Viens parler avec les tuteurs de l'académie Français Authentique (fermeture le 16 avril)
Plus d'informations

Mes 3 habitudes pour vivre en bonne santé

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

Salut, chers amis ! Aujourd’hui, je vais partager avec vous mes trois grandes habitudes. Elles sont très simples, mais je suis sûr qu’elles m’aideront à vivre très longtemps en bonne santé. Il s’agit de dormir au minimum 7 heures 30 par nuit, marcher au moins 6 kilomètres par jour et lire au minimum 30 minutes par jour.

Dans cette vidéo, je vais te dire pourquoi je donne priorité à ces trois habitudes, pourquoi plutôt ces trois-là que d’autres et, bien sûr, je vais te donner des astuces concrètes et précises pour que tu puisses les mettre en place dans ta vie. Ça fait des années et des années que je me bats pour réussir à mettre en place, à implémenter ces habitudes, et j’ai pas mal d’astuces précises pour toi. On découvre ça ensemble ?

Salut et bienvenue dans cette vidéo de développement personnel. Avant d’aller plus loin, je voulais te faire un petit cadeau. Il s’agit de mon livre 4 pilules pour une vie riche et sans stress. C’est mon livre de développement personnel, un tout petit livre de moins de 100 pages, que j’ai écrit pour te donner les bases du développement personnel. Il est écrit dans un français accessible. Et en le téléchargeant gratuitement dans le premier lien en bas, tu pourras améliorer ton français tout en améliorant ta vie. Je t’offre dès à présent la version PDF. Le lien est dans la description et tu peux le télécharger dès maintenant.

Alors comme tu le sais peut-être, Français Authentique a une double ambition : t’aider en français mais aussi partager des astuces, des choses que j’apprends, je suis en permanence en train de lire, on va en parler aujourd’hui, et de tester des choses et j’aime les partager avec toi. Je sais que la communauté apprécie dans son ensemble ces contenus de développement personnel et c’est pour ça qu’on a une vidéo chaque moi qui traite du développement personnel, trois autres vidéos sont plutôt axées apprentissage du français. Et on a chaque mercredi aussi le podcast Marcher avec Johan dans lequel je partage mes pensées et les différentes choses que j’apprends.

Ça fait plus de 10 ans que je lis et que j’essaie d’appliquer des concepts de développement personnel dans ma vie. Et une de mes plus grandes erreurs, j’en ai déjà parlé sur cette chaîne, ça a été d’en faire trop, d’avoir des habitudes de développement personnel beaucoup trop complexes. À un moment, j’en faisais tellement que ça devenait contreproductif et qu’au lieu de me procurer une belle vie, eh bien ça me donnait une vie stressante, remplie d’obligation, parce qu’il fallait méditer, faire du yoga, faire du sport, faire des étirements, apprendre une langue, respirer. Donc toutes ces activités mises bout à bout créaient un stress.

Aujourd’hui, j’en fais moins, mais je le fais mieux. Je t’ai déjà dit en introduction quelles étaient vraiment les trois grandes habitudes, les trois grandes règles de vie que je m’étais imposées et je vais t’expliquer pourquoi et comment les mettre en place dans ta vie.

Ici, je vois ces trois grandes habitudes comme des commandements, des choses à faire quoi qu’il arrive. La première des choses, c’est que je dors au grand minimum 7 heures 30 par nuit. J’essaie de viser 8 heures, mais 7 heures 30, c’est mon minimum.

Depuis plus de 10 ans, j’ai une routine matinale. Avoir une routine matinale, ça signifie exécuter un certain nombre d’actions au réveil, au lever, et on exécute toujours les mêmes actions, tous les jours. Ça, c’est une routine. Si on le fait le matin, c’est une routine matinale. Et depuis plus de 10 ans, je me lève plus tôt que nécessaire.

Actuellement, par exemple, je dois me lever à 6 heures 45 pour amener mes enfants à l’école. Plutôt que de me lever à cette heure-là, je décide de me lever plus tôt pour avoir du temps pour moi, pour ma routine. Donc ça, c’est une chose que j’ai mis en place depuis très longtemps.

Auparavant, j’avais une heure de lever fixe et non-négociable. Ça a été 5 heures du matin. Il y a eu des périodes à 5 heures 30, des périodes à 6 heures, mais j’avais cet impératif et je me disais : « Demain, je me lève à 5 heures, quoi qu’il arrive. Même si je me couche à 23 heures, je me lèverai à 5 heures ». Je l’ai fait pendant longtemps et c’était une grave erreur.

