la page dont le lien apparaît dans la description de ce podcast pour rejoindre la liste d’attente du nouveau cours : « 30 jours pour booster ton français ». On a vraiment mis les petits plats dans les grands et je suis sûr que tu as adoreras ce cours. Donc rejoins la liste d’attente. Tu peux aller la trouver aussi sur Facebook. Je la partage régulièrement en stories sur Instagram. Donc, si tu veux la trouver, tu la trouveras.

Merci de ta confiance, à très bientôt ! Salut !