Ma plus grosse erreur : me disperser