Le sommeil, il est d’une importance capitale. J’ai enregistré un module de l’Académie Français Authentique dans lequel je liste et je répertorie tous les bienfaits du sommeil, à quoi sert le sommeil. Et en découvrant ça, je me suis dit : « Johan, tu fais une grave erreur en négligeant ton sommeil, parce que le sommeil est très important pour notre santé ».

Donc aujourd’hui, j’ai retourné les choses. Ce qui est fixe, ce n’est plus forcément l’heure de lever, mais le nombre d’heures de sommeil, c’est-à-dire que si, pour une raison donnée, je dois me coucher un peu plus tard, eh bien je me lèverai un peu plus tard. J’adapte mon heure de lever à mon heure de coucher. Je donne priorité à mon sommeil par rapport à ma routine matinale.

Alors, comment mettre tout ça en place dans ta vie ?

La première chose, c’est de décider du nombre d’heures que tu souhaites t’accorder en heure de sommeil. Est-ce que c’est 7 heures 30 ? Est-ce que c’est 8 heures ? Certains ont besoin de plus. L’idée, c’est de vraiment décider. Je te déconseille de descendre en dessous des 7 heures 30. Ensuite, tu vas choisir ton heure de lever type, c’est-à-dire ton heure de lever souhaitée. Comme on l’a dit avant, elle pourra varier en fonction de ton heure de coucher, mais c’est ton objectif. Moi, actuellement, c’est 6 heures du matin.

Ensuite, tu te fixes une heure de coucher type, c’est-à-dire à quelle heure je dois me coucher. Un point super important, c’est de mettre une alarme 30 minutes avant de son heure de coucher type. Si l’heure de coucher type, c’est 22 heures, par exemple, eh bien tu mets une alarme sur ton smartphone à 21 heures 30 qui t’indique « hé, il est l’heure de ranger, de mettre ton téléphone en mode avion et d’aller dormir ou d’aller lire un peu, mais en tout cas de te préparer, parce que dans 30 minutes, tu dois te coucher ».

Un autre point super important, moi ça m’a littéralement changé la vie, c’est de ne pas prendre de smartphone dans sa chambre. Avant, j’utilisais mon smartphone en tant que réveil, mais on est tous pareils. Juste avant de se coucher, on se dit : « tiens, je vais mettre mon réveil », on vérifie le réveil, on en profite pour aller voir WhatsApp ou Telegram ou Facebook ou Instagram, peu importe et on passe 30 à 40 minutes sur le téléphone au lieu d’avoir lu. Donc l’idée, c’est vraiment de mettre son téléphone en mode avion, de le laisser dans le salon et de ne pas l’avoir avec soi dans la chambre. Tu peux utiliser un réveil normal, tu sais, les anciens réveils classiques, pour te réveiller le matin ou tu peux utiliser une montre. C’est la solution que j’ai choisie.

Un autre point important, c’est de mesurer. Donc l’idée, c’est de prendre une feuille de papier ou autre, et chaque jour, quand tu as eu ton nombre d’heures de sommeil, tu fais une croix. Et si tu ne l’as pas eu, eh bien tu le marques en rouge pour bien te montrer que tu n’as pas respecté ton grand engagement.

Moi, je le fais grâce à une application mobile qui s’appelle Streaks. J’ai aucun partenariat avec eux, mais c’est une application que je trouve très très simple et elle me permet tout simplement de noter quand j’ai réussi. Elle me donne quelques statistiques sur le nombre de fois que j’ai réussi, cette semaine, ce mois-ci etc. Donc j’aime bien la simplicité de l’application. Mais tu peux aussi le faire sur une feuille de papier, si tu le souhaites.

Et enfin, un petit bonus que je trouve personnellement sympa, c’est pas indispensable, mais j’aime mesurer mon sommeil. Il y a plein de façons de le faire. Moi, j’utilise une Fitbit, la Fitbit Sense 2. Je suis pas fan des montres connectées, parce que je les vois comme une source de distraction. C’est pour ça que pendant très longtemps, j’ai dit « je ne vais pas prendre de montre connectée ». Mais j’ai pris cette montre pour finalement trois choses :

Premièrement, me réveiller. Elle vibre à mon poignet, elle me réveille, donc c’est facile pour moi de ne pas avoir mon smartphone dans la chambre.

Deuxièmement, elle me permet de traquer mon sommeil, donc de me dire dans quelle phase j’étais. Est-ce que j’ai eu un sommeil réparateur ou pas ? Donc ça, c’est plutôt sympa.

Et la troisième chose, c’est pour mesurer mes kilomètres, le nombre de pas que je marche, et ce sera le sujet qui va venir juste après. Mais tracker son sommeil, ça peut être un petit jeu sympathique et j’aime le faire même si c’est pas indispensable.

Avant de passer au prochain point, une citation de Allan Rechtschaffen, j’espère que je prononce correctement, qui était un chercheur spécialisé sur le sommeil. « Si le sommeil ne remplit pas une fonction absolument vitale de l’organisme, il représente alors la plus grande erreur que l’évolution ait jamais commise ».

Alors j’aime beaucoup cette citation, parce qu’il indique qu’en gros si notre corps est fait comme il est fait, notre corps est complexe, il y a énormément de mécanismes qui rentrent en compte dans notre corps, si jamais l’évolution, ce processus qui fait que notre corps et notre organisme évoluent, nous fait dormir on va dire un tiers de notre vie à peu près, eh bien c’est qu’il y a une raison. Et s’il n’y a pas de raison valable, si ce n’est pas absolument indispensable, alors il y a une grosse grosse erreur dans l’évolution, et il sous-entend évidemment que ce n’est pas le cas, il sous-entend que le sommeil est d’une importance capitale pour l’organisme.

Deuxième grande habitude : je marche au minimum 6 kilomètres par jour, jamais moins, très souvent plus.

La marche, pour moi, c’est un outil fantastique. Je l’utilise pour apprendre en écoutant des podcasts ou des livres audio. Je l’utilise pour réfléchir. Quand j’ai des problèmes à régler, le fait de marcher et de réfléchir, ça m’aide beaucoup. Je l’utilise pour bien sûr rester en bonne santé, pour téléphoner, plutôt que de rester assis sur un canapé, je téléphone en marchant, et même pour créer des contenus pour le podcast Marcher avec Johan.

Et la marche, je trouve ça sympa parce que ça aide à faire toutes les activités que je viens de citer tout en permettant de rester en bonne santé sans avoir un aspect traumatique. Si on court, courir, c’est très bon pour la santé, mais on tape sur ses articulations, c’est un peu moins bon et moins naturel que la marche, donc j’adore la marche.

La plupart des grands créatifs de l’histoire marchaient. Il y a une liste énorme de personnes qui marchaient. On pense à Rousseau. Il y a une belle citation de Nietzsche sur le sujet, qui a dit : « Seules les pensées que nous avons en marchant valent quelque chose ». J’aime aussi la citation de Jean Giono, un célèbre écrivain français : « Si tu n’arrives pas à penser, marche ; si tu penses trop, marche ; si tu penses mal, marche encore ».

Alors comment mettre ça en place dans ta vie ?

Déjà, commence par te fixer un objectif minimum… attention, ici, très important, « minimum », c’est-à-dire se décider qu’on ne marchera jamais moins qu’une certaine distance ou qu’on ne fera jamais moins qu’un certain nombre de pas. Je te conseille… moi je suis à 6 kilomètres aujourd’hui, je te conseille de commencer à 5 peut-être. Ici, encore une fois, c’est un minimum. Ça veut dire que s’il est 21 heures et que je n’ai pas marché mes 6 kilomètres, je sors pour terminer mes kilomètres. Voilà, c’est ça, c’est une règle de vie et il faut que ce soit suffisamment bas pour que tu sois à l’aise, parce que c’est un minimum. Je fais très souvent plus, mais je ne veux pas que ce soit moins. Donc il faut bien réfléchir à ce minimum pour que ce soit tenable tout le temps.

Ensuite, saisis chaque occasion. Si tu vas au troisième étage, prends les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur. Tu peux parfois t’arrêter à une station de métro avant la tienne pour marcher un peu. Tu peux faire un détour, tu peux pendant la pause déjeuner faire un tour du quartier si tu travailles en ville. Moi, quand je travaillais dans une usine, donc pas du tout en ville, écartée de la ville, eh bien pendant le midi, j’essaie de marcher pour faire un petit tour et m’oxygéner. Donc on peut toujours marcher et il faut saisir chacune des occasions qui s’offrent à nous.

Si possible, fixe-toi un rituel. Ça peut être le matin. Moi, j’aime le matin, quand j’ai amené les enfants à l’école, marcher un peu avec ma femme Céline. C’est notre rituel du matin. Mais tu peux le faire le soir, si tu préfères. Après le dîner, tu vas marcher. Avoir un rituel, c’est vraiment sympa, parce que ça donne un aspect un peu habituel à cette activité et ça fonctionne très bien.

Si tu n’aimes pas ça, petit conseil : ajoute une activité sympa, une activité que tu aimes. Par exemple, écoute un podcast ou un livre audio. Ce sera ta récompense d’avoir marché. Ou alors, marche avec tes enfants ou marche avec ta femme comme je le fais le matin. C’est ta petite récompense pour cette activité. Et ça, c’est toujours une belle motivation si tu n’aimes pas ça.

Et enfin, mesure. C’est très sympa de mesurer. Si on ne mesure pas, on ne sait pas. Si on ne mesure pas, notre cerveau n’accorde pas d’attention au sujet. Donc mesure le nombre de pas que tu fais chaque jour. Tu peux le faire avec un smartphone. C’est ce que j’ai fait pendant longtemps. Le smartphone est dans la poche, et à chaque fois que tu l’as dans la poche, il te dit le nombre de pas que tu as fait.

Mais je trouvais plus pratique d’avoir la montre dont je t’ai parlé tout à l’heure, parce que parfois on n’a pas le smartphone et ça mesure pas. Donc le fait d’avoir une montre, ça te permet de mesurer tes pas et il y a qu’en mesurant et en traquant, pareil, on se fait une petite croix sur une feuille quand on a réussi, qu’on peut vraiment mettre en place cette habitude. Moi, ça fait plus de 600 jours aujourd’hui que je n’ai pas marché moins de 6 kilomètres. Encore une fois, j’ai toujours marché plus. Je suis à une moyenne de 9 kilomètres par jour.

Mais l’important, c’est de traquer et de se dire : « ça fait maintenant pour moi 600 jours, plus de 600 jours, que je n’ai pas marché moins ». Pour toi, ça sera un peu moins, parce qu’il faut bien commencer, mais en fait ça renforce l’habitude et ça te donne envie de ne jamais stopper. Et tu verras que si tu le fais petit à petit, ce sera facile.

Troisième habitude : je lis minimum 30 minutes chaque jour.

Alors on peut lire pour se détendre ou on peut lire pour apprendre, peu importe en fait. Mais ce qu’il faut avoir en tête, c’est qu’il n’y a pas un seul problème que tu rencontres dans ta vie qui n’a pas déjà été résolu par quelqu’un. Que ce soit un problème personnel, un problème de travail, un problème technique, un problème émotionnel, un problème dans ta famille, peu importe, quel que soit le problème que tu rencontres, ce problème, il a déjà été résolu par quelqu’un. Et il y a de grande chance pour que ce quelqu’un ait écrit un livre avec les clés qui t’aideront à résoudre ce problème toi-même.

Nos ancêtres ont compilé tout leur savoir dans des livres, donc pourquoi ne pas en profiter. Il y a une citation que je répète encore et encore depuis 10 ans, parce que je l’adore, elle est de Mark Twain, le célèbre écrivain américain, qui a dit : « celui qui ne lit pas n’a pas d’avantage sur celui qui ne sait pas lire », et il avait raison.

Alors, comment mettre ça en place dans ta vie ?

Encore une fois, c’est simple et on suit le même process que pour les deux habitudes précédentes. On commence par se fixer un objectif. Ça peut être un nombre de pages ou un temps. Je pense que le nombre de pages, d’ailleurs, c’est peut-être plus facile à suivre que le temps. Mais l’idée, c’est de se fixer un objectif et de dire : « Chaque jour, je lis au minimum 10 pages ou 20 minutes ou 30 minutes, peu importe ».

Ensuite, saisis chaque occasion. Une des raisons pour lesquelles j’aime bien l’application Kindle d’Amazon… je sais que certains n’aiment pas, mais peu importe… c’est que je peux lire n’importe où. J’ai l’application Kindle sur iPad, donc je peux lire sur un grand format, je l’ai sur mon smartphone. Si je dois faire la queue 5 minutes au magasin, je peux lire. Si je suis dans la salle d’attente du médecin, je peux lire. C’est synchronisé, donc tu peux toujours récupérer l’endroit du livre sur lequel tu te trouves, mais ça te permet de lire n’importe où.

Si tu préfères les livres papier, c’était mon cas pendant très longtemps, eh bien tu peux l’emporter avec toi. Pendant longtemps, si j’allais chez un médecin, j’avais mon livre à la main, j’étais toujours avec un livre. Et c’est le seul moyen de bien lire et de beaucoup lire, c’est de toujours avoir un livre à disposition.

Un autre petit conseil, c’est de lire juste avant de dormir. Ça te permet de te détendre. Si tu lis pour apprendre, ça te permet de renforcer ce que tu viens de lire, même si j’aurais tendance à conseiller la fiction avant de dormir. Si je lis trop de non-fiction avant de dormir, mon cerveau part dans tous les sens, parce que je réfléchis à ce que je viens de lire. Mais l’idée, c’est peut-être de lire de la fiction pour se détendre, le soir. Évidemment, ne te force pas, lis ce que tu aimes. Si tu n’aimes pas un livre, ne le lis pas. C’est super important. Lire doit être un plaisir.

Et bien sûr, mesure. Alors pour moi, c’est un peu plus compliqué que de mesurer mon sommeil ou de mesurer mes kilomètres, mais j’essaie d’avoir une idée de mon temps de lecture. Peut-être que je passerai un nombre de pages comme objectif ou comme outil de mesure, c’est peut-être plus simple, mais en tout cas ça permet de savoir où on est et ça permet de savoir si on veut en faire plus ou si on est satisfait avec l’état actuel.

Donc voilà pour mes trois grandes habitudes. Tu remarqueras qu’elles sont simples. Vraiment elles sont très très simples, ces habitudes. Elles sont naturelles, ça c’est super important aussi. Et je les vois sur le long terme avec l’esprit Kaizen, c’est-à-dire je veux le faire un peu chaque jour. Je marche chaque jour, je lis chaque jour, je dors bien chaque jour. Et je ne cherche pas à en profiter dans une semaine, deux semaines, un mois, un an, je cherche à en profiter sur l’ensemble de ma vie.

Tu remarques qu’elles sont faisables même à un grand âge, donc c’est pour ça qu’il faut avoir cette vision long terme et garder l’esprit de simplicité. Je ne cherche pas à marcher 20 kilomètres par jour ou à lire 3 heures par jour, je reste simple. Ça, ça aide beaucoup.

Ce sont des habitudes qui ne rapportent rien aux grandes sociétés. Marcher, c’est gratuit ; bien dormir, c’est gratuit. Les livres ne sont pas tout à fait gratuits, puisqu’il faut récompenser la personne qui a écrit le livre, mais c’est bon marché par rapport à d’autres hobbies qu’on peut avoir. Donc ce sont aussi des habitudes naturelles et faciles à mettre en place et à maintenir.

Bien sûr, ce n’est pas tout, j’ai d’autres habitudes. Je vais à la salle de sport, j’essaie de méditer de temps en temps, je fais des efforts d’alimentation. Je ne te dis pas qu’en suivant ces trois habitudes, ça suffira, mais l’idée c’est quand même d’avoir ces trois habitudes fondatrices non-négociables. Et pour le reste, on peut être un tout petit peu plus flexible. Je préfère rater deux, trois jours d’exercice ou trois jours de méditation que de mal dormir pendant trois jours. Donc ça, c’est un choix personnel, mais ce que je voulais dire par là, c’est qu’on ne se limite pas à ces trois habitudes, on peut en faire plus évidemment.

Et enfin, pas de panique et pas de stress si tu manques une fois. J’ai pris l’avion la semaine dernière, je devais me lever à 5 heures, je n’ai pas eu mes 7 heures 30 de sommeil. Si ça arrive une fois de temps en temps, c’est pas grave, mais j’essaie vraiment de faire en sorte que ça n’arrive jamais deux fois de suite et que ça arrive seulement dans des cas exceptionnels.

Voilà, j’espère que ça t’a plu. C’était une vidéo un peu longue, aujourd’hui. Si c’est le cas, fais-le savoir en laissant un petit pouce en l’air, tu peux la partager avec tes amis pour les aider à mettre en place des habitudes simples et bons pour leur vie et leur santé. Tu peux bien sûr également télécharger mon livre 4 pilules pour une vie riche et sans stress, c’est le premier lien dans la description. Tu peux me dire en commentaire quelles sont tes habitudes, tes grandes habitudes, les habitudes que tu ne manquerais pour rien au monde. Pour certains, c’est la prière ; pour d’autres, c’est la méditation, mais j’ai hâte de lire tout ça en commentaire. Tu peux bien sûr également t’abonner à la chaîne You Tube de Français Authentique en activant les notifications.

Merci de m’avoir écouté et je te dis à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !